Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 rayonnement de freinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: rayonnement de freinage   Ven 7 Mai 2010 - 14:36

Rerererererebonjour, (oui je suis particulièrement demandeur aujourd'hui...)

Le chercheur avec qui je travaille utilise du Rhénium 188 pour trouver un remède contre le cancer du foie.
Energie beta max=2,12MeV. J'utilise un spectromètre portatif exploranium.

Pour le transport, j'utilise un pot plombé de 1,7cm de tungstène et 0,7cm de Pb.
Vais-je trouver un rayonnement de freinage? si oui, je devrai observer un spectre continu avec des pics spécifiques du aux rayons X émis? Si non, quels sont les critères pour l'apercevoir?

rererererereremerci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Ven 7 Mai 2010 - 16:31

Rerere
Alors là c'est sûr ! Mais ce qui va faire le nombre de rayonnements de freinage c'est l'activité initiale transportée. Il se peut que tu ne voies rien.
C'est donc un spectre continu d'X avec les pics potentiels du plomb.
Perso et si c'était possible je mettrai un cm de plexi autour de la source et puis une protection en plomb, au moins pour limité fortement le rayonnement de freinage.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Ven 7 Mai 2010 - 17:42

Bonjour,

Il me semble que Laurent Donadille avait présenté au congrès IRPA de Paris une étude sur le bénéfice apporté par une protection legère + lourde qui va dans le même sens que ce que propose Kloug.

Baldaquin
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Sam 8 Mai 2010 - 9:27

Si tus déjà ton pot de transfert, rien ne vaut une bonne sonde X associée à un MIP : si X il y a, X tu verras...
Fred rabbit
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Mer 19 Mai 2010 - 16:45

Bonjour (1er post, ravi de me retrouver parmi vous),

Par ma petite expérience et pour avoir voulu le mettre en évidence expérimentalement dans le cadre de TP de radioprotection, il semblerait que l'effet néfaste du bremsstrahlung (i.e. le débit de dose plus (ou au moins autant) élevé après l'écran qu'avant) ne soit mesurable dans des conditions standard que pour des activités d'au moins 100 MBq. Typiquement avec des bêtas issus de la décroissance du Sr90 (546 keV et 2284 keV en énergie max).
En-dessous de cette activité, n'importe quel écran faisait l'affaire, peu importait la densité.

À bientôt.
SW
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Jeu 30 Sep 2010 - 14:12

bonjour tout le monde,

Auriez vous des livres à me conseiller sur la spectrometrie et les rayonnements de freinage?
Je ne connais que le livre de daniel blanc sur la spectro et la détection mais je n'arrive pas à me le procurer...
merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Jeu 30 Sep 2010 - 16:53

Bonjour,

Tiens, je retrouve mon premier post... Very Happy

As-tu été voir au rayon littérature du cirkus ?
Sinon, je ne sais pas si des ouvrages sont consacrés exclusivement au rayonnement de freinage (quoique ?), mais il en est fait mention dans tout ce qui a trait aux problématique de radioprotection. Par exemple, pour les accélérateurs linéaires d'électrons, on y parle des phénomènes induits (pour ce que je connais : technical reports series de l'AIEA).
Mais il faut peut-être avoir une idée de ton application, ce qui te concerne, vraiment ?

À bientôt.

SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Groucho
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Ven 1 Oct 2010 - 11:05

Bonjour benjamin14,

si l'activité est importante (?), compte tenu des énergies des émissions bêta du Re, l'apport d'une première couche de blindage léger pour arrêter les électrons peut être très efficace et permettre éventuellement de réduire sensiblement le besoin en plomb ou tungstène derrière.
Le rendement de freinage est effectivement proportionnel au Z du matériau et à l'énergie de l'électron. Plus le Z est petit, plus le rayonnement de freinage sera réduit. De mémoire, dans le cours d'un comparse à Maître Kloug qui sévit de temps en temps sur le forum, on peut calculer le rendement de freinage par une formule approchée (Rf = Z x E(énergie de l'e-) / 1200).
Je n'ai plus en tête les références biblio qui vont bien mais peut être que LB91310 pourrait de renseigner à ce sujet (?)

Hope it may help you!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rayonnement de freinage   Ven 1 Oct 2010 - 11:29

Bonjour
Sinon le cours de dosimétrie du Master réalisé par Alain FAUSSOT et que j'ai repris donne quelques éléments.
Je peux l'envoyer si tu me donnes ton adresse électronique en messagerie privée.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
rayonnement de freinage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RECH] Répartiteur de freinage, anti-brouillard et jantes
» pb de blocage de roues arrière au freinage sur Chrysler Voyager S2
» PB de vibration au freinage sur Chrysler Voyager
» Rayonnement écran dangereux
» Rayonnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: