Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 REX sur gestion de votre salle de comptage gamma

Aller en bas 
AuteurMessage
Seba
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Mer 16 Mai 2018 - 15:06

Bonjour à tous,

Des prochaines évolutions d'organisation internes nous incitent à chercher des pistes d’optimisation sur certaines activités chronophages.

Mon laboratoire possède plusieurs chaines d’acquisition  de spectroscopie gamma. Le plein d’azote liquide des dewar de 30L se fait actuellement toutes les semaines, manuellement. Je suis intéressé par des retours d’expérience sur le fonctionnement en œuvre chez vous.

Quelques questions parmi d’autres :

  1. Quelle fréquence de remplissage de vos réservoirs cryogénique ?
  2. Est-ce que le système de pesée est une solution intéressante pour suivre le niveau d’azote restant (fiabilité, cout à l'investissement…) ?
  3. Quel est le risque pour le compteur, si l’on remplit un dewar vide et que le cristal avait commencé à ce réchauffé ?
  4. Maintenez-vous vos chaines toute l’année, ou en arrêtez-vous lors  des  périodes de faible utilisation (vacances d’été par exemple)
  5. Comment réalisez-vous le transfert manuel ? (montée en pression naturel du dewar de transfert, poussage à l’air comprimé ou N2, type de canne de soutirage…)
  6.  …

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Mer 16 Mai 2018 - 20:22

Hello Séba,

D'un point de vue strictement personnel, en ayant eu la chance de mettre en œuvre plusieurs méthodes de refroidissement
 - Depuis la nuit des temps, rien ne vaut ce bon vieux refroidissement classique à l'azote, mais c'est couteux, c'est du temps, et surtout, il y a ce fichu risque d'exposition à l'azote complété de sa copine l'anoxie.

- Au risque de provoquer un tolé chez les puristes, pour avoir gouté au froid d'origine électrique, et à ses capacités lorsqu'il est correctement mis en œuvre, je m'interroge, sur la pertinence de continuer à exposer des agents au risque azote et compagnie, dans le cas des postes fixes. J'aime bien les cryostats. Quand aux micro perturbations électriques générées par les micro vibrations, dans les conditions d'exploitation observées, il n'y avait pas de conséquences pour atteindre le niveau de performances attendues. (d'où l'éternelle question : quel est le niveau de performances attendu ?).


- L'expérience observée de loin avec un recycleur n'a pas été concluante, mais je n'avais pas le nez dessus pour te dire si c'est le recycleur qui posait problème, ou le détecteur, ou l'électronique, ou le mix des trois. Donc joker.
Question 2: je suis assez fan de la gestion par le nombre de jours de remplissage. Ou d'actions de remplissage.
Question 3 : pas de risque si tu avais attendu suffisamment longtemps pour que le cycle de réchauffement soit arrivé à son terme Smile

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.


Dernière édition par Gally le Mer 16 Mai 2018 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SW
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Mer 16 Mai 2018 - 20:44

Bonsoir Seba,

seba a écrit:

1. Quelle fréquence de remplissage de vos réservoirs cryogénique ?

1 fois par semaine pour des Dewar de 30 litres en manuel ou par d'autres moyens, cf. plus loin.


Citation :
2. Est-ce que le système de pesée est une solution intéressante pour suivre le niveau d’azote restant (fiabilité, cout à l'investissement…) ?


Je n'ai pas assez de recul pour vraiment me prononcer, on en a un depuis février dernier seulement, je dirais que c'est fiable, ça marche pour suivre le niveau, on sait où on en est.


Citation :
3. Quel est le risque pour le compteur, si l’on remplit un dewar vide et que le cristal avait commencé à ce réchauffé ?


Ce n'est pas génial, mais si ça arrive rarement ce devrait ne pas poser de problème. Tant qu'à y aller, autant la laisser se réchauffer complètement (cf. coupure estivale) ou le garder en froid en permanence. L'important est qu'il n'y ait pas de haute tension appliquée sur le cristal lorsqu'il n'est pas froid. En toute théorie, il y a une sécurité qui coupe la HT lorsque la T° n'est pas indiquée, mais ce n'est pas à utiliser comme système de coupure de routine, c'est à prendre comme un arrêt d'urgence disons.


Citation :
4. Maintenez-vous vos chaines toute l’année, ou en arrêtez-vous lors  des  périodes de faible utilisation (vacances d’été par exemple)


Il nous arrive les arrêter pour les périodes de vacances où personne n'est susceptible de venir les maintenir en froid.


Citation :
5. Comment réalisez-vous le transfert manuel ? (montée en pression naturel du Dewar de transfert, poussage à l’air comprimé ou N2, type de canne de soutirage…)


Canne de soutirage reliée au Dewar et circulation grâce à la pression appliquée au Dewar de transfert.


Citation :
6.

Dans le même sens que Gally (pensez à l'anoxie dans les lieux clos) :
Il convient d'envisager sérieusement des solutions alternatives, l'azote liquide est cher, nécessite de transférer des récipients lourds qui ne sont pas très mobiles pour peu que les surfaces ne soient pas parfaitement lisses (asphalte un peu abîmée, passage par des monte-charges pas toujours au top).
Alors à moins de se doter d'un super réservoir et d'installer une ligne de distribution qui arrive dans chaque aire expérimentale (nous avons ça pour un bâtiment accélérateur), nous avons opté pour nos besoins de service de RP pour un appareil qui produit de l'azote liquide à partir de l'air ambiant.

Ça marche plutôt bien, c'est encore un peu en rodage chez nous. C'est conçu pour ne plus avoir à intervenir manuellement, le dispositif est relié en continu au Dewar qui est posé sur une balance. lorsque le niveau passe en dessous d'un seuil, l'appareil se met à produire de l'azote liquide et l'envoie dans le Dewar.
Inconvénient : c'est horriblement bruyant, nous avons opté pour ne faire tourner le dispositif que le week-end pour faire un remplissage, ce n'est pas très rapide, environ 1 litre produit en 3-4 heures, donc si c'est très quasiment vide, il faut 3 jours pour remplir le Dewar de 30 litres.
Ah et c'est aussi très cher, ça fait pas mal d'azote liquide livré en vrac, mais si on considère que le détecteur a une durée de vie de plus de 15 ans (largement raisonnable), on y est.

@+
SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Mer 16 Mai 2018 - 20:55

Même point de vue que SW concernant les coupures estivales : il vaut mieux maitriser sa remise en chaud/froid, que de mobiliser une astreinte, qui n'a pas l'habitude des manips, et prendrai des risques, pour lui en premier, et bien plus loin, risquerait de griller du matériel.

Pour les détecteurs à faible volumes , et remplissage quotidien, il existe des boîtiers de commandes électroniques, horlogés, qui déclenchent à heure fixe le remplissage du détecteur. Les boîtiers SARA.

Mais comme beaucoup de bonne choses anciennes, mais pas assez rentables, ils ne sont plus fabriqués.
Au passage, si vous en avez dans vos placards qui prennent la poussière...un petit mp svp.... Sad

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Jeu 17 Mai 2018 - 8:22

Bonjour,

Merci pour ces premiers retours d'expériences
.
Sur le risque lié à l'azote liquide, on s'est appuyé sur le très bon rapport de l'AFSSET traitant des "risques liés à l’utilisation de l’azote liquide dans le cadre des activités d’assistance médicale à la procréation". Pas le meme contexte d'utilisation de l'azote, mais la gestion du risque est la identique : rapport

Chez nous ca donne le fonctionnement suivant :

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Jeu 17 Mai 2018 - 16:32

Pour le risque azote ayant la chance de travailler en milieu nucléaire on à mit une BAG au dessus des point de fuite et connecté sur la ventilation procédé.
Du coup pas risque =)
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Ven 18 Mai 2018 - 8:38

Bonjour Gally et SW,

Pouvez-vous m'indiquer le cout affraid de l'appareil électrique produisant du N2 liq.
Quels fabricants propose ce type d'équipement.
Un seul appareil peut alimenter plusieurs détecteurs (3 dans notre cas) ?

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: REX sur gestion de votre salle de comptage gamma   Lun 21 Mai 2018 - 18:47

Hello Séba,
Je t'envoie en mp les fournisseurs que je connais.
En revanche, je n'ai pas d'infos sur les tarifs, d'autant que je suppose qu'ils varient en fonction du volume des commandes.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
 
REX sur gestion de votre salle de comptage gamma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'y a-t-il dans votre salle d'attente à disposition des patients?
» Le bio dans votre salle de bain.
» astucess pour votre salle de bain
» Accrochez de l'eucalyptus dans votre salle de bain
» Salle de jeux p2 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Spectrométrie-
Sauter vers: