Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 plombage salle scanner

Aller en bas 
AuteurMessage
GAMMA Jamal
Saltimbanque
Saltimbanque



plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMar 11 Avr 2017 - 13:14

Bonjour 

j'espère que vous aller bien 

Comment éliminer les valeur de facteur de diffuser et de fuit dans mon calcul NFC 15 160 pour une salle scanner 

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMar 11 Avr 2017 - 22:22

Bonjour,
Pour un scanner, on ne prend pas en compte le faisceau primaire car celui-ci est toujours intercepté par le statif : on ne prend en compte pour le dimensionnement des parois que le diffusé et la fuite de gaine (donc on ne les supprime pas....)

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
GAMMA Jamal
Saltimbanque
Saltimbanque



plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMer 12 Avr 2017 - 12:14

Bonjour 

-Le faisceau de fuite lui même ne sera pas arrêter de la même façon que le primaire ?
-Comment éliminer le primaire dans la Fichier NFC CORPAR ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
PCR67
Jongleur
Jongleur



plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMar 18 Avr 2017 - 17:45

Bonjour,

En première approximation, le rayonnement primaire et le rayonnement diffusé sont atténués de la même manière d'où une abaque commune (cf. NCRP 147, annexe A1). 

Le rayonnement de fuite est en revanche fortement filtré par la gaine, par conséquent son énergie "moyenne" est plus élevée que pour celle du rayonnement diffusé. D'où une abaque spécifique. 

Selon le type d'installation, on trouve parfois une épaisseur de plomb nécessaire pour la fuite de gaine supérieure à celle nécessaire pour le diffusé. Il est vrai que le calcul pour le rayonnement de fuite est de facto très majorant avec les paramètres de la norme. Selon votre modèle de scanner, vous pouvez essayer de jouer avec le facteur f si les examens ne sont pas réalisés à la haute tension nominale de l'installation (exemple : HT nominale à 150 kV, majorité des examens réalisés sous 120 kV).
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule
benjamin14


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 9:34

Bonjour à tous,

Nous allons prochainement avoir 2 nouveaux scanners.
La hauteur sous plafond est haute (3m) et, dans un souci d'économie mais également réglementaire, je dois dire quelle est la hauteur du plombage. L'effet de ciel me préoccupe mais je ne sais pas le quantifier...
Avez vous un REX? Qu'avez vous fait dans vos centres?
@+
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 12:18

Bonjour, 
Même si je ne suis pas fan des plombages qui s’arrêtent à 2 ou 2,2 m, j’ai déjà vu des présentations qui s’appuient sur les courbes isodoses des scanners.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste
Diabolo


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 12:52

sans préjuger de ses derniers documents, Mr CHARLET travaille ainsi pour General Electric

après il faut bien voir où est le plafond suspendu et où est le "vrai plafond"
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 13:37

Bonjour,

j'intervient dans ce débat juste pour clarifier un point :lorsque vous pensez "effet de ciel" je suppose que c'est la diffusion dans le plafond?

Etant entendu que la diffusion existe aussi dans un mur vertical, voire dans le sol.
Perso j'appelle ça indifféremment "effet de ciel" (skyshine), ou  plus simplement diffusion.

Au delà des mots, et suite à une discussion récente et non terminée, si 'en reviens à votre plafond susceptible de générer un effet de ciel, quelle est la nature du rayonnement incident sur le plafond ?: le primaire (j'en doute ) ou la 1ere diffusion sur le patient par exemple.
Auquel cas l'on serai bien dans une composante de seconde diffusion.

Je n'ai encore pas réalisé de calcul de ce type mais ce que l'on peut dire :

La composante de 1ere diffusion génère des DED très faibles vs le débit dans le primaire (typiquement à 1 m du diffuseur environ 0,3 % du DED primaire au niveau du diffuseur).

Donc la seconde diffusion va générer des DED qui seront un faible pourcentage d'un faible pourcentage

De plus le mécanisme de diffusion fait baisse , l'énergie des photons e. 
En partant de 80 keV on va avoir des photons rétrodiffusés de 63 keV en première diffusion (rétro 45 °) puis 52 keV en seconde diffusion.

Donc moins dosant mais surtout avec des coefficients d'atténuation plus élevés en attaquant le mur vertical connexe au plafond

Donc je ne sais pas s'il est utile de s'attaquer à cette problématique
mais on gagerait à vérifier

Je pense que les problématiques de multi-diffusion sont surtout pertinents avec les accélérateurs linéaires qui génèrent des débit primaire colossaux, et où donc mais un très faible pourcentage  peut rester significatif

A suivre donc
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 17:35

"gagnerait", pas "gagerait", ça veut rien dire sinon
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 19:58

@Diabolo : je pensais justement à ces présentations ;
@Gluonmou : on parle bien en effet d’effet de « plafond » . Autant je n’ai jamais mesuré de débit de dose qui pourraient mettre en cause la « conformité «  de l’installation (respect des 80 micro Sv par mois) compte tenu de la charge de travail, autant on peut se poser la question de l’optimisation de l’exposition des personnes dans les locaux adjacents.
Perso, je trouve absurde d’avoir plus de plombage sur les parois que le défini une note de calcul et de limiter la hauteur des protections à 2,20 m (pour des raisons financières, bien entendu)
Pour ceux qui ne connaissent pas l’effet de ciel (enceinte sans plafond) ou de plafond si il y en un, vous faites une mesure de débit de dose directement derrière la protection, et la même en reculant d’un mètre ou deux.Ça marche très bien aussi derrière un paravent plombé.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste
Diabolo


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 20:20

Si je devais ( modestement participer à ) définir l'effet de ciel, je dirais ceci

- il s'agit TOUJOURS de diffusé de seconde diffusion
- suite à une interaction du rayonnement diffusé avec :
          les molécules d'air
          les matériaux du plafond
- d'une effet de seconde diffusion qui peut alors prendre une direction oblique "vers le bas" et donc passer au dessus du niveau de protection des parois latérales

pour l'éviter il s'agirait donc :
- de bénéficier d'une grande hauteur sous plafond ( minimise l'interaction avec le plafond )
- de bénéficier d'une protection latérale suffisante dans les grandes hauteurs

Je suis très loin d'être un spécialiste mais j'ai beaucoup passé de temps auprès de Mr CHARLET et je dirais ceci

- prévoir une protection "conforme" sur une hauteur de 2m voire 2,5 m latéralement
- poursuivre cette protection de façon allégée sur le restant de hauteur
- tenir compte des schémas de courbes isodoses pour ces calculs

Petit rappel ici, il a été décidé que la norme :
- ne tiendrait pas compte dans les facteurs et calculs proposés de ce phénomène
- préconiserait de tenir compte de cet effet de ciel lors du choix des points de mesure ( çà se retrouve dans certains schémas de mémoire )
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
Domino


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyLun 25 Mar 2019 - 20:30

Bonsoir,
effectivement, les courbes isodoses pourraient permettent de ne pas plomber jusqu'à la dalle de béton supérieure
Cela dépend donc du type de scanner (nbres de barettes) de la hauteur du plafond (et non du faux plafond) et également de la taille de la pièce et bien entendu du W.
Les fabricants donnent en général les courbes dans un plan horizontal et vertical.

A+ Very Happy

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste
Diabolo


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMar 26 Mar 2019 - 7:47

et c'est d'ailleurs ce qui manque cruellement aux appareils de type PANO/2D mais surtout PANO/CBCT

pour faire une protection "juste"
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


plombage salle scanner  Empty
MessageSujet: Re: plombage salle scanner    plombage salle scanner  EmptyMer 27 Mar 2019 - 20:41

D’où la problématique de la justification de la limitation de la hauteur des protections car des courbes isodoses hormis pour les scanners, je n’en ai pas vu beaucoup...

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
 
plombage salle scanner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Calcul et dimensionnement de protections biologiques-
Sauter vers: