Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Détection de rayonnements d'origine diverses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Détection de rayonnements d'origine diverses.   Lun 22 Avr 2013 - 13:08

Bonjour,

J’ai besoin d’un avis pour l'achat de matériel de détection de rayonnement dans 3 cas de figure : Un appareil émetteur Beta-, un autre émetteur X et un contrôle de sources non scellées éventuelles.

- Mise en place un contrôle interne périodique de mesure éventuelle de contamination Beta.
Cela concerne un détecteur ECD d’un chromatographe à phase gazeuse qui contient une source scellée de Nickel 63 d’une activité de 370MBq.
C’est un émetteur Beta – (Emax = 65,87 keV (100 %).

- Mise en place d’un contrôle interne périodique de mesure d’exposition aux rayons X.
Cela concerne un Spectromètre à fluorescence X qui possède un générateur X d’une puissance max de 40KeV.

- Je travaille dans centre spécialisé dans le traitement et de valorisation des déchets dangereux. Les produits radioactifs (interdit sur le centre) peuvent être présent exceptionnellement sous la forme de sels d’uranium (acétate d’uranium) dans des livraisons de produits de produits de laboratoire. Ils sont actuellement détectés avec un contaminamètre NOVELEC DG5 qui rempli bien sont rôle mais qui ne permet pas de quantifier une éventuelle exposition bien que ca soit surtout des émetteurs Alpha.

Quel appareil serait le plus approprié étant donné la nature des rayonnements ? Un radiamètre avec différentes sondes serait la solution la plus économique et la plus rationnelle ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détection de rayonnements d'origine diverses.   Lun 22 Avr 2013 - 13:56

Bonjour
Un radiamètre équipé de sondes appropriées me semble effectivement un choix pertinent.
Attention
Ils sont actuellement détectés avec un contaminamètre NOVELEC DG5 qui rempli bien sont rôle mais qui ne permet pas de quantifier une éventuelle exposition bien que ca soit surtout des émetteurs Alpha.
Pas d'exposition externe avec les alpha et pas de dose délivrée aux tissus.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détection de rayonnements d'origine diverses.   Lun 22 Avr 2013 - 16:30

Merci pour cette réponse rapide,

Je me suis mal exprimé, les isotopes de l'uranium pose problème car d'après la fiche de radioprotection, ils emettent alpha, beta et gamma. Le risque principal est le risque interne (alpha à plus de 5MeV) avec l'inhalation des poussières.

Le contaminamètre ne voit que ces gamma (min 610KeV 22% pour E1) mais me donne aucune mesure en débit de dose. Un graphique comparant c/s et µS/h pour l'uranium naturel trouvé sur le site de la CRIIRAD m'a permis d'extrapoler un graphique, mais ca ne sera qu'une estimation.

l'uranium naturel est dans des flacons verre jusqu'a 1kg . Ces produits sont anciens avec peu d'informations sur les flacons, le pictogramme T+ est même absent pour certains d'entre eux.

La joie de travailler avec des déchets ^^

Je vais donc m'orienter vers un radiamètre avec une sonde Beta. Pour les découvertes de sources non scéllées tel que l'uranium naturel , elles resteront sagement dans leur flacon à l'abris avant évacuation par l'Andra. A voir si l'achat d'une sonde Alpha ne dépasse pas le budget.


Revenir en haut Aller en bas
 
Détection de rayonnements d'origine diverses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savoir choisir ses oeufs (+ l'origine de ses aliments)
» origine du nom FEUILLOLEY
» Personnalités d'origine Normande
» 1066-1135. L'idée de Chevalerie est d'origine Normande.
» fichage par couleur de peau et origine ethnique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: