Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Débit de fuite : définition et mesure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
samurai_kagemusha
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Débit de fuite : définition et mesure   Ven 21 Fév 2014 - 3:46

Hello,

Pourriez-vous m'aiguiller vers des textes me permettant de comprendre à quoi correspond ce débit de fuite et comment concrètement il se mesure?
J'ai eu accès à différents rapports de contrôles de cabinets dentaires, et ils divergent:
- valeur maximale du débit: pour certains, 0.93 mSv/h, pour d'autres, 1 mSv/h
- distance à laquelle il est mesuré (je lis 5cm ou 1m!!!)
- quelques fois, je lis que suivant le type de générateur, cette mesure n'est pas faisable.

Pourriez-vous m'aider à comprendre ces différences?

Merci.

Edition du titre : Scully
Revenir en haut Aller en bas
PCR67
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Débit de fuite : définition et mesure   Jeu 27 Fév 2014 - 0:04

Bonjour,

"Le rayonnement de fuite à travers la gaine, mesuré à une distance de 1 m du
foyer, ne devrait pas dépasser 1 mGy en une heure à la puissance nominale
maximale spécifiée par le fabricant pour le tube dans cette gaine". Un débit de 1 mGy/h ou 1 mSv/h peut être prise comme limite.

Dans la pratique (domaine médical) :

- Orienter le tube RX loin de toute matière diffusante (mur, sol, matière plastiques diverses,...)
- Fermer complètement les diaphragmes + compléter éventuellement par un tablier plombé plié sur plusieurs épaisseur pour masquer un éventuel petit orifice central résiduel (fermeture non totale des diaphragmes).
-Tirer et faite des mesures à 1 mètre du foyer du tube aux 4 point cardinaux autour du tube + un point à l'opposé de l'orifice de sortie du faisceau primaire.

 
Ne pas oublier de se protéger soi-même : tablier + protège-thyroïde, même si le faisceau primaire tape dans des diaphragmes fermés !


Dans le secteur médical :

- Scanner : non réalisable
- OTP, dentascan, osteodensitomètre : extrêmement difficile étant donné le mouvement du statif portant le tube RX
- Salles de radiologie conventionnelle, appareil de radio au lit, arceau mobiles de radioscopie : réalisable
- Salles interventionnelles : non réalisable si dispositif de blocage de l'émission RX par manque de signal sur le détecteur associé (capteurs plans notamment).
- Rétroalvéolaire : réalisable mais dans la mesure où il n'y a pas de diaphragmes, il faudrait donc tirer par exemple au contact et dans une épaisseur de plomb suffisante couper le faisceau primaire.


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Débit de fuite : définition et mesure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1848 - Fuite Louis-Philippe
» [mesure sarko] le Revenu de Solidarité Active
» ha ha site du ministere travailleur autonome définition
» [résolu]Fils germain - Définition
» Votre définition de l' Amitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: