Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La balade du tritium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 13:57

Bonjour,

Alors aujourd'hui, je me pointe au labo où ils manipulent du tritum (thymidine) et je me rend compte qu'ils ne manipulent quasiment pas en zone chaude mais dans leur propre labo, qui n'a pas de pièce chaude et donc sans aucune signalisation, je parle pas de la ventilation.
Je commence à faire une drôle de tête, là ils me disent "on a une source dans le frigo, elle fait 30 méga à peu près". En fait 30 MBq j'ai vérifié.
Sur le frigo, un autocollant avec un sigle radioactif, type de ceux qu'on peut trouver dans les malabars. Seulement "on fait la dilution au labo "chaud"" (plateforme isotopique, c'est là que sa se passe normalement). Du genre on a rien fait de mal.
Et après ils remontent leur solution tritiée à 30MBq dans leur labo froid (en passant par 4 couloirs un ascenseur et 3 pièce techniques) et fond leur manip. Ensuite ils redescendent (même parcours) le produit de leur manipulation (cellules marquées) dans un tuperware et manip 5 minutes dans la pièce chaude qui leur est réservé.
Bien sûr, avant tout se faisait dans la pièce chaude. Ils ont décidé autrement et n'ont rien dit à personne, mais vraiment personne et l'on écrit sur un bout de papier qu'ils se sont garder de me donner.

Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:13

1) Met les sources sous clef!
2) Contrôle toutes les zones ou ils on put se promener...
3) Fait un courrier au titulaire de l'autorisation et à l'employeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:14

Là, il faut remettre de l'ordre dans l'organisation du travail et mener une réflexion sur l'organisation pratique à mettre en place pour ce genre de manip: procédure (qui fait quoi, comment, selon quelles règles,...) et classer le labo froid en labo chaud.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:20

Re,

On est d'accord sauf que les zones classées où l'on manipule doivent être regroupé géographiquement donc leur labo va rester froid.
Sinon, la hache ou le stylo? Les deux mon capitaine!
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:23

On arr^te tout et on reprend tout à zéro ( en parlant doucement et en articulant).

je pense qu'une mise au point sérieuse s'impose, tu enfermes les sources et tu ne les rends que quand les responsables auront bien compris comment ça marche!!! et une fois que tu auras contrôlé toute les zones de passage.

Ne pas oublier les traces écrites et les courriers à l'employeur!!!





modo3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:47

Bonjour
Je vais dans le sens des klowns et ouvreurs.

Même si le seuil d'exemption pour le tritium est situé à 109 Bq, il s'agit de thymidine avec un autre type de risque.
Donc je rejoins le discours de respect strict des règles.

En même temps on peut très facilement le mesurer. Dans mon souvenir les appareils que j'utilisais permettaient de descendre à une limite de détection de 100 Bq/l
D'après les transparents sur le site des journées tritium en 2009 de la SFRP (à regarder absolument)
http://www.sfrp.asso.fr/spip.php?article299
un article donne les limites de détection
http://www.sfrp.asso.fr/IMG/pdf/07-NBaglan.pdf
On descend à 20 Bq par kg (ou par litre pour de l'eau).

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Jeu 12 Aoû 2010 - 20:48

ce que j'en pense??

Dans un premier temps, en tant que PCR je me dit que je démissionne!!
Après avoir poussé une bonne gueulante, dans le genre "mais vous êtes vraiment débile, ça sert à quoi à votre avis un labo chaud, et je vous aide le chaud c'est pas pour dire qu'ont peut y chauffer le café, et c'est pas parce que vous y mettez un frigo que ça devient un labo froid!!" je me dit qu'ont va tout remettre à plat:
- un courrier au titulaire et au chef d'établissement.
- restriction d'accès aux sources dans un premier temps.
- séance d'information à tout le personnel devant manipuler ces sources (bon la c'est même de la formation) avec comment maniper, ou, précaution à prendre etc...
-si tout se passe bien par la suite allègement des restrictions d'accès aux sources

Enssuite il faut peut être aussi discuter avec les gens qui manipulent ces sources pour voir si le système actuel n'est pas trop contraignant, et si il peut être envisageable de modifier le labo chaud ou d'en crée un autre ailleurs... il faudra peser le pour et le contre (temps gagné, coût, simplification des manipulation, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Ven 13 Aoû 2010 - 13:29

Bonjour,

On peut trouver des valeurs (notamment sur le site du CEA) de l'activité maximale manipulable concernant le tritium. Qu'est-ce que sa vaut d'un point de vue légal? J'ai bien ma petite idée mais j'aimerai avoir d'autres avis.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Ven 13 Aoû 2010 - 14:37

Bonjour

L'activité maximale manipulable ne peut être que liée aux équipements que l'on utilise.
Je m'explique : on peut manipuler une quantité de tritium, sur pailliasse, sous hotte ventilée ou en boîte à gants (comme sur des centres CEA).
L'activité maximale manipulée sera différente selon les équipêments et notamment ceux de protection collective que l'on utilise.
Dans l'ouvrage "radionucléides et radioprotection" on trouve des valeurs de ce type.
Réglementairement l'activité que vous manipulez poeut faire changer de statut votre installation (du type ICPE ou même INB - installation nucléaire de base). A part ça, il n'y a pas de valeurs définies.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Ven 13 Aoû 2010 - 16:34

Bonjour,

Je plussoie Kloug.
En complément, les autorisation ASN reprennent généralement des activités maximales mise en œuvre par radionucléides. Parfois, certaines sont détaillées par local. Ces valeurs sont alors contraignantes.
Si ton autorisation est suffisamment détaillée, tu y retrouveras aussi les locaux où tu es autorisé à stocker/manipuler des sources. Dans ce cas, l'utilisation dans un local non autorisé ne sera pas possible.

Space
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Lun 16 Aoû 2010 - 10:14

Bonjour,

Merci pour ces réponses. Je possède l'ouvrage nommé par Kloug, et les valeurs données sont assez basses. La question: puis je me baser la dessus, entres autres, pour justifier le fait de faire dégager leur manipulations de leur labo, et les faire revenir sur le plateau isotopique?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Lun 16 Aoû 2010 - 10:24

Bonjour
Jakwel a écrit:
Je possède l'ouvrage nommé par Kloug, et les valeurs données sont assez basses. La question: puis je me baser la dessus, entres autres, pour justifier le fait de faire dégager leur manipulations de leur labo, et les faire revenir sur le plateau isotopique? Merci
Je pense que les valeurs définies dans cet ouvrage (je ne suis pas à mon bureau car Fontenay est fermé aujourd'hui mais je suis derrière mon micro car je suis d'astreinte au niveau du pôle maîtrise des risques) sont faites pour assurer la sécurité des manipulateurs.
Je vérifierai demain à moins que d'autres donnent un avis.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Dim 22 Aoû 2010 - 2:13

Ce que j'en pense de plus que les avis déjà donnés :

  • bienvenue au club des PCR entourloupés par un labo de bio : ils utilisent en un mois ce que la scintigraphie utilise pour un seul patient mais ne perçoivent pas le problème. Pour paraphraser une humoriste : "C'est pas qu'ils sont contre, ils ne savent même pas ce que c'est." Donc formation en rangs serrés.
  • la thymidine pose selon moi un problème de quantification de l'incorporation en cas d'incident pour moi : elle est moins volatile que le tritium dispo dans mes tables* mais par contre elle va se fixer direct dans l'ADN.
  • les produits chimiques utilisés dans la manipulation sont moins détectables mais bien plus dangereux que le tritium.
  • vivement les techniques froides en cours de développement.
  • Courrier +++, parce que maintenant que tu as constaté que les modes opératoires ne sont pas ceux qui étaient écrits ou auraient du l'être, ta responsabilité de PCR est pleinement engagée.

* et je n'ai pas les moyens de détection évoqués à la journée tritium
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Lun 23 Aoû 2010 - 12:36

Bonjour,

Merci encore pour ces réponses. Au fait Balda t'as vu le message que je t'ai envoyé en mp?
Concernant cette histoire j'ai trouvé des surfaces contaminés au tritium dans un batiment qui n'aurait jamais du accueillir cette matière. Le courrier est près à partir, réunion avec quelques directeurs demain... Ca va saigner

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Lun 23 Aoû 2010 - 13:31

Hello Jakwel,
Je suis de retour au bureau aujourd'hui. Je purge le tas des trucs urgents et je te prépare ça par mail.

Balda


Dernière édition par baldaquin le Lun 23 Aoû 2010 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La balade du tritium   Lun 23 Aoû 2010 - 13:40

Yes
C'est tout bueno pour le jako
Revenir en haut Aller en bas
 
La balade du tritium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade au pays Basque
» Balade en Cotentin.
» balade en forêt
» Porte bébé en'balade de Pinjarra
» RANDO/BALADE en POUSSETTE dans les Alpes-maritimes/alentours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: