Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Zone orange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Zone orange   Ven 8 Mar 2013 - 22:45

Bonjour,

Quelqu'un peut-il m'éclairer sur le zonage en orange et débit de dose > 2mSv/h.

Si m'applique ce principe, même une table radio devrait être placée en zone orange.
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 8 Mar 2013 - 23:07

bonsoir,

en pratique on utilise pas le débit de dose pour le zonage en médical ! On regarde la dose intégrée sur 1 heure. Ne pas oublier de regarder aussi les autres limites(extrémité entre autre).

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 8 Mar 2013 - 23:28

Bonsoir
Désolé de te contredire PPJ mais le débit de dose est une composante intégrante du code du travail à partir de cette valeur là.
Cela se trouve dans cette partie

Chapitre IV Salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et salariés temporaires (4)

Section 1 Travaux interdits

Article D. 4154-1
Il est interdit d'employer des salariés titulaires d'un contrat de travail à durée déterminée et des salariés temporaires pour l'exécution des travaux les exposant aux agents chimiques dangereux suivants :
1° Amiante : opérations d'entretien ou de maintenance sur des flocages ou calorifugeages ; travaux de confinement, de retrait ou et de démolition ;
etc…

23° Rayonnements ionisants : travaux accomplis dans des zones où le débit de dose horaire est susceptible d'être supérieur à 2 millisieverts ;


Et cela s'applique AUSSI au domaine médical.
Alors c'est la difficulté car pas mal de générateurs ou accélérateurs ont des débits supérieurs à cete valuer.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Zone orange   Sam 9 Mar 2013 - 2:52

Je sais bien, mais il y a 1 mois j'étais sur un cours rdp médical avec Catherine Luccioni, et sur un calcul, elle m'a repris car, selon elle (dans l'exemple en tout cas, on n'utilise pas le débit de dose pour le zonage. Cela poserai des soucis pour la radiologie interventionnelle par exemple. Je dois bien avouer que cette partie m'a toujours un peu gêné. Car manifestement, le médical présente des cas qui pose problème. je vais rechercher les cas étudiés pour avoir des valeurs!!

PPJ

PS : j'espère ne pas avoir compris de travers!!! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Zone orange   Sam 9 Mar 2013 - 3:19

Bon j'ai retrouvé mon doc c'est un extrait du Guide pratique
Réalisation des études dosimétriques de poste de travail présentant un risque d’exposition aux rayonnements ionisants (version 2)
de l'IRSN



Citation :
A.3.2 DELIMITATION DES ZONES DE TRAVAIL

Les valeurs limites de doses associées aux zones contrôlées, surveillées et spécialement réglementées ou interdites sont rappelées dans les tableaux IIIa et IIIb du chapitre 1.
Les valeurs limites de doses efficaces et équivalentes du tableau IIIa et spécifiques aux zones surveillées et contrôlées, correspondent aux doses susceptibles d’être reçues, évaluées sur la base de l’heure de travail la plus pénalisante.
Dans le cas de la radiologie conventionnelle, le temps d’émission des rayonnements X ne correspond généralement qu’à une fraction de l’heure. Il convient ainsi de pondérer les débits de dose instantanés déterminés en cours d’irradiation par la durée effective d’émission des rayonnements à l’échelle d’une heure. Notons que ce type d’installation fait partie des cas générant des difficultés pour l’application des limites de débit d’équivalent de dose au corps entier applicables pour les zones spécialement réglementées (voir tableau IIIa et paragraphe 2.3.2), limites qui ne sont pas considérées ici.

Je savais bien que je ne m'étais pas fourvoyé. Néanmoins je ne peux qu'être d'accord avec la remarque de Kloug. Le texte s'impose également au médical, j'ai l'impression qu'il y a conflit entre plusieurs texte de loi!

Je me demande, si l'arrêté zonage ne devrait pas subir quelques adaptation pour les cas impliquant certains actes médicaux. Mais... Enfin, c'est une idée qui me met mal à l'aise.

PPJ

Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Zone orange   Sam 9 Mar 2013 - 10:18

Bonjour,

Le zonage doit intégrer le débit de dose dans plusieurs applications du médical (scanner, radiothérapie, ..). C'est vrai que ça pose un problème en radiologie interventionnelle car la zone orange exclut les personnes en formation (non pérenne), comment former les internes, alors ?

Le guide de l'IRSN est précieux, mais il n'a pas force de loi, donc pas de conflit avec l'arrêté zonage.
Et le débit de dose dans le champ de vue conduit à une zone rouge, donc forcément étendue aux murs de la salle. L'application stricte de l'arrêté est donc très difficile à mettre en pratique. Mais je vous rappelle qu'il y a un groupe de travail sur les adpatations de l'arrêté zonage.

Pour plus d'infos, vous pouvez consulter :
- les actes du colloque zonage de Caen et les conclusions du GT zonage,
- la journée d'échanges ASN à Bordeaux le 20/3/2013,
- plusieurs présentations dans les journées des différents réseaux régionaux.

Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Zone orange   Sam 9 Mar 2013 - 10:58

bonjour,

Je ne parle pas de conflit d'intérêt avec le guide, je sais parfaitement qu'il n'a pas force de loi, c'était juste pour rappeler où j'avais vu cet aspect pratique. Et c'était juste pour l'histoire de la table de radiologie de pepito89.

Quand je parle de conflit d'intérêt, c'est entre les textes de la radioprotection et les textes encadrant les activités médicales.

Oui j'avais vu certains document de Caen, il partage mes propres interrogations. Par contre tu voulais parler de Bordeaux 2012 et non de la
Citation :
journée d'échanges ASN à Bordeaux le 20/3/2013
pasdquoi


PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zone orange   Sam 9 Mar 2013 - 16:35

Bonjour
D'évidence il faut que cet arrêté zonage évolue. (cf le colloque de Caen).

Mais je vous rappelle que l'ASN a une vision, l'inspection du travail peut en avoir une aussi, sans parler des contrôleurs des OA...
Et comme le dit Amak le guide IRSN (et même la circulaire DGT / ASN) n'ont pas de base juridique opposable.

OK évidemment pour les appareils générateurs X qui émettent sur une très brève période et l'application "intelligente" du texte.
Mais attention quand même à vos inspecteurs et contrôleurs favoris et leurs interprétations.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 1 Aoû 2014 - 9:53

Bonjour
l'autorisation d'accès en zone orange s'applique t-il aussi pour les extrémités ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 1 Aoû 2014 - 16:53

Bonjour,
la règlementation s'applique aux débit de dose pas à la partie exposée.
Peu importe que tu y mettes les mains,et la tête, et les pieds (alouette je te plumerai). lol! 

Donc oui, cela s'applique aussi aux extrémités

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 1 Aoû 2014 - 18:23

addendum:
ta limite de débit de dose zone orange extrémités est de 50mSv/h

Cela doit concerné les boites à gants

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
PCR67
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Zone orange   Mer 6 Aoû 2014 - 23:34

Bonjour,

Dans la pratique, je ne prend pas non plus en compte le débit de dose pour une source dont l'émission est intermittente. On trouve ainsi des zonages cohérents par rapport au risque de l'installation, notamment dans les blocs opératoires (qui font l'objet d'un zonage comme une installation fixe, même si on utilise des arceaux mobiles) :

- Bloc de chirurgie vasculaire (scopie > 30 min sur 1 h) : zone orange autour du patient et jaune dans le reste de la salle
- Bloc de traumato (scopie < 5 min sur 1 h) : zone jaune autour du patient et verte dans le reste de la salle.

Par ailleurs, un constat du terrain: les règles relatives aux zones contrôlées oranges sont très difficiles à faire appliquer dans le secteur médical. Dans les installations où l'on trouve des zones oranges (radiologie interventionnelle, certains blocs), cela revient à en interdire l'accès aux praticiens contractuels, aux internes, aux stagiaires manip, aux IBODE en CDD,... Autrement dit, fermez les blocs et allez faire poser des défibrillateurs cardiaques à l'étranger...  Au risque de faire grincer quelques dents avec ce raccourci facile : changer un filtre dans une centrale nucléaire, qu'on le veuille où non, ce n'est pas comparable avec le remplacement une portion d'aorte...
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Zone orange   Jeu 7 Aoû 2014 - 9:33

PCR67 a écrit:

Par ailleurs, un constat du terrain: les règles relatives aux zones contrôlées oranges sont très difficiles à faire appliquer dans le secteur médical. Dans les installations où l'on trouve des zones oranges (radiologie interventionnelle, certains blocs), cela revient à en interdire l'accès aux praticiens contractuels, aux internes, aux stagiaires manip, aux IBODE en CDD,... Autrement dit, fermez les blocs et allez faire poser des défibrillateurs cardiaques à l'étranger... 

+1 avec PCR67
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Zone orange   Jeu 7 Aoû 2014 - 13:39

Bonjour,
nous aussi on intègre l'activité sur 1 heure

Par contre pour le bloc ortho, la table est orange, 1,2m autour jaune et le reste de la salle en vert.
Pour les interventions au niveau main et pied on est effectivement en jaune, par contre pour une hanche ou un fémur un peu complique, on arrive assez rapidement à des PDS de l'ordre de 2000mgy/cm2 ce qui à la louche donne une dose de 20 à 30 mSv sur la zone opératoire(à multiplier par 4 en cas de grosse difficultés)
Ce n'est pas toute la journée mais la limite de zone orange est donnée en mSv/heure. Déjà, on utilise une dose intégrée, je me vois mal expliquer avoir réalisé le zonage en calculant sur une semaine.
D'autre part, on nous demande de réaliser le zonage en tenant compte de l'examen le plus pénalisant.

Toutes les IBODE et IADE sauf une étaient en CDI et, pour cette raison elles le sont actuellement toutes en CDI

Effectivement, la règlementation pose un vrai problème pour les internes: il est important qu'il soit encadré, pour le patient et leur apprentissage, c'est évident, mais aussi pour apprendre les bonnes pratiques en termes de radioprotection. Une fois seul,  ils pourront légalement se faire irradier les mimines!!

Par chance (si on veut), nous n'avons pas d'interne et les anesthésistes intérimaires restent dans le vert.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Zone orange   Jeu 7 Aoû 2014 - 16:21

Peut-être que la solution aux zones oranges serait de se pencher sur l'optimisation des amplis? Histoire de faire baisser le débit et les doses intégrées!
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Zone orange   Jeu 7 Aoû 2014 - 16:33

Bonjour,
optimiser l'ampli encore faudrait il utiliser toutes les fonctionnalité de nos amplis actuels: la demi dose et le pulsé sont mis par défaut, le débrayage automatique en cas de présence de métal: très peu utilisé, la collimation sans un manip c'est difficile à part l'iris mais qui lui est peu utilisé.
De plus, certains confondent scopie et film long métrage.

J'ai dans le programme de cette année une évaluation des PDS pour une interventions standard et ce par chirurgien. Ca en fera peut être réfléchir certains.

Après, la balle est dans le camp des fabricants ET des intervenants

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 8 Aoû 2014 - 8:12

Domino a écrit:

Toutes les IBODE et IADE sauf une étaient en CDI et, pour cette raison elles le sont actuellement toutes en CDI

Que devient la foule des intervenants extérieurs : représentants plus ou moins "techniques" des labos et autres marchands de soupe ?

N'oublions pas que dans le privé, la présence de ces IBODE représente souvent une "petite" gratification aux orthochir sous forme de prêt de personnel déguisé en assistance technique - formation.
De plus, quand les chir payent vraiment leur aide opératoire, elle est souvent à temps partiel.

Ca n'émeut pas grand monde et, malheureusement les intervenants sur le forum soulevant le problème sont peu nombreux. 

Dom
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Zone orange   Ven 8 Aoû 2014 - 8:41

Domino a écrit:
optimiser l'ampli encore faudrait il utiliser toutes les fonctionnalité de nos amplis actuels: la demi dose et le pulsé sont mis par défaut, le débrayage automatique en cas de présence de métal: très peu utilisé, la collimation sans un manip c'est difficile à part l'iris mais qui lui est peu utilisé.
De plus, certains confondent scopie et film long métrage.
Je me souviens que dans mes début, on trouvait encore des manips dans les blocs mais c'est une espèce disparue dans ces régions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Zone orange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zone orange
» beignes à l'orange
» pommes et pain d'épices poelés confiture orange carottes
» Salade de carottes et d'orange au yogourt
» petit livre orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: