Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Jeu 5 Sep 2013 - 17:47

Bonsoir
Un délire sur la radioactivité de plus ! Ca m'a été transmis pas ma nièce qui habite Rennes

Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens
Vu sur Ouest-France :
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Risques-nucleaires.-Une-note-distribuee-a-Rennes-inquiete-les-lyceens_6346-2225459-fils-tous--35238-abd_filDMA.Htm

À Rennes, des parents d'élèves ont été surpris de trouver parmi les informations de rentrée une note concernant les accidents nucléaires.

Des parents n’ont pas tardé à exprimer leur surprise suite à la demande d’autorisation parentale pour distribuer des comprimés d’iodure de potassium au titre du plan Orsec-iode, mis en place par la préfecture d’Ille-et-Vilaine à la rentrée scolaire.

La circulaire interministérielle date du 11 juillet 2011. Elle prévoit la distribution d’urgence de ces comprimés en cas d’accident nucléaire. Des dispositions particulières sont prévues pour les élèves internes ou demi-pensionnaires. Chaque responsable d’établissement scolaire se verra remettre le stock nécessaire à la mairie de la commune. Mais la distribution ne pourra se faire sans l’accord signé des parents.

Et justement ces derniers, pour la plupart, ignoraient l’existence de la circulaire Orsec-iode.

Un parent d’élève de Rennes s’étonne qu’aucune information ne soit apparue dans la presse. « L’information donnée oralement aux lycéens parle de risque de guerre nucléaire », précise ce père de famille inquiet. Une maman, qui a un enfant de 5 ans en maternelle, « s’étonne de la mise en place de ce dispositif sans aucune explication ».


La distribution de comprimés d'iode se justifie autour des sites nucléaires. De plus c'est un "médicament" (je mets les guillemets car c'est bien considéré comme tel) qui se renouvelle dans le temps.
Et si je ne suis pas trop mauvais en géographie la première installation nucléaire en fonctionnement (je laisse Brennelis de côté) se trouve à un peu plus de 200 km à vol d'oiseau.

Quant à la guerre nucléaire....
Avec qui ? les Syriens ? les Russes et les Chinois ??
Totalement paranoïaque.

Là je trouve que c'est jeter l'argent des contribuables par les fenêtres....
Ou alors ils sont fous ces bretons.

KLOUGGIX
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Ven 6 Sep 2013 - 11:52

Kloug a écrit:
Ou alors ils sont fous ces bretons
Tu vas encore te faire des amis... Fais gaffe à ta prochaine course d'orientation dans la forêt de Brocéliande !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Ven 6 Sep 2013 - 11:58

Hello Conta
Dans le val sans retour, par exemple....

KLOUGGY
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Ven 6 Sep 2013 - 14:30

A propos de Potassium, je conseille à tous le monde d'utiliser (en cuisine)  du sel chargé en chlorure de potassium (le sel de la terre), donc moins chargé en chlorure de sodium (le sel de la mer).

En effet depuis la sédentarisation de l'humanité, le rapport de ces deux sels, fondamental pour les échanges osmotiques de nos pitites cellules , s'est inversé dans notre régime, alors que pendant des milliasses d'années (depuis Lucy) nous nous étions adaptés au sel de la terre.

Et ça c'est pas bon, l'inversion du dit rapport.
En général les toubibs attendent que vous fassiez une crise cardiaque pour vous dire que le sodium est dangereux. Et là, toc, ils vous sucrent le sel (elle est bien , celle là : "ils vous sucrent le sel" ?)

Donc autant anticiper. On en trouve facilement en grande distribution.

En attendant une guerre nucléaire, aussi probable qu'une augmentation, autant se prémunir contre les véritables agressions

Docteur Gluonmou
Revenir en haut Aller en bas
honnetehomme
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Ven 6 Sep 2013 - 16:40

Surtout pas, le sel de potassium c'est radioactif Wink presque 2 fois le bruit de fond pour du sel de potassium à 66% :p

Par contre je ne comprends pas pourquoi le sel n'aurait pas la même composition dans la mer et sur terre ? Le sel de mer est juste du sel de terre dissous non ?
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Ven 6 Sep 2013 - 17:57

honnetehomme a écrit:
Le sel de mer est juste du sel de terre dissous non ?
Je ne suis pas géologue, donc je ne connais pas les raisons qui font que le sel de potassium se trouve sur terre (et dans les bananes), et que le sel de sodium se trouve essentiellement dans la mer (mais pas dans les poissons, ben non, c'est pas bon pour eux non plus) . Effectivement on peut se poser la question.

Gluonmou

PS : c'est pas beau les débats qui partent en quenouille?
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Dim 8 Sep 2013 - 1:09

Gluonmou a écrit:
A propos de Potassium, je conseille à tous le monde d'utiliser (en cuisine)  du sel chargé en chlorure de potassium (le sel de la terre), donc moins chargé en chlorure de sodium (le sel de la mer).

En effet depuis la sédentarisation de l'humanité, le rapport de ces deux sels, fondamental pour les échanges osmotiques de nos pitites cellules , s'est inversé dans notre régime, alors que pendant des milliasses d'années (depuis Lucy) nous nous étions adaptés au sel de la terre.
Pas tout à fait d'accord :

- le sodium, on en bouffe trop et la cause est... l'alimentation industrielle (LES PLATS PRÉPARÉS) avec son corollaire la baisse de consommation des fruits et légumes, etc.
- les carences en potassium, ça court pas les rues en l'absence de diarrhée,

- un truc qui manque de façon chronique dans notre alimentation, c'est l'iode. Smile 

Bonne nuit

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens   Dim 8 Sep 2013 - 8:25

Une solution convergente et consensuelle : l'iodure de potassium (KI)
Sinon dans le sel de cuisine que j'ai trouvé (Losalt), pour 100 g :13 g de sodium (NaCl) et 36 g de potassium (KCl)
Revenir en haut Aller en bas
 
Risques nucléaires. Une note distribuée à Rennes inquiète les lycéens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essais nucléaires:le Parlement vote l'indemnisation des victimes
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» Pourquoi et comment les déchets nucléaires sont-ils retraités à La Hague ?
» Des soldats français ont-ils servi de cobaye lors des essais nucléaires ?
» Stockage de déchets nucléaires.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité-
Sauter vers: