Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Flash bleu ciel d'EDF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Flash bleu ciel d'EDF   Ven 1 Mar 2013 - 8:53

Hier soir vers 20h à Pierrelatte, nous étions à l'agence en train de féter départ d'un collègue retraité.
Et là , dans le ciel, cap sur Tricastin, un gros flash bleu.
Criticité , ou ébriété ?
Dans le doute on en a bu un autre en disantau collègue que sa retraite ne serait finalement pas si longue que ça.
Bonne nouvelle ce matin : un problème plus électrique que nucléaire.
N'empèche, tu es RP, tu vois un gros flash bleu, tu sais qu'il y a un site nucléaire pas loin.....tu fais pas le malin.
A la vôtre !
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Ven 1 Mar 2013 - 9:15

Les nouvelles arrivent peu à peu : câble 250000V qui a cédé.
Réacteur 1 mis a l'arret à titre préventif.
Fort heureusement aucun blessé.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Ven 1 Mar 2013 - 9:37

Bonjour,
Je peux te dire que sur place ça ne rigolait pas, l'instant d'une seconde j'ai cru que c'était la fin du monde ahah !

Plus de peur que de mal Smile.

LeDéconta.
Revenir en haut Aller en bas
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Dim 3 Mar 2013 - 22:34

Salut à tous!
Des infos de mondialisation.ca relayées par gen4 nous disent ceci:
Citation :

Le nouvel incident – une explosion précédée d’un immense flash bleu – qui s’est produit jeudi 28 février 2013 vers 20h à la centrale nucléaire du Tricastin, l’une des plus vieilles centrales nucléaires, n’est pas clos.

A ce jour les investigations indépendantes menées en dehors de la parole officielle et de l’exploitant EDF révèlent :

- le parasurtenseur (parafoudre) de sortie du transformateur principal du réacteur nucléaire n° 1 est touché et git à 45 ° vers le sol, des techniciens sont en intervention

- les bâtiments annexe « phase 3 » du réacteur nucléaire n°1 , celui des turbines et condensateurs, crachent de la “vapeur” de tous les côtés. D’importantes coulures de liquide se répandent au long de l’assise en béton. Ce qui peut laisser supposer une difficulté de régulation de la pression.

- le mistral soufflant entre 80 et 90 km/h rend impossible des prélèvements d’échantillons significatifs de présence ou non de radioactivité

Des rejets radioactifs possibles, une vétusté inquiétante

Lors de l’arrêt d’urgence d’un réacteur, tel aujourd’hui ce qui affecte le réacteur n°1 du Tricastin, il y a impossibilité de stopper instantanément la réaction nucléaire (blackout). En conséquence le refroidissement et la production de vapeur par l’échangeur du circuit primaire doivent être assurés. Cette continuité peut engendrer des “soulagements” qui peuvent nécessiter en urgence des rejets gazeux radioactifs et chimiques par la cheminée (et non par les tours de refroidissement dont ce n’est pas la fonction).

Le réacteur n°1 est celui qui présente le plus de vétusté dont de nombreuses fissures de plus de 1 cm et il apparaît que sa maîtrise de conduite relève de la danse de Saint-Guy. L’ASN l’a placé particulièrement sous surveilllance tout en lui ayant octroyé un prolongement de durée de fonctionnement plutôt contradictoire.

Pas très rassurant quand même...
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Dim 3 Mar 2013 - 22:58

Citation :
Pas très rassurant quand même...

Enfin, d'un autre côté, c'est leur fond de commerce de foutre la trouille. Je me demande ce qu'est le bâtiment annexe "phase 3" (la salle des machine!!). Et puis quand on commence à mettre en opposition investigation "indépendante" (de qui ? de quoi?) et " parole officielle", il y a un relent de "on nous cache tout"...

Il me parait logique qu'on relache de la pression et de la chaleur après un arrêt d'urgence. La puissance résiduelle est de 1,5% de la puissance nominale 1 heure après la chute des barres (qui arrête la réaction, au passage!)

L'arrêt est du à un incident extérieur, donc je ne vois de toute façon pas en quoi la sureté serait menacée. Il y a régulièrement des arrêts d'urgence sur les réacteurs. Mais une lumière bleu et un bang, et hop c'est Hiroshima.

PPJ



Revenir en haut Aller en bas
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Lun 4 Mar 2013 - 19:45

C'est quand même là où le bât blesse...
Soit on a des informations au compte goutte, voire pas d'infos du tout, soit , à l'inverse , d'autres qui sont trop alarmistes... Suspect
Comment peut raisonnablement s'informer le citoyen lambda dans cette histoire? ( du genre moi qui m'intéresse au sujet sans être spécialiste...)
C'est bien la raison pour laquelle je viens régulièrement faire un tour sous le chapiteau histoire d'essayer de faire la part des choses Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Mar 5 Mar 2013 - 17:11

Pour illustrer la lumière bleue de Tricastin c'est facile :
Vous prenez 2 fils électriques et une ampoule de voiture (navette ou veilleuse) de faible puissance d'éclairage. Vous soudez les fils, 1 sur le +, l'autre sur le -.
Ensuite, avec une paire de gants et des lunettes de sécurité vous introduisez les deux fils dans une prise de courant chez vous, dans un endroit sans matières combustibles et si possible en extérieur, résultat garanti !
Vous pouvez ensuite, si vous disposez d'un appareil, effectuer un relevé de mesures devant un journaliste et ainsi prouver qu'il n'y a aucune matière radioactive pour générer cette jolie lumière... jocolor
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Mar 5 Mar 2013 - 19:36

Bon, ça, j'ai compris Very Happy :juste un pb électrique...
L'article semblait particulièrement insister sur les conséquences d'un arrêt d'urgence, en particulier en cas d'absence de fourniture électrique.
Ah...d'accord ,je percute... je devrais apprendre à lire... il est fait état d'une "mise en sécurité du groupe turbo alternateur de production" .
Donc pourquoi nous faire état dans le cas du réacteur suédois, je cite, "à la suite d’un défaut similaire au niveau du réseau électrique d’alimentation" ?
Ce n'est pas du tout le cas présent, non? Rien à voir en fait??
Bon... Embarassed
Merci Contaminatorfou d'avoir pris la peine m'expliquer le truc... ça m'a permis d'aller un peu plus loin dans ma compréhension du fonctionnement de la production électrique ... En fait , si je saisis le concept, j'ai du mal à appréhender ce qu'il se passe autour du réacteur...

Question bête et pas en rapport direct avec le nucléaire pour finir: que se passe t-il concrètement lorsque la distribution d'électricité n'est plus possible?
Arrêt d'urgence, je sais à peu près comment ça se passe , mais après? La vapeur, donc la production d'électricité ne stoppe pas net vu l'inertie du système , et même si on relâche de la vapeur, les pièces mobiles du turbo alternateur tournent toujours... Il y a bien toujours production de jus, mais il va où?
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Mar 5 Mar 2013 - 22:54

Le courant électrique en trop faut tourner les systèmes de la centrale en ilotage. Le réacteur peut être considéré comme autonome en quelque sorte...et sinon, l'électricité en surplus est perdue, tant qu'on ne sait pas les stocker (ce qui devrait peut-être changer avec le graphène, allez, on y croit ! )

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Mer 6 Mar 2013 - 18:33

Le réacteur autonome... ça m'amène une autre question Embarassed
Je pensais qu'en absence d'alimentation extérieure un réacteur était voué à de sérieux problèmes?
D'ailleurs pourquoi en fonctionnement normal ce n'est pas le cas? Avec juste une alimentation extérieure en cas de problème?
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Jeu 7 Mar 2013 - 10:22

Bonjour,

La centrale est autonome en énergie et fournit sa propre électricité nécessaire à son fonctionnement en situation normale.
En cas de pb, sur site des diesels de secours peuvent etre allumés.
benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Jeu 7 Mar 2013 - 14:16

contaminatorfou2 a écrit:
Pour illustrer la lumière bleue de Tricastin c'est facile :
Vous prenez 2 fils électriques et une ampoule de voiture (navette ou veilleuse) de faible puissance d'éclairage. Vous soudez les fils, 1 sur le +, l'autre sur le -.
Ensuite, avec une paire de gants et des lunettes de sécurité vous introduisez les deux fils dans une prise de courant chez vous, dans un endroit sans matières combustibles et si possible en extérieur, résultat garanti !
Vous pouvez ensuite, si vous disposez d'un appareil, effectuer un relevé de mesures devant un journaliste et ainsi prouver qu'il n'y a aucune matière radioactive pour générer cette jolie lumière... jocolor

Conta, entre les gars que tu passes à la lacrymo et tes expériences electriques perso.......
RESPECT ! bravo

Revenir en haut Aller en bas
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Jeu 7 Mar 2013 - 17:22

benjamin14 a écrit:
Bonjour,

La centrale est autonome en énergie et fournit sa propre électricité nécessaire à son fonctionnement en situation normale.
En cas de pb, sur site des diesels de secours peuvent etre allumés.
benjamin

Encore faut-il que ces derniers fonctionnent Wink
Merci pour ta réponse, j'étais un chouia à côté de la plaque Embarassed ! thanks
Revenir en haut Aller en bas
yvan30
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Sam 16 Mar 2013 - 12:27

Bonjour
Si le défaut sur le transfo principal (TP) qui transforme le 24 000V (palier 900MW) de l'alternateur en 220 000V (Tricastin uniquement) pour le transport est du coté 220 000 le transitoire programmé est "l'ilotage" c'est à dire que l'alternateur va auto alimenter la tranche.
Ce transitoire est un des plus violents, le réacteur, la turbine et l'alternateur sont à pleine puissance. La détection du défaut fait ouvrir le disjoncteur de la ligne 220 000V, le couple résistant de l'alternateur disparaît, la vitesse de la turbine monte si vite que l'on utilise la mesure de l'accélération pour agir. Cela provoque la fermeture des vannes réglantes d'admission vapeur de la turbine.
Mais la fermeture de ces vannes fait monter la pression du circuit vapeur, ce qui provoque l'ouverture du circuit de contournement condenseur. La vapeur produite va directement au condenseur qui la refroidit et la condense pour sont renvoie au générateurs de vapeur.
Le réacteur qui est toujours en pleine puissance voit sa température monter car la puissance soutiré par le secondaire a baissé.
3 actions stabilise sa puissance.
L'effet de température si la température du réacteur augmente le combustible chauffe et les captures de neutron par l'U238 (non fissile) augmentent ce qui réduit les neutrons disponibles pour les fissions donc la puissance du réacteur chute de 10%.
Les grappes de contrôle de la température s’insèrent dans le coeur ce qui réduit la puissance.
Les grappes de contrôle de la puissance s’insèrent dans le coeur ce qui réduit la puissance.
Comme condenser en pure perte 3 à 4000 MW (suivant le type de tranche) de chaleur n'est pas très rentable, la puissance est automatiquement baisser vers 30%.
Cette valeur permet de maintenir cet état assez longtemps (48h en situation externe normale).
De sont coté la turbine dont la vitesse est passé de 1500tr/mn à 1560, continu à entraîner l'alternateur qui alimente la tranche.
Notons que l'augmentation de vitesse de l'alternateur a provoqué une augmentation de fréquence (1500 tr/mn pour 50Hz) ce qui a augmenté la vitesse des pompes primaires (qui transfèrent la chaleur du combustible vers les générateurs de vapeur) ce qui a amélioré le refroidissement du coeur pendant le début du transitoire.
Le retour à 1500 tr/mn est fait par l'équipe de conduite.
Voila dans ses grandes lignes un îlotage réussi, j’espère avoir était suffisamment vulgarisateur, et personne ne voie rien depuis l'extérieur.
Si l'ilotage est raté la détection du manque de tension provoque l’arrêt automatique du réacteur, les pompes primaires assurent encore une dizaine de secondes de refroidissement car elles sont équipé d'un volant d'inertie.
Tous les circuits de "sauvegarde" sont basculé automatiquement sur l'alimentation auxiliaire (en fait il y en a 2). Seules les pompes primaires, et les pompes de refroidissement du condenseur ne sont plus alimentées, tout le reste est alimenté par les lignes auxiliaires.
Il est possible de remettre en service une pompe primaire sur la ligne auxiliaire.
Sur les REP les générateurs de vapeur sont environ 20m plus haut que le combustible, cela permet un refroidissement par thermosiphon pour évacuer la puissance résiduelle.
Les générateurs de vapeur sont alimenté en eau par un circuit spécial (ASG) et la vapeur produite est évacuée par un circuit dédié GCTatmosphére. C'est cette vapeur que l'on voie depuis l'extérieur. Une "bourde de communication" a été faite à la construction les silencieux du circuit GCTat sont contre le bâtiment réacteur ce qui inquiète toujours les personnes non initiés.
2 groupes électrogènes (au sol) restent encore disponible en cas de défaillance des 2 lignes auxiliaires, leur puissance permet pas la marche de tout les circuits de sauvegarde. La moitié de la sauvegarde est suffisante.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Sam 16 Mar 2013 - 13:22

Un énorme merci à Yvan pour cette explication !
Ma culture vient de prendre un sacré coup Smile

LeDéconta.
Revenir en haut Aller en bas
yvan30
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Sam 16 Mar 2013 - 13:50

yvan30 a écrit:
Bonjour
...
2 groupes électrogènes (au sol) restent encore disponible en cas de défaillance des 2 lignes auxiliaires, leur puissance permet pas la marche de tout les circuits de sauvegarde. La moitié de la sauvegarde est suffisante.

Une bourde de ma part
2 groupes électrogènes (Hors sol) restent encore disponible en cas de défaillance des 2 lignes auxiliaires, leur puissance permet la marche de tout les circuits de sauvegarde. La moitié de la sauvegarde est suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
yvan30
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Sam 16 Mar 2013 - 14:26

Free Wheelin' Nat a écrit:
Salut à tous!
Des infos de mondialisation.ca relayées par gen4 nous disent ceci:
Citation :

Le nouvel incident – une explosion précédée d’un immense flash bleu – qui s’est produit jeudi 28 février 2013 vers 20h à la centrale nucléaire du Tricastin, l’une des plus vieilles centrales nucléaires, n’est pas clos.

A ce jour les investigations indépendantes menées en dehors de la parole officielle et de l’exploitant EDF révèlent :

- le parasurtenseur (parafoudre) de sortie du transformateur principal du réacteur nucléaire n° 1 est touché et git à 45 ° vers le sol, des techniciens sont en intervention

- les bâtiments annexe « phase 3 » du réacteur nucléaire n°1 , celui des turbines et condensateurs, crachent de la “vapeur” de tous les côtés. D’importantes coulures de liquide se répandent au long de l’assise en béton. Ce qui peut laisser supposer une difficulté de régulation de la pression.

Suite à l'ilotage il est possible qu'un joint ai cédé, on est sur le circuit secondaire

Sur la façade du bâtiment se trouve le silencieux de l'éjecteur appareil qui permet d'aspirer l'air qui se trouve dans le condenseur. Le condenseur est sous vide sa pression est de moins de 100mbar absolu (-900mbar relatif) il a donc naturellement tendance à aspirer l'air ambiant. Si on laisse l'air s'accumuler dans le condenseur cela peu bloquer sont fonctionnement.
A basse puissance l'éjecteur viens aider les circuits normaux à aspirer cet air.
L’éjecteur est une machine (mot bien pompeux pour un bout de tuyau) basé sur l'effet venturi, un fort débit de vapeur 20t/h cré une dépression qui aspire l'air présent dans le condenseur.
C'est la sortie de l’éjecteur qui "crachent de la “vapeur” de tous les côtés. D’importantes coulures de liquide se répandent au long de l’assise en béton"



Citation :

- le mistral soufflant entre 80 et 90 km/h rend impossible des prélèvements d’échantillons significatifs de présence ou non de radioactivité

Des rejets radioactifs possibles, une vétusté inquiétante

Lors de l’arrêt d’urgence d’un réacteur, tel aujourd’hui ce qui affecte le réacteur n°1 du Tricastin, il y a impossibilité de stopper instantanément la réaction nucléaire (blackout). En conséquence le refroidissement et la production de vapeur par l’échangeur du circuit primaire doivent être assurés. Cette continuité peut engendrer des “soulagements” qui peuvent nécessiter en urgence des rejets gazeux radioactifs et chimiques par la cheminée (et non par les tours de refroidissement dont ce n’est pas la fonction).

MDR lol!
Il est vrai que le temps de chute des grappes de contrôles et de sécurités peut prendre jusqu’à à 2 secondes pompes primaires en marche. Rappel un REP ne travaille pas avec les neutrons de fission, il travaille avec les neutrons des produits de fission dont la "période de génération" est en moyenne de 10s.
Les soulagements par le GCTat sont du coté secondaire de l'installation donc non radioactif.
Tricastin est une centrale dont le refroidissement du condenseur est a circuit ouvert, les aérorefrigerant (les tours de refroidissement) appartienne à l'usine GB1 d'EURODIF (groupe AREVA) à l’arrêt depuis 2012 (me semble t il)
La cheminée est équipée de mesure situé avant la sortie, alors Mistral ou pas.....

Citation :

Le réacteur n°1 est celui qui présente le plus de vétusté dont de nombreuses fissures de plus de 1 cm et il apparaît que sa maîtrise de conduite relève de la danse de Saint-Guy. L’ASN l’a placé particulièrement sous surveilllance tout en lui ayant octroyé un prolongement de durée de fonctionnement plutôt contradictoire.

Pas très rassurant quand même...[/quote]

Les fameuses fissures datent de la construction de la cuve lors du dépôt du "beurrage" inox de celle-ci. Elles sont non pénétrante, les plus longues font moins de 30 ou 40 mm Une machine spéciale a été fabriqué pour les inspecter et suivre l'absence d'évolution.

J'ai toujours dit que le nucléaire civil était viable qu'en présence d'une opposition forte et éclairée. Mais la ce n'est pas de l'éclairage, je pense que illuminé est plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Flash bleu ciel d'EDF   Sam 16 Mar 2013 - 16:53

Un grand grand merci pour ton éclairage thanks , il permet de remettre les choses à leur place et nous permettre de nous coucher nettement moins bêtes...
La justesse dans l'information qui nous est donnée est tellement difficile à évaluer pour nous, profanes!
Revenir en haut Aller en bas
 
Flash bleu ciel d'EDF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos trophy air 4 + nacelle windoo
» Assise Red Castle
» les nouvelles couleurs red castle, du nouveau?
» TRES BELLE 607 2,2 HDi HAUT DE GAMME PACK LUXE
» Voici la nouvelle facture EDF que vous recevrez à la rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité-
Sauter vers: