Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Décés patient injecté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severine
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Décés patient injecté   Jeu 20 Aoû 2015 - 11:48

Bonjour,

Dernièrement, 8h après une scintigraphie pulmonaire, le patient est décédé. (Rien ne le laissait résager). Heureusement c'était du Tc!!! 
Quelqu'un pourrait-il m'aiguiller sur la prise en charge qu'il a instauré dans son établissement notamment pour les soins de tanatopraxie.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Jeu 20 Aoû 2015 - 17:39

Bonjour,
tout dépend -
-du radioélément injecté
-de la quantité (diagnostic ou thérapeutique)
-du temps écoulé depuis l'injection.

Bref: du DD à 1m du patient

Sur le certificat de décès, c'est le médecin qui doit noter les modalités de mise en bière.
De plus, nous devons fournie à l'entreprise des pompes funèbres une attestation signalant
-l'absence de pile (pace maker) ou une attestation certifiant son ablation
- l'absence de matériel fonctionnant avec un radioélément (rien n'est prévu pour injection ou curithérapie)
- absence de risque bactériologique etc..
Et si il y a des risques: expliquer et donner les consignes à mettre en oeuvre

Principe de précaution:
-prévenir l'entreprise de pompes funèbres
-déconseiller la thanatopraxie
-déconseiller l'incinération

Si il y a malgré tout incinération: inhumer les cendres au lieu de les éprendre (les grains d'I131 sur la pelouse c'est moyen)

Si vraiment situation radiologique préoccupante: reste le cercueil plombé

topic glissant

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
severine
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Jeu 20 Aoû 2015 - 17:50

Bonjour,
Merci pour ta réponse. Effectivement, le DD a été mesuré. Les soins ont été reportés de 24h. Nous avons appris le DC par hasard pas de com du service sur le risque à la morgue.
Mon but est donc de mettre quelque chose en place car nous ne faisons et ne ferons pas que du Tc.
Dans un premier temps je vais voir pour compléter le formulaire interne en rajoutant la notion de radioactivité.
En tout cas merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Ven 21 Aoû 2015 - 9:17

C'est cocasse. J'avais entendu que tant qu'on est en vie, nous ne pouvons être considéré comme une source de rayonnement (sur un point de vue légal) mais lorsqu'on meurt, si on est radioactif (plus que le naturel) notre corps en devient une. Ce qui posait des problèmes et des questionnements sur le devenir du corps dans un tel cas.

Pour une demi-vie courte, il suffit d'attendre. Mais si on est grandement contaminé (accident) par un élément à vie longue. Que se passe-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Ven 21 Aoû 2015 - 17:40

Bonjour,
à ma connaissance aucune législation en France.
Ai trouver sur le site de" l'asn" belge des recommandations (petit pays mais grandes idées)
Il considère qu'un débit de dose à 1m de 20µSv/h permet au patient de rentrer à domicile et est donc considérer comme une patient décédé lambda.
Reste les autres..: décroissance, cercueil plombé.
De toute façon:  thanato et d'incinération déconseillées. Ils ont cependant un crématorium qui prend en charge ce genre de problème et si la famille veut récupérer les cendres, le crématorium doit les garder en décroissance (une histoire belge)

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
PCR67
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Dim 30 Aoû 2015 - 15:02

Bonjour,
 
Nous avons eu un cas dans notre établissement avec un patient injecté à l'iode 123 (13,2 heures). Il devait revenir le lendemain pour une image tardive, mais il est décédé pendant la nuit dans son service d'hospitalisation. C'est le manipulateur radio qui devait prendre en charge le patient qui a prévenu l'unité de radioprotection après avoir demandé des nouvelles du patient en retard pour son examen.

L'autopsie a été reportée le lendemain à notre demande. Présence de la PCR pendant l'autopsie :
 
- Mesures d'ambiance préalables (85 µSv/h max au contact et 4 µSv/h à 1 mètre)

- Mise à disposition de bagues dosimétriques (résultat : 50 µSv pour le médecin et 33 µSv pour l'assistant) et dosimètre opérationnel (résultat : max 2 µSv)

- Contrôle de contamination des agents, matériels et surfaces en fin d'intervention (positif pour le bac d'autopsie avec de l'urine, et des prélèvements pour l'anapathologie). Les prélèvements ont été maintenus en décroissance encore 24 heures compte tenu du niveau de contamination initial. 
 
Contact avec la division territoriale de l'ASN : d'une manière générale, l'incinération est autorisée pour les examens scintigraphiques. En revanche, elle est interdite pour les patients ayant été traités récemment par radioembolisation hépatique à l'yttrium 90 par exemple.

Cet événement posait également la question de la justification de l'acte de médecine nucléaire pour un patient de 89 ans, en phase terminale. Après discussion avec le médecin en charge du patient dans le service d'hospitalisation et le médecin nucléaire ayant donné son accord, il apparait que cet examen n'était pas vraiment pertinent vu l'état clinique du patient, et cela du propre aveu du corps médical.
 
Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Dim 30 Aoû 2015 - 15:49

On peut aussi se demander la justification de l'autopsie pour un patient dont le décès était attendu!

 la curiosité est un vilain défaut

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Dim 30 Aoû 2015 - 18:23

En lisant respectueusement ce sujet fort intéressant, ça m'a refait penser aux théories diverses et variées entourant le transfert des dépouilles des époux Curie au Panthéon.
Une simple recherche web m'a fait tomber sur ce témoignage touchant et renseigné de Jean Luc Pasquier.
Ce n'est peut être pas le meilleur endroit pour le poster, mais un peu d'histoire, c'est toujours chouette :
https://6bisruedemessine.wordpress.com/2011/12/28/marie-curie-une-physicienne-au-pantheon/
Revenir en haut Aller en bas
PCR67
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Dim 30 Aoû 2015 - 22:06

Les autopsies, dont la majorité se présentent a minima sous forme de quelques prélèvements médico-légaux se pratiquent également sur les patients dont le décès est attendu...
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Mer 26 Oct 2016 - 10:20

Bonjour,

Et que se passe t-il si un patient ingérant une gélule d'iode 131 de 3.7GBq décède 1h après?
Quelqu'un a t-il établit une procédure?
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Mer 26 Oct 2016 - 14:26

ça file le blues, ce post...

N'y a  t'il pas un étrange paradoxe de parler de demi-vie pour quelqu’un qui est mort?

C'était juste pour (essayer de) mettre de la poésie

Gluonmou
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Mer 26 Oct 2016 - 18:27

Bonsoir,
1h après, trop tard pour récupérer la gelule et aucune période biologique
Tu restes donc avec uniquement la période radioactive
j'ai trouvé ça:  http://dx.doi.org/10.1051/radiopro/2009012

Eux, c'était 3h après l'injection
pour la poésie, c'est pas fun


_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Gnaf
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Jeu 27 Oct 2016 - 12:09

Halloween version Cirkus ?
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Décés patient injecté   Mer 2 Nov 2016 - 17:05

Bonsoir,

Nous avons travaillé une procédure. elle n'est pas encore validée mais si ça peut vous intéresser, contactez-moi par MP. Je vous l'enverrai.

Sakura
Revenir en haut Aller en bas
 
Décés patient injecté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du patient hospitalisé
» Le "patient de Berlin", seul homme ayant guéri du SIDA.
» patient envolé, télétransmettre sans complémentaire?
» Patient qui passe en ALD comment faire?
» Alors ça ! .... je reste sans voix ! (patient qui part chez 1 consoeur après mon bilan initial)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: