Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 DOSIMETRE EN SOUTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leressac
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: DOSIMETRE EN SOUTE   Jeu 30 Avr 2015 - 18:56

bonjour
suite à une anomalie entre la dosimétrie opérationnelle (presque nulle) et la dosimétrie passive (0.060microSv ): il s'est avéré qu'Une des personnes cat B dont je suis la dosimétrie aurait pris son dosimètre passif et l'a mis dans ces bagages lors d'un voyage professionnel en avion (d'où l'écart de dose)
que dois-je faire hormis tracer l'anomalie:
dois je demander à l'irsn (fournisseur du dosimètre) une analyse du type de rayonnement que le dosimètre a reçu ? SI oui Est-ce payant?
Dois je informer le médecin du travail de cette anomalie?
autre souci: ils sont partis à 2 et les 2 dosimètres étaient ensemble: or seulement un des deux a une dose?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
avatar


MessageSujet: Re: DOSIMETRE EN SOUTE   Jeu 30 Avr 2015 - 20:46

Bonsoir,
si mes souvenirs sont bons, il faut que la demande d'analyse plus poussée des dosimètres passe par le médecin du travail.
Pour le deuxième soucis, et bien, c'est effectivement un souci... Il remet en cause l'origine présumée de la dose reçue... pale

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: DOSIMETRE EN SOUTE   Ven 1 Mai 2015 - 0:07

Bonjour,

Si la dosimétrie passive est bien de 0.060mSv= 60µSv (car 0.060µSv on révolutionne la dosimétrie mondiale), on est juste supérieur au seul d'enregistrement des 50µSv, mais reste inférieur à la valeur réglementaire de 100µSv.

Donc à ces faibles valeurs l'erreur statistique n'est pas à mettre de coté pour expliquer la différence entre ces 2 dosimètres.( exemple dosi1=60µSv ==> 60µ retenu, dosi2=40µSv ==> 0µ retenu)

Ensuite une autre explication qui peux expliquer l'écart entre les 2 dosimètres est leurs positionnement dans le sac par rapports aux rayons X des contrôleurs de bagages des aéroports, un objet peux avoir fait écran au second dosimètre.

Tes dosimètres IRSN RPL peuvent être relue avec la technologie et on peux même connaitre la gamme d'énergie prépondérante reçue. Cette option peux être intéressante si tu sais que le spectre d'exposition de tes salarié est différent de celui généré par les contrôleurs de bagage.
J'ignore si une relecture est payante.

Oui tu peux avertir le médecin du travail enfin après ça dépend de vos niveaux d'exigences sur les doses reçue. Personnellement j'ai déjà eu des dosimétries opérationnelles à 200µ et la passive à 0 et inversement des opérationnelles à 30µ et des passives à 200µ. A Titre de comparaison, l'IRSN ne lance des enquêtes que à plus de 2mSv/dosimètre.
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: DOSIMETRE EN SOUTE   Lun 4 Mai 2015 - 10:37

Bonjour,

Il est arrivé exactement la même chose dans mon entreprise, sauf que dans mon cas la dose enregistrée sur le dosimètre passif (trimestriel) a atteint 2mSv... d'où déclenchement d'un seuil de pré-alerte pour cette personne en catégorie B (donc courrier au médecin du travail, et à la PCR, donc moi).
Au final, et bien aidée par le service de radioprotection du laboratoire où sont allées bosser les 2 personnes, j'ai fait une "enquête" pour expliquer cette différence entre les dosimétries passive et active (demande de relecture gratuite du dosimètre avec dose, rayonnements détectés et énergie moyenne de ces derniers ; hypothèse sur ce qui s'est passé, et conclusion par rapport à la dose reçue par l'autre personne), et je l'ai envoyée au médecin du travail. Celle-ci a confirmé mon hypothèse du dosimètre ayant voyagé en soute (parce que le salarié, lui, avait oublié s'il avait son dosimètre en cabine ou en soute Mad ...), et a demandé à modifier la dose passive du salarié. J'ai fait une estimation (très pessimiste) de la dose qu'il a reçue et c'est cette dose qui a remplacée la dose erronée de 2mSv pour le trimestre.

Voilà pour le retour d'expérience Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
frisker
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: DOSIMETRE EN SOUTE   Lun 4 Mai 2015 - 13:29

Citation :
ils sont partis à 2 et les 2 dosimètres étaient ensemble

Ensemble dans la même valise ? Tout depend de la taille de l’aéroport, mais certains bagages font parfois l’objet de fouilles poussées, ce qui pourrait expliquer un écart. Mais si les 2 étaient dans la même valise, l'écart ne s'explique pas.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: DOSIMETRE EN SOUTE   Lun 4 Mai 2015 - 15:42

frisker a écrit:
Citation :
ils sont partis à 2 et les 2 dosimètres étaient ensemble

Ensemble dans la même valise ? Tout depend de la taille de l’aéroport, mais certains bagages font parfois l’objet de fouilles poussées, ce qui pourrait expliquer un écart. Mais si les 2 étaient dans la même valise, l'écart ne s'explique pas.

Si les dosimètres sont l'un sur l'autre, il suffit que le premier dosimètre ai absorbé toute la dose.
 On parle de 60µSv. lol!
Revenir en haut Aller en bas
 
DOSIMETRE EN SOUTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DOSIMETRE EN SOUTE
» Bunkering (remplir la soute à charbon)
» dosimetre opérationnel vs passif
» dosimetre non nominatif
» Caractéristiques du dosimetre passif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: La RP en INB-ICPE-
Sauter vers: