Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 13:51

Bonjour,

Une manipulatrice en radio conventionnelle va subir une irathérapie : vraisemblablement de l'ordre de 400 MBq d'Iode.
Elle compte reprendre son travail le lendemain, en l'absence de la moindre recommandation du service traitant et aucune hospitalisation n'étant prévue.
Ca me parait bien rapide.
Merci aux spécialistes pour leur avis éclairé ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Aemaeth
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 14:05

Quand tu lis les protocoles, tu comprends bien que c'est impossible puisqu'elle sera placé en chambre protégée pendant 3 a 5 jours.

Donc 2 possibilités:
Soit ce n'est pas ce traitement qu'elle aura.
Soit elle n'a pas bien compris le protocole

Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 14:19

Merci de l'info. Je viens donc d'appeler le médecin nucléaire au téléphone :

- la dose sera bien d'environ 15 milli Curies,
- pas d'hospitalisation
- on lui demande juste d'éviter femmes enceintes et enfants...

Z'en dites quoi ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Aemaeth
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 14:21

Donc c'est pas une iratherapie conventionnelle.

Bref, j'ai pas mon delacroix sous la main, donc je pourrais meme pas faire 2-3 calculs.
Je vais donc laisser les autres repondre Wink
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 15:12

Bonjour,

Ce que tu décris correspond à une irathérapie ambulatoire. Le patient vient, il prend sa gélule et rentre chez lui. Les irathérapies conventionnelles sont plutôt de l’ordre de 100mCi.

En ambulatoire, après ingestion, le DDD à 1 m du patient est de l'ordre de 5 µSv/h (mais chez nous on ne dépasse pas les 10mCi en ambulatoire), des fois un peu plus, des fois un peu moins! Une mesure pour confirmer tout ça serait parfait!
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 17:10

Merci beaucoup.

Je pense qu'il y a intérêt à prévenir l'IRSN car son dosimètre passif va faire un peu la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 23 Oct 2013 - 17:59

Bonjour
En gros et à un facteur 2 ou 3 près pour 4 GBq en thérapie on a environ 200 µSv/h à 1 mètre d'un patient au moment où il a sa gélule.
Avec l'activité on a 10 fois moins au moment de l'administration, mais quand même 20 µSv/h.
Effectivement son dosimètre passif risque de faire la tronche !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
niky62
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mar 5 Nov 2013 - 11:20

Il serait, en effet, intéressant d'avoir le retour de cette affaire.... scratch
Quelles positions vont prendre l'IRSN et le médecin du travail...

A dose moins élevée, que dire pour un(e) manip de Médecine Nucléaire qui passe une scinti osseuse ou myocardique par exemple.....?!?!? ( les doses sont pas énormes, je sais bien, mais en tant que travailleur, cette personne peut continuer d'exercer....et donc son dosi va légèrement marquer )
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mar 5 Nov 2013 - 20:04

Ca se complique :

- l'employeur est parti en congé en laissant les salariés se dé...er pour gérer l'affaire, sans directive précise,
- la PCR est également en vacances,
- de même que le médecin du travail
- et alors... et alors... la secrétaire se déclare enceinte !!!

Votre serviteur qui n'est ni l'employeur, ni la PCR, mais un intervenant extérieur, remercie quiconque saurait lui fournir une conduite à tenir, étant entendu que le cabinet ne dispose pas de dosimètre opérationnel, que la salle de repos où tout le monde prend son déjeuner est de petite taille et que je ne vois pas sur quel argument on devrait mettre quiconque en arrêt maladie.

Doit on considérer réglementairement la manipulatrice radioactive comme une simple source "zonable", la pièce où elle se trouve devenant zone contrôlée avec une zone jaune de 0,89 m de diamètre (pour un débit de dose de 20µSv.h-1 à un mètre) ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mar 5 Nov 2013 - 20:05


P.S. l'ingestion du comprimé est prévue pour vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mar 5 Nov 2013 - 20:49

Bonsoir
Et ben voilà un cas intéressant. Ca sent le "courage fuyons !".
Il va falloir dire à cette manip qu'il serait préférable de ne pas être trop près de ses collègues pendant un temps d'au moins 8 jours (disons la semaine de travail).
Ce qui serait bien c'est qu'il y ait un appareil pour faire des mesures.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 6 Nov 2013 - 10:38

Hello Dom',
Est-il possible de donner à cette personne un second dosimètre passif qu'elle ne portera qu'en dehors des RX, mais par contre tout le reste du temps. Bien sûr elle continuerait à porter son dosimètre individuel.
Mais on pourrait ainsi :
- par soustraction continuer à pouvoir estimer la part de l'exposition due à l'employeur.
- estimer la dose cumulée qu'elle a émise sur son lieu de travail et donc estimer l'exposition cumulée à 1 m sur le lieu de travail.

Si l'idée te semble d'une quelconque utilité, je suggérerai de mettre ce 2d dosi à l'abdomen (donc à peu près au niveau vessie de la manip & de l'utérus de la secrétaire).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 6 Nov 2013 - 10:40

Bonjour
Je souscris à l'idée d'Amak. En plus ça ne reviens pas cher.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Jeu 7 Nov 2013 - 14:45

Une question de quelqu'un qui n'y connait pas grand chose.
En tant que manip en radiographie, avec de tels débit de dose, n'est-ce pas gênant pour l’acquisition des clichés des patients ?
Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Jeu 7 Nov 2013 - 15:05

Bonjour Thrr-Gilag,
Non :
- le nombre de photons qui toucheront le détecteur entre 2 réinitilisations est beaucoup plus en faveur des X que des gamma. Le débit de dose X lors du cliché est largement supérieur à ce qu'on a décrit pour l'iode 131.
- La sensibilité est un peu moindre pour les 364 keV de l'iode 131, déjà trop énergétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Jeu 7 Nov 2013 - 17:10

Bonjour,
une suggestion peut être idiote, mais ne pourrait elle mettre un tablier de plomb pour la salle de pause avec la secrétaire enceinte

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Jeu 7 Nov 2013 - 18:45

Amak a écrit:
Hello Dom',
Est-il possible de donner à cette personne un second dosimètre passif qu'elle ne portera qu'en dehors des RX, mais par contre tout le reste du temps. Bien sûr elle continuerait à porter son dosimètre individuel.
Mais on pourrait ainsi :
- par soustraction continuer à pouvoir estimer la part de l'exposition due à l'employeur.
- estimer la dose cumulée qu'elle a émise sur son lieu de travail et donc estimer l'exposition cumulée à 1 m sur le lieu de travail.

Si l'idée te semble d'une quelconque utilité, je suggérerai de mettre ce 2d dosi à l'abdomen (donc à peu près au niveau vessie de la manip & de l'utérus de la secrétaire).

Excellente idée. J'appelle demain matin l'IRSN et j'espère que les corbeaux qui nous ravitaillent seront bien lunés.... qu'on ait le bazar dans les temps.

D'autre part, je me suis débrouillé pour avoir un dosimètre opérationnel. Vous l'utiliseriez comment ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Ven 8 Nov 2013 - 11:24

Bonjour,
Le tablier plombé n'est pas sans effet, mais un tablier de radiologie aura une atténuation beaucoup plus faible pour les 364 keV de l'iode-131 (6 à 15 % selon les tabliers en vrai plomb, beaucoup moins pour les sans-plomb). A voir donc la réduction attendue qui reste d'être microfifrelinesque.

Pour le dosi op à chaud je vois deux options :
- à la place du 2d dosi passif (s'il n'arrive pas dans le temps) pour avoir une idée de l'exposition cumulée au contact, donc le maximum maximorum.
- à l'abdomen de la secrétaire enceinte pour lui démontrer que la dose reçue est effectivement faible. Tu épargnes ainis les oxyadations liées aux stress si elle est inquiète, qui seront peut-être supérieures à celle liée à la manipulatrice...

Le choix dépend donc de la situation sur place et de l'appréhension ou non, je te laisse voir et pour t'avoir vu à Biarritz je te fais confiance !
Perso je partirai sur le premier : si ce max du max est raisonnable, cela répond à toutes les autres questions.

Peut-être les copains auront des idées plus intelligentes.
Je conseillerai quand même de profiter du DO avant l'irathérapie (si c'est possible) pour montrer la radioactivité naturelle d'une journée dans les locaux, ça permettra d'avoir une comparaison concrète avec les résultats post-ira.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Sam 21 Déc 2013 - 6:43

Bonjour à tous,

Un petit retour d'expérience sur le sujet :

La dose ingérée a finalement été de 555 MBq d'I131. 
Le DDD mesuré à 1 m était de 16 µSv/h à J0 et est tombé à 2,5 µSv/h à J+10, soit un temps de demi décroissance effective d'environ 4 jours.

La secrétaire enceinte a été équipée d'un dosimètre RPL développé en fin de mois qui est resté sous le seuil. Je vous communiquerai le résultat des dosimétries trimestrielles si elles sont contributives.

On est donc dans des valeurs conformes aux données de la littérature, justifiant le maintien en poste de l'extra terrestre au prix de quelques précautions (éviter les repas pris en commun...)

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Lillou
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie   Mer 17 Déc 2014 - 10:51

Bonjour à tous,

 

Je viens de lire les échanges ci-dessus.


Peut-être pourriez-vous m'aider à répondre à la question suivante :

Quelles sont les informations que vous communiquez aux ambulances/services/familles concernant les patients qui ont une irathérapie en ambulatoire à l’I 131 ?

 

Voici le cas rencontré dans mon centre:

Une patiente née en 1920, vivant à domicile, incontinente avec visites quotidiennes d'infirmières... vient pour une irathérapie en ambulatoire (20 mCi d'I131). Elle repart avec une note d'information/recommandation, donnée par les manipulateurs "durant les 4 premiers jours de traitement, il est recommandé de ne pas rester à proximité d'une personne au domicile..., de maintenir une distance d'au moins 1 mètre,... blablabla"
Suite à la lecture de la note:


  • Les ambulanciers qui ont pour consigne de rester auprès du patient lors du transport (durée : 1h), ne voulaient pas ramener la patiente chez elle...
  • Les infirmières ne voulaient plus s’occuper des soins de cette patiente à son domicile...
  • La kiné, enceinte, demande maintenant quand est ce qu'elle pourra s'occuper à nouveau de cette patiente...


Par avance merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Irathérapie chez une manipulatrice en radiologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nino chez la microkiné
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» nouvelles cannes chez bebe confort
» Visite chez l'ophtalmologiste
» chambre maison bleue de chez aubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: