Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 maladies professionnelles en médecine nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Jeu 6 Nov 2014 - 9:46

Bonjour,

Une manipulatrice me demande quel est le recul sur les pathologies dues à contamination, irradiation en médecine nucléaire et tepscanner.
Comment prouver  que la pathologie déclarée est due (ou pas) au fait de travailler dans ces services - étant entendu que le suivi dosimétrique est inférieur aux limites règlementaires d'une catégorie B ?

J'ai la même interrogation de la part d'infirmiers du bloc opératoire.

Savez-vous si des études ont déjà été effectuées sur ce type de problématique ?

Bonne journée (dans le brouillard ici)

Sakura Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Jeu 6 Nov 2014 - 20:14

Bonsour,
Je ne sais pas si il y a une quelconque etude sur ce sujet. ...
Par contre, les activités que tu cites font parties integrantes des activités pouvant entraîner des maladies professionnelles radioinduites. Le tableau des maladies professionnelles n° 6 ne définit pas de doses "seuil", ce qui est normal pour des
effets stochastiques. Par contre, il est defini la notion de présomption d'imputabilité (aucune preuve à apporter, notamment en terme de dose)

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Jeu 6 Nov 2014 - 20:23

Bonsoir, clown
si je me souviens bien, les dossiers médicaux sont conservés pendant 50 ans.
Il existe une liste des pathologies pouvant être attribuées à une exposition aux RI

Le fait que la personne soit restée inférieure à une dose de 6 mSv/an ne rentre pas en ligne de compte.

A partir du moment où il y a exposition, il y a un risque de maladie professionnelle.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Jeu 6 Nov 2014 - 20:25

On s'est croisé

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Jeu 6 Nov 2014 - 20:46

Tant que l'on se retrouve. ....

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Ven 7 Nov 2014 - 2:52

Pour ceux qui le souhaitent, le code de la sécurité sociale ouvre droit à surveillance médicale (suivi post professionnel - article D461-5) sur production d'une attestation d'exposition remplie par l'employeur et le médecin du travail.

La demande est à formuler lors de l'arrêt d'activité (y compris en tant que demandeur d'emploi) et s'adosse à la présomption d'imputabilité.
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Ven 7 Nov 2014 - 9:49

Je ne retrouve pas ce texte mais celui la:
A partir de la date à laquelle un travailleur a cessé d'être exposé à l'action des agents nocifs inscrits aux tableaux susmentionnés, la caisse primaire et la caisse régionale ne prennent en charge, en vertu des dispositions du deuxième alinéa de l'article L. 461-1, les maladies correspondant à ces travaux que si la première constatation médicale intervient pendant le délai fixé à chaque tableau.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Ven 7 Nov 2014 - 11:11

C'est moi qu'a débloqué, c'était D461-25


http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=65600C5DD5C9D83CAC0AB950559A49E4.tpdjo03v_3?idArticle=LEGIARTI000025089899&cidTexte=LEGITEXT000006073189&dateTexte=20141107&categorieLien=id&oldAction=&nbResultRech=
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Ven 7 Nov 2014 - 11:14

En plus, j'arrive plus à éditer le post.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=AB76F8ED9F741AD1A4FA3864E1235D7E.tpdjo02v_3?cidTexte=LEGITEXT000006073189&idArticle=LEGIARTI000025089899&dateTexte=20141107&categorieLien=id#LEGIARTI000025089899
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 9:38

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses.
Ce que j'en retiens c'est qu'un professionnel pourrait refuser de travailler en médecine nucléaire ou au bloc opératoire avec ampli en indiquant qu'un risque existe à partir du moment où il serait exposé et en s'appuyant sur le tableau des maladies professionnelles.

Nous avons ce cas de figure concrètement pour un manipulateur sollicité pour effectuer 50% en imagerie et 50% en médecine nucléaire.

Bonne journée
Sakura Smile
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 9:41

surprenant pour un manipulateur radio... c'est pourtant implicite pour son métier
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 9:47

Tout à fait. Il est persuadé de déclencher un cancer dans les années à venir s'il travaille en MN...
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 9:50

il faut certainement le prendre en formation et dédramatiser, sans exagération, sur l'utilisation des RI...
Pourquoi continue t-il de travailler en radiologie? pas en interventionnelle je suppose?
il prefere peut etre travailler à l'IRM...
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 10:09

La formation s'est très bien passée et ce n'était pas la première ! Sans compter la présentation des études de poste à l'ensemble du personnel.
Il travaille au scanner et en imagerie conventionnelle.
C'est lorsque son cadre de santé lui a indiqué un changement de compétences que ça s'est gâté : la médecine nucléaire déclenche des réactions disproportionnées sur les risques encourus.
Ce qui est dommageable c'est que celà entraîne les autres manipulateurs à refuser également le poste.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 10:46

Y aurait pas un autre petit problème en MN, notamment concernant les risques psychosociaux ?
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Lun 17 Nov 2014 - 16:29

Je ne crois pas. Juste une méconnaissance d'un secteur de travail.

Bonne soirée
Sakura
Revenir en haut Aller en bas
tahity
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: maladies professionnelles en médecine nucléaire   Mar 18 Nov 2014 - 6:52

En plus à priori ce changements de statut ne change légalement rien sur la reconnaissance d'une éventuelle maladie professionnelle .
Le statut de manipulateur en radiologie est reconnue dans le tableau n°6 de la même façon que celui en médecine nucléaire .


"Tous travaux exposant à l'action des rayons X ou des substances radioactives naturelles ou artificielles,"
"Travaux exposant les travailleurs au rayonnement dans les hôpitaux, les sanatoriums, les cliniques, les dispensaires, les cabinets médicaux,"


En plus ce ne sont pas forcément les plus exposés dans le médical , ceux qui travaille dans l'interventionnelle ou les blocs opératoires prennent pour certains plus de dose .

Mais au final cet argument n'est peut être pas la véritable raison, il ne souhaite peut être pas travailler dans le service de médecine nucléaire, ou tente t'il une négociation par ce biais , faite lui une rallonge de salaire pr voir Cool .
Revenir en haut Aller en bas
 
maladies professionnelles en médecine nucléaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» Le pic de consommation et le nucléaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: