Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Irm privé et patients de médecine nucléaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etm29
Curieux
Curieux



MessageSujet: Irm privé et patients de médecine nucléaire.   Jeu 19 Jan 2017 - 8:37

Bonjour,

Je viens vers vous à la recherche de quelques conseils.

Je travaille dans une Irm privée et depuis quelques temps le service de médecine nucléaire d'un ch partenaire nous adresse régulièrement ses patients.

Par commodité ils groupent les examens et prennent rendez vous le même jour que le passage en médecine nucléaire entre l'injection et le passage sous caméra.

Bien entendu nous ne sommes pas suivis par l'IRSN car en irm .
Nous ne sommes pas non plus informés du statut injectés des patients qui peuvent être jusqu'à trois ou quatre par vacation.
Nous avons découvert cela par hasard.

La médecine nucléaire nous soutient qu'il n'y a aucun problème.
Quelle est selon vous la conduite à tenir?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Irm privé et patients de médecine nucléaire.   Dim 26 Fév 2017 - 3:24

Bonjour,

1er principe de prévention : éliminer le risque à la source... refuser les patients injectés ?...bon soyons sérieux nous sommes tous confrontés aux balades des patients injectés pour scintigraphie qui profite du temps de fixation pour faire d'autres examens ou consultations...
L'idéal serait de programmer ces examens avant l'injection mais je doute que tous les arguments liés à la justification de votre exposition soit écouté et retenu...

Je pense qu'il faut avant tout faire une analyse du risque et estimer qu'elles sont les doses susceptibles d'être reçues. Il faut objectiver ce risque avant tout. 
Sans avoir d'organisation propre de la radioprotection cette évaluation rentrera dans l'évaluation globale des risques et le document unique. C'est au salarié compétent de la réaliser (je ne parle pas de PCR). Si le salarié compétent ne sait pas le faire car ce n'est pas forcément un spécialiste de la radioprotection il fera appel à une pcr externe par exemple pour faire cette évaluation.
C'est une obligation de l'employeur.

Une fois l'évaluation réalisée à ce moment là vous verrez si vous avez des choses à mettre en place comme par exemple une surveillance dosimétrique, voir le recours à une PCR.

Concernant l'information, il faut rappeler au service de médecine nucléaire son obligation d'information. 

Si ces "aléas" sont réguliers cela ne me choquerait pas de mettre une affiche demandant au patients venant de scintigraphie de se signaler dès l'accueil afin que vous puissiez adapter la prise en charge du patient (et appliquer notre précieux temps écran distance par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
 
Irm privé et patients de médecine nucléaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contrôle en médecine nucléaire
» règles de ventilation en médecine nucléaire
» rapport des contrôles internes de radioprotection (médecine nucléaire)
» Psoriasis et Médecine Nucléaire.
» Ventilation médecine nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: