Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 interprétation zonage / poste de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: interprétation zonage / poste de travail   Mar 17 Déc 2013 - 18:40

Bonjour,


Nous sommes 2 PCR sur l'usine mais pas d'accord sur le zonage à faire suite à l'installation de jauges d'épaisseur à RX sur un laminoir.
Des mesures montrent un débit de dose de 2 à 3 µSv/h au pupitre de commande du laminoir lorsque la jauge est en position de mesure soit environ pendant 2h sur les 8h par jour que passe les opérateurs au pupitre
Pour moi : 2 µSv/h x 24h X 7j X 4semaines / mois = 1,3 mSv/mois. Donc > 80µSv/ mois donc zone surveillée
Pour mon collègue il faut pondérer par le temps de présence de l'opérateur quand la jauge est réellement en mesure.
Soit 2µSv/h x 2h x 5j X 4 semaines / mois = 80 µSv/ mois donc il suffit de faire travailler les opérateurs une journée de moins au poste pour que la zone ne soit pas classée bleue.
Autrement dit la zone surveillée serait à géométrie variable en fonction des personnes (le personnel maintenance peut aussi entrer dans l'environnement des jauges)

Pour moi il y a confusion entre zonage et poste de travail :
La zone est à classer "surveillée" mais on peut s'arranger pour que les opérateurs ne soit pas travailleurs exposés B ou A.

Quelle est la bonne interprétation?
Par ailleurs pour le zonage faut-il bien prendre l'ensemble des heures calendaires ou seulement les heures ou le laminoir est armé (dans ce cas : débit de dose x 8h/poste x 2postes / jour x 5j/semaine x 4sem / mois)?

Merci d'avance pour vos conseils
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: interprétation zonage / poste de travail   Mar 17 Déc 2013 - 20:30

Bonsoir
Supposons que la source est utilisée pendant les deux heures de rang et que vous puissiez le démontrer à l'ASN, notamment en ce qui concerne une utilisation fortuite ou intempestive...

Alors si c'est deux heures de rang à 2 µSv/h alors cela rejoint le calcul suivant :
Soit 2 µSv/h x 2h x 5j X 4 semaines / mois = 80 µSv/ mois
Mais si c'est 3 µSv/h alors vous êtes au-dessus.

Le zonage n'a pour fonction que de signaler un danger, sans avoir quelqu'un à un poste de travail.
Ce qui est important pour vous c'est de pouvoir démontrer la capacité de mettre en place la source, de la ranger en position de sécurité et de monter que quelqu'un ne peut la sortir par inadvertance.
Mais de mon point de vue et si je me place avec 3 µSv/h en reprenant le calcul :
3 µSv/h x 2h x 5j X 4 semaines / mois = 120 µSv/ mois

Personnellement je placerai un zone surveillée avec une dosimétrie de zone pour le pupitre de commande et une dosimétrie passive pour les personnes prenant ce poste.
Par contre la source n'est pas utilisée 24h/24 en position d'irradiation. Donc on atteint pas les 1,3 mSv/mois sauf si encore une fois on peut sortir la source très facilement.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: merci Kloug   Mar 17 Déc 2013 - 23:49

OK, merci

Finalement, comme souvent, c'est une question de bon sens.
Je pense qu'on va considérer la zone comme zone surveillée puisque le laminoir sera en service 16h/j, donc le volet de la source s'ouvre en cumul environ 4h/j => 4h x 2 µSv/h x 5j x 4 sem = 160 µSv/mois

Les mesures ont été réalisées sur une installation "off-line".
Les jauges d'épaisseur doivent être installées la semaine prochaine sur le laminoir à leur place définitive.
Comme nous avons identifié le risque d'être en limite de déclarer des travailleurs exposés, nous avons pris les dispositions suivantes par anticipation :
- fabrication d'un écran à placer autour de l'entrefer entre source et détecteur pour arrêter les rétrodiffusés (nous pensons que c'est la source principale du débit de dose mesuré).
Par sûr que l'écran soit prêt le jour de la mise en service donc en plus :
- mesure lors des tests hors charge (sans métal à laminer) ;
- commande de dosimètres passifs si effectivement la zone se déclare être potentiellement "surveillée" ;
- affichage pour signaler la zone
Des mesures en charges, en guise de contrôle de première mise en service sont programmées avec l'APAVE le jour de la mise en production.
On s'appuiera alors sur ces dernières mesures pour savoir ce qu'il faut mettre en place (le passage de la bande à laminer dans l'entrefer de la jauge peut modifier le flux des rétrodiffusés par rapport à un échantillon de petite surface?).

Je vous tiens au courant,

merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Aemaeth
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: interprétation zonage / poste de travail   Mer 18 Déc 2013 - 9:07

Pour ton calcul, pour moi c'est encore plus simple que ca Wink
Tu dis que ta mesure est située entre 2 et 3 µSv/h
La logique veux que tu prends le cas le plus défavorable pour faire ton étude de poste ;)soit 3µSv/h
On a en moyenne 21 jours ouvrés par mois

Donc le calcul serait:
Pour 2h/j =>2h x 3µSv/h x 21j = 126µSv/mois
Pour 4h/j =>4h x 3µSv/h x 21j = 252µSv/mois

Donc pour moi, dans les 2 cas on est supérieurs aux 80µSv/mois ;)donc zone surveillée

Et quand bien même tu prends 2µSv/h, et 2h par jours, je tombe sur 84µSv/mois, donc zone surveillée aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: interprétation zonage / poste de travail   Mer 18 Déc 2013 - 9:27

Bonjour,
SCALPA a écrit:
Le passage de la bande à laminer dans l'entrefer de la jauge peut modifier le flux des rétrodiffusés par rapport à un échantillon de petite surface?
Pour moi, oui tout à fait.
Adrien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loryon.com
 
interprétation zonage / poste de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l' interprétation des RÊVES : leur sens et leurs symboles
» Jacques Prévert.
» TEST PSYCHOLOGIQUE
» l'oeil et le cerveau
» Mon IMC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde industriel (nucléaire diffus)-
Sauter vers: