Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Débit de dose pour une contamination atmosphérique

Aller en bas 
AuteurMessage
Isotope
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 14:21

Bonjour à tous, une fois encore je fais appel à vos lumières.

Je pense que ce n'est pas exagéré de dire que pour un nombre de RCA important, il faut tenir compte du débit de dose que cette contamination atmosphérique a engendré.

Si tel est le cas, quelles seraient vos méthodes directes (simple mesure au radiamètre?) et indirectes (remontrer à l'activité donnée par une balise de conta et en déduire le débit?) pour avoir ce débit.

Merci par avance.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 16:31

Bonjour,
ben il faut prendre quand même en considération le radio nucléique : si c’est du tritium, c’est mort...
Ensuite, avoir un ddd avec une valeur de contamination atmosphérique relevée, pas de tex sur ce genre de pratique mais je suis septique ( telle la fosse moyenne)

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Isotope
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 17:13

Re,

Je suis évidemment d'accord avec toi pour le tritium... mais la question se pose pour un émetteur gamma de forte énergie non?
Je me vois mal dire qu'à 700 RCA, par exemple, il n'y a pas de risques au niveau de l'expo externe
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 18:15

Bonsoir
Dans le cas d'interventions en zone très contaminante à Cadarache ou Marcoule par exemple, le fait d'avoir essentiellement des alpha n'expose que peu en externe. sauf s'il y a de l'américium-241 par exemple en quantité significative. Ce qui oblige les intervenants à porter un dosimètre opérationnel.
Donc je rejoins le propos de Fred : il faut connaître le ou les radionucléides en cause et les rayonnements émis.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 21:19

Bonsoir,
Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes : les RCA sont un outil pour aider les exploitants à « quantifier » le niveau de contamination atmosphérique, proposer un zonage radiologique et adapter les EPI. Ils n’ont pas vocation de définir un niveau d’exposition externe.
Après, si on prend le cas d’une exposition externe par immersion, je n’ai pas le retour d’expérience nécessaire pour statuer, mais je ne pense pas que l’on puisse avoir un niveau de contamination atmosphérique engendrant à lui seul un débit de dose significatif .... mais je peux me tromper...

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 21:54

Si tu as des RCA c'est qu'il y a une source de dissémination continue ou de remise en suspension. Cette source génère forcement un DED (sauf alpha) donc tu as probablement une balise d'irradiation ou une mesure de DED sur une cartographie.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Dim 25 Mar 2018 - 21:58

Bonsoir 
C’est vrai pour du gamma.
Moins vrai si ce n’est que du bêta pur (beaucoup plus rare).
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Lun 26 Mar 2018 - 9:46

J'ai travaillé à Cadarache, dans une cellule zone rouge où les gens y "plonger" quotidiennement (qui a dit zone interdite ?). C'était une cellule de reconditionnement de déchet, donc alpha et béta.
Le débit de dose dans la cellule "propre" (tous déchets évacués) devait faire dans les 5 µSv/h.
Mais vu que c'était une zone rouge et que les gens y travaillent avec adduction d'air, aucune balise atmosphérique. Et aucune balise irradiation non plus.

Dans beaucoup de cellule où les personnes travaillent avec adduction d'air, il n'y a pas de balise de contamination.
Revenir en haut Aller en bas
PaulF
Jongleur
Jongleur
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Lun 26 Mar 2018 - 9:50

Bonjour,
Sinon, il y a DOSIMEX...Bien sûr, il faut connaitre le nucléide et son activité spécifique...
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Lun 26 Mar 2018 - 18:12

Quand on rentre en zone rouge conta, l'évaluation du risque est faite sans EPI.
De plus même avec DOSIMEX ce qui compterait ce ne serait pas le spectre des RN en présence mais les RN ayant les taux de remise en suspension les plus élevées.
Sauf erreur de déshabillage on considère que l'exposition interne est nulle car la surpression de la tenue nous protège.


En s'appuyant sur un raisonnement de ce type, je ne vois pas l’intérêt de mesure l'ambiance car ce n'est pas l'exposition du personnel et les balises servent à évaluer le risque pour le personnel.

Généralement les presses hydrauliques dans lesquelles les futs métalliques sont transformer en galettes avant d'être coulée en fut béton ressemble beaucoup au conditions décrite par samael22.
Ou sinon les caissons de chaines blindée en démantèlement lors du passage au sablage rentre aussi dans ces critères.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Lun 26 Mar 2018 - 18:43

Bonjour
J'espère que c'est un lapsus de votre part ou un raccourci :
Une évaluation du risque sans EPI ??? Le zonage je veux bien, mais sûrement pas l'évaluation du risque.
Vous m'auriez dit ça, l'ancien inspecteur ASN que je suis vous aurez demandé de répéter, pour vérifier, avant un constat pour la lettre de suite.

Encore une fois mes anciens collègues à Cadarache font porter un dosimètre opérationnel dans les salles où l'on sait qu'il peut y avoir de l'américium-241 (et il vaudrait mieux d'ailleurs avoir le BON dosimètre actif). Un gamma, même de 60 keV on peut le mesurer.

Mais s'il n'y a pas de balise en zone rouge j'espère qu'il y en a dans les sas de déshabillage car, et vous le dites fort justement, c'est là où il peut y avoir un risque d'exposition interne.

Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Isotope
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Lun 26 Mar 2018 - 18:53

ayorosgirl a écrit:
En s'appuyant sur un raisonnement de ce type, je ne vois pas l’intérêt de mesure l'ambiance car ce n'est pas l'exposition du personnel et les balises servent à évaluer le risque pour le personnel.

Bonjour,

Effectivement je ne cherche pas à mesurer l'ambiance mais je cherche à anticiper la dose (du coup le débit de dose) que vont prendre les intervenants dans le "cas d’une exposition externe par immersion"
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 10:53

Bien entendu, il y a une balise conta dans le sas de déshabillage.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 10:59

OUF !! Je respire Very Happy
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 14:42

Et il y a une ligne d'air pour l'assistant au cas où il y ait un soucis.
Je me souviens d'une fois où il n'y avait plus de contafix à s'asperger sur la tenue avant de sortir. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 17:52

Iron Kloug a écrit:
Bonjour
J'espère que c'est un lapsus de votre part ou un raccourci :
Une évaluation du risque sans EPI ??? Le zonage je veux bien, mais sûrement pas l'évaluation du risque.
Vous m'auriez dit ça, l'ancien inspecteur ASN que je suis vous aurez demandé de répéter, pour vérifier, avant un constat pour la lettre de suite.

Iron Kloug

Bonjour,

Dans notre société l'évaluation des risques initiale se réalise effectivement sans EPI, le zonage ne prenant pas forcement en compte les taux de remise en suspension au poste de travail.
C'est la mise en évidence d'un risque radiologique par exemple de remise en suspension qui déclenche :
1) Essayer de supprimer/ réduire le danger par des actions de décontamination / assainissement
2) Essayer de supprimer l'exposition par la télémanipulation / la mise en dépression des réseaux / le confinement à la source
3 ) Si ce n'est pas possible ou suffisant réduire le risque par des EPC : SAS / Aspiration à la source / Filtration THE
4 ) en dernier recours dans les cas ou l'absence d'exposition ne peut être garanti les EPI sont utilisés par un travail en masque ou tenues ventilée. Dans ce cas des action de surveillances sont mises en place type balises atmosphérique en sortie de SAS / APA / cartographies périodiques.

Enfin le CEA valide l'analyse de risque radiologique ARR qui prend en compte le travaille avec la mise en œuvre de protection puis le DIMR.

L'ASN nous a déjà audité et n'as jamais trouvé la moindre chose à redire à l'application des 9 principes de préventions  article L. 4121-2 du code du travail. Mais peut être n'avons nous pas le même vocabulaire ? scratch


Après si le CEA aime jouer avec les mots en fessant la différence entre analyse et évaluation ou utiliser des trigramme partout franchement je ne vois pas ce j'ai à y redire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 17:59

ayorosgirl a écrit:
Bonjour,

Dans notre société l'évaluation des risques initiale se réalise effectivement sans EPI, le zonage ne prenant pas forcement en compte les taux de remise en suspension au poste de travail.
C'est la mise en évidence d'un risque radiologique par exemple de remise en suspension qui déclenche :
1) Essayer de supprimer/ réduire le danger par des actions de décontamination / assainissement
2) Essayer de supprimer l'exposition par la télémanipulation / la mise en dépression des réseaux / le confinement à la source
3 ) Si ce n'est pas possible ou suffisant réduire le risque par des EPC : SAS / Aspiration à la source / Filtration THE
4 ) en dernier recours dans les cas ou l'absence d'exposition ne peut être garanti les EPI sont utilisés par un travail en masque ou tenues ventilée. Dans ce cas des action de surveillances sont mises en place type balises atmosphérique en sortie de SAS / APA / cartographies périodiques.

Enfin le CEA valide l'analyse de risque radiologique ARR qui prend en compte le travaille avec la mise en œuvre de protection puis le DIMR.

L'ASN nous a déjà audité et n'as jamais trouvé la moindre chose à redire à l'application des 9 principes de préventions  article L. 4121-2 du code du travail. Mais peut être n'avons nous pas le même vocabulaire ? scratch
Bonjour
Je suis d'accord avec votre approche pour les 4 points que vous mentionnez.
C'est bien une définition des termes.
Dans le point 4 vous dites : en dernier recours dans les cas ou l'absence d'exposition ne peut être garanti les EPI sont utilisés par un travail en masque ou tenues ventilée. Dans ce cas des action de surveillances sont mises en place type balises atmosphérique en sortie de SAS / APA / cartographies périodiques.
Vous en arrivez bien à un moment à faire l'évaluation des risques en tenant compte des EPI, quand on ne peut pas faire autrement.
Et c'est souvent le cas pour les interventions en zone contaminante où des zones où il y a des risques de remise en suspension...
Et vos intervenants portent bien ces tenues.
Pour les termes du CEA j'ai écrit la première version des règles générales de radioprotection (RGR). Donc ARR et DIMR je crois savoir.

Puisque nous en sommes aux termes, je pense que l'ASN vous a inspecté (peut-être audité mais c'est plus rare).

Iron kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 18:11

Bonjour,

Effectivement c'est bien réalisé mais le formalisme qui nous à été demandé est :

Évaluation des risques = évaluation des risques initiale en tenant compte des EPI
ARR = l'évaluation des risques en tenant compte des EPI

Ettant bien d'accord sur les principes, nous appliquons le vocabulaire souhaité.

C'est comme les règles qui changent d'une installation à l'autre tant que les principes nucléaires sont respecté la déclinaison locale importe peut.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Débit de dose pour une contamination atmosphérique   Mar 27 Mar 2018 - 18:13

Bonjour
J'en reparlerai, à l'occasion, à mes anciens collègues du CEA qui sont en central.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Débit de dose pour une contamination atmosphérique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calcul contamination atmosphérique
» Une application pratique de mesure de contamination atmosphérique
» Calcul dose efficace engagée à partir de LCPA
» modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)
» Balise de contamination atmosphérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: La RP en INB-ICPE-
Sauter vers: