Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 NF 15-160 et céphalostat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: NF 15-160 et céphalostat   Mar 19 Mar 2013 - 16:13

Hello !

Alors, non, je n'ai pas changé d'avis sur ce qu'il est obligatoire d'appliquer mais pour les constructions toute neuves, j'aime bien présenter l'ensemble des données au chef d'établissement (norme actuelle et future).

Je viens de finir mes calculs conduisant à un joli plombage pour une pano 2D. Ca, c'était facile.

Je me pose plus de question pour l'option céphalostat :
- Je compte prendre R=1 pour la paroi exposée *
- Je compte établir mes calculs pour les deux options (2D et céphalostat) et prendre le plombage le plus pénalisant.

Vos avis ?


* Diabolo, je connais ton avis sur le primaire (dit en toute sympathie) Wink
Revenir en haut Aller en bas
souane
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mar 19 Mar 2013 - 20:48

Bonsoir Scully,

j'ai suivi en juin dernier une formation à l'IRSN sur la norme NF C 15 160, nous avons réalisé différents exercices de calcul de protection et notamment le cas d'une salle dentaire avec une panoramique et notre formateur nous a dit de ne considérer que du rayonnement diffusé pour cette pano donc calcul de fs et fg uniquement.

Je ne sais pas si cela pourra t'aider.

amicalement.

Souane.

PS:jusque là je me posais beaucoup de question sur le rayonnement primaire sur ce type d'installation et c'est d'ailleurs pour cela que je me suis inscrite à cette formation.
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mar 19 Mar 2013 - 21:00

Pourquoi pas mais quand on regarde le schéma inclus dans la norme, le primaire semble pourtant devoir être pris en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mer 20 Mar 2013 - 13:49

il n'y a pas de schéma dentaire dans la norme

par contre il a été demandé et convenu avec l'ASN qu'en ce qui concerne rétro et pano et céphalo il n'y avait pas de calcul pour le rayonnement Iaire

si pour les retros , il y a toujours des petits malins qui trouvent qu'on peut s'amuser à tirer partout, en ce qui concerne panos et cephalo le tir est OBLIGATOIREMENT intercepté à la fois par le patient et à la fois par le capteur
Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mer 20 Mar 2013 - 16:02

Bonjour,

Quand le déplacement du détecteur est asservi à celui du tube RX, je suis d'accord de ne pas prendre en compte le primaire. Donc OK pour le panoramique.
Pour la même raison, je pense qu'il faut prendre en compte le primaire en rétroalvéolaire (je n'ai pas dit que les dentistes tiraient partout, ni que c'était opportun ou inopportun, on parle là d'une norme).

Hello Diab' :
"par contre il a été demandé et convenu avec l'ASN " : tu te doutes que ça fait maigre pour un paranoïaque tel que moi. Qui a demandé ? Qui a convenu ? Y a t il une trace ?
Parce que si je dois arrêter de prendre en compte le primaire pour les rétroalvéolaires, c'est avec un GRAND plaisir.
Mais avec un parachute en cas d'inspection.
Et je ne pense pas que dire "c'est sur le fofo du Cirkus" dans la réponse à la lettre de suite va suffire à couvrir mes arrières, dont je me soucie grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mer 20 Mar 2013 - 16:24

scéance radioprotection de l'Association dentaire francaise ( congrès 2012 ) le vendredi 30 Novembre

présentation de la NN par carole ROUSSE ( ASN )

comme tu te doutes c'est dans les congrès que les précisions sont données sur une norme dont l'application ainsi que les modalités d'application seront publiées et ne le sont pas pour l'instant

donc ces "informations" sont connues de tous ceux qui font face à ce type d'orateurs en congrès
mais elles ne peuvent être publiables bientôt et avoir été déjà publiées

sachant bien sur que beaucoup cherchent à appliquer ce qui n'est pas applicable et dont les conditions d'application ne sont pas publiées

comme le T=1 par exemple
donné comme information dans tous les congrès mais pas contenu dans la norme, et dont le caractère obligatoire contraire au contenu de cette norme sera effectif dès la publication de l'arrêté modifiant celui de 1991 et qui mettra en application la NN
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Mer 20 Mar 2013 - 17:00

En fait, je ne suis pas opposée au fait de prendre en compte le diffusé mais comme Amak, je cherche le parapluie pour les jours d'inspection ...
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: NF 15-160 et céphalostat   Sam 23 Mar 2013 - 18:51

Scully a écrit:
En fait, je ne suis pas opposée au fait de prendre en compte le diffusé mais comme Amak, je cherche le parapluie pour les jours d'inspection ...


+1

En céphalométrie, l'absorption des différents types de capteurs, celle d'une cassette ERLM ou d'une cassette écran-film analogique, etc., les variations à l'émission avec la tension utilisée, la filtration, le diamètre du cône (quand il existe), l'usage des diaphragmes, déterminent une multitude de cas de figures vis à vis de l'atténuation du primaire.
On peut passer d'une situation de rayonnement résiduel nul à un primaire très significatif quand RIEN n'intercepte le faisceau (ni la tête, ni le récepteur). Le contrôle de la zone attenante est parlant si le plombage est insuffisant.
J'ai vu plusieurs fois le cas en téléradiographie avec le marquage du centreur lumineux masqué par un diamantor monté sur un tube mobile ou même dédié et les diaphragmes restaient grand ouverts.
Même chose avec la fâcheuse tendance à ne pas diaphragmer en cas d'usage d'ERLM pour ne pas influer sur le post traitement (c'est souvent le cas en cabinet de radiologie).

Bonne soirée.
Dom
Revenir en haut Aller en bas
 
NF 15-160 et céphalostat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Mise en conformité-
Sauter vers: