Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Constante de désintégration... variable en fonction du matériau

Aller en bas 
AuteurMessage
Seba
Acrobate
Acrobate
Seba


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 17 Aoû 2020 - 17:14

Bonjour,

https://www.youtube.com/c/nuclearsecuritynsspi/featured propose des cours en ligne intéressants.

Une vidéo du module "NSSEP Basic Nuclear & Atomic Physics" explique la décroissance radioactive. Il est indiqué que :
"La constante de désintégration n'est influencée par rien. Les noyaux sont assis là à jouer à la roulette russe et à ne parler à aucun des autres noyaux"
puis, l'intervenant rajoute 
"En fait, il y a une forme de désintégration dont nous ne parlons pas ici qui est influencée par la structure cristalline, donc les constantes de désintégration varient un peu en fonction du matériau"

Savez-vous de quel phénomène il parle ?

le lien vers la vidéo (c'est vers 2 min 20 secondes) : https://youtu.be/YWGdk1jNJVA

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Contorsionniste
Contorsionniste
Iron Kloug


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 17 Aoû 2020 - 17:44

Bonsoir
Je viens d'écouter et j'ai cherché.
J'ai trouvé ça :


Exemples
Le béryllium 7 est radioactif ; la variation relative de sa constante de désintégration selon qu'il est seul ou lié dans une molécule de F2Be est de l'ordre de 0,1 %1. Cela est dû au fait que le fluor, très électronégatif attire les électrons superficiels du béryllium et modifie ainsi grandement le champ électrique au sein du noyau.

Un atome entièrement ionisé peut voir sa constante de désintégration fortement modifiée, l'ionisation pouvant favoriser des modes de désintégration. Par exemple la demi-vie du rhénium 187 entièrement ionisé est de (32,9 ± 2,0) ans contre 41 milliards d'années pour l'atome neutre, et celle du dysprosium 163 entièrement ionisé de 47+/-4 à 5 jours alors que l'atome neutre est observé stable.

Ce sont des particularités. Toujours intéressant d'avoir l'information dont on ne se sert pas dans les cas généraux.

Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Acrobate
Acrobate
Seba


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyMar 18 Aoû 2020 - 9:13

La vie d'un noyau radioactif est risquée... et encore plus quand il perd quelques électrons

Merci Kloug

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Acrobate
Acrobate
Dark Templar


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 24 Aoû 2020 - 11:31

Info très intéressante. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
Samael22


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 7 Sep 2020 - 10:32

Je l'ignorai !
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyVen 11 Sep 2020 - 16:58

Interessant
Le cas du Dysprosium 163 m'étonne.
J'aurai compris pour une désintégration par capture électronique si on enlève tous les électrons. Mais l'inverse..?
On en apprend tous les jours, ou presque

Gluonmou qui revient un peu
Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Acrobate
Acrobate
Dark Templar


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 9:11

Ah le retour du gluon ! Tes analyses et proses nous manquaient !
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 10:23

Merci Dark Templar, j'avais perdu le fil pendant le confinement.
Sinon pour le Dysprosium163 rien sur le Net en première approche si ce n'est qu'il est effectivement stable. Mais comme je fais confiance à Kloug, j'ai essayé de réfléchir sans le Net (c'est possible)
Pour être instable bêta un noyau doit avoir un isobare Z-1 ou Z+1 de masse inférieure.
Donc le Dy163 étant stable il doit être en bas de la parabole de masse de la famille 163, et je ne vois pas comment la chose pourrait changer juste en enlevant les électrons.

Or en fait voici un zoom sur cette parabole de masse.On fait le constat suivant : le niveau du Dy163 est 2,5 keV en dessous du Ho163 (ce dernier étant alors instable CE avec une période très grande because un Qce de 2,5 keV, je n'avais jamais vu aussi petit)

Que viennent faire les électrons là dedans. Et bien étant lié au noyau il participe à faire baiser la masse d el'ensemnle, noyau compris. En arrachant les électrons, on doit fournir de l'énergie ce qui tend à faire augmenter la masse du noyau.  Et comme 2,5 keV c'est largement dans la gamme des énergies de liaisons électronique c'est suffisant pour refaire passer le Dy136 au dessus du Ho163 tout en restant dans son état fondamental (on ne fabrique pas un isomère).
Et paf, le Dy163 devient alors un émetteur bêta -.
Je vais passer les paraboles de masse en revue (avec gants blancs) pour voir s'il y a d'autre cas potentiels
Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Dy16311
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 10:30

J'ai commencé ma revue, pas évident parce qu'il y a du monde.
J'ai trouvé une autre "anomalie", pas en bas d'une parabole, mais qui est dans le même esprit.
Dans la famille 143 (donc famille impaire soit parabole simple) le Xe 136
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 10:49

Je reprend car je n'ai pas pu réediter le post ci dessus qui démarrai mal, très mal, et envoyé par erreur
On reprend :
J'ai commencé ma revue, pas évident parce qu'il y a du monde.
J'ai trouvé une autre "anomalie", pas en bas d'une parabole, mais qui est dans le même esprit.
Dans la famille 136 (donc famille paire soit parabole double) le Xe 136, sur la partie gauche de la parabole (bêta-) est juste un poil en dessous du Cs136, pas sufissant pour que ce dernier fasse une transition Ce vers le Xe ( comme pour les noyaux blindés type K40 bien connu)
Donc sans être en bas de la parabole le Xe136 est sur un minimum local.
Il est possible qu'en enlevant tout ses électrons (ou juste 1 sur la couche K) il repasse au dessus du Cs136 et fasse une transition bêta-
En attendant il est quasiment bloqué, quasiment parce que l'on voit bien qu'il est instable mais avec une période dont on ne donne qu'une valeur basse : 2,36E21 ans, astronomiquement plus grande que l'âge canonique de notre Univers visible( 13E9 ans). Et la transition serait alors une transition double bêta - vers le Ba136 (donnée Nudat), en bas de la parabole, comme son frangin le Ba137.
Et les transitions double c'est un truc que les physiciens de haute volée adorent, car elle permettent d'étudier la masse du neutrino entre autres (ne me demandez pas comment)
Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Xe13610
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Acrobate
Acrobate
Seba


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 11:08

Dark Templar a écrit:
Ah le retour du gluon ! Tes analyses et proses nous manquaient !
Tout pareil pour moi ! Gluonmou is back

https://youtu.be/44gD94kl5CU

_________________
Sébastien
Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Contorsionniste
Contorsionniste
Iron Kloug


Constante de désintégration... variable en fonction du matériau Empty
MessageSujet: Re: Constante de désintégration... variable en fonction du matériau   Constante de désintégration... variable en fonction du matériau EmptyLun 14 Sep 2020 - 11:11

Merci Gluon pour toutes les précisions.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Constante de désintégration... variable en fonction du matériau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Physique nucléaire et radioactivité-
Sauter vers: