Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Frottis tritium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Frottis tritium   Lun 25 Mar 2013 - 22:01

Bonsoir,

Pour un contrôle de contamination surfacique d'une source scellée contenant du tritium on m'a conseillé dans le protocole de prélèvement des flacons à scintillation de 20ml en polyéthylène, du papier filtre Whatman en fibre de verre et de l'alcool dénaturé pour humidifié le papier filtre.

L'alcool dénaturé est difficile à trouver et sa vente est réglementée.

Par quoi pourrait-on le remplacer? La glycérine?
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Lun 25 Mar 2013 - 22:10

Pur le tritium il faut mieux des frottis glycérinés que alcoolisés.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Mar 26 Mar 2013 - 20:19

Bonsoir,
perso, c'est à sec....

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Mer 27 Mar 2013 - 21:11

Bonsoir,

Je serais curieux de voir l'écart de mesure entre un frottis à sec et un frottis avec du glycérol.
L'alcool dénaturé ou le glycérol sont utilsés pour mieux arracher les béta-.
Revenir en haut Aller en bas
Kawax
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Ven 29 Mar 2013 - 13:45

bonjour,

Pour nous aussi, c'est à sec, par contre nous utilisons des frottis en ester de cellulose qui ont la particularité de se dissoudre complétement dans le liquide scintillant...(pas de problème de quenching ou autre apporté par le filtre).

Kawax
Revenir en haut Aller en bas
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Ven 19 Avr 2013 - 22:39

Bonjour à tous,
Voici une petite synthèse des résultats d’une étude que nous avons menée sur le triatler.
Notre objectif est d’utiliser le triatler pour du contrôle de contamination surfacique dans le cas de transports. Nos contraintes sont le temps de contrôle qui doit être raisonnable pour le transporteur, et le matériel consommable mis en œuvre commun avec celui présent dans notre service.
Nos contrôles se font avec des frottis en ester de cellulose humidifiés avec un spray d’alcool. Après avoir frotté 100cm², le filtre est placé dans un flacon 20ml. Le filtre est ensuite dissous dans un liquide scintillant de type filter-count. Le comptage s’effectue à l’aide du triatler en 300s.
Pour effectuer notre étude nous avons travaillé sur les spectres transmis par l’appareil lorsque celui-ci est raccordé à un PC et n’avons pas tenu compte de la fenêtre de comptage prédéfini par le constructeur.
Pour mémoire les spectres obtenus ont l’allure suivante :

Le pic en début de spectre correspond à la chimie luminescente du liquide scintillant utilisé.
Nous avons dans un premier temps étudié la stabilisation de ce pic et nous avons analysé comment évoluait son amplitude maximum au fil du temps et avons obtenus les résultats suivants:

La décroissance de la chimie luminescente se fait en deux phases, entre 0-2minutes une décroissance rapide lié à la stabilisation des molécules scintillantes après excitation par la lumière, l’agitation mécanique et thermique, au delà la stabilisation suit une pente plus souple.
Il est indispensable d’effectuer le comptage après la première phase. Nous attendons 2 minutes après avoir placé l’échantillon dans la chambre de mesure avant de lancé l’analyse.
Dans un deuxième temps nous avons déterminé la zone correspondante au tritium, pour cela nous avons comparé un échantillon fortement marqué en tritium et un échantillon blanc.

Le spectre de tritium s’étale entre les canaux 20 et 120 pour une HT de 925V, réglage d’origine de notre triatler.
Le calcul de l’activité présente dans un échantillon se fait par détermination du comptage net, correspondant à la zone verte sur le graphique.

Le comptage net dépend de la courbe bruit de fond. Nous avons pu également observer que la présence d’eau sur le frottis en ester de cellulose rendait sa dissolution plus difficile dans le filter count. Ceci conduit à du quenching lumineux comme l’indique le graphique suivant (temps de stabilisation des blancs identique de 48H):

Ce phénomène de quenching lumineux entraine une variation significative du blanc et donc une variation significative de l’estimation du comptage net.
Deux options sont alors possibles pour diminuer cette source d’erreur sur la détermination du comptage net:
- si le frottis réalisé sur le véhicule de transport présentait de l’eau, ajoutez une goutte d’eau sur le frottis lors de la réalisation du blanc avant dissolution,
- Prendre la zone de mesure ou l’influence du quenching devient négligeable. Sur le temps de comptage de 300s que nous nous sommes fixé, ceci correspond aux canaux compris entre [30-120].
Nous avons choisis la seconde option, car malgré cette zone de marquage plus réduite nous avons obtenue une activité minimum détectable suffisante légérement inférieure à 0,4Bq/cm² (limite de non contamination au sens de l’ADR).

Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Ven 19 Avr 2013 - 23:01

Bonsoir

michelange a écrit:
L'alcool dénaturé est difficile à trouver et sa vente est réglementée.

Tu es sur de toi? Il me semble que c'est l'alcool non dénaturé qui à une vente réglementée. L'alcool est dit dénaturé car on rajoute un éther pour le rendre impropre à la consommation. En pharmacie c'est du camphre et de la tartrazine. En tant qu'ancien prof de chimie en cfa préparateur en pharmacie. Il me fallait un bon spécial pour l'alcool à 90° non dénaturé; Mais pas pour le dénaturé.

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Sam 20 Avr 2013 - 8:53

Bonjour Pepejy,
je pense aussi que tu as raison. Je me souviens notamment dans ma jeunesse, dans le sud, lors des fêtes votives avoir goutté chez les anciens des "Pastis" maison à base d'alcool non dénaturé. Lorsque tu bois ce genre de truc, tu comprends tout de suite que l'alcool est dangereux pour la santé ! Mais je crois que je m'éloigne du sujet...
Autrement l'alcool n'a pas d'effet quenchant sur la scintillation liquide.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Sam 20 Avr 2013 - 9:54

Bonjour à tous,

@Gamma.Lambda merci pour cette démo. Quel est le spray d'alcool utilisé?
Si l'alcool n'a pas d'effet quenchant sur la scintillation liquide il n'y aurait donc pas de différence entre un frottis à sec et un frottis humidifié à l'alcool.

@Pepejy, en effet l'alcool à 90°, est de l'alcool non dénaturé et donc buvable au contraire de l'alcool modifié généralement à 70°. l'alcool non dénaturé n'est plus en vente dans les pharmacies depuis 2011 non pas pour éviter que des poivrots s'alcoolisent à l'alcool à 90 mais parce que cet l'alcool stérilise moins bien que l'alcool à 70 ° modifié.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Sam 20 Avr 2013 - 13:04

Bonjour,

michelange a écrit:
Si l'alcool n'a pas d'effet quenchant sur la scintillation liquide il n'y aurait donc pas de différence entre un frottis à sec et un frottis humidifié à l'alcool.

Pas en termes de quenching certes, mais à ma connaissance on humidifie un frottis pour augmenter la collecte de poussières sur celui-ci, jouer sur le "rendement de frottis".

Sinon, intéressante présentation Gamma.Lambda, merci. Mais parle-t-on uniquement d'eau telle que l'on pourrait la trouver sur un véhicule (eau de pluie, etc.) ou également d'eau déminéralisée ?

@+
SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Sam 20 Avr 2013 - 13:35

Bonjour,
Je suis d'accord avec vous SW, c'est bien pour améliorer le rendement de frottis que l'on utilise l'alcool. Mais notre étude ne portait pas sur cet aspect, mais uniquement sur les performances de l'appareil de mesure. Il doit bien y avoir des publication sur le marché sur l'efficacité des frottis humide, sec... Nous utilisons la valeur de 10% de la NF-ISO 7503-1. Ceci reste évidement une norme... (J'adore lire un compte rendu d'analyse avec une précision à 2% sur la détermination de l'activité surfacique lors d'un contrôle frottis)

Concernant l'eau, pour les essais nous avons utilisé de l'eau de source des "Abatilles" pour sa faible teneur en tritium.
Nous ne sommes pas expert en chimie, mais nous pensons que l'eau génère un film protecteur, l'utimagold étant un produit aromatique, celui-ci doit surnagé sur l'eau ce qui rend plus difficile la dissolution du frottis. Je pense que le phénomène sera identique sur un véhicule mouillé par la pluie ce qui arrive rarement dans nos contrée...
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Sam 20 Avr 2013 - 14:43

Questions naïves:
1) Peut-on répéter la mesure d'un frottis tritium lorsque celui-ci est conditionné dans son flacon avec le produit scintillant ?
2) Hormis la décroissance, ne risque-t-on pas de perdre de l'activité au bout d'un temps trop long lorsque le frottis baigne dans son jus ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Dim 21 Avr 2013 - 10:05

Bonjour Deedoff,
Questions pas si naïve, alors est-il possible de répéter les mesures la réponse est oui. Le contrôle est serte destructif pour le frottis, mais le mélange scintillant + frottis reste a peut prés stable..
Car comme vous le faisiez remarquer, il semble indéniable que compte tenu des caractéristiques du tritium celui-ci fini en partie par s'échapper du flacon (et il en est sans doute de même pour le scintillant à en juger par l'odeur qui s'échappe de la boite "étanche" dans laquelle nous stockions les échantillons lors de nos essais...)
Cependant cette perte d'activité sur 15 jours de test ne peut être mise en évidence sur les temps de comptage que nous avons mis en oeuvre, celle-ci étant inférieure à la précision statistique de nos comptages.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Mer 9 Oct 2013 - 17:34

bonjour
je viens d'ouvrir un vieux tiroir...
est ce quelqu'un peut me dire si dans vos méthodes de calcul de l'activité surfacique lié au tritium vous prenez en compte le quenching physique et si oui quelle coef prenez vous
merci
Revenir en haut Aller en bas
Karl Un
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Frottis tritium   Mer 4 Déc 2013 - 14:35

Bonjour à tous,

J'ai lu avec attention ce sujet et je suis moi même à la recherche de frottis en ester de cellulose pour une dissolution complète du frottis dans le liquide scintillant.

Quelqu'un pourrait m'envoyer les références de ce type de frottis ?
Ce serait généreux et bon.

Merci par avance !! cheers 
Revenir en haut Aller en bas
 
Frottis tritium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frottis tritium
» Frottis de dépistage
» le frottis
» Frottis en début de grossesse : que faire?
» frottis pendant grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: