Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 aides soignantes bloc opératoire

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
poutrel
Curieux
Curieux



aides soignantes bloc opératoire Empty
MessageSujet: aides soignantes bloc opératoire   aides soignantes bloc opératoire EmptyMar 23 Mar 2021 - 17:41

Bonjour

PCR depuis peu, je me retrouve face à une décision difficile à prendre. J'ai donc besoin de vos précieux conseils.
Aujourd'hui, je dois proposer un classement du personnel soumis aux rayonnements de mon établissement. La plupart seront en B voir déclassés.
Seulement j'ai un doute pour certaines catégories comme les aides soignantes du bloc opératoire ou bien les chirurgiens gynécologues. Car ils rentrent exceptionnellement en salle. Les aides soignantes pour donner un coup de main en cas de besoin les we et les gynécos seulement pour les poses de PAC. Les salles du bloc étant des zones contrôlées intermittentes.
Leur dosimètre, pour ceux qui sont réellement portés, reviennent toujours avec des résultats inférieurs au seuil.
Par conséquent, avec appui de l'étude de poste et analyse de dosimètre, leur dose annuelle susceptible d'être reçue est inférieure à la limite définie des 1 mSv.
Je suis donc tentée de les déclasser. Ma question est: déjà les déclasseriez vous aussi? Et si oui, maintiendriez vous leur dosi passive ou/et bien seulement leur dosi opérationnelle? Avec une formation travailleur obligatoire?
Faudra t il prévoir une autorisation d'entrer en salle rédigée par la direction pour ces agents?
Voilà j'en ai fini avec toutes mes questions..

Je vous remercie pour votre aide!!!
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


aides soignantes bloc opératoire Empty
MessageSujet: Re: aides soignantes bloc opératoire   aides soignantes bloc opératoire EmptyMar 23 Mar 2021 - 19:27

Bonsoir
J'ai déplacé le sujet dans le forum "le monde médical".
 Le module présentation servant à une petite présentation personnelle.

Sinon ma réponse est oui.
Vous allez quand même vous garantir que la valeur limite pour les personnes non classées, n'est pas dépassée. Vous pouvez donner sur une période déterminée (avec une activité significative pour ces personnels) un dosimètre opérationnel et voir quelles sont les doses reçues. On peut même imaginer sur une année complète. Vous pourrez ensuite en tirer le retour d'expérience pour vous conforter dans votre décision.
Pour l'information c'est aussi réglementaire du moment que ces personnes entrent en zone réglementée.
En principe l’autorisation d'entrer dans cas salles est donnée par l'employeur sur la base de votre évaluation  (article 32) :

« Article R. 4451-32. – Les travailleurs ne faisant pas l’objet d’un classement peuvent accéder à une zone surveillée bleue ou contrôlée verte ainsi qu’à une zone radon sous réserve d’y être autorisé par l’employeur sur la base de l’évaluation individuelle du risque dû aux rayonnements ionisants prévue à l’article R. 4451-52.
«Ces travailleurs peuvent également, pour un motif justifié préalablement, accéder à une zone contrôlée jaune. L’employeur met alors en œuvre des dispositions particulières de prévention, notamment une information renforcée.
Mais cela passe aussi par une explication précise par rapport aux personnes que vous allez déclassées. Précisez leur que ce n'est pas parce qu'elles ne sont pas classée qu'on ne tiendra pas compte des doses reçues. Il sera d'ailleurs important de les enregistrer.

Voilà
A bientôt
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



aides soignantes bloc opératoire Empty
MessageSujet: Re: aides soignantes bloc opératoire   aides soignantes bloc opératoire EmptyVen 26 Mar 2021 - 8:44

Bonjour,
Chez nous, les AS du bloc ne sont plus catégorisés. En effet, leur évaluation et le retour de leur dosimétrie passive montrait bien que cela n'était plus nécessaire.
Cependant, ils ont la possibilité d'utiliser une dosimétrie opérationnelle.
Faire une formation radioprotection "béton" car régulièrement nous avons des demandes  "vingt fois sur le métier, remettez votre ouvrage..."
En ce qui concerne les gynécos, là encore, une formation radioprotection est indispensable.
Bonne journée
Sakura
Revenir en haut Aller en bas
 
aides soignantes bloc opératoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: