Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 encore cette iso11929

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LaBestiole
Curieux
Curieux



MessageSujet: encore cette iso11929   Mar 24 Nov 2015 - 0:26

Entre les dérivées par rapport à une constante, les activités négatives scratch et autres joyeusetés qu'offre cette norme, je coince un tantinet sur leur annexe D.3 exemple 2. (que ceux qui n'ont pas la norme en question sous les yeux me veuillent bien me pardonner mais je dois y faire référence tout au long du message).

La partie en question illustre le cas d'une "influence inconnue de traitement d'un échantillon", avec pour exemple une séparation chimique réalisée sur l'échantillon, modélisée par un facteur epsilon auquel on associe une incertitude.

Activité massique = [moyenne taux de comptage brut - moyenne taux de comptage net] / (masse * facteur de rendement * epsilon)

Je m'attendais à ce que la norme explique comment estimer justement cette incertitude sur epsilon, car c'est pour moi le noeud du problème. Sans elle, je ne peux pas évaluer u²_rel (w) et donc u(y) de l'expression B.16
Mais que nenni ! Dans leur exemple, ils postulent d'un coup que le rendement de leur séparation chimique vaut, par exemple, 0.57  et l'incertitude = 0.04. Mais dans une situation réelle, comment je peux trouver cette valeur d'incertitude sachant que tout ce que j'ai à disposition, ce sont des taux de comptages brut et de bdf sur quelques échantillons issus du même matériaux, et aucun matériau de référence.

Après, je me suis dit, ok de toute façon ils évaluent un peu plus loin l'incertitude empirique sur les taux de comptage moyen 1/(n-1) * Somme du carré des écarts à la moyenne. Et implicitement, je me dis que cet incertitude empirique renferme l'incertitude "habituelle" des mesures nucléaires due à poisson (genre u² = n/t²) et l'incertitude due à la séparation chimique.

Mais alors, ne compte-on pas deux fois la même chose ? (une fois via l'incertitude empirique et ensuite via le u(epsilon) )

Dans leur chapitre D.3.2 qui suit, le problème est encore plus marqué, avec l'apparition d'un thèta, qui pour moi est juste redondant avec le u(epsilon)...

Bref, je crois que j'ai surtout un souci d'interprétation sur ces différentes grandeurs et un un coup de pouce clownesque serait le bienvenu. clown
Revenir en haut Aller en bas
 
encore cette iso11929
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de trouver un ral qui s'approche le plus de cette photo!
» Connaissez-vous cette femme
» Cette opération consistait à quoi ?
» Sur quel bâtiment a été prise cette photo ?
» je voulais vs faire partager cette vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: