Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Dosimétrie extrémités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Dosimétrie extrémités   Mar 24 Juin 2014 - 14:16

Bonjour,

Quelqu'un peut-il m'expliquer la phrase suivante issue des RGR CEA (Mars 2012) p.34
"Dans le cas où l’exposition des extrémités, de la peau ou du cristallin est prépondérante par rapport à celle du corps entier, les critères suivants vis-à-vis du risque d’exposition externe sont utilisés."

Qu'est-ce qu'on entend par "prépondérante" ?
Sur quels critéres (autre que l'étude de poste se basant sur l'exposition corps entier+exposition interne) engage-t-on une étude de poste pour les extrémités ?

Cela peu paraitre comme une question bête, mais j'ai du mal à y répondre correctement. Moi, je dirais qu'il faudrait faire une étude de poste autand sur les extrémités que sur le corps entier !
Qu'en pensez-vous ?

Que dit la réglementation plus précisément là-dessus, hormis les limites de seuils pour les extrémités ?

Merci par avance de vos réponses avisées.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mar 24 Juin 2014 - 16:58

Je peux essayer d'apporter une interprétation peut-être pas trop bête à une assertion idiote (dans la mesure où comparer une dose extrémités à une dose corps entier n'a effectivement guère de sens)

La dose extrémités est ""prépondérante"" (j'ai mis double ration de guillemets)  si la probabilité d'emplafonner les limites "extrémités"  (là aussi des guillemets, j'attend toujours que l'on me donne le facteur de pondération tissulaire des extrémités, "organes" dont la définition me parait floue) genre 500 mSv est beaucoup plus grande (de combien me direz-vous?), compte-tenu de la nature du poste, que la probabilité de dépasser la limite organisme entier (20 mSV)

J'ai au moins tenté un truc. Faudrait demander au gars qu'a écrit le truc. Sans lui dire que son assertion est pour le moins sujette  à interprétation. D'expérience z'ont pas beaucoup d'humour.

 René Gluonmou

(faudrait qu'on puisse prendre des pseudo pour pas signer sous son vrai nom, je vais en parler à Maurice Klax)
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mar 24 Juin 2014 - 18:26

Bonjour,
le terme " prépondérant" est du même acabit que "utilisation "fréquente" d'un ampli".
Ce sont des unités variables selon l'interprétation que l'on en fait et je crains qu'en cas de problème ce soit notre interprétation la mauvaise... Crying or Very sad 
Pour moi, cela correspond effectivement à une étude de poste dose extrémités (servant à classer les travailleurs?)
Les critères dont on parle et qui sont à mettre en place en cas d'une exposition prépondérante extrémités sont un zonage extrémités avec une zone orange à 2500mSv/h.
Veuillez à bien protéger le reste du bonhomme! 

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mar 24 Juin 2014 - 21:54

Bonsoir
Je n'ai pas écrit cette version là mais je peux au moins essayé d'apporter un éclairage.
La page 34 concerne le ZONAGE.
On évoque dans ce chapitre 1.1 les critères de délimitation des zones.
Et après avoir passé en revue l'exposition externe puis la contamination atmosphérique, on traite le cas particulier (comme pour une boîte à gants par exemple...) des doses équivalentes.

Donc
Dans le cas où l’exposition des extrémités, de la peau ou du cristallin est prépondérante par rapport à celle du corps entier, les critères suivants vis-à-vis du risque d’exposition externe sont utilisés.
On utilise le tableau 8 CRITÈRES EN DOSE ÉQUIVALENTE « EXTRÉMITÉS », « PEAU » ET « CRISTALLIN »
POUR LA DÉLIMITATION DU ZONAGE RADIOPROTECTION
pour mettre en place le zonage.

Donc si l'expo des mains est prépondérante en boîte à gants on utilisera les critères liés aux extrémités pour réaliser le zonage.
J'espère avoir précisé vos zones d'ombre.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mar 24 Juin 2014 - 23:33

Pour ma part dans ce problème, ce n'est pas tant le terme un peu vague de "prépondérant" qui me dérange ici, bien qu'il soit lié à un problème général et assez épineux que l'on croise souvent : le paradoxe sorite (voir Google), dont on pourrait débattre dans un autre post.

Ce qui me dérange, et ce n'est pas d'hier, c'est la notion de "dose extrémités".

Je donne un exemple : une contamination avec une goutte sur le dos de la main (exposition externe au contact) génère une dose de 100 mSv sur 1 cm2 sur une profondeur de 2 mm (typique d'une irradiation bêta).
Est-ce une dose "peau" ou une dose "extrémité"? (on peut remplacer ce bout de peau par les dernières phalanges du pouce et de l'index qui tiennent une seringue active etc...)

Si c'est une dose extrémité, disons la main, faut il alors rapporter l'énergie déposée au volume de la main (concept de dose moyenne, à la base de la définition de dose équivalente à un organe), si on voulait la comparer à une autre dose "extrémité" générée dans le volume de la main par un émetteur gamma ou un géné X (genre radiologie interventionnelle).

Etant entendu qu'une dose de 100 mSv délivrée dans tout le volume de la main n'a plus rien à voir avec le cas précédent en termes de détriment radiologique.

On peut ainsi multiplier les cas où le terme de "dose extrémité" recouvre des situations difficilement comparable : une main ou les 2 mains, un doigt, une phalange etc...

Ce problème est lié au fait qu'une valeur de dose seule ne représente rien si elle ne s'accompagne pas de l'information de la surface ou du volume réellement touché.

Si on parle de dose à la thyroïde, il n'y a aucune ambiguïté, l'organe est clairement identifié et délimité (on peut aussi avoir une répartition hétérogène de la dose dans la thyroïde, mais la réglementation est claire : on calculera toujours la dose moyenne à l'organe)

Ce n'est pas le cas avec la notion "d'extrémité".

Il est fort possible que ma question soit idiote, car parfois j'ai le sentiment d'être le seul à ressentir ce problème.

Gluonmou, poête incompris
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mer 25 Juin 2014 - 19:23

....idiote....on m'appelle ??

Je confirme le cas de la BàG où les relevés dosi des dosis bagues ou poignets sont supérieurs  à la dosi corps entier.
Et par chance, le volume et la surface représentée par ma main, est plus élégant que celui des Joe.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Mer 25 Juin 2014 - 20:50

Ah là là, ça c'est bien les filles, 2 ,3 battements de paupières, et je me rappelle même plus qu'elle était la question.
Bon, OK, on va laisser tomber les extrémités..........
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dosimétrie extrémités   Jeu 26 Juin 2014 - 18:51

... No ....alors cella là...
En parlant de tomber bien bas, il me semble judicieux de rappeler, que dans certains cas où l'exposition vient du sol et qu'elle est de façon significative plus importante que l'ambiance à hauteur d'homme (ou de femme), en concertation avec la PCR, je ne vois pas le problème pour porter un dosi poignet au niveau des chevilles.
Je rappelle aussi que le mascarat est fortement déconseillé en zone, c'est gras, collant, et ca pique les yeux dans le masque. En sortant on ressemble à un faon malade.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dosimétrie extrémités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dosimétrie extrémités
» coupure: votre avis svp
» [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.
» le rubis étoilé
» Chaussettes durables ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: