Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Brancardiers/ambulanciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom33
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 14:53

Bonjour à tous,

Alors voilà j'ai trouvé sur quelques sujets des informations intéressantes mais rien de vraiment concret alors je me tourne vers vous..
Un gros sujet de discussion chez nous concerne effectivement les brancardiers mais surtout les ambulanciers..
Je vous explique :

Nos brancardiers font donc partis de l'établissement, à ce titre si ils rentrent en zone contrôlée/surveillée, ils sont donc tenus de porter un dosi passif (est ce obligatoire ?)
Le gros point concerne les ambulanciers => ils ne font donc pas parti de l'hopital mais entre dans ces zones ! Normal me dirait vous sauf que moi ça m'embête grandement...

Alors j'ai bien vu cette circulaire DGT/ASN du 21 avril 2010 et en effet en page 18 nous retrouvons ceci :

Page 18
2.6.8 Travailleur non classé accédant occasionnellement en zone réglementée
Un travailleur dont l’intervention ne modifie pas notablement les conditions d’exposition peut accéder de
manière occasionnelle à une zone réglementée sans être classé ni faire l’objet d’un suivi dosimétrique de référence si l’employeur :
- a évalué préalablement les doses susceptibles d’être reçues ;
- s’est assuré que leur cumul avec d’autres doses éventuellement préalablement reçues demeure inférieur à 1 mSv sur les 12 derniers mois glissants ;
- a mesuré les doses effectivement reçues lorsque ce travailleur intervient en zone contrôlée au moyen d'une dosimétrie opérationnelle.

Votre analyse :
C’est ce que nous faisions avec nos « ni A ni B » au CEA. Enfin une liste de mesures exhaustives et suffisantes pour protéger un travailleur non catégorisé accédant en ZR !
Mais ce qui n’est pas précisé c’est si l’employeur est tenu de faire faire l’évaluation par une PCR, et donc s’il est tenu d’en avoir une (Tous ses salariés peuvent être non Catégorisés !) et comme le travailleur n’est
pas tenu d’avoir eu une formation ou une information (cf paragraphes précédents) il serait utile de préciser qu’il DOIT IMPERATIVEMENT ETRE ACCOMPAGNE d’une personne catégorisée connaissant le poste
de travail. Il devra donc avoir un dosimètre opérationnel en zone surveillée et contrôlée.


Alors maintenant, j'en déduis que le dosi passif n'est pas obligatoire car ce n'est pas une entrée systématique (du moins pour les ambulanciers) mais que le dosi actif l'est.
Sauf que je ne peux absolument pas munir chaque ambulancier (ce ne sont jamais les même) de dosi actif...
Donc ma question.. Comment faire ?

Voilà désolé pour toute cette lecture et j'espère ne pas vous faire répéter ! Merci d'avance =)

Tom 33



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 15:03

Bonjour
Une précision s'impose aussi.
Autant pour les zones réglementées où l'on utilise des générateurs X, il y a tous les moyens possibles de vérifier qu'ambulanciers et brancardiers entrent dans les salles, appareil à l'arrêt. Du coup c'est une adaptation (je vous le concède) à la sacro sainte réglementation.
Encore faut-il en être sûr que l'appareil est à l'arrêt.
Mais c'est disons une vision pragmatique de cette déclinaison.

Par contre, je serai à votre place, je ferai quand même un petit test en médecine nucléaire.
Les ambulanciers sont notamment confrontés au problème lorsqu'ils ramènent chez eux des patients à qui on a injecté des produits radioactifs.
Ces personnes devraient d'ailleurs être munies d'une dosimétrie !

Donc ils devraient avoir cet élément quand ils entrent en zone régelemntée.
Très beau sujet de réflexion non ?
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 15:30

On est a la limite du système.
N'est-il pas possible d'estimer, à la louche, ce que cela vaut en terme dosimétrie pour une plannif à l'année. (Nombre d'intervention, nombre de personne,...)
Il y a surement quelques valeurs moyennes de débit de dose que l'on peut surement connaitre et faire une évaluation dosimétrique prévisionnelle de façon large mais enveloppe.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Tom33
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 16:16

Oui on est à la limite en effet...
Pour ma part, et cela me convient entièrement, je n'ai pas de médecine nucléaire.
Les brancardies/ambulanciers entrent donc en salle de radio, salle de scanner et bunker de radiothérapie.
Alors oui en effet, ces appareils ne fonctionnent pas lors de l'installation du patient MAIS ils ne sont pas éteint d'où la zone surveillée qui est toujours à minima bien présente même si
nous sommes d'accord il n'y a plus de rayonnement (où trés peu pour la rémanence..).

Donc aux yeux de la réglementations, si les générateurs/accélérateurs sont électriquement branchés/allumés, le caractère intermittent d'une zone ne peut être enlevé.. ou alors on s'adapte et on accorde le fait qu'ils puissent entrer dans cette zone.
Car d'aprés cette circulaire, il faudrait donc leur fournir un dosimètre opérationnel ce qui n'est absolument pas réalisable.

Je pense que tout le monde est confronté au même problème..
En tout cas merci pour vos réponses rapide comme toujours !

Tom33
Revenir en haut Aller en bas
Tom33
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 16:35

Et j'ai oublié ma réponse à Deedoff !
Pour évaluer à la louche il y a beaucoup de paramètre que je ne maîtrise pas :
Les ambulanciers ne vont pas que dans mon centre, ils ne dependent donc pas que d'ici.. De plus leur présence varie énormément entre 1 radio pour un patient ou un traitement de radiothérapie (entre 10 et 30 séances)..
Cela fait beaucoup d'éléments pour au final peu d'importance car ils ne sont au final pas ou trés peu exposé. Mon soucis concerne plutôt l'ASN et je veux avoir la même vision qu'eux pour qu'on soit d'accord..
=)
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mer 5 Juin 2013 - 21:37

Tom33 a écrit:
Car d'après cette circulaire, il faudrait donc leur fournir un dosimètre opérationnel ce qui n'est absolument pas réalisable.
Bonsoir,
attention, la dosimétrie opérationnelle n'est obligatoire que pour un accès en zone contrôlée : tes brancardiers entrent en zone surveillée pour les salles de diagnostique....
Coté radiothérapie, voir le zonage radiologique réalisé par la PCR, car une enceinte peut encore être classée en ZC verte du fait de l'activation de la tête de l'accélérateur.
La limite de la circulaire n°4, pour cette partie là , est :est ce que vous avez la même définition du mot "occasionnellement" que celui qui a rédigé la circulaire.... Suspect

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Tom33
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Jeu 6 Juin 2013 - 8:24

Bonjour,

Oui pour les salles de radios nous sommes d'accord, par contre dés qu'il s'agit du scan ou de la radiothérapie c'est justement là que le problème se pose..
Et nous sommes d'accord sur cette notion d'occasionnellement qui est flou..

En tout cas merci pour les réponses !
Revenir en haut Aller en bas
niky62
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 11:51

Pour le scanner, il s'agit du même problème que celui des salles de radiodiagnostics....
Je ne pense pas que tu fasses entrer les ambulanciers lorsque le scanner émet des Rx...Donc ta salle n'est qu'une Zone Surveillée (certes avec l'appareil sous tension et donc un "éventuel" risque d'émission de Rx...). Le tout est de bien expliquer la chose sur tes accès de zones.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 12:21

Bonjour,

Si tu veux essentiellement eviter de te mettre en défaut par rapport a l'asn, fais signer un plan de prévention (peut-être qu'une formation ou une information suffit) exposant les risques et conduites a tenir dans les cas qui te posent réellement soucis (radiothérapie et scanner) avec les sociétés d'ambulance et autres (le même genre que la société de nettoyage si c'est sous-traité).

Après, s'ils te posent la question, établis que, en temps normal, il s'agit bien d'une zone surveillée quand ils rentrent dans une salle et qu'en radiothérapie, ils ne sont jamais sous la tête de l'accélérateur, et tout ceci mesures a l'appuis. Et encore il s'agit là d'évènement occasionnels.

(Pour les ambulanciers en médecine nucléaire, c'est un vrai problème mais il me semble que nous, en tant qu'établissement on n'a juste qu'a leur exposer les risques auxquelles ils sont exposé: l'ambulance n'est pas a l'établissement et l'ambulancier non plus.
Après on peut aider, on n'est pas non plus des saguoin!)

Marianne
Revenir en haut Aller en bas
niky62
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 15:45

De notre côté, nous avons "réglé" le problème des ambulanciers en leur interdisant l'accès à la zone "Chaude"......Nous partons du principe que nous sommes toujours suffisamment nombreux pour nous occuper du patient. Nous allons les chercher en zone "Froide" et allons les ramener en fin d'examen.
Par contre, il reste toujours le problème des retour du patient.....Des consignes ont été envoyées au principales sociétés d'ambulance mais l'information est-elle transmise aux employés.....?!?!?
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 16:37

Finalement, ne serait-de pas aux sociétés d'ambulances d'avoir leur propre PCR ?
Revenir en haut Aller en bas
Tom33
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 16:44

En effet je pense que ce serait la logique..

Alors moi de mon côté je vais équiper tout le monde et pous les sociétés d'ambulances externe je vais envoyer un courrier expliquant la situation et la réglementation.
Comme ça je pense que c'est difficile de faire mieux et je me couvre vic à vis de l'ASN..

Et encore je suis content de ne pas avoir de médecine nucléraire c'est encore pire...Notamment pour le transport par la suite des patients...
Bref =)
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 16:57

Je serais toi, pour être couverte, je penserais aussi au plan de prévention comme le disait Marianne : les travaux sous rayonnements ionisants sont listés comme travaux devant en faire l'objet.
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Mar 11 Juin 2013 - 17:04

Bonjour,

Dans mon établissement, nous avons beaucoup de brancardiers.
Donc, pour la médecine nucléaire, estimation par examen de la dose susceptible d'être reçue au départ du patient (départ au plus tôt et au plus tard après l'injection), en tenant compte du temps moyen de transport depuis la médecine nucléaire jusqu'à la chambre du patient, à 1 mètre.
On peut projeter une dose annuelle par brancardier et donc par extension, on peut estimer la dose des ambulanciers externes.

Bonne fin de journée
Sakura Surprised
Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Lun 1 Juil 2013 - 0:45

2 cas de figure pour moi en ce qui concerne un établissement de santé :

Les ambulanciers salariés : dosi passive à mettre en place si ils interviennent en zone surveillée.

Les ambulanciers privés d'entreprises extérieures : ils ne sont pas équipés de dosimètres, au minima on peut mettre en place une procédure visiteur (la même que pour les commerciaux, stagiaires etc...) avec le prêt d'un dosimètre opérationnel.
Dans l'idéal si la situation se produit fréquemment, un plan de prévention définira les conditions d'intervention de ces ambulanciers extérieurs et imposera PCR, dosi etc...

Je n'ai jamais eu l'occasion de voir des études de poste concernant ces catégories de personnes, cela pourrait être intéressant. Si certains ont je suis preneur et, Oh joie grâce à ce post, je vais lancer une étude demain ^^ (ils vous remercient jocolor  ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
Seldy
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Jeu 7 Nov 2013 - 13:42

Bonjour,

Voilà plusieurs semaines que je cherche des infos sur :'faut-il ou pas équiper les brancardiers d'un dosi passif?'

Merci pour toutes vos infos (on trouve tjs tout dans ce site Smile )

En scanner/radio je n'ai pas besoin de dosi passif pour les brancardiers, mais que faire si le médecin du travail l'impose?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brancardiers/ambulanciers   Jeu 7 Nov 2013 - 17:55

Bonjour
Le port du dosimètre passif est uniquement lié à l'entrée dans une zone réglementée (surveillée et contrôlée).
Si ces personnes n'entrent pas dans la zone aucune rasion qu'ils aient un dosimètre passif.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
Brancardiers/ambulanciers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: