Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
cyclope
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
cyclope


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyMar 9 Mar 2021 - 17:43

Madames et Messieurs les Clowns,

Je souhaiterais savoir si les services de radiothérapie sont équipés de dosimètres opérationnels, voire même sont dans l'obligation d'en être équipés ?

Je n'ai pas l'impression qu'il existe une obligation formelle que les services de radiothérapie mais ça n'est pas très clair pour moi.
J'ai retrouvé une référence au texte suivant dans un ancien post de 2010 :
http://affairesjuridiques.aphp.fr/textes/circulaire-dhose4-n-2007-230-du-11-juin-2007-relative-a-la-securisation-de-la-pratique-de-la-radiotherapie-oncologique/
Mais ça ne répond pas vraiment à la question car il est écrit dans cette circulaire "présentes recommandations." donc je comprends que ce texte n'impose pas d'obligation...

Vu que les zones contrôlées en radiothérapie peuvent être définies de manière intermittentes je suppose que le personnel peut toujours éviter d'y pénétrer. Mais çA ne répond pas vraiment à la question... et les fiches INRS ne répondent pas non plus formellement à cette question.


Au delà de l'aspect réglementaire, est ce que des personnes travaillant radiothérapie pourrait me faire part de leur retour d'expérience  s'il vous plait ?

Est ce que des dosimètre opérationnels sont présents en radiothérapie externe ? 
en curiethérapie HDR ? 
en curiethérapie basse dose avec implentation grain Iode 125 ?

Est ce quel que chose de vérifié lors d'inspections de la radioprotection ?

Est ce que ces dosimètres opérationnels vous paraissent utiles ou bien vous pensez que ça ne sert à rien dans ce domaine ?

Merci d'avance pour vos retours 

Cyclope
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyMar 9 Mar 2021 - 20:17

Bonsoir Cyclope,
je ne travaille pas en radiothérapie, mais peux te faire part de mon retour d'expérience.
La dosi op est exigée lors d'accès à une zone contrôlée, quelle qu'elle soit (risque d'exposition externe ,bien sur). 
En radiothérapie, le zonage radiologique de la salle de traitements est lié à l'activation de la tête (E > 10 MeV), hors phase de traitement, qui dépasse rarement un rayon de plus d'un mètre autour de la tête. Si le personnel se positionne bien par rapport à la tête de l'accélérateur lors de l'installation ou la récupération du patient il n'est pas physiquement parlant dans la zone contrôlée.
En curie HDR, l'accès à la chambre de traitement ne peut se faire que lorsque la source a réintégré le projecteur et le blindage de celui-ci garanti au maximum un zonage associé à une ZS . Par contre, il y a toujours la situation d'urgence avec la possibilité d'intervenir en cas de blocage de la source en présence d'un patient et là, la dosi op a toute sa justification..
Coté LDR, je n'ai pas de Rex sur le niveau d'exposition dans la salle lors de l'implantation des grains, mais bon, coté énergie, c'est pas violent l'125I.
Hors aspect réglementaire, mon saint patron, c'est Saint Thomas...L'intérêt de la dosi op, c'est que le personnel voit et connaît sa dose en temps réel. Là où ça coince, c'est l'aspect financier lié à l'achat et la maintenance des appareils...

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Acrobate
Acrobate
Dark Templar


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyMer 10 Mar 2021 - 15:46

Je vais parler de ma petite expérience terrain en tant que manip avant d'arrêter: pour les traitement avec accélérateur linéaire, tomothérapie, pas de dosi opé.
Pour la curiethérapie, c'était dosi opé obligatoire.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés
Revenir en haut Aller en bas
cyclope
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
cyclope


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyMer 10 Mar 2021 - 16:38

Merci pour vos réponses.

EN RADIOTHERAPIE EXTERNE si je comprends bien alors PAS de dosimètres opérationnelle :
- Selon les textes pas obligatoire vu que le personnel ne pénètre pas en zone contrôlée dans des conditions de travail normales selon tes explications Fred  
- sur le terrain pas utilisé avec des accélérateurs de particule selon ton expérience terrain Dark Templar. Et je suppose que l'ASN aurait un jour sorti le bâton si ça n'était pas bien...
Pourrais tu s'il-te-plait juste me préciser si c'est un retour plutôt assez récent ou bien remontant à plusieurs années ? 


EN CURIETHERAPIE ça me parait moins clair :
- Selon les textes pour curiethérapie avec projecteur de source HDR c'est vrai Fred normalement le personnel ne pénètre pas non plus en zone contrôlée vu que les protection assurent protection suffisante pour classement ZS. Effectivement il y a le cas d'une intervention d'urgence avec source coincée à considérer... mais on sort complètement des conditions de travail normales. Donc suivant la même logique que pour la radiothérapie externe on peut considérer que la dosi opérationnelle n'est pas réglementaire obligatoire non ? 

Ou bien peut-être existe t-il une autre obligation de port de dosimètres opérationnels réglementaire spécifiquement liée au fait qu'en curiethérapie HDR une source scellée classé HAUTE ACTIVITE est utilisée ?
Ou bien une obligation liée au fait que le personnel intervenant en condition d'urgence dans une telle situation risque vraiment de dépasser la limite de dose de 20 mSv  (il me semble qu'il existe des textes spécifiques concernant les intervention en urgence dans le but de sauver une vie.. avec une dose limite ou contrainte plus élevée que 20mSv... mais je ne suis pas sur) ?

- Sur le terrain mes petits calculs indiquent qu'une personne intervenant en urgence à 1 mètre de la source Ir-192 de 10Ci risque de dépasser la limite de 20mSv en seulement 20 secondes (débit 4,1 Gy/h à 1 mètre -> 1 mSv/s grosso modo). Dans cette optique "intervention d'urgence" autour d'une source haute activité je comprends la justification d'avoir un tel appareil. 
En  poursuivant cette logique un dosimètre bague pourrait aussi être utile. En cas de retrait manuel (sans pince) la dose limites aux extrémités de 500mSv peut aussi être dépassée en à peine 5 secondes (débit 410 Gy/h à 1cm mètre -> 100 mSv/s grosso modo). Avec pince "long manche" le débit de dose est sans doute plus faible mais je me demande si c'est vraiment pratique et réaliste en curiethérapie gynécologique ... et si ça n'est pas plus chronophage ce qui du point de vue de la pauvre patiente impliquée est finalement encore pire... et sauver la vie de la patiente passe à mon avis  avant cette "optimisation" de la protection des intervenant d'urgence par la distance !
Dark Templar pourrais-tu me préciser pour quels types de curiethérapie (HDR / PDR / LDR I-125 prostate ou autre) "c'était dose opé obligatoire" ? 

D'où de nouvelles questions pour les acteurs du terrain :
- est ce que l'utilisation de la pince "long manche" est possible et recommandé pour le retrait d'un applicateur avec source HDR coincée dans patient ? Ou bien sinon dans quels cas l'usage de cette pince est recommandé ?
- est ce que le personnel intervenant en curiethérapie (HDR ou autre ) est aussi équipé de bagues dosimètriques ?

Au plaisir de vous lire encore 

Cyclope
Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Acrobate
Acrobate
Dark Templar


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyJeu 11 Mar 2021 - 11:14

cyclope a écrit:
- sur le terrain pas utilisé avec des accélérateurs de particule selon ton expérience terrain Dark Templar. Et je suppose que l'ASN aurait un jour sorti le bâton si ça n'était pas bien...
Pourrais tu s'il-te-plait juste me préciser si c'est un retour plutôt assez récent ou bien remontant à plusieurs années ? 


EN CURIETHERAPIE ça me parait moins clair :
Dark Templar pourrais-tu me préciser pour quels types de curiethérapie (HDR / PDR / LDR I-125 prostate ou autre) "c'était dose opé obligatoire" ? 

Mon expérience a été il y (déjà) 10 ans. Avant que je reprenne mes études en master de physique.
Je n'ai fait qu'un an en radiothérapie, de 2010 à 2011. Les souvenirs sont lointains.

Pour la curiethérapie je n'étais pas le manip attitré et n'avait qu'accompagné sur plusieurs interventions de placement de grains d'iode 125 pour le traitement du cancer de la prostate, ou encore placement d'un applicateur pour traitement HDR de cancers utérus avec iridium 192. De mon souvenir, on l'avait de base. Mais j'avais à l'époque moins d'expérience et la radioprotection m'intéressait beaucoup moins que maintenant... Donc je ne pourrai pas aller beaucoup plus loin sur l'explication, navré.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyJeu 11 Mar 2021 - 20:15

Bonsoir,
à 1 mètre de la source Ir-192 de 10Ci risque de dépasser la limite de 20mSv en seulement 20 secondes (débit 4,1 Gy/h à 1 mètre -> 1 mSv/s grosso modo).
Ton calcul est plus que bizarre : 10 Ci ne donne pas un DDD de 4,1 Gy/h mais plutôt 50 mGy/h... Ca change un peu la donne...
A ma connaissance, il n'y a pas de texte qui impose la dosi op  du fait de la présence d'une SSHA, c'est uniquement l'analyse de risque et le zonage radiologique qui lui est associé qui impose réglementairement son port ( :pig:) (désolé) Tout repose réglementairement sur ça (analyse de risque et zonage)
Après le port de la dosi op peut effectivement être généralisé au personnel ayant accès à ces équipements de travail, le plus dur ensuite sera de trouver les bons arguments pour justifier cette dépenses auprès de l'employeur.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
cyclope
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
cyclope


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyVen 12 Mar 2021 - 8:20

Bonjour Fred, 
Effectivement tu as raison j'ai fait une erreur très grossière dans l'estimation du débit de dose à un mètre (divisé par 100 le débit de dose à 1cm au lieu de divisé par 100^2... faut que je retourne à l'école c'est grave!). Merci beaucoup pour cette correction ça sert d'échanger !
Effectivement débit de dose à 1 mètre environ 50 mGy/h. Donc pas de risque de dépasser 20 mSv pour une durée d'intervention compatible avec son objectif principal : sauver la patiente en retirant la source au plus vite !
Finalement je ne trouve pas que l'argument "intervention d'urgence" justifie plus la dose Opérationnelle en curiethérapie HDR qu'en radiothérapie externe...
Peut-être quelqu'un aurait-il de meilleurs arguments en tête ?

Cyclope
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule
benjamin14


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyVen 12 Mar 2021 - 10:26

Bonjour à tous,
Oui calcul faux; Nous possédons des projecteurs de source et le débit de dose mesuré à 1m est pour une source neuve , de l'ordre de 70mSv/h.
Pour info, dans nos procédures, port dosi op obligatoire pour les personnes identifiées pour intervenir en situation d'urgence lors de chaque traitement HDD/PDR.
En effet, le port de la dosi op est lié au zonage mis en place; lors de ces traitements , nous sommes en zone rouge/orange.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
cyclope
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle
cyclope


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyVen 12 Mar 2021 - 11:27

Merci benjamin14 pour ce retour du terrain très utile, 

En curiethérapie HDR peut-on considérérer que, en cas de situation d'urgence, le port du dosimètre opérationnel est réglementairement obligatoire pour avoir le droit de pénétrer dans la salle étant donné qu'elle est classée zone contrôlée quand la source est bloquée en position sortie ? Autrement dit le personnel n'aurait théoriquement pas le droit de rentrer dans la salle sauver la patiente s'il n'était pas équipé de la dose opérationnelle ?

benjamin14 en radiothérapie externe est-ce que le personnel porte aussi des dosimètres opérationnels, bien que ce ne soit pas obligatoire non plus  ?

PS Very Happyésolé encore pour les grosses erreurs de calculs heureusement corrigées (bien sur il fallait lire "multiplier" au lieu de "diviser" dans mon précédent mail).

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Acrobate
Acrobate
Toz


Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie Empty
MessageSujet: Re: Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie   Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie EmptyVen 12 Mar 2021 - 13:51

Bonjour,

nous n'avons pas de curiethérapie, seulement de la radiothérapie externe.
Pas de dosimètre opérationnel en routine dans notre cas car pas de nécessité.

Les valeurs mensuelles (anciennement horaires) font qu'à priori il ne doit pas rester beaucoup de ZC en RTE.

Il faut aussi prendre en compte la HT utilisée car entre X6, X18 ... ou X25 le niveau de risque résiduel du à l'activation après un traitement (ou un cq, des tests, une recette, ...) n'est pas tout à fait le même.

Toz
Revenir en haut Aller en bas
 
Dosimétrie opérationnelle en radiothérapie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: