Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Dépassement de dose chez un radiologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Dépassement de dose chez un radiologue   Dim 7 Juil 2013 - 10:23

l’Institut Mutualiste Montsouris qu’un radiologue salarié réalisant des actes radioguidésavait reçu une dose efficace excédant la limite de dose maximale réglementaire de 20 mSv (milliSievert) au cours de douze mois consécutifs.

L’ inspection menée  le 17 mai 2013 par l’ASN a démontré que le médecin du travail avait déjà fait état en avril, de dépassements répétés de dose efficace annuelle, et ce depuis juillet 2012 (dose efficace de 22 mSv reçue sur janvier-juin 2012, puis de 35 mSv sur janvier – septembre 2012 et enfin de 48 mSv sur la totalité de l’année 2012). Ce qui a valu au radiologue, un avis d’inaptitude à l’exposition aux rayonnements ionisants, une première fois le 29 janvier 2013, sans que cet avis ne soit suivi d’effet, puis une seconde fois le 22 mai 2013.

Cette défaillance dans le suivi médical du travailleur a été signalée par l’ASN au Médecin inspecteur régional du travail et de la main d’oeuvre (MIRTMO), en date du 7 juin 2013.
A la suite de cette inspection, l’ASN a demandé à l’établissement de retirer le travailleur de toute activité l’exposant aux rayonnements ionisants, conformément aux avis d’inaptitude prononcés par le médecin du travail. Mais il s’est avéré que le praticien, pourtant exclu de toute activité exposant aux rayonnements ionisants depuis le 29 janvier 2013, exerçait toujours en zone réglementée et qu’il ne portait pas le dosimètre opérationnel mis à sa disposition par l’employeur. Le praticien a également indiqué ne pas porter systématiquement les équipements de protection individuelle (tablier et protège-thyroïde) mis à sa disposition.

L’ASN a donc médiatisé cet événement car elle considère qu’un “travail d’optimisation des pratiques doit être mené afin de réduire l’exposition aux rayonnements ionisants. En outre, l’ASN a constaté qu’aucune dosimétrie complémentaire n’était mise à disposition et a demandé à l’employeur de revoir les études de postes et de mettre en place un suivi dosimétrique adapté, le cas échéant”.

Enfin, l’Agence rappelle que la déclaration de tout événement significatif doit intervenir sans délai. En raison du dépassement de la limite annuelle réglementaire d’exposition aux rayonnements ionisants corps entier pour un travailleur et du manque de culture de radioprotection constaté, l’ASN classe cet événement au niveau 2 de l’échelle INES, qui en compte 8.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Sam 13 Juil 2013 - 13:44

On peut peut être en conclure que le gendarme ne fait plus peur à grand monde...
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Dim 14 Juil 2013 - 22:56

domH a écrit:
On peut peut être en conclure que le gendarme ne fait plus peur à grand monde...

en sortant le gros bâton...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Lun 15 Juil 2013 - 9:16

Si je comprends bien, ce praticien est le seul à avoir reçu une dose supérieure aux 20 mSv dans les douze derniers mois, et il a continué malgré l'avis du médecin ? Alors, ou bien l'équipement lui en veut personnellement, ou bien il ne sait pas s'en servir correctement ?
... Ou bien il est le seul praticien de l'établissement, ET l'équipement est défectueux ET / OU il ne sait pas s'en servir correctement !

Si ce praticien, bien que salarié donc en principe professionnellement protégé, est retourné spontanément au charbon radioactif, c'est qu'il est tellement stressé qu'il ne se rend plus compte du risque ?
... Ou bien il n'y est pas retourné tout à fait spontanément !

Dans tous les cas, je subodore une grosse hypocrisie de l'employeur, qui met un dosi opérationnel à disposition, mais ne s'émeut pas beaucoup du reste.

Mais j'ai mauvais esprit :pig: 
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Lun 15 Juil 2013 - 17:04

Essayons d'être plus clair: le praticien se fout du risque et de toute la réglementation qui va avec. Et c'est qui qui va morfler? La PCR. On parie?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Lun 15 Juil 2013 - 17:19

Fils de Poulain, tu as bon esprit ("c'est le bonhomme exposé qui a tort") mais tu as tort de faire tout de suite plonger la PCR !

D'abord aucun texte n'oblige la PCR a s'installer en travers de la porte, munie d'une AK47, pour bloquer le passage d'un forcené de l'irradiation.

D'autre part, l'avis a déjà été donné plusieurs fois, et il y a eu attribution d'un dosi opérationnel : manifestement, la PCR a géré la situation au mieux possible.

Normalement, ceux qui devraient morfler, c'est le forcené de l'irradiation ... ou son employeur modo1
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Lun 15 Juil 2013 - 18:10

En outre, l’ASN a constaté qu’aucune dosimétrie complémentaire n’était mise à disposition et a demandé à l’employeur de revoir les études de postes et de mettre en place un suivi dosimétrique adapté, le cas échéant”. a écrit:

J'ai bon esprit et tord, ma chère Kraft Werk, mais je sais lire aussi. La première réaction de l'ASN et c'est logique, c'est de faire bosser la PCR. Or, rien n'indique que les études de poste sont inadaptées. Quand à barder locaux et personnels de dosimètre, d'accord. Mais si le bonhomme s'en tape, le shmilblick n'aura pas beaucoup avancé.

La seule solution, c'est une inspection in situ avec relevés dosimétriques pour vérifier que la PCR a fait son boulot. Après...
Revenir en haut Aller en bas
frisker
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Mar 16 Juil 2013 - 10:01

Autre solution : Praticien suicidaire

Et la, tu as beau être PCR et lui interdire tout ce que tu veux, tu ne pourras pas l’empêcher de sauter par la fenêtre...
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Mer 17 Juil 2013 - 20:57

Bonsoir,

P'tite question : avez vous connaissance (avec références et éventuellement jurisprudence) de poursuites engagées à ce jour contre le praticien, l'employeur ou la PCR dans des circonstances semblables ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Jeu 18 Juil 2013 - 6:48

frisker a écrit:
Autre solution : Praticien suicidaire

Et la, tu as beau être PCR et lui interdire tout ce que tu veux, tu ne pourras pas l’empêcher de sauter par la fenêtre...



hummmm

ca risque d'être une mort très lente alors

tout çà "c'est pas bien", mais même avec 40 mSv par an, il va sans doute pas mourir de "çà"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépassement de dose chez un radiologue   Jeu 18 Juil 2013 - 8:50

+1  Diabolo !
C'est pour cette raison que je penserais plutôt à un praticien sous pression, peu sensible au risque radiologique (aléatoire et différé) parce que soumis à de fortes contraintes immédiates.
Ou un praticien stressé.
Mais j'y pense, "stress" en anglais, ça veut pas dire "contrainte" sic  ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Dépassement de dose chez un radiologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dépassement d'honoraires
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» nouvelles cannes chez bebe confort
» Visite chez l'ophtalmologiste
» chambre maison bleue de chez aubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: