Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Terrassements et contamination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patatouille
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Terrassements et contamination   Lun 24 Nov 2014 - 16:15

Bonjour à tous  Smile

Contexte : 
Dans le cadre d'un projet de construction dans le périmètre d'une INB en activité (gardons l'anonymat !), mon client m'a remis un rapport identifiant des zones de contamination sur le terrain du futur bâtiment : une jolie carte avec des niveaux de conta différents, à des profondeurs différentes. 
Il m'indique un seuil de référence à 30Bq/kg : au delà, c'est une contamination due à l'exploitant, en dessous, il considère que c'est le résidu du nuage de T (qui n'a pourtant jamais passé la frontière  Laughing ). Il souhaite donc traiter en déchet uniquement les terres au-delà de 30Bq/kg.
Nous allons devoir terrasser jusqu'à environs 4m de profondeur, ce qui aura pour conséquence : 
-> d'excaver des terres contaminées
-> de créer des talus (qui restent donc en place) présentant un profil de contamination (on coupe une tranche dans la conta)
-> de générer des déchets (terres) classés TFA par l'exploitant
Vu les débits de dose ambiant, notre correspondant radiopro m'indique que la zone sera classée "accessible au publique" car avec moins de 1mSv/an.
Les seules précautions demandées sont de bâcher les talus pour éviter toute infiltration de la contamination. A noter que par définition, les talus finiront pas disparaître, le jour où l'on va reboucher le trou (avec quelques murs béton en bonus).

Questions : 
D'où sort ce seuil de 30Bq/kg ? Je n'ai rien retrouvé de tel dans la NF 18589-7.
Mes salariés, qui font du contrôle de travaux, sont tous déjà Catégorie B, donc zone publique ou pas, RAS... mais quid de la contamination ? 
Le client conclut qu'il n'y a pas de risque de contamination, sans avoir su indiquer si elle est fixée ou pas. Comment peut-il alors nier le risque de contamination ? La terre, ça sèche et ça s'envole ! Allons-nous devoir porter des tenues actives ? Des EPVR ? D'ailleurs, si on doit protéger les talus avec des bâches pour limiter les infiltrations de contamination, pourquoi pas de risque de contamination atmosphérique ?
Et qu'en est-il des salariés de l'entreprise de terrassement, qui eux ne seront pas forcément travailleurs sous RI ? Au titre du classement en zone publique, tout ouvrier doit pouvoir venir travailler. Donc aucune gestion de la contamination...

Bref, avant de jouer à la PCR pénible What a Face , pourriez-vous m'indiquer si je vois le mal partout, ou s'il y a effectivement un risque de contamination atmosphérique pendant les travaux ? 

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
guichard08
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Terrassements et contamination   Lun 24 Nov 2014 - 20:47

salut
Moi dans le doute je mouillerais le sol avant les travaux
bonne reception
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Terrassements et contamination   Lun 24 Nov 2014 - 21:26

Bonsoir,

Je ne vais pas t'aider énormément, mais j'aimerais bien savoir aussi pour le seuil.
Est-il précisé s'il s'agit d'une valeur brute ou nette par rapport à une référence ?

Comme ça, sans en connaître énormément sur la problématique, je dirais que c'est un seuil très bas.

Pour avoir fait l'expérience sur de la terre a priori exemptée de toute radioactivité "surajoutée par rapport à celle présente de façon naturelle" pour comparer avec une autre plus douteuse, on trouve plus de 30 Bq dans un kilo de terre fraîche provenant de n'importe où.

Pour les autres questions, je dirai qu'il faudrait faire une évaluation des doses susceptibles d'être incorporées, disons par inhalation pour tenir compte de cette éventuelle contamination atmosphérique et ainsi tenter de définir les disposition à mettre en œuvre et si tout type de travailleur peut intervenir, etc.

Si le chantier a lieu en plein air, on peut imaginer que par définition, ce sera bien ventilé.
Pour des matrices comme la terre, j'estime que la contamination ne peut pas être fixée, assez d'accord avec toi, mais de là à ce que le risque soit prépondérant. Si tu as un moyen de le quantifier, ne serait-ce que grossièrement, ça pourrait t'aider.


Et le conseil de guichard08 est intéressant, et pourrait limiter le risque de dispersion.

@+
SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Terrassements et contamination   Mar 25 Nov 2014 - 10:42

Bonjour,

Les 30 Bk/kg, c'est le seuil bas. Admettons le pour l'instant.
Mais ce qu'il serait intéressant de connaitre, à mon avis , pour mieux estimer le risque radiologique, c'est d'une part à mon avis les niveaux de contamination effectivement rencontrés au delà de ce seuil, la nature des radionucléides, la quantité totale de terre excavée et l'activité totale gérée etc etc... 

Ensuite il faut en partant de là et à partir d'un coefficient de remise en suspension moyen (qui vaut ce qu'il vaut, il faut s'appuyer sur des valeurs consensuelles, il doit y avoir des connaisseurs sur le site)), on peut estimer le risque du à la contamination. En prenant un coefficient pessismiste, on peut déjà faire une première estimation enveloppe elle aussi pessimiste, puis voir s'il faut prendre des précautions supplémentaires etc..

Et si je comprend bien, il y a le problème à court terme pour les gens du chantier qui vont gérer les déchets, mais il y a aussi le problème à long termes des talus, avec des couches profondes contaminées remises en surfaces par découpe,et qui vont gentiment s'éroder. Encore plus délicat, à mon avis, surtout vis à vis du public (et de la com...)

Un vrai beau problème de RP pas évident

Gluonmou
Revenir en haut Aller en bas
Fofilet
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Terrassements et contamination   Mar 25 Nov 2014 - 17:17

Citation :
Il m'indique un seuil de référence à 30Bq/kg : au delà, c'est une contamination due à l'exploitant, en dessous, il considère que c'est le résidu du nuage de T (qui n'a pourtant jamais passé la frontière   ). Il souhaite donc traiter en déchet uniquement les terres au-delà de 30Bq/kg.

Quand je lis ça, moi j'imagine qu'il s'agit de 30 Bq de Cs137 (et des autres produits de fissions de T à période longue). Tous les radionucléides naturellement présents (Th232, U238, K40...) sont logiquement non impactés par l'activité de l'exploitant (encore que pour l'U238, ça peut se discuter... mais là faut vite tout arrêter si on commence à en mettre de partout Very Happy ), donc il ne faut prendre que ceux générés par l'activité. Une spectro gamma est donc nécessaire pour déterminer quel radionucléide est présent et pour quelle activité.


La conta du nuage de T est très loin d'être uniforme, donc une valeur arbitraire fixe semble difficilement justifiable.

Une autre manière de procéder serait de faire des prélèvements dans les sols environnant le site, pour avoir une valeur de référence, et s'il y a une différence sur le sol dans l'enceinte de l'INB, il s'agit de contamination issue de l'activité. Et là encore, spectro gamma sur les échantillons...
Revenir en haut Aller en bas
 
Terrassements et contamination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Limite Pratique de Contamination Labile
» contamination surfacique sur chantier EDF
» Norme EN 421 gants et contamination rad
» Quatre employés contaminés à la centrale de Paluel.
» accouchement par vb et positive au strepto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Les déchets-
Sauter vers: