Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 classification ...ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kawax
Jongleur
Jongleur
avatar


MessageSujet: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 10:54

Bonjour à tous,


J'ai des opérateurs qui travaillent sur générateurs X (450 kV et 15 mA max). Ces générateurs sont en casemate (murs en béton voire béton baryté + portes en acier avec épaisseur de plomb d'au moins 20 mm, le faisceau n'est jamais dirigé vers la porte d'accès).
toutes les mesures effectuées périodiquement en contrôle interne et lors des contrôles externes ne mettent pas en évidence de fuite ou de valeurs anormales (ie on reste au niveau du bruit de fond).
mes études de poste montrent que l'opérateur ne sera jamais exposé en condition normale à plus de 1 mSv donc je n'ai pas proposé de classement en catégorie B. (je m'appuie sur le CdT :
CdT R4451-46 a écrit:
Les travailleurs exposés aux rayonnements ionisants ne relevant pas de la catégorie A sont classés en catégorie B dès lors qu'ils sont soumis dans le cadre de leur activité professionnelle à une exposition à des rayonnements ionisants susceptible d'entraîner des doses supérieures à l'une des limites de dose fixées à l'article R. 1333-8 du code de la santé publique.
toutefois, lors de discussion ou de stages hors de l'entreprise, les entreprises sont surprises que mes opérateurs n'aient pas de dosimétrie...

la question :
classeriez vous les opérateurs ??

Merci de vos lumières.  Idea

Kawax
Revenir en haut Aller en bas
Seldy
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 12:36

C'est vrai qu'on a classé des travailleurs pour moins que ça..m'enfin.
Je dirais comme toi, pas de classement. Mais je mettrais comme même un dosi d'ambiance au poste de travail pour faire un suivi et aussi pour rassurer les agents.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 16:02

Si tu ne classe pas tes travailleurs, tu dois prouver qu'en aucun cas il ne sont susceptible de recevoir plus d' 1mSv/ans.

La vrai question est ce que tu défini comme situation normal, font'ils la maintenance dessus?
Peuvent 'ils oublié de remettre le blindage?

La seconde question est comment prouve tu qu'il ne seront jamais exposé à +1mSv si tu n'a pas de dosimétrie?

Et à cette question l'étude de poste n'est pas forcement suffisante, il faut un moyen de détecté les écarts comme une dosimétrie ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Kawax
Jongleur
Jongleur
avatar


MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 16:03

Re,

j'ai oublié de préciser : il y a déjà une dosi d'ambiance qui donne des valeurs<seuil d'enregistrement
les agents ne sont pas forcément inquiets, c'est plus la "logique" de certaines personnes --> "ils travaillent sur géné X donc ils doivent être classés !!"

J'ai bien essayé de me défendre (étude de poste + mesures régulières mais rien n'y fait).

Réglementairement rien ne m'y oblige, n'est ce pas ?

Kawax
Revenir en haut Aller en bas
Seldy
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 16:30

A mon avis..réglementairement rien ne t'y obliges.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Mer 18 Mar 2015 - 20:59

Une question néanmoins.
Quand tes travailleurs travaille sur générateur X, quel est le zonage?
Si c'est en zone surveillé ou plus tes travailleurs doivent avoir une dosimétrie passive

Article R. 4451-62
Chaque travailleur appelé à exécuter une opération en zone surveillée, en zone contrôlée ou sur les lieux de travail des établissements mentionnés au deuxième alinéa de l'article R. 4451-2 fait l'objet d'un suivi dosimétrique adapté au mode d'exposition :
1° Lorsque l'exposition est externe, le suivi dosimétrique est assuré par des mesures individuelles, appelées dosimétrie passive ;
2° Lorsque l'exposition est interne, le suivi dosimétrique est assuré par des mesures d'anthroporadiométrie ou des analyses de radio-toxicologie ;
3° Lorsque l'exposition est liée à la radioactivité naturelle mentionnée au chapitre VII, le suivi dosimétrique est assuré selon les modalités définies par l'arrêté prévu à l'article R. 4451-144.
Revenir en haut Aller en bas
Kawax
Jongleur
Jongleur
avatar


MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Jeu 19 Mar 2015 - 14:40

bonjour,

@ayorosgirl
pour le 1er post :
pas de possibilité d'oublier le blindage, le plomb fait partie intégrante de la porte d'accès au local (plus de 1 tonne...)
pour le 2eme post :
dans la cellule, c'est évidemment une zone rouge, en revanche, au niveau du pupitre de commande, les relevés dosimétriques indiquent qu'on est au niveau du bruit de fond donc pas de zone.

Kawax
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: classification ...ou pas   Jeu 19 Mar 2015 - 16:03

Au vu des éléments que tu présente, je ne vois donc pas de raison de les classés.

Après assure toi bien qu'a aucun moment ils ne sont susceptible de recevoir de la dose ( objet bloqué, porte mal fermé, remise en marche non prévu lors de la maintenance et ...)
Revenir en haut Aller en bas
 
classification ...ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» classification
» classification des groupes alimentaires
» MLC : Military Load Classification... késako ? comment ça marche ?
» Classification des mutants
» Classification des médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: