Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Dosimètres dans tous leurs états

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Dosimètres dans tous leurs états   Lun 8 Aoû 2016 - 17:58

Je vous propose donc ICI un fourre tout dosimétrique où nous nous autoriserons à mélanger les questions et les réponses.

Le premier point à l'ordre du jour Cool  (ça y est, ca part en live), aidons, dans la mesure où elle aurait besoin de notre aide, à trouver le pourquoi des écarts dosimétriques d'Ayorosgirl. Les faits: différence entre dosimétrie opérationnelle et passive. Majoration à l'opérationnelle.
Même si le débat est presque clos dès lors que c'est la passive qui fait foi un point c'est tout, nous devons trouver le pourquoi. Et puis cela peut en aider d'autres.

Au rang des accusés  "FAKE":

Accusé N°1 : le téléphone portable. C'est un fait. Même si à écouter nos loulous, Iphones dans la poche du blanc, il continuent à nous dire "je l'avais pas". A 15 micros le sms et 20 ou 30 le coup de fil, nos pauvres petits DIMR génériques ne s'en remettent pas.

Accusé N°2 : Appareillage électro portatif: Scies sabres, torches plasma (5micros en moyenne à l'amorçage).

Accusé N° 3 : les tèl fixes sans fils. Redoutables. Tous champs electro magnétiques d'ailleurs.

Accusé N° 4: les commandes sans fils de ponts roulants : 6 à7 micros par jour "venus du ciel".

Accusé N° 5: retirer le dosi avant les 4 petits bips "entrée autorisée". Alors là vous pouvez envisager une DL100 fictive. Pensez à immédiatement vous présenter au SPR: une dose comme celle là non déduite, et vous aurez de sérieux ennuis.  

Et j'en oublie, rajoutez en.

Et les vrais alors :

Normalement les gammes énergétiques garanties doivent permettre de mesurer de façon acceptable toute la gamme des rayonnements.
En revanche, si la calibration en énergie du dosi n'a pas été suivie....
A faibles énergies les rendements varient d'un fabricant à l'autre (d'ailleurs, si quelqu'un avait un comparatif récent de réponse ne fonction de l'énergie pour les principaux dosis opérationnels, suis preneuse, en mp).

Et nous allons considérer que nous sommes sur un forum sérieux, où cela n'arrive pas qu'un opérateur positionne son dosi opérationnel à l'extérieur de sa protection individuelle, tandis que le passif travaille au chaud à l'intérieur.

C'est l'heure du gouter, alors la parole est à vous :pig:

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
champi
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Lun 8 Aoû 2016 - 21:16

Bonjour,

intéressant ce topic...

Accusé n°1 : je n'y crois pas. Je ne l'ai jamais vu. Bien qu'ayant fais les tests sur différents types de dosimètres opérationnels, je n'ai jamais constaté la moindre évolution de dose sur un dosimètre et ce en utilisant divers mobiles. 

Accusé n°2 : je suis tout à fait d'accord. Les TIG et autres appareils de soudure entrainent facilement des pics de dose facilement reconnaissables quand on analyse le dosimètre électronique

Accusé n°3 : aucune idée

Accusé n°4 : même point que le 1. Malgré tous les tests effectués, les dosimètres ont tous passé ce test de robustesse. Soit je suis chanceux, soit il y a un paramètre supplémentaire à prendre en compte. 

Accusé n°5 : facilement identifiable et curieusement celui qui nous génère le plus de problème. Mais comme le point n°2, il est assez facile d'identifier ce problème lors d'une analyse de dosimètre.


Nous parlons de problèmes venant de parasites extérieurs : un téléphone qui sonne (soit), un problème de reader... Mais les boites en plomb ne sont pas si loin que ça même si cela serait faire insulte aux intervenants actuels de les mettre sur le tapis. J'ai quand même rencontrés des intervenants qui faisaient une copie de leurs cartes TLD pour la remplacer dans le dosimètre. La carte originale était replacée avant la restitution du dosimètre pour lecture. 
Les dosimètres électroniques passent difficilement aussi le test du stylo : tapoter une dizaine de minute votre dosimètre, la dose devrait augmenter plus rapidement. Cela peut être fait volontairement, mais un intervenant au marteau piqueur avec ses clefs dans la même poche que le dosimètre peut avoir quelques surprises en fin de journée.
Ne doutez pas non plus des objets faiblement contaminés, surtout lorsque le dosimètre opérationnel est fourni par l'exploitant. Le dosimètre passif est alors souvent accroché au badge afin de ne pas être oublié et dans ce cas pas forcément exactement au même endroit que l'opérationnel, qui lui sera dans la même poche que les stylos et outils de zone.
Vu aussi : la chute des dosimètres dans de l'eau. Une poche percée, un cordon qui casse, et c'est le drame. Le dosimètre passif, étanche, s'en sort indemne. L'opérationnel ne relèvera ses séquelles que quelques heures plus tard...

Champi
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Lun 8 Aoû 2016 - 22:51

Tant pis si je me fais taper sur les doigts ... mais, sur le passif, on retire la radioactivité naturelle mais sur l'opérationnelle? j'ai pas vu faire! D'accord, le naturel est en dessous du micro/heure, mais si le témoin lui (qui est rarement à côté des dosi des "itinérants" du nucléaire) est planqué dans un tiroir où le niveau de naturel est plus haut ? (j'ai relevé jusqu'à 150 µSv sur un dosimètre qui avait couru derrière un intervenant , sans son témoin pendant 3 mois sans jamais le rattraper, cela fait réfléchir).

Plus sérieusement, le passif est malheureusement, comme le dit champi, souvent accroché au cordon à tout faire qui pendouille sur le ventre, alors que l'opérationnelle est sagement accroché à gauche ou à droite, selon l'endroit où la poche a été prévue sur la tenue.

J'ai pas mieux, autrement il faut se taper toutes les courbes spectre/rendement pour chaque dosimètre.

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mar 9 Aoû 2016 - 6:56

champi a écrit:
Bonjour,

intéressant ce topic...

Accusé n°1 : je n'y crois pas. Je ne l'ai jamais vu. Bien qu'ayant fais les tests sur différents types de dosimètres opérationnels, je n'ai jamais constaté la moindre évolution de dose sur un dosimètre et ce en utilisant divers mobiles. 

  Hey ! Quelle chance tu as!! En même temps il faut être honnête, cette sensibilité se corrige.
En même temps il vaut mieux, car un ingénieux système de chantier voulait qu'à chaque "exposition intempestive", l'intervenant coupable payait ses croissants.

Et à force il fallait prévoir des sur tenues de la taille au dessus.

Bonne question de Laika (mais j'ai pas compris le message codé Laughing ) pour la déduction de l'expo naturelle sur le dosi opé. A mon sens, non elle n'est pas déduite, ce qui pourrait être sans complexes (a la vue du faible surcout), versé dans le fait que les dosis opérationnels sont supposés être majorants par rapport aux passifs....

Bon, faut y aller là   Laughing .Bonne journée

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Fofilet
Jongleur
Jongleur
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mar 9 Aoû 2016 - 21:34

Le téléphone portable, je l'ai vu, c'est un fait ! Wink Vu sur les DMC2000 de Mirion, et sur les Dosicard. C'est effectivement quand il reçoit un message ou un appel, quand il est très proche du dosimètre (dans la poche poitrine)

J'ai également vu les meuleuses... (dosicard) et la soudure à l'arc (DMC) ! Quand j'avais accès à l'outil de suivi de la dosimétrie du ****, on avait parfois des personnes ayant vu des débits de dose de 10 ou 15 mSv/h alors qu'elles n'auraient pas du voir de débit de dose élevé... Après enquête, c'était lié à la soudure à l'arc. Si le dosi opé déconne sur le débit de dose vu, il déconne aussi sur la dose incrémentée.
Ca se comptait en plusieurs dizaines de µSv.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mar 9 Aoû 2016 - 23:52

En ai oublié un, dans les fake, mais un pas discret celui là . Il concernait également un modèle de dosimètre opérationnel vert et plat Laughing . Comme ça tombe toujours le jour où il ne faut pas et que je faisais des bonds à la maintenance, je n'ai pas écouté avec attention toutes les explications.

Il nous faudrait un expert. Mais c'était une "incrémentation de grésillement". L'objet fonctionne par cycles, de l'ordre de la minute trente (il me semble). Et à chaque fin de cycle, même en présence d'info mesurée à "0", le truc incrémentait un tiers ou un quart de micro au lieu de rien.

Et mis bouts à bouts, ca faisait....des micros qui pesaient plus lourd que l'EDP du jour.
Ce problème s'identifie bien sous le logiciel de gestion dans le suivi en temps réel de l'exposition : une très faible dose, égale, même en tête à tête avec la machine à café, à chaque cycle.

Soyons clairs: ici ce n'est pas le sujet des procès des modèles de dosimètres. Les défauts identifiés ont été corrigés immédiatement.
Concernant le tel portable, si vous doutez, et que vous avez un peu de temps libre, faites sonner un tèl qui a une marque de pomme à proximité d'une sonde SHI.... Shocked

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 2:21

Merci Gally pour ces informations, j'en connaissais la plus part:
Mais comment expliquer que 2 intervenants qui ont travailler ensemble toute l'année, qui ont quasiment les même résultats opérationnel annuel, mensuel et journalier constate des fois que le dosi passif de l'un a une dose et l'autre n'en a pas?

Avec les dosi op ont a exactement ce que l'EDP à prévu environ 10µ/j soit 200 à 250µ/mois
et le dosi passif ba ,des fois c'est bon d'autre fois l'un à 350, l'autre à 0. lol!
Revenir en haut Aller en bas
champi
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 7:42

Bonjour,

ayorosgirl, il est possible de faire le meme exercice avec les dosimetres passifs. Un dosimetre ramene a la maison et laisse sur la cheminee prendra plus de dose que celui restait sur site avec les temoins. Il en va de meme pour le dosimetre qui reste dans la voiture, dans la boite a gant par exemple. La chaleur impacte la dose enregistreee. Les bienveillants rayons X des aeroports, le dosimetre laisse dans la poche de la veste suspendu au porte-manteau derriere la chaise du dentiste lors du controle annuel... sont tout autant de facteurs qui impactent la dosimetrie passive.
Une dose de 0,01 mSv/jour peut etre consideree comme tres faible. Meme si le dosimetre passive enregistre quelque chose, sur l'annee je doute que tu ais plus de 1 mSv d'ecart entre les deux intervenants. Il est preferable pour des faibles doses de regarder sur des echelles de temps plus longues. Les ecarts disparaissent alors car ils peuvent s'expliquer tout simplement par de la statistique et les incertitudes de mesures. 
Je n'ai pas dit que nous ne devions pas nous alarmer des faibles doses ou des ecarts. Par contre au dessous de 0,3 mSv par mois, soit a peu de choses pres 0,010 mSv/jour, nous ne alarmons pas vraiment des ecarts de dose (mais peut-etre ai-je une vision faussee par mes intervenants atteignant "facilement" les 10 mSv.

Pour le coup du telephone, je vais refaire des tests mais je reste dubitatif...

Champi
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 9:49

Bonjour,

Chez moi, la seule interférence constatée, c'est la proximité du four à micro-onde de la salle de pause du bloc: dosi opérationnel en alarme.

Pour le reste, il y a certes une dose supérieure pour l'opérationnel mais sur l'année c'est de l'ordre de 10% et on reste dans de faibles doses: inférieur ou à peine sup à 1mSv.
Les difficultés viennent essentiellement d'une mauvaise utilisation par méconnaissance. Dans les formations, on insiste beaucoup sur:
- le dosimètre témoin ne sert pas à celui qui ne trouve pas le sien et qui ce dit que témoin c'est pas mal!
- les tabliers plombés trop grands ou le dosi opérationnel se retrouve en fait quasi à l'extérieur
- prendre le code du collègue quand on n'a pas de dosi opérationnel
- mettre le dosi op dans le mauvais sens
- se coller à la borne d'activation pour laisser passer un brancard (dosi inactivé)

Bref, dans un milieu ou la radioprotection n'est pas vraiment la priorité, la formation sur le port du dosi et pas seulement de son obligation réglementaire prend beaucoup de place.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 14:51

Bonjour,

J'ai oublié de préciser que les dosimètres reste en permanence en INB (exploitation nucléaire) à l'abri du soleil et hormis dans les tyvecs, ils ne sont pas susceptible d'être exposé à de forte chaleur mais comme les 2 opérateurs travaillent toujours en équipe, les dosimètres sont exposé exactement aux mêmes conditions environnementales.
Et si ils ne sont pas portés, ils restent sur le même tableau dosimétrique avec le témoin.
J'ai déjà constaté toutes accusé mise en avant par Gally sauf les téléphone fixes portatif car nous n'en avons pas.
Je ne savais pas que 3mSv/ans fessait parti des faibles dose qui gérerait des écarts statistique vu que seul 3% des travailleur prennent plus que 1mSv/ans. Cela signifierai t’il que la dosimétrie passive n'est pas adapté au suivis des personnels?

Je pensais pas qu'avec les conditions aussi aseptisés que nous avons qu'il serait normale d'avoir de tel écarts. Cela confirme donc ma vision comme quoi les dosimètres passif c'est vraiment la loterie...
Revenir en haut Aller en bas
champi
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 15:31

Bonjour,

entre deux mesures de 3 mSv/an et 3,5 mSv/an par exemple, oui, on peut considerer que cela rentre dans les fluctuations normales d'une mesure avec un dosimetre. Cela ne signifie pas que la dosimetrie n'est ou n'est pas adaptee au suivi du personnel, cela signifie qu'il est normal de detecter des ecarts de mesure sur un phenomene statistique en utilisant deux technologies differentes.
Cela n'a rien a voir avec la loterie...

Champi
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 20:28

Bonsoir,
parler de loterie est un peu excessif. confused

1. question subsidiaire: comment as tu la dosi passive mensuelle?
2. la différence entre 300µ et 0 est en fait compris entre 0 et 200µ vu que ton dosi passif mettra M sous 0.1mSv
3. on a eu une sous estimation des doses simplement parce que le personnel était en catégorie A avec dosi mensuels et donc très souvent sous le seuil. Depuis, ils sont en trimestriels et on voit un peu de dose

Enfin, aux faibles doses, le dosi te permet tout de même de confirmer que tu restes dans les faibles doses. C'est déjà pas mal

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne


Dernière édition par Domino le Mer 10 Aoû 2016 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 21:54

Bonsoir domino,

Nous portons des dosimètres mensuel, car sur certains trimestres on peux se rapproché des 2mSv
Les résultats dosimétrique que nous recevons sont - 50 100 150 200 250 300 350 ....
Quand mon opérationnel sur le mois pointe à 380 et que j'ai 350 en Passif ok mais à 0 il y a quand même selon un pb, surtout si mon collègue lui à bien 300 ou 400.

Quand vous dites faibles doses, c'est inférieur à 100mSv ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 22:11

inférieur à 1mSv/an pour la plupart.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 10 Aoû 2016 - 23:03

ayorosgirl a écrit:
Merci Gally pour ces informations, j'en connaissais la plus part:
Mais comment expliquer que 2 intervenants qui ont travailler ensemble toute l'année, qui ont quasiment les même résultats opérationnel annuel, mensuel et journalier constate des fois que le dosi passif de l'un a une dose et l'autre n'en a pas?

Avec les dosi op ont a exactement ce que l'EDP à prévu environ 10µ/j soit 200 à 250µ/mois
et le dosi passif ba ,des fois c'est bon d'autre fois l'un à 350, l'autre à 0. lol!


On va y arriver ...pas grâce à la loterie, mais on va trouver.
Quand même, passer à côté de 350, c'est pas bon, d'ailleurs nous avons répété que c'était mauvais d'un point de vue règlementaire.
Donc soit les 350 opé sont dopés.
Soit les 350 opé sont représentatifs, et pas vus par dosi passif.

Puisque le dosi passif s'en prend plein sa face, admettons que ce soit lui qui ne voie pas Cool
Alors suis obligée de miser sur la question: rayonnements fortement ou faiblement énergétiques ?
Se peut il que malgré toutes leurs promesses, un des deux loulous, qui en a marre de toujours fouiller dans les sur tenues usagées pour retrouvé son dosi tombé durant la bataille, ne le mette dans sa poche, au chaud sous le dosi opé ? 

Se peut il qu'il y aie des ports de tablier de plomb, avec des habitudes différentes :l'un qui le porterait sous sa sur tenue ventilée, et l'autre dessus ? (le premier qui me fait les gros yeux est un fayot Laughing )

Question débile, mais pas tant que cela: y a t-il une notion de faisceau d'irradiation ? Au cas où ton équipe soit constituée d'un Laurel et d'un Hardy ?

(Citation : " Y M'A DIT DE DIRE HARDY"   :pig: )

Pour répondre à la question subsidiaire de Domino...on fait comme on peut pour les avoir les valeurs. Le plus souvent ce sont les nôtres. Ou nous en discutons entre nous, je suppose comme dans tous les corps de métier, ce qui n'est pas plus mal, car sans ces échanges d'infos....
....Nous n'aurions pas cette conversation ...


Plus sérieusement Ayorosgirl, à "faibles doses à moins de 100mSv", là je panique....pas de solution. C'est tout sauf une faible dose.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Jeu 11 Aoû 2016 - 3:38

@ Domino,
Visiblement nous ne rentrons pas dans les faible doses vu qu'on est dans les 3mSv/ ans.
Pour l'obtention de la dosimétrie, c'est facile sur chantier tu sais à combien en est ton collègue

@ Gally,
Pour l'énergie de 0,5 à 6MeV, donc plustot forte énergie.
On à réglé les problèmes de perte de dosi en les portant autour du cou et ensemble.
On utilise pas les tabliers de plombé.
Pas de faiseau irradiation, c'est plustot une ambiance globale
morphologie a peux prêt identique et travail effectué égale
pas de traitement médical non plus

la situation ici c'est 2 opérateurs qui travail en équipe ensemble qui ont environ la même opérationnel à 10% pret (environ 380µ) mais l'un a 0 en passive et l'autre à 350µ. Et puis des fois c'est l'inverse, des fois les 2 ont 0 mais a pluspart du temps, les 2 ont la bonne dose en passif

@ Gally ,

Pour le coup des faible doses, je me demandais, ce que vous pensiez car si 10µ/j ou 300µ/mois, c'est des très faibles doses pour champi. Après tout vu qu'il y a des gents qui viennent du médical, c'est vrai que leur patient en prennent plein la face comme 60Gy dans une tumeur *-*
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Jeu 11 Aoû 2016 - 6:59

ayorosgirl a écrit:

la situation ici c'est 2 opérateurs qui travail en équipe ensemble qui ont environ la même opérationnel à 10% pret (environ 380µ) mais l'un a 0 en passive et l'autre à 350µ. Et puis des fois c'est l'inverse, des fois les 2 ont 0 mais a pluspart du temps, les 2 ont la bonne dose en passif


Bonjour,
Bon ben là d'un coup, c'est pas la même (mais on peut continuer à jouer). "Les deux ont la bonne dose en passif", je m'excuse, mais ce n'est plus ni la loterie ni l'arnaque.

Pour le zéro au lieu de 350micros, dans ces conditions, je serais fortement tentée de voir si la différence entre les deux loulous ne résiderait pas dans 3 RTT et deux jours de formation pour l'un, pas pour l'autre. Une absence d'exposition pendant quelques jours, qui pourrait te rapprocher de la fameuse LD.

Partent ils en congés ensemble ? Cool

Concernant la notion de faible exposition (dans les limites règlementaires des travailleurs), forcément, ton point de vue sera toujours un peu influencé par tes chantiers, leurs ampleurs, et leurs enjeux dosimétriques. Par exemple, lorsque tu travailles sous DIMR générique, arriver à ta limite des 10 micros/jour, est une anomalie par rapport à l'estimatif. Alors que si tu arrives sur ce chantier après un long séjour en plan d'intégration, cela te paraitra minime . Tout dépend ce qui est écrit dans le plan.

....Là faut vraiment y aller lol! , bonne journée à tous .

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Jeu 11 Aoû 2016 - 10:18

Salut,

Comme le dit Gally, les "faibles doses" dépendent énormément du chantier sur lequel tu travailles ! 

Et puis, je ne sais pas chez vous, mais chez nous le dosi passif, porté autour du cou avec le dosi actif, se retrouve souvent à l'envers, et je ne suis pas sûre que la réponse soit la même que lorsqu'il est à l'endroit...

Pour les téléphones portables, suivant les modèles, on a des réponses très différentes : j'avais un collègue adepte de la marque Nok**, qui prenait 10uSv chaque fois qu'il recevait un sms. Et comme il recevait un bon paquet de sms par jour, ça faisait grimper la note  Mad... Conclusion : le téléphone portable, c'est pratique, mais pas quand on bosse avec un dosi op.
M'enfin, c'est que mon avis Wink !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Jeu 11 Aoû 2016 - 10:51

Bonjour,
pour ayoros: les Gy dont tu parles sont des doses localisées utilisées en radiothérapie. Leur but est déterministe.
Pour la discussion sur le dosi, on parle en equivalent de dose efficace.
Donc restons dans les mêmes grandeurs

Ceci dit et pour continuer à jouer comme dit Gally:
Postulat de départ: le dosi passif donne une estimation de dose correct avec une incertitude sur la mesure et une limite basse (0,1mSv) sous laquelle on nous répondra M.

Tes deux opérateurs ont la même opérationnel et on suppose qu'ils n'utilisent pas leur portable.

Je rejoins annelise et gally: les 2 dosi autour du cou; dosi passif protégé par l'opérationnel parfois et effectivement cette protection inadaptée du dosi tient de la loterie.
Peut être avoir un tour du cou avec des clips à hauteur différente?

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Jeu 11 Aoû 2016 - 20:20

Je ne suis perso pas fan non plus du dosi passif porté autour du cou. Pour avoir interrogé un des fournisseurs de dosis passifs de l'industrie à ce sujet (le nom commençait par L), il m'a répondu que l'impression était symétrique concernant l'exposition issue de photons. A vérifier auprès des autres.  

En revanche, c'est l'occasion de le glisser qu'il n'en est pas du tout de même pour la pastille neutron.
Alors déjà que nous partons de loin avec des rendements de détection....défavorables Crying or Very sad , ne le portons pas à l'envers, il ne verrait rien.

A y être, et puisque dans le neutron, tout n'est pas bon....le cas présenté ici n'y ressemble pas, mais si un jour il vous arrivait de recevoir un relevé passif où la dosimétrie passive se rapproche de l'opérationnelle, il peut être utile de creuser du côté de la petite particule indirectement ionisante....

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Alphabellix
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 17 Aoû 2016 - 9:39

J'arrive un peu après la guerre mais pour le téléphone je peux confirmer... Et pas parce que un de mes collaborateurs l'a fait mais parce que.... Je suis coupable (J'ai honte Embarassed ).

Oubli de téléphoné portable lors d'un accueil sécurité (donc juste une visite), appel de maman et BIM ==> 100 uSv.

Ça fait mal, j'ai été obligé de rédiger une fiche d'écart. Conclusion, pour éviter la paperasse : oubliez le téléphone en zone Laughing

J'en profite aussi pour dire que personnellement je suis un peu comme Domino, même en étant PCR, je ne connais pas les doses passives de mes employés, qui sont confidentielles. Je ne peut donc pas les comparer aux doses opérationnelles... Et autant les intervenants comparent leur doses opérationnelles, autant j'en ai jamais vu un récupérer les passives pour comparaison scratch
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Mer 17 Aoû 2016 - 13:41

Bonjour,

Nous recevons annuellement, notre relevé de dosimétrie passive, a cette occsion nous la comparon avec notre dosimétrie opérationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Dosimètres dans tous leurs états   Lun 22 Aoû 2016 - 10:09

Un dosimètre passif porté dans le mauvais sens ne mesure plus les bêtas. Si il y a des rayons bêtas de haute énergie ça peut jouer !

Sinon même en travaillant en équipe les choses à faire ne sont pas forcement les mêmes pour les deux. Par exemple en démantèlement un larron découpe la pièce irradiante pendant que le second l'emballe. Le deuxième reçoit généralement moins de dose.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dosimètres dans tous leurs états
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo "Le Livre dans tous ses états" à Bourges
» Shonen, Seinen etc... Bref le manga dans tous ses états !!
» Dosimètres dans tous leurs états
» La d&co dans tous ses états...
» L'afro dans tous ses états : TWA, BAA, libres, tirés, manipulés, afro couette, Shake And Go

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: