Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Jeu 23 Juil 2015 - 16:31

Bonjour,

je sollicite votre expérience sur la prise en charge des déchets organiques contaminés suite à une irathérapie pour le traitement d'une hyperthyroïdie.

Quelles sont les procédures que vous appliquez et les informations que vous donnez lors de cette prise en charge ?

Avez-vous déjà été confronté à un dépassement de seuil au niveau d'un site de traitement des déchets de la commune qui aurait conduit à un refus de collecte sur le secteur relatif à ce dépassement ?

Êtes-vous notamment amener à collecter les déchets produits lors du retour à domicile et dans quelle(s) condition(s) (acheminement par le patient, par une collecte de l'institution) ? 

Mise en décroissance au domicile du patient ou bien dans le local de l'institution ?

Merci d'avance pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Jeu 23 Juil 2015 - 17:06

Bonjour,
nous avons eu un cas de ce type: je n'étais pas PCR à l'époque mais on en parle encore.
Le domicile du patient était une maison de retraite qui dépendait de l'hôpital (pas de service de médecine nucléaire à l'hôpital). Donc retour "à domicile" du patient sans vraiment de consigne applicable (patient incontinent de la part du service de médecine nucléaire prestataire.

Une pièce de la maison de retraite à été momentanément condamnée et tous les déchets entreposés pendant quelques semaines!.

Si tu as un service de médecine nucléaire, et donc la responsabilité des déchets, je pense qu'une hospitalisation en HAD (avec intervention de la PCR), décroissance à domicile pourrait s'appliquer (en espérant qu'il n'habite pas dans un studio.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Jeu 23 Juil 2015 - 21:38

Quelles sont les procédures que vous appliquez et les informations que vous donnez lors de cette prise en charge ?
==> Mise dans un local dédié pour la décroissance

Avez-vous déjà été confronté à un dépassement de seuil au niveau d'un site de traitement des déchets de la commune qui aurait conduit à un refus de collecte sur le secteur relatif à ce dépassement ?
==> Oui, le camion de collecte qui déclenche les barrières de la déchetterie est vidé au sol jusqu'à ce que l’objet radioactif soit trouvé. Cela génère des frais qui sont bien entendu refacturer au propriétaire si il est identifié, en cas de récidive, les déchets ne sont plus ramassé.

Êtes-vous notamment amener à collecter les déchets produits lors du retour à domicile et dans quelle(s) condition(s) (acheminement par le patient, par une collecte de l'institution) ?
==> Non, mais il me semble peux raisonnable qu'un hôpital produisant des patients générant des déchets qui doit être mise en décroissante plus d'une semaine laisse cette charge aux patients.
En effet à moins d'habiter à la campagne et de les stocker dans le cabanon de jardin, il semble peux probable que les déchets soit correctement traité.



Mise en décroissance au domicile du patient ou bien dans le local de l'institution ?
==>Personnellement je dirais dans l'institution, sauf si l'institution a vérifié que le patient est bien en capacité matériel et consciencieux de pouvoir traité ces déchets.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 3:11

Bonjour, 

Attention, il s'agit d'une irathérapie pour hyperthyroïdie. 
La dose sera de l'ordre 500 MBq au lieu des 4 GBq administrés en oncologie et dans ce cas, la contrainte est beaucoup plus légère. 
Nous avions parlé du sujet à propos d'un service de radiologie où coexistaient auraient pu coexister une manipulatrice ayant reçu sa dose et une secrétaire enceinte : http://www.forum-rpcirkus.com/t4136-iratherapie-chez-une-manipulatrice-en-radiologie?highlight=iratherapie
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 12:16

Bonjour Dom,
je pense que le problème de Toz vient, non pas de la dose pour l'entourage mais du détecteur à l'entrée de la déchetterie.
Chez un patient continent, tout part dans les égouts
Dans le cas présent, il y a les couches à éliminer.
Le rôle de la PCR se limite à mesurer le DD et donner le feu vert pour l'élimination.
L'HAD c'est plus pour avoir un contrôle sur la gestion des déchets. De plus, juridiquement, je ne vois pas comment faire intervenir la PCR de l'établissement à domicile autrement qu'en passant par là

A plus

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 14:20

Bonjour,

Si on connais l'activité injecté et le radioélément, on connais la courbe d'élimination biologique. On est donc capable de déterminer le débit de dose de chaque couche qui va être produit et combien de temps il faut la garder en décroissance avant de pouvoir la jeter afin qu'elle ne déclenche pas le portique de déchetterie.
Il n'y a donc pas besoin de se déplacer chez le patient pour mesurer les couches. scratch

Donc on peux parfaitement transmettre aux patients les consignes pour traiter ses premières couches.
Si la première fois l'étude peux être fastidieuse et les protocoles difficile à mettre en place, après c'est une histoire rodé. study
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 15:06

Bonjour Toz,

je t'ai envoyer un doc sur ta boite mail mail
[url=dossier.univ-st-etienne.fr/lbti/www/acomen/revue/2005/.../08DEJAX.pdf]dossier.univ-st-etienne.fr/lbti/www/acomen/revue/2005/.../08DEJAX.pdf[/url]

Chouette, j'ai pu mettre le lien!

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 15:47

confused
désolée, il marche pas et je ne peux éditer

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 18:00

Le voilà :
http://dossier.univ-st-etienne.fr/lbti/www/acomen/revue/2005/pdf9/08DEJAX.pdf


+1 pour @ayorosgirl
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 20:57

Bonjour,

Ce n'est pas le calcul exacte mais un élément de réponse:
En prenant les hypothèses suivantes:
-Le premier jour, on perd 28% de l'activité initiale dans les urines. (http://www.irsn.fr/FR/professionnels_sante/radiopro_travailleurs/Documents/medecine_nucleaire/iode_131.pdf)
-Une activité initiale de 500MBq de 131I ( donnée domH)
-ds 131I = 8.6 x 10^-5µSv/Bq (Guide pratique Radionucléide et radioprotection)

On obtient une première couche à 10mSv/h à 30cm, tu peux être sur que la déchetterie la détecte. sic

Il me semble donc indispensable d'intégrer la logique traitement des déchets, car sinon on peux facilement exposer la population au delà des 1mSv/ans.
Revenir en haut Aller en bas
Lukkant
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 23:46

Domino a écrit:

Chez un patient continent, tout part dans les égouts


C'est autorisé au fait ça ?
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Sam 25 Juil 2015 - 23:54

Lukkant a écrit:
Domino a écrit:

Chez un patient continent, tout part dans les égouts


C'est autorisé au fait ça ?

Ce n'est pas autorisé mais impossible de remonter jusqu’à la personne, c'est un peu comme le téléchargement interdit mais tout le monde le fait lol!

Il ne faut pas oublié que c'est des radioéléments à vie très courte et des urines et selles.
On imagine mal imposer à une personne de faire pipi et caca dans un bidon qu'il doit ramener tous les jours à l’hôpital.
Garder les patients à l’hôpital le temps que leurs déjections ne soit plus radioactive couterai une fortune à la sécurité sociale pour un risque négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Dim 26 Juil 2015 - 7:44

Lukkant a écrit:
Domino a écrit:

Chez un patient continent, tout part dans les égouts


C'est autorisé au fait ça ?

Là, vous exagérez.

On est tous contents et rassurés que le docteur D(udule) de la rue R du patelin P, grâce à son haut respect des contraintes réglementaires, recueille quelques crachats, sondes urinaires ou couches de ses patients ainsi que les 3 seringues qu'il a utilisées dans le mois et s'astreigne à la gestion de ces DASRI avec son petit container jaune...
Certes, y a les 100 autres résidents de sa rue, avec leurs couches souillées, leurs capotes et seringues usagées, y compris séro+ à l'HC ou Dieu sait quoi, le tout finissant en déchetterie sans aucun contrôle. Pareil, pour les eaux "vannes"...

Vous voudriez sans doute qu'on mesure le tonnage principal ? Qu'on y rajoute le caca du matou et autres partenaires ? Puis qu'on élargisse le sujet aux antibiotiques, hormones diverses et perturbateurs endocriniens ? Et enfin compter tout ce qui finit direct dans l'environnement sans passer par le "filtre" de la déchette ou de la station d'épuration ? 

Vous subodorez que les obligations réglementaires du bon docteur ne pèsent pas bien lourd en termes d'efficacité réelle pour sa rue et peut être, que les indicateurs d'efficience du bureau hygiène de P ne servent qu'à être meilleurs après le passage du collecteur ?

Allons, allons, pas de subversion. Dormez tranquille, c'est un bonne politique : je mesure avec empressement ce qui n'émet (ou ne reçoit) rien, mais je ferme les yeux sur tout ce qui merde. Les résultats des mesures sont favorables, les objectifs sont atteints et le peuple est rassuré. C'est sûr, des fois ça merde et il grogne, mais il oublie aussi vite qu'il s'émeut. 
D'ailleurs, il peut venir nous consulter sur notre cher forum et être pleinement rassuré. Il sent que tout va bien, car techniquement on assure ! Et, on va pouvoir enfouir (pour reprendre l'actualité) tranquille et tout le monde sera content.

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Dim 26 Juil 2015 - 9:33

Bonjour,
pour répondre à Dom, effectivement le Dr Dudule est un professionnel et doit doit gérer ses quelques déchets (professionnels) alors que le patient fait partie d'une communauté qui met ses déchets en commun!
Ceci dit, pour avoir visiter une station d'épuration, leur plus gros problème ce sont les hormones en tout genre rejetées dans les égouts.

Pour répondre à ayorosgirl:
Le coéfficient que tu a pris, c'est pour la dose beta et en source ponctuelle. Si on arrivait à 10mSv à 30 cm, le problème serait la dose "fesse" du patient.

Les traitement par 131I sont contre-indiqué chez un patient incontinent, ou, dont l'incontinence est mal contrôlée: entendre par là gestion et fréquence des changes.

Pour la dose Gamma avec dosimex pour 100 MBq, cylindre 10 x 20 cm dans de l'eau, je trouve 49 µSv/h, ce qui est déjà plus rassurant

Bon week end

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Dim 26 Juil 2015 - 16:04

Bonjour

Pour être souvent appelé par les déchetteries quand leurs portiques d'entrée déclenche, la procédure est couteuse et chronophage, et ce sont bien des couches qu'on trouve le plus souvent....
Il me semble donc nécessaire de traité ces déchets spécifiquement.
Même si notre patient appartient à la communauté, c'est bien un professionnel qui lui à injecté ces radioéléments sans que le patient ai visiblement bien comprit comment traité ses couches. Et ce sera également une équipe professionnel qui se videra la camion benne à la recherche de la source.

Merci domino pour le calcul exacte, heureusement que j'avais précisé élément de réponse et hypothèse sic
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Dim 26 Juil 2015 - 19:04

Petite question aux amateurs éclairés : l'accès direct des particuliers à la déchèterie est il surveillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Mer 5 Aoû 2015 - 22:49

Bonjour à tous,

merci pour vos nombreuses réponses et échanges autour de la problématique qui n'est pas simple.

Voilà un peu plus d'un mois que le patient a reçu son traitement et les couches (regroupées par 5-6) comptent encore à hauteur de 15 fois le bruit de fond au contact. En gros, les déchets devraient encore poser problème pour un mois (aussi bien ceux générés chaque jour que ceux déjà entreposés). Bien que cela soit (un peu) patient dépendant, pour ce type de traitement chez un patient incontinent, les déchets sont sujet à problème pendant les 3 mois suivant le traitement.

Dans notre cas, il a été convenu que c'est la famille qui achemine régulièrement les déchets jusqu'à l'établissement qui prend en charge la décroissance. Cela ne sera pas forcément possible pour chaque patient et, à ce jour, la décision sur les futures consignes à appliquer n'est pas tranchée .

Toz
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131   Jeu 6 Aoû 2015 - 0:22

domH a écrit:
Petite question aux amateurs éclairés : l'accès direct des particuliers à la déchèterie est il surveillé ?

Déchetterie locale:
Réservé aux particuliers avec justificatif de domicile, pas de contrôle radiologique ni inventaire exacte des produits déposés.
Des camions bennes transporterons ensuite les déchets par famille aux déchetteries principales


Déchetterie principale ou communauté d'agglomération :
Accès réservé aux professionnels et aux camions bennes
Il y a des portiques qui contrôle la radioactivité avant que le véhicule rentre sur le site.
La provenance du camion est identifié pour pouvoir le faire payer en cas de contenu incorrecte

Si le contenu incorrecte viens de déchetterie locale c'est elle donc la ville de production qui payera. Donc tes impots locaux
Pollueur = payeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Patient incontinent ayant reçu un traitement à l'iode 131
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "patient de Berlin", seul homme ayant guéri du SIDA.
» Traitement de la phobie sociale
» Traitement des déchets pollués...
» Les élèves ayant des besoins spécifiques
» Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: