Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mar 5 Aoû 2014 - 22:35

Merci pour le T = 1. Je dépends également de l'ASN d'Orléans. 

Le facteur d'occupation avait déjà fait parlé de lui par un groupe de travail semble t-il au regard du document suivant : 
file:///C:/Users/Niort/Downloads/Rapport+zonage+2013.pdf

La notion de facteur d'occupation a été vraisemblablement calquée sur les pratiques des pays étrangers qui eux prennent en compte dans le zonage la réalité. Cependant en France, la législation a encore du mal avec cette notion d'où, d'après mon interprétation, l'emploi de T = 1 systématiquement même lorsque les pièces attenantes sont des couloirs, salles d'attentes ...

Concernant la pano, on a coutume de dire qu'elle tire sur 3 murs sur 4. Cela est vrai si la course du tube est de 270°. Ainsi si une pano est installée sur le mur 1 et que la face du patient est orientée vers ce mur, la pano tire sur le mur 1 puis sur les 2 autres murs (2 et 4) situés à gauche et à droite du patient (figure ci-après)
https://servimg.com/image_preview.php?i=9&u=18918191. (sur la figure j'ai juste mis la tête du patient qui regarde le mur 1). 
Mais n'y a t-il pas des pano qui tire sur les 4 murs (course de 360°) ? 

J'ai un souci concernant l'installation d'une pano dans un futur cabinet dentaire. Je dois faire une note de calcul pour connaitre les épaisseurs des protections à apporter. Ne sachant pas pour l'instant quelles seront les caractéristiques de cette future pano (je sais juste qu'elle ne fera pas céphalostat) comment procéderiez-vous ? 

Imaginons que cette pano soit fixée sur le mur 1. Je sais que la HT de la majorité des panos est comprise entre 60 et 90 kV. Le courant max est en général de 16 mA. La filtration entre 2 et 3,5 mm éq. Al (généralement, c'est souvent 2,5 mm éq. Al). Là où je suis embêtée, c'est la distance entre le centre de diffusion et le mur 1. J'ai fait qq recherche sur le net. Au plus près, la pano peut être à 0,65 m du mur 1. Avez-vous un retour sur cette distance ? 

Avec la norme NF C15-163, si je prends :
i = 0.4
u = 1
s = 1
k = 10/3 = 3,33 car derrière le mur 1, il y a une salle de détente
r = 0,5
m = 1 (il y a un géné RA dans la même salle que la pano)
Dp0 = 0,65 m
Dp1 = 0,2 m
D1 = Dp0 + Dp1 = 0,85 m

J'obtiens un F gloabl de 1,63, je trouve une épaisseur de plomb calculée de 2,7 mm. Ce qui implique de plomber à 3 mm (le mur 1 est composé de 2 plaques de BA13). Je trouve cela énorme. 

J'ai en parallèle aussi fait les calculs avec la norme NF C15-160 de mars 2011 en considérant :
HT = 90 kV
une filtration de 2 mm éq. Al, ce qui conduit à un rendement de 8,7 
un W = 100
T = 1
k = 0.0001
d = 0.65 m
c = 0.35 m
b = 0.3 m
Cg = 1
f = 1
Q = 30
Je trouve alors Fs = 114,4 et es = 0.78 mm de pb
Fg = 1360,54 et eg = 2,61 mm de pb. 

Et donc une épaisseur totale de 2,61 mm. On retrouve encore un plombage de 3 mm d'épaisseur. 

Trouvez-vous mes résultats aberrants ? 

Autre question, pour une RA, on a pour habitude de prendre Dp1 = 0,2 dans la norme 163. Cependant, les cônes courts font généralement 0,2 m. Donc avec le norme 160 de mars 2011, je prends 0,2 + 0,1 (longueur du cône + moitié tête du patient) = 0,3 m. Faites-vous de même ?
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mar 5 Aoû 2014 - 22:50

Ouuups, j'ai oublié de préciser dans le cas de la pano pour le calcul avec la nf c15-160 de mars 2011 que j'avais un pris un rendement de 8,7. 

De toute façon que le rendement soit de 4,7 ou de 8,7, j'ai toujours une épaisseur de plomb comprise 2,3 et 2,61. Mais ça me parait si énorme et incohérent avec la méthode simplifiée de la norme NF c15-163.
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mer 6 Aoû 2014 - 12:29

Mon pdf n'est pas passé, j'essaie par un autre biais :
Dans google (ou autre tappez : Rapport zonage FINAL-fev 2013 - ASN)

Puis, il y a ce document : 
http://www.asn.fr/Media/Files/position-finale
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Ven 22 Aoû 2014 - 17:46

Effectivement je trouve aussi des valeurs énormes pour les épaisseurs des murs surtout quand les installations sont proches des murs comme pour les panoramiques dentaires, y compris pour une activité faible (donc un W inférieur à celui donné par la norme).
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Ven 22 Aoû 2014 - 19:32

Lisa87 a écrit:
Concernant la pano, on a coutume de dire qu'elle tire sur 3 murs sur 4.

les panos ne tirent pas sur les murs, leur faisceau est intercepté ( comme pour les RA ) par la cible ( patient ) en totalité ; ceci figure sur les derniers documents publiés, et bien entendu la NN fera l'objet des "retouches" nécessaires pour que ce genre d'aggravation inutile du risque cesse de peser sur les futures installations dentaires



Cela est vrai si la course du tube est de 270°. Ainsi si une pano est installée sur le mur 1 et que la face du patient est orientée vers ce mur, la pano tire sur le mur 1 puis sur les 2 autres murs (2 et 4) situés à gauche et à droite du patient (figure ci-après)
https://servimg.com/image_preview.php?i=9&u=18918191. (sur la figure j'ai juste mis la tête du patient qui regarde le mur 1). 
Mais n'y a t-il pas des pano qui tire sur les 4 murs (course de 360°) ? 

j'ai pas l'impression non...  What a Face 
d'ailleurs je me demande pourquoi elle le ferait vu qu'un "ortho-pan-tomo-graphe" produit l'image d'une "tranche du patient"
et que la mandibule ne possedant que 3 sections je ne visualise pas la quatrième
La radioprotection c'est bien , mais connaitre la finalité de l'engin ca compte aussi  study 
c'est d'ailleurs pour celà que, dentiste, je ne mêle pas d'aller faire la PCR pour un scanner ou un radiologue ....


J'ai un souci concernant l'installation d'une pano dans un futur cabinet dentaire. Je dois faire une note de calcul pour connaitre les épaisseurs des protections à apporter. Ne sachant pas pour l'instant quelles seront les caractéristiques de cette future pano (je sais juste qu'elle ne fera pas céphalostat) comment procéderiez-vous ? 

Bin , j'expliquerai qu'il me manque certains facteurs de calcul pour l'effectuer
sans ces facteurs pas de calculs
le dentiste se démmerde pour te donner le modèle qu'il va acquérir
comment l'architecte calcule t'il la portance d'une dalle béton s'il ne sait pas la charge à supporter ensuite ???


Imaginons que cette pano soit fixée sur le mur 1. Je sais que la HT de la majorité des panos est comprise entre 60 et 90 kV. Le courant max est en général de 16 mA. La filtration entre 2 et 3,5 mm éq. Al (généralement, c'est souvent 2,5 mm éq. Al). Là où je suis embêtée, c'est la distance entre le centre de diffusion et le mur 1. J'ai fait qq recherche sur le net. Au plus près, la pano peut être à 0,65 m du mur 1. Avez-vous un retour sur cette distance ? 

cette distance figure sur le shéma de la panoramique qui figure assez souvent sur les prospectus voire le manuel de l'engin
reste apparemment à connaître l'engin futur

cependant 0,65 m semble proche de la réalité
peut être as tu vu d'autres pano sur d'autres sites ?


Avec la norme NF C15-163, si je prends :
i = 0.4
u = 1
s = 1
k = 10/3 = 3,33 car derrière le mur 1, il y a une salle de détente
r = 0,5
m = 1 (il y a un géné RA dans la même salle que la pano
Dp0 = 0,65 m

c'est Do

Dp1 = 0,2 m

ca me semble très proche et donne un passage de la source à 10 cm de la tête patient 5 cm de plus me semble plus juste ( mais c'est un peu du détail )

D1 = Dp0 + Dp1 = 0,85 m

non c'est toujours 0,65 m ; la source est au plus près du mur 1 quand elle est à gauche OU à droite du patient ( donc Do = 0,65 m = D1 ) puis elle passe derrière pour aller de l'autre coté en s'éloignant du mur 1

J'obtiens un F gloabl de 1,63, je trouve une épaisseur de plomb calculée de 2,7 mm. Ce qui implique de plomber à 3 mm (le mur 1 est composé de 2 plaques de BA13). Je trouve cela énorme. 

j'obtiens F = Fg + F1 = 0,17 ce qui me donnerait selon l'ancienne norme 2 mm d'Eq plomb

J'ai en parallèle aussi fait les calculs avec la norme NF C15-160 de mars 2011 en considérant :
HT = 90 kV
une filtration de 2 mm éq. Al, ce qui conduit à un rendement de 8,7 
un W = 100
T = 1
k = 0.0001
d = 0.65 m
c = 0.35 m
b = 0.3 m
Cg = 1
f = 1
Q = 30
Je trouve alors Fs = 114,4 et es = 0.78 mm de pb
Fg = 1360,54 et eg = 2,61 mm de pb. 

Et donc une épaisseur totale de 2,61 mm. On retrouve encore un plombage de 3 mm d'épaisseur. 

Trouvez-vous mes résultats aberrants ? 

au final, si tu t'amuses à calculer la protection selon la méthode analytique de l'ancienne norme ( toujours utilisable ) ou bien selon la nouvelle qui ne favorise pas trop cette installation, ce ne sont pas les résultats que je trouve aberrants
en réalité c'est plutôt ( si bien entendu la surface de la salle est conforme à l'ancienne norme (15m²), ce dont tu ne parles pas )
la façon dont tu écartes le fait que l'ancienne norme permets également de valider une installation selon une méthode simplifiée,
méthode qui valide cette paroi avec 1 mm d'équivalence plomb seulement
qu'en dis tu ? ne serait ce pas lui rendre un fier service que de lui annoncer cette bonne nouvelle ? lol! 


Autre question, pour une RA, on a pour habitude de prendre Dp1 = 0,2 dans la norme 163. Cependant, les cônes courts font généralement 0,2 m. Donc avec le norme 160 de mars 2011, je prends 0,2 + 0,1 (longueur du cône + moitié tête du patient) = 0,3 m. Faites-vous de même ?

je ne connais pas l'origine de cette "habitude", alors,
non seulement je fais de même , mais je n'ai pas encore vu de GEN X RA avoir une ampoule fixée juste au niveau de la fixation du tube prolongateur ; en général un point rouge l'indique et elle se trouve 10 cm en arrière ...

donc selon la NN Dp1 = 0,4

en espérant t'avoir aidé pour la suite ( et aussi ce dentiste bien sur )
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Ven 22 Aoû 2014 - 21:09

J'ai essayé la nouvelle norme car j'ai un mur auquel il manque d'après la méthode simplifiée 0, 25 mm équivalent Pb, résultat concordant avec la note de calcul de l'ancienne norme. Je trouve des résultats pire !

J'ai aussi une salle trop petit 8, 5 m2 au lieu de 9 m2. Là aussi, je pensai m'en sortir avec la NN. Mais à nouveau, un des murs n'est pas suffisant !


Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Sam 23 Aoû 2014 - 8:36

bonjour

je n'avais vu aucun des 3 message qui suivent le gros pavé de Lisa87
mais je peux aussi faire le même commentaire

la NN est tout à fait incohérente d'avec la méthode simplifiée en ce qui concerne les PANOS


alors une conclusion s'impose


1/ essayer à tout prix d'utiliser la méthode simplifiée ancienne
2/ dissuader l'installation dans des locaux minuscules


dans ce cas précis , installer une RA, un fauteuil, les meubles ET une PANO dans 8,5 m² est assez stupide

je vais effectuer le calcul selon la NN et te donner mon résultat, mais un membre du GoogleGroup dntaire obtiens aussi 2 mm selon l'ancienne norme ( mais qui ne peut s'appliquer du fait de la surface )
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Sam 23 Aoû 2014 - 18:10

Bonjour,

Bin dis donc, tu as mangé du lion Diabolo ? (rires). Bon, il est vrai que tu n'avais pas lu les trois autres messages qui ont suivi mon gros bloc. Du coup, je passais forcément pour une cruche !!! (sourires). Cependant, je te remercie de tes réponses. 

Bien sûr que ça m'arrive de réfléchir à la finalité de mes calculs et de ce que je fais ! 

Concernant les 360°, si je pose la question, c'est qu'en regardant sur notre ami "Google", j'ai vu que certains appareils pouvaient acquérir des images sur 360°. J'ai également fouillé dans la base de données des brevets et j'ai vu des choses allant dans ce sens. Donc, j'ai été surprise et mon réflexe a été de poser la question à d'autres PCR. Voilà tout ! 

L'idée du forum n'est-il pas de lever des ambiguités, de faire évoluer les choses et aller vers un système plus harmonieux ? Certains regardent les messages postés par d'autres sans oser poser les questions au risque de paraitre ridicules. J'ai décidé de poser mes questions de sorte que les réponses servent non seulement à moi mais aussi aux autres. 

Si je me suis lancé dans les calculs avec les vieilles et nouvelle normes, c'est pour pouvoir comparer avec la méthode simplifiée mais c'est aussi pour ouvrir les parpluies en cas d'inspection de l'ASN. Cette dernière incite de plus en plus à appliquer la nouvelle norme NF C15-160 lors de l'installation de nouveaux cabinets dentaires. En tant que PCR, on se retrouve parfois le postérieur entre deux chaises.  Je suis parfaitement consciente que c'est ridicule de surplomber à tout prix. De plus, mon client ne sait pas encore la date à laquelle il va installer sa pano, 2015 ou 2016 ? Donc voilà la deuxième explication de mon raisonnement. 

Après pour la distance dp1 = 0,2 m pour une RA, tu constateras Diabolo qu'il y a des feuilles de calcul qui trainent par-ci par-là où est indiquée cette valeur. Et même les OARP qui inspectent les cabinets dans lesquels j'interviens emploient cette valeur. Je refais systèmatiquement les calculs avec des valeurs supérieures à 0,2m et qui correspondent à la réalité pour lever des non-conformités qui n'avaient pas forcément lieu d'être. 

Ca peut paraitre stupide de placer une RA + une pano dans 8,5 m2 mais parfois on a une sacrée pression du client et le client quoi que tu dises, c'est lui qui décide. 

Bon j'arrête, on va croire que je suis hyper bougon.

Et merci encore Diabolo pour tes réponses qui apportent toujours aux uns et aux autres.  

A bientôt,

Lisa
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Sam 23 Aoû 2014 - 18:57

Ce n'est pas une pano mais un mammographe.

Nous avons une activité relativement importante (je n'ai pas les chiffres sous les yeux mais la charge de travail est relativement importante).
Avec la NN, le mur contre lequel il est installé n'est plus assez épais et avec l'ancienne, la pièce est trop petite !

Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Sam 23 Aoû 2014 - 20:50

Lisa87 a écrit:
Bin dis donc, tu as mangé du lion Diabolo ? (rires).

je suis un peu rude, c'est clair, mais pas méchant

Ca peut paraitre stupide de placer une RA + une pano dans 8,5 m2 mais parfois on a une sacrée pression du client et le client quoi que tu dises, c'est lui qui décide. 

déjà l'installation précédente avec 8,5 m² et une RA , n'est pas conforme à l'ancienne norme ( de mémoire c'est 12 m² mini )


Et merci encore Diabolo pour tes réponses qui apportent toujours aux uns et aux autres.

merci à toi de ne pas faire monter ma température davantage sunny  tu es très conciliante

A bientôt,

Lisa
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Dim 24 Aoû 2014 - 10:12

Oh je n'ai pas dit que tu étais méchant et loin de moi cette idée  Very Happy ! Sinon tu ne serais pas sur ce site pour faire évoluer les choses.  Wink 

Bon pour mon dossier en question, la salle recevant la RA + la pano fait 13,5 m2 alors no souci !

Bon dimanche et à bientôt pour de prochaines aventures ! 
Lisa
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Dim 24 Aoû 2014 - 16:46

je sais pas pourquoi , mais nous avons ici 2 cas qui se mélangent

bref, 13,5 m², de mémoire n'est ce pas un minimum de 15 m² qui sont nécessaires ??? ( 12 + 3 )
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Dim 24 Aoû 2014 - 17:09

autant pour moi

l'annexe 1 de la 15-163 modifie et c'est 12 au lieu de 15
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Lun 25 Aoû 2014 - 10:27

Bonjour, Diabolo,

C'est "chez moi" la salle de 8,50 m² au lieu de 9 m². Il s'agit de la salle d'un mammographe. 
J'essayais la NN pour contourner cette non conformité selon l'ancienne.

L'installateur a mesuré la salle et ne nous a pas signaler de soucis de superficie. Ce n'est pas la première fois que cette société est un peu limite avec la réglementation : prochain projet : installation d'une panoramique (permettant aussi de faire des clichés de téléradiographie) dans 8.03 m² ?

Et je confirme vous n'êtes pas "méchant" car vous m'avez déjà aidé plusieurs fois sur ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mar 26 Aoû 2014 - 15:18

Gepetta, 8.03 m2 c'est possible et courant dans les cabinets dentaires (les salles inférieures à 9 m2) pour les salles pano mais selon la NF C15-163 (et donc je te parle de l'ancienne norme) si tu prévois un dispositif de surveillance du patient (oculus plombé ou webcam), une commande extérieure et un contacteur de porte empêchant l'ouverture de la porte lors des tirs (protection de l'opérateur).

Attention avec l'ancienne norme pour le télécrâne, prévoir 1 mm supplémentaire pour la paroi dans l'axe de tir).

Je viens de simuler une 3D dans un placard de 3.24 m2 ... Résultat : 2.5 mm partout.
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mar 26 Aoû 2014 - 15:30

Diabolo a écrit:
Lisa87 a écrit:

Cela est vrai si la course du tube est de 270°. Ainsi si une pano est installée sur le mur 1 et que la face du patient est orientée vers ce mur, la pano tire sur le mur 1 puis sur les 2 autres murs (2 et 4) situés à gauche et à droite du patient (figure ci-après)
https://servimg.com/image_preview.php?i=9&u=18918191. (sur la figure j'ai juste mis la tête du patient qui regarde le mur 1). 
Mais n'y a t-il pas des pano qui tire sur les 4 murs (course de 360°) ? 

j'ai pas l'impression non...  What a Face 
d'ailleurs je me demande pourquoi elle le ferait vu qu'un "ortho-pan-tomo-graphe" produit l'image d'une "tranche du patient"
et que la mandibule ne possedant que 3 sections je ne visualise pas la quatrième
La radioprotection c'est bien , mais connaitre la finalité de l'engin ca compte aussi  study 
c'est d'ailleurs pour celà que, dentiste, je ne mêle pas d'aller faire la PCR pour un scanner ou un radiologue ....

Je rappelle que le texte sur les PCR externes parle de la connaissance du métier ... impératif.

J'ai un souci concernant l'installation d'une pano dans un futur cabinet dentaire. Je dois faire une note de calcul pour connaitre les épaisseurs des protections à apporter. Ne sachant pas pour l'instant quelles seront les caractéristiques de cette future pano (je sais juste qu'elle ne fera pas céphalostat) comment procéderiez-vous ? 

Bin , j'expliquerai qu'il me manque certains facteurs de calcul pour l'effectuer
sans ces facteurs pas de calculs
le dentiste se démmerde pour te donner le modèle qu'il va acquérir
comment l'architecte calcule t'il la portance d'une dalle béton s'il ne sait pas la charge à supporter ensuite ???

Diab' est un peu rude mais il a raison. T'es prestataire et tu vas être tenue pour responsable si tu tes calculs sont faux. Donc ou le responsable te donne les caractéristiques ou tu majores... Et surtout, indique dans tes recommandations les hypothèses retenues (perso je fais toujours figurer le nombre de clichés par semaine envisagé).


au final, si tu t'amuses à calculer la protection selon la méthode analytique de l'ancienne norme ( toujours utilisable ) ou bien selon la nouvelle qui ne favorise pas trop cette installation, ce ne sont pas les résultats que je trouve aberrants
en réalité c'est plutôt ( si bien entendu la surface de la salle est conforme à l'ancienne norme (15m²), ce dont tu ne parles pas )
la façon dont tu écartes le fait que l'ancienne norme permets également de valider une installation selon une méthode simplifiée,
méthode qui valide cette paroi avec 1 mm d'équivalence plomb seulement

que de lui annoncer cette bonne nouvelle ? lol! 

Tu n'es pas la décisionnaire Lisa. Propose donc les deux voies au chef d'établissement en lui indiquant bien la co existance des deux normes et les implications du choix de l'une ou de l'autre. Et laisse le choisir.


Autre question, pour une RA, on a pour habitude de prendre Dp1 = 0,2 dans la norme 163. Cependant, les cônes courts font généralement 0,2 m. Donc avec le norme 160 de mars 2011, je prends 0,2 + 0,1 (longueur du cône + moitié tête du patient) = 0,3 m. Faites-vous de même ?

je ne connais pas l'origine de cette "habitude", alors, Tableau IV page 9 de la norme NF C 15-163


Scully en rose dans le texte
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mer 27 Aoû 2014 - 10:33



Réponse de Lisa en violet.
Bonjour,
Diabolo a écrit:Lisa87 a écrit:
Cela est vrai si la course du tube est de 270°. Ainsi si une pano est installée sur le mur 1 et que la face du patient est orientée vers ce mur, la pano tire sur le mur 1 puis sur les 2 autres murs (2 et 4) situés à gauche et à droite du patient (figure ci-après)
https://servimg.com/image_preview.php?i=9&u=18918191. (sur la figure j'ai juste mis la tête du patient qui regarde le mur 1). 
Mais n'y a t-il pas des pano qui tire sur les 4 murs (course de 360°) ? 

j'ai pas l'impression non...   
d'ailleurs je me demande pourquoi elle le ferait vu qu'un "ortho-pan-tomo-graphe" produit l'image d'une "tranche du patient"
et que la mandibule ne possedant que 3 sections je ne visualise pas la quatrième
La radioprotection c'est bien , mais connaitre la finalité de l'engin ca compte aussi   
c'est d'ailleurs pour celà que, dentiste, je ne mêle pas d'aller faire la PCR pour un scanner ou un radiologue ....

Je rappelle que le texte sur les PCR externes parle de la connaissance du métier ... impératif.
Vous avez tout à fait raison. Oui, je suis OK avec cela.  Et je n'irai pas m'aventurer sur des scanners. Certains sites internet indiquent pour des orthopantogrammes des tirs sur 360°, j'ai été étonnée sachant qu'une machoire ne s'étend pas sur 360°. 
Puis je pense que vous avez été tous débutants à un moment où un autre non ? A lire d'anciens posts, certaines PCR actuelles n'étaient pas initialement dans le domaine dentaire ou autre. Je ne suis pas non plus novice dans le métier de la radioactivité puisque dans d'autres domaines autres que médicaux, j'ai un peu d'ancienneté (10 ans). 


J'ai un souci concernant l'installation d'une pano dans un futur cabinet dentaire. Je dois faire une note de calcul pour connaitre les épaisseurs des protections à apporter. Ne sachant pas pour l'instant quelles seront les caractéristiques de cette future pano (je sais juste qu'elle ne fera pas céphalostat) comment procéderiez-vous ? 

Bin , j'expliquerai qu'il me manque certains facteurs de calcul pour l'effectuer
sans ces facteurs pas de calculs
le dentiste se démmerde pour te donner le modèle qu'il va acquérir
comment l'architecte calcule t'il la portance d'une dalle béton s'il ne sait pas la charge à supporter ensuite ???

Diab' est un peu rude mais il a raison. T'es prestataire et tu vas être tenue pour responsable si tu tes calculs sont faux. Donc ou le responsable te donne les caractéristiques ou tu majores... Et surtout, indique dans tes recommandations les hypothèses retenues (perso je fais toujours figurer le nombre de clichés par semaine envisagé).

C'est ce que j'ai fait et tu as entièrement raison Scully il faut toujours indiquer les hypothèses. J'ai rédigé un rapport présentant les calculs avec la NN et le lot de normes plus anciennes, le pourquoi du comment. Comme dans un rapport scientifique, j'explique la finalité, la méthode et les hypothèses retenues. Je présente également différents scénarii. Après, le client décide en fonction. 

J'ai bien consciente de la responsabilité qu'impliquent mes calculs, c'est pourquoi je préfère échanger et discuter avec vous tous. 
au final, si tu t'amuses à calculer la protection selon la méthode analytique de l'ancienne norme ( toujours utilisable ) ou bien selon la nouvelle qui ne favorise pas trop cette installation, ce ne sont pas les résultats que je trouve aberrants
en réalité c'est plutôt ( si bien entendu la surface de la salle est conforme à l'ancienne norme (15m²), ce dont tu ne parles pas ) 
la façon dont tu écartes le fait que l'ancienne norme permets également de valider une installation selon une méthode simplifiée,
méthode qui valide cette paroi avec 1 mm d'équivalence plomb seulement

que de lui annoncer cette bonne nouvelle ?  

Tu n'es pas la décisionnaire Lisa. Propose donc les deux voies au chef d'établissement en lui indiquant bien la co existance des deux normes et les implications du choix de l'une ou de l'autre. Et laisse le choisir.
C'est ce que j'ai fait Scully. Peut-être que j'ai mal formulé mon message ! C'est un peu dur de faire passer un flot d'information via un simple post. Nous ne sommes pas face à face et cela peut engendrer des problèmes d'intérprétation. 


Autre question, pour une RA, on a pour habitude de prendre Dp1 = 0,2 dans la norme 163. Cependant, les cônes courts font généralement 0,2 m. Donc avec le norme 160 de mars 2011, je prends 0,2 + 0,1 (longueur du cône + moitié tête du patient) = 0,3 m. Faites-vous de même ?

je ne connais pas l'origine de cette "habitude", alors, Tableau IV page 9 de la norme NF C 15-163Pour Dp1 = 0,2 m (valeur min), c'est le tableau VII page 9 de la NF C15-163.
Merci à tous et à bientôt ! 


Scully en rose dans le texte
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mer 27 Aoû 2014 - 11:30

Oups ! Désolée pour l'erreur de référence pour le tableau.

Non ce n'est pas évident de tout faire passer par un post  Wink

Oui j'imagine que nous avons tous été débutant. J'ai le parcours inverse Lisa : je travaille dans le dentaire depuis dix ans. La radioprotection est venue ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Lisa87
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux   Mer 27 Aoû 2014 - 12:00

No souci Scully pour la réf du tableau. Souvent on écrit trop vite, on est tellement dans notre truc. Moi, c'est aberrant le nombre de fautes que je fais depuis 2 mois. Il faut que je me corrige .... 


L'essentiel, charmante dame, c'est qu'on se complète et ça c'est chouette !!! Les uns apportent aux autres et vice versa. 

Bonne journée et à très bientôt,
Lisa
Revenir en haut Aller en bas
 
Note de calcul + équivalence en plomb des matériaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» matériaux bio
» Base de données matériaux
» Rénovation intérieure - matériaux non toxiques ?
» Note de calcul structure MCR UL
» Calcul d'atténuation avec un matériaux dont je ne connais pas la valeur d'épaisseur moitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: