Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Echelle de débits de dose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
honnetehomme
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Echelle de débits de dose   Mer 18 Fév 2015 - 13:47

Bonjour,

J'ai récemment acquis un dosimètre DCM 90 de chez Merlin Gérin, pour une utilisation de type hobby. Les doses et débits de dose affichés par cet appareil sont en Hp10.

Afin de mieux mettre en perspective les données affichées par l'appareil, je cherche à me constituer une échelle de débits de dose et doses typiques. Or j'ai quelques doutes sur les données que j'ai pu collecter ici et là (site IRSN, site RP Cirkus, Hps.org...) car il n'est pas précisé si on est sur des débit Hp10 ou Hp007, ni si l'on parle de dose équivalente ou de dose efficace. A moins que cela n'ai pas d'importance pour une dose corps entier ?

J'ai pour l'instant les données suivantes, vous semblent-elles valides et s'agit-il bien des même µSv/h que ceux mesurés par un dosimètre Hp10 corps entier ? :











Nature de l'expositionDébit de dose efficace (µSv)/hSource
Radioactivité naturelle ambiante en France0.04 à 0.15IRSN
Dose moyenne en France (médical et artificiel inclus)0.42IRSN
Radioactivité naturelle Kerala (Inde)3IRSN
Débit de dose à 10000m d'altitude3 à 6.5[u][u]Hps.org[/u][/u]
Radioactivité naturelle Ramsar (Iran)15

Egalement j'aimerais dans ce tableau inclure des débits de dose observés (ou des ordres de grandeur) suite à des tests d'engins nucléaires ou à des accidents industriels, auriez-vous des données scientifiquement valides ? (par ex le débit moyen observé à telle distance de telle centrale x heures ou jours après l'accident, ou le débit observé suite au retombées de tel engin nucléaire).

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Mer 18 Fév 2015 - 14:35

Pour moi la Radioactivité naturelle ambiante, s'exprime en H*(10) et non en Hp10
Il y a seulement la Dose moyenne en France qui s'exprime en Hp10.
Hp007 sert uniquement pour les extrémités.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Mer 18 Fév 2015 - 17:37

Bonjour,
le dosimètre dont il est fait mention est un dosimètre opérationnel étalonné pour mesurer Hp (10).

L'ordre de grandeur pour la dose moyenne en France est correct comme dose efficace.

Quand à l'utiliser pour mesurer une radioactivité dans l'environnement, les conclusions des mesures seront sujettes à caution.

Sachant cela, pourquoi pas?

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
honnetehomme
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Jeu 19 Fév 2015 - 10:05

L'utilisation de ce dosimètre est purement une utilisation de loisir / de curiosité scientifique, mais en aucun cas n'a pour ambition de faire de la vraie mesure.

J'aimerais juste pouvoir dire sans trop me tromper "le débit de dose mesurée à 1m de cette carafe en ouraline représente un débit inférieur / superieur de x% au débit de dose ambiant naturel dans telle région du monde" ou "la dose accumulée à 30 cm de cette horloge au radium pendant un temps n est équivalente à la dose reçue pendant x minutes / heures quand on vole à 10000m à 70 degrés de latitude". Avec les précautions d'usage relative à la géométrie de la mesure.
Revenir en haut Aller en bas
honnetehomme
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Lun 23 Fév 2015 - 17:54

Encore une question, si vous le permettez : la valeur des 100 mSv souvent citée comme seuil à partir duquel le risque de cancer s'accroît correspond à une exposition aigue en une fois, ou à une exposition moyenne annuelle ? Il me semble que la bonne réponse est la deuxième mais j'aimerais être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Lun 23 Fév 2015 - 19:33

Bonsoir,
La valeur citée est effectivement de 100mSv/an

Si tu reçois les 100mSv en une fois, le risque est encore plus important: le fractionnement de la dose permettant une meilleure réparation cellulaire (à l'échelle moléculaire: on est dans un risque stochastique)

C'est un risque statistique, une probabilité qui augmente

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Mar 24 Fév 2015 - 9:47

Tous les effets déterministes et leur dose correspondante sont donnés pour une dose reçue en une fois.
Le premier effet sur un adulte est la diminution des globules blancs et rouges, à partir 500 mGy il me semble. Mais d'après wikipedia 150 mGy suffise à une stérilité temporaire.
100 mGy peuvent suffire à tuer un embryon.
Endessous, il n'y a aucun effet déterministe. 

100 mSv est la limite européenne à ne pas dépasser en 5ans. (d'après mes cours de 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Rouquemoute
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Echelle de débits de dose   Mar 24 Fév 2015 - 10:34

honnetehomme a écrit:
Encore une question, si vous le permettez : la valeur des 100 mSv souvent citée comme seuil à partir duquel le risque de cancer s'accroît correspond à une exposition aigue en une fois, ou à une exposition moyenne annuelle ? Il me semble que la bonne réponse est la deuxième mais j'aimerais être sûr.
Ça fait un bout de temps que je traîne exactement la même question et je n'ai jamais réussi à avoir une réponse claire. D'après ce que j'ai compris de mes cours de radioprotection :
- 100 mSv est la valeur seuil pour laquelle une surincidence de cancers a été démontrée pour la cohorte Hiroshima-Nagasaki, donc pour une irradiation flash.
- L'hypothèse centrale en radioprotection est la relation linéaire sans seuil, car elle a l'avantage d'être enveloppe et de permettre de gérer l'exposition grâce à un seul compteur (la dose efficace), ce qui est super pratique. Dans le cadre de cette hypothèse le fractionnement de l'exposition n'a aucune incidence : en ce qui concerne les effets stochastiques 100 mSv répartis sur un an ou en une seule fois c'est pareil.

Voilà, maintenant s'il y a une preuve expérimentale qui corrobore ou infirme l'hypothèse de gestion ci-dessus pour les faibles doses (<50 mSv) j'aimerais bien la connaître, parce qu'intellectuellement ce n'est pas très satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Echelle de débits de dose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echelle de débits de dose
» addition débit de dose
» Débits de dose Teleray (IRSN) vs dosimètre opérationnel
» Exemples de débits de dose efficaces élevés / extrêmes ?
» Echelle du temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: