Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Radioactivité à Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 0:57

Bonjour à tous, 


J'aimerai savoir ce que vous pensez de la radioactivité à Tokyo.


Je suis tombé sur cet article,
http://www.netoyens.info/...adiations?navlang=de

Qu'en pensez vous ?


J'ai aussi trouvé ce tableur, est ce que quelqu'un peut-il l'interpréter ?

http://monitoring.tokyo-eiken.go.jp/...oring/past_data.html


Merci beaucoup

Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 2:54

voici d'autres infos...

celles ci beaucoup plus optimistes

http://monitoring.tokyo-eiken.go.jp/en/index.html

Merci
Revenir en haut Aller en bas
PtiCanari
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 10:19

Bonjour,

Le tableur du 2ème lien indique les valeurs min, max et moyennes des débits de dose mesurés dans la région de Tokyo sur le 4 dernières années (-> représente la quantité de rayonnements gamma présents dans l'air aux points de mesure).
Les valeurs étant en µSv/h, on voit que globalement les valeurs mesurées sont sensiblement correspondantes à celles que l'on peut mesurer par chez nous (au CERN, je vois régulièrement un bruit de fond - rayonnement naturel - de 0.060 à 0.070 µSv/h). Après, ce bruit de fond naturel varie en fonction de pas mal de facteurs, notamment de la constitution du sol : nos amis bretons Smile sont soumis à un rayonnement naturel un peu plus élevé que les parisiens (mais ils ont moins de pollution atmosphérique, ça compense Wink ).

Là où cela devient plus intéressant dans le tableau, c'est que l'on peut remarquer deux 'pics' dans les valeurs : un premier les 15 et 16 mars 2011, et un second du 21 mars au 1er avril. A mon avis, on peut raisonnablement penser que l'on voit là les conséquences des rejets radioactifs dans l'air lors des dépressurisations volontaires des bâtiments réacteurs, puis lors de leurs explosions... A part la valeur du 15/03/2011, on voit que le max s'est élevé à 4-5 fois la valeur max habituelle, et c'est encore bien bien loin de certaines valeurs moyennes naturelles mesurées dans le monde ! A titre de comparaison, il y a la plage de Guarapari au Brésil, où l'on mesure naturellement des débits de dose de 40 µSv/h (donc près de 1000 fois supérieurs à ceux de Tokyo), où les autochtones se portent très bien, et que l'on conseille même en vertu de ses bienfaits sur la santé ! Smile


Après, loin de moi l'idée de faire l'apologie de la radioactivité, je suis plus du principe que moins on prend de rayonnements superflus, mieux on se porte, mais j'aime bien, quand on présente des chiffres, pouvoir les ramener à du concret, à d'autres valeurs mesurées, histoire de replacer les choses dans leur contexte... Smile
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 11:13

Tableau 2 indique la présence de 2 rejets:
1er 15 et 16 mars 2011
2nd 21 mars au 4 avril 2011

Il est intéressant de constaté qu'il faudra attendre 6mois pour revenir à des niveaux de radioactivités comparables à ceux avant incident.

On constate ensuite de temps en temps de petits pics qui s'explique probablement par des conditions météorologiques quand le vent souffle fort dans la mauvaise direction, le poussière tombé au sol sont remise en suspension.

La courbe est globalement à la baisse au cours du temps car une grande partie des radioéléments rejeté dans la panache sont à vie courte donc on tout simplement disparue avec le temps.
Même si c'est valeurs sont faible, il ne faut pas oublié que c'est un panache donc chargé de contamination qui est alors ingéré par les populations, ce qui génère un risque beaucoup plus important que une simple irradiation externe.


Ce qui nous fait une belle transition avec le premier article.
Ce dernier traite de la contamination des sols engendré par les retombé du nuage vu au cours du tableau 2.
La poussière tombé sur le sols est entraîné par la pluie, cela nettoie les sols mais salie la rivière. donc les rivières sont de plus en plus sales. Les stations d'épurations filtre cette eau pour la rendre potable et sans radioactivité, on génère donc des filtres qui ont concentré la radioactivité. De la même façon on nettoie les sols en retirant la radioactivité. Cette radioactivité concentré est alors stocké "sur de petites aires" dans des décharges. Le docteur pointe l'absence de solutions pour ces déchets contenant de la radioactivité concentré.

Les populations vivant sur les lieux ou sont passé le nuages on respiré l'air radioactif du nuage et s'alimente en nourriture poussant sur des sols contaminé. Ceux parmi la population qui ne sont pas resté dans les bâtiment lors du passage du nuage, qui continue de consommé de la nourriture produite autour des réacteurs et se chauffe au bois provenant de ces même zones reçoivent beaucoup de radioactivité, ce qui peux conduire  à fragilisé la santé des plus faibles.


En conclusion, l'air ne présente pas plus de risque que n'importe ou ailleurs dans le monde.
Par contre la contamination des sols n'est pas encore totalement réglé donc limité votre consommation d'aliments venant d'autour de Fukushima, ne vous baigner pas dans les rivières et n'utiliser que de l'eau soit qui a été traité par stations d'épuration soit de l'eau en bouteilles venant d’ailleurs.
En suivants ces petits gestes simple vous pouvez vivre à Tokyo sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 11:48

Merci Énormément pour vos réponses !

J'ai posté un sujet similaire sur le site VoyageForum dans la section santé, puis-je partager vos infos si précieuses en "copier-coller" et en citant le nom de votre forum ?

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Rouquemoute
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 13:59

Je suis allé à Tokyo au printemps 2013 avec plusieurs radiamètres (dont un scintillateur), et en centre-ville je n'ai absolument rien détecté d'inhabituel.

Comme j'étais un peu frustré d'avoir sorti le matériel pour rien je suis allé à Kashiwa, qui fait à proprement parler partie de la préfecture de Chiba mais se situe encore dans la métropole Tokyoïte. À cet endroit il a plu lors du passage du panache de Fukushima, et effectivement en se baladant dans le coin j'ai fini par tomber sur quelques points chauds. Il faut quand même insister un peu et rechercher tout particulièrement les points d'accumulation de l'eau (bas de gouttière, caniveau, etc). Le débit de dose le plus élevé que j'ai trouvé là-bas était de 3-4 µSv/h au contact à l'entrée d'une bouche d'égout, là où s'était accumulées toutes les boues et les poussières.

À titre de comparaison c'est une cinquantaine de fois le débit de dose normal à Tokyo : significativement élevé mais inoffensif. Une analyse par spectrométrie gamma du limon a bien montré la présence de Césium 137 et 134, donc la radioactivité provient bien de Fukushima Daiichi.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Jeu 29 Jan 2015 - 14:08

Mathieu a écrit:
Merci Énormément pour vos réponses !

J'ai posté un sujet similaire sur le site VoyageForum dans la section santé, puis-je partager vos infos si précieuses en "copier-coller" et en citant le nom de votre forum ?

Merci beaucoup
Pas la peine je donne juste le lien de la discussion Smile

Merci Rouquemoute,
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: bonjour   Lun 5 Sep 2016 - 14:02

Bonjour,

Je m'intérésse au Japon et à Fukushima, je remonte le topic car je suis tombé sur une carte concenant les sols avec le cesium...

Elle vient de ce site Japonnais: 
ww w.minnanods.net /maps/ leaflet/

( désolé pour l'URL décousu avec les espaces, je ne pouvais pas poster un URL externe étant nouveau membre -- loin de moi l'idée de ne pas respecter les régles du forum, mais c'était le seul moyen pour moi de mettre mon post avec une référence annexe.)

Question:
Comment interprétez vous cette carte surtout du coté de Tokyo? Je ne comprend pas bien les mesures sur cette carte.


Pour l'alimentation, 75 % de la nourriture à Tokyo viendrait de la région de Tohoku, à 100 km environ de la centrale.
Y a t'il un risque accru pour les gens à Tokyo selon vous?
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Lun 5 Sep 2016 - 16:39

Bonjour,
à partir du moment où tu t'es inscrit, tu peux mettre un lien
http://www.minnanods.net/maps/leaflet/




j'en profite pour te souhaiter bienvenue

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Lun 5 Sep 2016 - 20:52

Il y a aussi ce type de carte sur le rayonnement gamma
http://safecast.org/tilemap/?y=36.7&x=80.1&z=3&m=2
clown
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Lun 5 Sep 2016 - 21:07

Pour la Bretagne, un petit tour vers Ploumanac'h rendra compte de la qualité radioactive des granits Bretons.
http://safecast.org/tilemap/?y=48.8315&x=-3.4849&z=14&m=2
clown
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Lun 5 Sep 2016 - 21:38

Merci pour vos messages.

En fait si je postais la carte de minnanods ci-dessus c'est que certains relevés en rouge , en particulier à l'est sur Tokyo sont identiques que dans la préfecture de Fukushima.

Apparemment cs137 et cs134.
Les dates par contre s’étalent depuis la catastrophe de la centrale.
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Mar 6 Sep 2016 - 16:07

Bonjour koko2016,

Si j'utilise le traducteur de google (désolé, je ne comprends pas le Japonais), il s'agirait de contamination au sol, avec des résultat en Bq/kg, donc cela doit être issu d'une mesure spectro sur des sédiments (ratio Bq/poids d'échantillon mesuré) ramasé on ne sait où (ce n'est pas indiqué).

Je prends un point rouge au hasard sur Tokyo: 3000 Bq/kg (j'ai arrondi pour l'exemple)
Comme c'est plus parlant de parler en Bq/g, cela fait du fait du 3 Bq/g. Déjà c'est pas bien gros comme valeur (en France les déchets TFA [Trés Faible Activité, soit la plus basse catégorie de déchet] vont de 1 à 100 B/g si je ne dis pas de bêtise). Dans d'autres pays, cette catégorie de déchet est remise dans le domaine public.

Comme je ne connais pas la masse totale de l'échantillon (ce n'est pas indiqué sur la carte), je reste un peu sur ma fin pour pouvoir extrapolé quoique soit. S'agit-il d'une masse de 15 g, 15 kg, 15 tonnes ?  Neutral

On va prendre une hypothèse de 15 g (soit une très grosse poussière, à s'enfiler direct dans les narines...faut être motivé ! geek ), cela fait donc une activité de 15x3 = 45 Bq.
Si je considère ces 15g comme une source ponctuelle, en terme de débit de dose on a env. 40 nSv/h au contact (pour 45 Bq de Cs137). Soit le débit de dose ambiant naturel.

J'arrête là la démonstration faute de données vraiment tangibles et d’hypothèses vis à vis d'une évaluation de risque, mais j'ai déjà un ordre de grandeur qui me rassure.  Surprised

Certes, on voit bien qu'il y a marquage en césium sur l'échantillon, puisque la spectro l'a vu (je ne connais pas les limites de détection en spectro sur des mesures environnementales, mais je sais qu'en faisant une mesure sur plusieurs heures/jours, on peut tomber très très bas à 10-3 Bq, soit du millième de Becquerel...voir plus bas ?!).

Conclusion: Il ne faut pas se laisser berner par des points rouges "écarlate" sur une carte avec des valeurs qui sont volontairement exprimées dans une unité qui laisse paraître que c'est beaucoup ou qui sont exprimées sans autres types d'informations. Certes, c'est vendeur pour affoler le net, et c'est tout. No  C'est mon humble avis.

Espérant avoir fait avancé le schmilblik !  drunken
clown
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 12:39

Bonjour merci oui c'est plus clair et ca fait du bien d'avoir des messages comme le votre, avec une analyse technique.

Donc selon vous à Tokyo il n'y a pas de risques de contamination?

Et la question de l'alimentation? 
les normes "sanitaires" ont été multipliées par 10 dans l'alimentation

Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: et...   Sam 10 Sep 2016 - 13:02

D'ailleurs que penser vous de la CRIIRAD, et de ce monsieur:  Bruno Chareyron ?

cet article en autre:  Suspect

//naturealerte.blogspot.ch/2011/06/30062011le-japon-etend-la-zone.html
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 13:28

 Pour exemple Bruno Chareyron  a été mesuré  à l'extérieur de l'aéroport de Narita de Tokyo la radiation, avec un niveau 3 fois supérieur à la normale,ca doit etre dispo sur le site de criirad.fr) et bien d'autres mesures sont disponibles chez fairwind associate) ou chez Arnie Gundersen (expert consultant en énergie, et expert nucléaire), on peut aussi trouver des mesures sur les sites américains tout aussi officiels, chez le professeur Kaltofen...etc.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 13:28

Bonjour,
on peut critiquer un article, sa forme, la façon objective ou pas dont c'est présenté, des données que l'on estime irréaliste etc.

Mais, je ne pense pas que le forum soit là pour critiquer ou juger des individus.
Ca ne fera pas progresser les choses

Cette remarque de déontologie étant faite
La discussion reste ouverte

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 13:36

Bonjour Domino,
"Mais, je ne pense pas que le forum soit là pour critiquer ou juger des individus."

Ce n'était pas vraiment mon idée de base de critiquer cette personne ou donner son avis sur lui...par contre donner un avis sur ses articles scientifiques et les mesures effectuées sur place ( à Narita par exemple )
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 13:38

pas de problème dans ce cas Very Happy

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: eau à tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 14:30

Pour l'eau à Tokyo, j'ai trouvé ceci:
hradioactivity.nsr.go.jp/en/contents/11000/10073/24/194_20150731.pdf

Il y a des traces de cesium à Shinjuku.

Est-ce dangereux pour quelqu'un à Tokyo sur un an par exemple de consommer cet eau? Question légitime...désolé de poster tout ceci ici, mais je trouve la question pour une ville grande comme Tokyo avec des millions d'habitants, plus qu'importante.
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 14:54

Autre article ici sur les mesure de l'eau à Tokyo et le cesium.
fukushima-diary.com/2016/01/nras-data-shows-contamination-level-in-tokyo-tap-water-higher-than-fukushima-by-24-percent/
Revenir en haut Aller en bas
koko2016
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Analyse de l'eau de Tokyo   Sam 10 Sep 2016 - 22:04

Oups ( j'arrive toujours pas à mettre des URL externe )

Voici la bonne URL:
http ://  radioactivity.nsr.go.jp/en/contents/11000/10073/24/194_20150731.pdf


[Tokyo] [Shinjuku] par exemple on est à 0.00058 Bq/k pour le cs134  et 0.0016  Bq/k pour le cs 137 


analyse de mars 2015....

Ici la plus récente du site: ( janv - mars 2016 )

http: // radioactivity.nsr.go.jp/en/contents/12000/11062/24/194_20160602.pdf

Tokyo] [Shinjuku] on est à 0.00043 Bq/k pour le cs134 et à 0.0017 Bq/k pour le cs137


Une analyse et un avis par un expert ici svp?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Radioactivité à Tokyo   Lun 12 Sep 2016 - 11:10

Du coup ça fait 0,0017 Bq par litre. 
La radioactivité naturelle (tout radionucléide confondu) de l'eau de pluie est de 0,5 Bq par litre.
Donc au lieu de boire de l'eau à 0,5 Bq, les gens boivent de l'eau à 0,5017 Bq.
Revenir en haut Aller en bas
 
Radioactivité à Tokyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Radioactivité
» Crystal tokyo
» Tokyo Alice
» ambre et radioactivité
» Toshi au Tokyo game show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: