Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Scintillation liquide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sunchyme
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Scintillation liquide   Mer 1 Juin 2016 - 14:23

Bonjour bonjour !

Je me pose une question depuis un moment, par rapport à la scintillation liquide.

Je me permets de décrire ce que je comprends de la scintillation liquide, si vous pouvez me corriger si jamais vous voyez quelque chose que j'ai mal compris !! 

Pour la désintégration bêta moins, nous avons un noyau instable, qui se désexcite en émettant un électron, qui va venir taper un électron d'un atome de fluor dans le liquide scintillant, et donc l'exciter en éjectant cet électron.  L'électron incident est dévié, et un électron d'une couche supérieur va prendre la place de l'électron éjecté, en émettant un photon (l'atome se désexcite).
Les photomultiplicateurs captent ces photons, et grâce à l'électronique derrière, les transforment en impulsions. 

J'ai donc quelques questions : 

- On mesure des coups, comment a-t-on l'énergie pour pouvoir déterminer quel radionucléide est présent ? 

- Comment on détecte des désintégrations alpha et capture électronique ? 

Si vous pouviez m'aider, je serai vraiment reconnaissante Smile
Revenir en haut Aller en bas
Raphiraflo
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Scintillation liquide   Mar 13 Sep 2016 - 16:11

Bonjour, 

je ne pourrai pas répondre précisément sur la scintillation liquide mais au moins te donner des information sur la détection des rayonnements ionisants.

L'énergie du photon capté par le PM (photomultiplicateur) est proportionnel à l'énergie déposée dans le détecteur (ici un liquide), l'amplitude du signal émis par le PM suite à l’interaction avec le photon est aussi proportionnel à l'énergie. 
Donc l'amplitude du signal capté par l'électronique est directement corrélé à l’énergie que la particule a déposé dans le détecteur (gamma, béta, alpha, selon le détecteur).

L'électronique placé derrière le PM amplifie le signal et compte chaque coup dans plusieurs plage d'amplitude choisies. Par exemple de 0,100 Volts à 0,103 Volts. Ces plages d'amplitudes sont appelées "canaux". 

On attribuera par la suite une énergie à chaque canal en étalonnant la chaîne de mesure (avec une source étalon)

Chaque radionucléide a un spectre qui lui est propre (spectre = nombre de coups détectés par canal). On pourra donc retrouver les radionucléides présents en fonction du spectre obtenu.

Voilà j'espère que cela t'aidera.
Revenir en haut Aller en bas
Raphiraflo
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Scintillation liquide   Mar 13 Sep 2016 - 16:48

Re-bonjour, 

j'ai trouvé de la documentation sur la scintillation liquide, si cela t'intéresse envoi moi ton e-mail en mp. 

Si j'ai bien compris, avec la scintillation liquide on détecte les photons, les alhpas, les électron et les positons, on peut différencier les alphas des électrons par la durée des impulsions lumineuses créées lors de l'interaction avec le liquide.

La capture électronique est un mode d'interaction rayonnement-matière qui émet un neutrino, donc indétectable avec un scintillateur liquide.

Voilà j'espère avoir répondu à toutes tes questions (et sans me tromper).
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Scintillation liquide   Mer 14 Sep 2016 - 9:17

lors d'une capture électronique les électrons émettent des rayons X, j'imagine que l'on peut les mesurer en scintillation liquide. (mais je suis loin d'être un expert)
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Scintillation liquide   Lun 19 Sep 2016 - 22:30

Bonsoir,
le principe de la détection via un scintillateur (liquide, cristal, plastique..) est de transformer un rayonnement ionisant en photon lumineux. C'est très utilisé pour "quantifier" du béta de très faible énergie (et donc difficilement mesurable) comme le 3H ou 14C, de l'alpha.
Sinon, la capture électronique engendre des X de fluorescence suite au réarrangement du cortège électronique et du gamma.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Scintillation liquide   Mar 20 Sep 2016 - 8:46

Des x avec un spectre de raies ? Donc identifiable comme de la capture électronique ou bien j'ai tout faux ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Scintillation liquide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calcul activité tritium en scintillation liquide
» Protocole comptage par scintillation liquide
» Problème de chocolat trop liquide.
» caramel liquide
» Appliquer un fap "liquide"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Interaction rayonnement-matière-
Sauter vers: