Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Radiologie et femmes enceintes

Aller en bas 
AuteurMessage
Nico14
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
avatar


MessageSujet: Radiologie et femmes enceintes   Mar 24 Juil 2018 - 14:11

Bonjour à tous,
dans certains cas nous sommes amené à réaliser des examens radiologiques chez la femme enceinte ; le médecin lui demande alors son accord pour la réalisation de celui-ci après lui avoir expliqué le bénéfice/risque et les mesures de radioprotection qui seront prises à son égard. 
Des collègues m'ont demandé s'il existe des formulaires de consentement éclairé pour imagerie RX chez la femme enceinte. Je n'en ai pas connaissance.
Quelqu'un aurait-il des infos sur ce sujet ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mar 24 Juil 2018 - 21:09

Bonjour Nico14,
la notion "d'éclairé" dans les divers consentements que l'on fait signé aux patients m'étonne toujours.
En réalité, on n'éclaire pas vraiment. Ça a plutôt l'effet inverse.
On explique ou pas, surtout on fait signer un formulaire comme quoi le patient a compris et on décharge sa responsabilité.

En réalité, le consentement "éclairé" c'est surtout une information claire et on doit demander au patient de reformuler pour s'assurer qu'il a compris. ...
Il faut expliquer  la justification d'un examen irradiant et expliquer au patient pourquoi on le fait et ce qu'on en attend.

Cela correspond à une analyse bénéfice/risque qui est mentionnée dans le compte rendu.

Faire signer ce type de consentement, c'est rendre le patient responsable des conséquences d'une irradiation. Ça me gêne un peu. (Et n'oublions pas qu'en définitive, c'est de toute façon le médecin qui est responsable). Cette signature sera sans valeur.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mer 25 Juil 2018 - 9:27

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec Domino : ne travaillant pas dans le médical, je suis toujours ressortie d'un examen irradiant avec cette impression d'avoir signé (ou accepté oralement) le fait d'avoir pris un risque. Jamais je ne me suis sentie rassurée sur l'intérêt et le bénéfice que cet examen pouvait avoir.
Alors est-ce parce que les médecins / manips radio n'ont pas pris / eu le temps d'expliquer correctement cette analyse bénéfice / risque, ou est-ce comme quand on lit la notice de n'importe quel médicament, et qu'on se rend compte que les potentiels effets secondaires peuvent être bien pires que le mal pour lequel on souhaite prendre ledit médicament...?
Certaines fois, je me demande s'il faudrait vraiment parler de ces risques, surtout à de jeunes parents qui font passer un examen à leur petit, ou à des femmes enceintes scratch. Ou alors il faut savoir les rassurer, immédiatement mais aussi après coup (et ça, c'est plus compliqué...).
Faire signer un formulaire de consentement à une femme enceinte, emprise à un ouragan d'hormones et qui se pose déjà 1001 questions sur ce qui lui arrive en-dehors de cet examen, me semble contre-productif (et je sais de quoi je parle !).

_________________
annelise  scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
Nico14
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mer 25 Juil 2018 - 14:24

Merci pour vos réponse.
En fait je ne pense pas ce consentement comme "engager la responsabilité de la patiente en cas de problème" mais plutôt "comme ne pas pénaliser le professionnel de santé en cas de problème" (en disant par exemple qu'on a fait l'examen sans informer la patiente et que si on lui avait dit elle ne l'aurait pas fait !)
Car en toute logique si l'examen est réalisé c'est qu'il est justifié (sachant en plus que les doses dans le domaine du radiodiagnostic sont généralement faibles et n'augmentent pas significativement le risque de cancer ou de malformation par rapport à leur incidences naturelles (cf. IRSN)).
Certains centre ont des fiches d'information sur les examens radiologiques (avec notamment les effets indésirables des produits de contrastes) qu'ils font signer aux patients.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mer 25 Juil 2018 - 19:14

Bonsoir,
en fait il faut pouvoir démontrer que le patient a reçu des informations.
La signature n'a aucune valeur légale.
Pour ce qui est de l'information...on parle de dose en Gray ou en Sv et sur le compte rendu on se retrouve avec PDL 1000mGy.cm!
Il va donc falloir expliquer (il suffit de voir les nombreux post sur le forum).

Il est nettement plus facile d'expliquer une allergie, voire de la rechercher par un questionnaire.
Pour l'anecdote, on recherche souvent des allergies croisées: allergie aux kimis???= allergie probable au latex. (ne me demandez pas pourquoi

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
PCR02
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mar 21 Aoû 2018 - 12:43

Bonjour,

je suis manip en imagerie médicale.
je ne parle pas systématiquement de dose avec mes patients, loin de là ... en fait, c'est pour les femmes enceintes et les enfants accompagnés des parents que je prends le temps d'expliquer l'intérêt (si le prescripteur ne l'à pas fait) de l'examen (après avoir essayé de ne pas le réalisé immédiatement ou envisager une alternative avec les radiologues) face à un risque faible lié à l'exposition.

après, il faut voir l'indication :
ce n'est pas la même chose d'expliquer le risque lié aux RI pour un scanner de pelvimétrie (spécialement protocolé pour une femme enceinte), un uroscan pour recherche de calcul (substituable par l'echo), ou une radio de main réalisé chez une femme enceinte ou un enfant avec un tablier de 0.5mm pour forte suspicion de fracture (avec cliniquement des "articulations surnuméraires douloureuses") !

il y a aussi le coté anxiogène des rayonnements : dire a quelqu'un "vous allé passer une radiographie" ne fait pas peur, par contre : "vous allez être exposé à des rayonnements ionisants" ou mieux : "irradié"  affraid c'est la panique... alors que c'est la même chose...
Il y a des mots qu'il est inutile d'employé pour un risque qui est mesuré... quand je prends du paracétamol, mon médecin/pharmacien ne me dit pas que je peux abimer mon foie.

Je pense que, comme pour les médicament on pourrait fournir une notice avec les risques, a chacun de décider si il veut la lire !
#hypercondriaque qui ressent des picotements dans la main quand je fait tourner l'anode de mon tube... a cause selon lui des "rayons radioactifs de la couche d'ozone" rien compris ... que je n'ai pas encore envoyé...    SORCELERIE !

pour moi consentement éclairé c'est = à langage adapté à la situation et à la Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mar 21 Aoû 2018 - 16:36

Bonjour
Oui,  j'aime bien la dernière définition : langage adaptée à la situation et la personne.
Ce qui veit dire que c'est au professionnel de ne pas donner des informations identiques à tout le monde.
C'est comme ça.
Iron kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mer 22 Aoû 2018 - 13:36

Est ce nécessaire de donner les informations aux patients ? Le médecin n'aura-t-il pas une meilleure appréciation du rapport bénéfice risque ? Est ce que l'information ne va pas stresser inutilement les patients ?


Peu de personnes auraient choisi la pilule rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Funambule
Funambule
avatar


MessageSujet: Re: Radiologie et femmes enceintes   Mer 22 Aoû 2018 - 15:48

Bonjour
Dans la réglementation actuelle l'information doit être faite dans le cas de la médecine nucléaire et les femmes en état de grossesse.


« Article R. 1333-58. – I. – Lorsque l'exposition aux rayonnements ionisants concerne une femme en âge de procréer, le demandeur et le réalisateur de l'acte recherchent s’il existe un éventuel état de grossesse, sauf si cette recherche n’est pas pertinente pour l’exposition prévue.
 
« II. – Pour les femmes en état de grossesse ou allaitante ou si l'éventualité d'une grossesse ne peut être exclue, l’évaluation de la justification de l’acte prend en compte l'urgence, l'exposition de la femme et de celle de l'enfant à naître. Quand l’acte est justifié, l’optimisation tient compte des doses délivrées à la femme en état de grossesse ou allaitante et à l’enfant à naître.
« Des conseils sont, le cas échéant, donnés à la femme pour suspendre l'allaitement pendant une durée adaptée à la nature des radionucléides utilisés notamment lors d’un acte de médecine nucléaire.


« Article R. 1333-59. – Des informations concernant la protection des femmes en état de grossesse ou allaitante sont fournies à celles-ci avant leur exposition éventuelle, notamment par voie d’affichage dans les locaux d’accueil et la salle d’attente.
 

« Article R. 1333-64. – Avant et après un acte de médecine nucléaire à visée diagnostique ou thérapeutique ou un acte de curiethérapie par implants permanents, le réalisateur de l’acte fournit au patient ou à son représentant légal des informations orales et écrites appropriées sur le risque des rayonnements ionisants et les instructions nécessaires pour limiter l'exposition aux rayonnements ionisants des personnes qui seront en contact avec lui.
« Ces informations et instructions sont délivrées avant que le patient ne quitte le service de médecine nucléaire ou de radiothérapie.

A force de lire ce texte je n'ai pas retrouver d'obligation sur les autres patients, ce qui me semble quand même étonnant.
En tant que patient en chirurgie interventionnelle, je suis le client emm.....
Car j'ai bien sûr demander tout mon compte rendu radiologique..

Iron kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Radiologie et femmes enceintes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Métiers de femmes
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» Les femmes sont exigeantes
» l'APCE aide les Femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: