Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nico6930
Spectateur
Spectateur



MessageSujet: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Jeu 6 Oct 2016 - 11:07

Bonjour à tous,

Je me permet de poser un post car autant être claire je suis un peu perdu dans la démarche de la VAE et des écoles, par conséquent j'aurai aimer vos avis sur ma situation.

Dans peu de temps je vais partir pour mon boulot sur Aubagne. Mon employeur m'a proposé, si je le souhaite de passer une VAE. Bien qu'il préfère dans le domaine de la sûreté nucléaire cela ne me dérange pas car c'est le domaine auquel j'aurai voulu continuer.

Actuellement je suis diplômé d'un Bac +3 en LP radiopro et SN. Du coup faire une VAE dans la SN m’intéresse grandement !

Ma grande question arrive maintenant, j'ai regardé à quoi consiste une VAE, mais du coup je me demande comment je dois la mettre en place ? L’école auquel je peux me rattacher (celle de Aix en master est possible "apparemment"), ou un organisme autre qu'une université ? D'ailleurs master ou école d'ingénieur (je pense que les écoles d'ingénieurs sont plus complexes en VAE).

La durée que cela va me prendre (2ans minimum je me doute), puis la cadence. J'ai lu les avis sur le forum des gens qui font des VAE et apparemment il y a des cours du soir et des TP des fois les samedis du coup il me faut une école proche de chez moi !

J'ai encore plein de question et personne pour me répondre réellement, et comme je ne sais pas trop comment cela fonctionne, je ne veux pas entamer de démarche pour le moment !

J'attends vos avis, vos remarques, vos conseils bref vos connaissances sur ce sujet !

Merci d'avance d'avoir pris le temps de me lire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Jeu 6 Oct 2016 - 17:01

Hello Nico.
La première démarche a faire est de savoir de quel centre de "pilotage VAE" tu dépends.Il faut cibler le diplôme a atteindre en te promenant sur le rncp (certif professionelle) pour voir ce qui est accessible et où en VAE. Normalement tu dépendras du centre de l'académie delivrant ke diplôme.
Ensuite ils te guideront pour la dépose de ton livret 1, l'obtention de la notification de recevabilité, puis les dates de depot du livret 2. Tout ceci avec ou sans accompagnement.
Bon courage cheers

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
nico6930
Spectateur
Spectateur



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Jeu 6 Oct 2016 - 20:33

Merci pour ta réponse Gally.

Je vais regarder mais je trouve cela tellement complexe pour réaliser une VAE.

J'avais vu qu'il y avait des livrets à déposer, faut un accompagnement je pense pour réaliser un bon projet. Par contre je ne savais pas qu'on devait avoir un centre de pilotage VAE. Je sais le niveau que je veux atteindre(niveau bac +5), le domaine mais après fiou lol.

Par contre le site de sur le RNCP je l'avais déjà vu mais apparemment toute les écoles ne sont pas répertoriés.

Et en terme de master dans la région Provence Alpe côte d'azur est ce que vous pouvez me conseiller sur les différents master liée à la sûreté nucléaire ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Marie M.
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Lun 10 Oct 2016 - 16:59

Je suis super intéressée par les retours sur les gens qui tentent une VAE.
Pour savoir ce qui existe et si c'est adapté ou non au monde industriel.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Lun 10 Oct 2016 - 21:59

La VAE c'est très simple en terme de réalisation. Après, c'est laborieux.

Ce qui est long ce sont éventuellement les délais d'attente en fonction des dates de dépôt des livrets. Pour ce que j'ai vécu, c'était deux par an.
Donc effectivement si tu commence ta démarche en février alors que la date de dépôt du livret 1 est en janvier et septembre, tu es bon pour poireauter (mais tu peux mettre ce temps à profit pour anticiper le livret 2).

Etape 1: cibler le diplôme comme dit précédemment. Plus vous êtes gourmand (niveau élevé du cursus scolaire original), plus vous vous exposez à une validation partielle du diplôme, et donc à recommencer la manœuvre en plusieurs fois.

Etape 2: Livret 1: Justification administrative du niveau et de l'expérience (diplômes, fiches de paie, habilitations, expérience bénévole) + lettre de motivation, CV, parcours professionnel détaillé.

L'envoi de ce livret 1 trouve pour retour une notification de recevabilité, qui vous ouvre les portes du dépôt du livret 2. Traduction: votre expérience professionnelle et votre profil vous permettent  de prétendre à la validation de ce cursus en VAE. La notification de recevabilité est valable 5 ans.

Livret 2: Description de tâches. L'idée c'est que quand tu attrapes le descriptif des UE (unités d'enseignement) dans le RNCP , chaque tâche puisse montrer que tu réponds aux exigences de l'UE.

Généralement le dépôt du livret 2 est fait de l'ordre de six mois à un an avant l'examen devant le jury.

Jury : au choix : le dessert ou la torture . La question a laquelle doit répondre le jury c'est : "Est ce que l'expérience présentée par le candidat correspond au job qui serait confié à un titulaire de ce diplôme". C'est supposé être un jury de professionnels du milieu.

Comme je ne suis pas du tout objective pour répondre à ta question Marie M, je conclurais en citant l'exemple d'une personne qui s'est cassé les dents deux années de suite pour un BTS , et qui est passé du premier coup en validation totale en licence.

En fonction du cursus visé , très franchement, si le but final et nécessaire est d'avoir le diplôme....il vaut mieux le suivre sur table.
S'il n'y a pas d'obligation essentielle, la VAE c'est bien.
C'est triste de dire ça..... tout seul

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Marie M.
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Mar 11 Oct 2016 - 12:58

En fait je m’aperçois que je connais très peu ce système de VAE.
Moi ce qui m'intéresse surtout c'est de savoir ce qui existe comme VAE, de nos jours, au niveau radioprotection.
Savoir si l'existant pourrait permettre de répondre au pré-requis de "bac scientifique" pour les formations de PCR hors visiblement, VAA = BTS minimum ?
Et pourquoi pas savoir si, il serait possible, de réflechir à une VAE pour permettre à certains d'accéder au statut de PCR.
Revenir en haut Aller en bas
Gnaf
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Mar 11 Oct 2016 - 18:35

PCR = "niveau" bac techno ou scientifique.
Donc pas forcément de LE bac... Voir d'abord avec les organismes de formation ce qu'ils acceptent en "niveau". D'un autre côté, vu les tâches de la PCR, quelques notions de calcul ne sont pas du luxe. 
Cela peut dépendre de l'âge : je suppose que quelqu'un avec 30 ans d'expérience a moins de chance d'avoir sa peau d'âne qu'un jeune de 20 ans, question de % de classe d'âge arrivant au bac, comme dirait le ministère. Pour le premier, il peut  avoir de la négo en fonction des postes occupés. Pour le deuxième, il y a un consensus sur ce que veut "niveau" sur un CV ...
Le bac général n'est apparemment PAS accessible en VAE. Certains bacs techno peut-être.
Sinon, il y a les DAEU (accès aux études universitaires) qui sont de même niveau que le bac.
Revenir en haut Aller en bas
Marie M.
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Mer 12 Oct 2016 - 16:37

Mais certains bacs techno pourraient satisfaire à ce pré requis non ?

Bref, à creuser !
Revenir en haut Aller en bas
Gnaf
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Mer 12 Oct 2016 - 17:16

Tout à fait. Le texte indique que "Le niveau baccalauréat scientifique ou technologique à orientation scientifique est prérequis"
Donc pas une option "musique et danse" mais tout bonne option labo ou industrie... Et Niveau signifie habituellement avoir suivi les cours de terminale quitte à rater son bac, pour peu que ce ne soit pas avec des gamelles monumentales dans les matières dominantes. Quoique je préfèrerais devoir négocier sur l'expérience que sur ce critère...
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire   Mer 12 Oct 2016 - 19:36

Je ne sais pas si c'est la réponse que vous attendez, mais il faut "jouer" sur les niveaux d'équivalence.
On peut souvent satisfaire à un pré requis en présentant un diplôme de cursus de même niveau ou de niveau supérieur dans le même domaine.

Le lien vers le RNCP, pour exemple.
Niveau BAC = diplôme niveau 4 , BTS = niveau 3 etc etc
Attention : SUBTILITE : tous les diplômes accessibles en VAE ne sont pas mentionnés, quel que soit le domaine. Cela demande donc un peu de travail perso en amont.
A+  Smile

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
 
VAE dans le milieu de la sûreté nucléaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mertoutek
» Mes phasmes
» WORKING WOMEN À L'ITALIENNE - Le combat pour la parité
» Explosion In Ecker (In Eker)
» 1ers pas de Marlène chez la nounou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Formations :: Formations continues-
Sauter vers: