Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyMer 7 Avr 2021 - 16:07

Bonjour,

Suite à une expérience personnelle (j’ai passé un scanner thoraco abdomino pelvien pour un PDL de 705.58 mgy soit 11 MSV) je me suis beaucoup questionné quant à l’approche des risques liés au rayonnements ionisants.

En effet il me semble que les effets nocifs sont sous estimés. Suite à mes examens j’ai fait part de mes craintes et mes questionnement concernant les risques sur la santé à mon médecin traitant il a littéralement explosé de rire.

Pareil pour mon entourage qui ne comprend pas mon inquiétude qui me dit que ce n’est rien.

Même lorsque j’appelle le service au j’ai passé mon scanner on m’explique gentiment que le risque de cancer n’existe pas et que le scanner que j’ai passer équivaut à un vol d’avion!

Évidemment vous vous douter que personne ne m’a parler d’éventuels risques avant de passer l’examen.

Maintenant lorsque je me tourne vers des institutions comme L’ASN ou L’IRSN ou même la fondation contre le cancer, le discours change totalement et les connaissances ne sont plus les mêmes!

C’est ahurissant de voir le manque de sensibilisation auprès des personnes qui peuvent prescrire ces examens !

Lorsque j’ai expliqué à mon médecin que j’ai reçu l’équivalent de 4 années de rayonnement naturel il a changer d’approche en essayant de me rassurer.

La seule personne avec qui j’ai pu échanger est un radiologue qui avait l’air plus au fait du sujet mais qui pouvais ne rien dire d’autre que de garder le moral évidemment !

Évidemment un médecin ne peut pas être expert dans tout les domaines.

Mais tout de même on parle de risques de cancer de problèmes cardiaques et artériel avec le temps.

C’est quand même un risque important pour un diagnostic, évidemment quand il est justifié pas de problème !

Mais quand c’est juste un examen de complaisance cela peut être vraiment préjudiciable.

De plus les leucémies et cancers de la thyroïde sont plus présent dans les populations qui ont été exposées au rayonnement ionisant
Revenir en haut Aller en bas
Lapassoire
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyMer 7 Avr 2021 - 17:21

Bonjour,

Je comprends votre inquiétude.
La justification des examens d'imagerie médicale est basée sur le rapport bénéfice/risque.

Ce qui m'interpelle dans votre discours est cette phrase : 

Mais quand c’est juste un examen de complaisance cela peut être vraiment préjudiciable.

Un examen de complaisance ? Qu'entendez-vous par là ? J'aimerais en savoir plus.

Il est important de rappeler que les médecins qui ne sont pas spécialistes de l'imagerie médicale ne font que des demandes d'imagerie médicale. C'est au médecin radiologue que revient la décision finale de réaliser, de ne pas réaliser ou de substituer l'acte. 
Il s'agit du premier principe réglementaire de radioprotection : la justification. 
Cette décision est une décision médicale, personne d'autre que le médecin radiologue responsable de l'acte ne peut émettre un avis sur celle-ci. (articles R1333-56 et 57 du code de la santé publique)

Les médecins non spécialistes de l'imagerie médicale ne prescrivent pas d'acte d'imagerie médicale.

Il faut aussi rappeler que : "Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment." (Article L1111-4 du code de la santé publique)

En ce qui concerne l'estimation de la dose efficace à partir du PDL(pour Produit Dose Longueur) noté sur le compte rendu d'examen (705,58 mGy.cm) votre calcul est correct, je trouve de mon coté une valeur comprise entre 10 et 11 mSv. Ce chiffre est à comparer avec l'exposition annuelle individuelle moyenne naturelle aux rayonnements ionisants (en France - environ 2,9 mSv) et à l'exposition moyenne annuelle à l'ensemble des sources de rayonnements ionisants (en France - environ 4,5 mSv). Source : IRSN

Lapassoire
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyMer 7 Avr 2021 - 18:20

Bonjour,

Voilà mon histoire je vous le dit tout de suite j’ai fait une erreur.
Depuis plusieurs semaines j’etait dans un état dépressif avec des phases anxieuses j’en avait parler avec mon médecin traitant mais il ne m’avait pas aidé sur ce sujet.
J’avais des petites boules sur le pied kyste de 7cm une boule au ventre une boule sur le torse aussi mon médecin traitant m’avait donner une ordonnance pour échographies et je me retrouve en stress dans l’attente.

Les jours passent et l’angoisse monte un soir je suis avec un ami et je me confie sur mes soucis et il m’explique que dans sa famille il y a eu des cancers ect.

Sont récit me plonge dans une crise d’angoisse massive et mon ami me mène au urgences ( la est mon erreur) arrivé là haut je suis épuisé par la crise et leur explique ma situation le médecin regarde les grosseurs et me dit que ce sont de lipomes mais qu’il faut faire un contrôle je lui dit que j’ai des échographies de prévues bientôt et il me répond non on chercher autre chose et là ils m’envoient direct au scanner sans me préciser m’expliquer les risques je passe l’examen et le médecin me dit voilà tout va bien j’espère que vous êtes rassuré.
J’ai fait une réclamation à la clinique qui me confirme que l’équipe a eu une attitude de ré assurances envers moi !
C’était un examen pour me rassurer, on ne m’a pas demander si je l’acceptai ou non on m’a juste dit qu’il y avait une recherche d’adénopathie profondes ce qui m’a terrorisé alors que j’étais déjà à la suite d’une crise d’angoisse.
Tout est aller trop vite et je n’étais pas en état de me battre je me suis juste laissé faire et après coup j’ai découvert les dangers liés au scanners et surtout l’incertitude qui règne dans ce domaine.
Je vous remercie pour les informations Maintenant j’ai retenu la leçon on peut refuser un examen.

Mais voilà 3 mois après cet examen m’a vie est dévasté et je vie comme si j’allais mourir bientôt je sais ce n’ai qu’un risque mais c’est comme vivre avec une menace constante toute sa vie.

J’espère avoir structuré correctement mon récit

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Acrobate
Acrobate
Dark Templar


Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyJeu 8 Avr 2021 - 12:07

Bonjour Sasso,

Nous comprenons bien votre inquiétude. Mais si l'on essaye d'être pragmatique et de prendre du recul, on a:
 - vous d'un côté, qui avez des grosseurs qui vous font paniquer (à juste titre, je pense que j'aurai pu aussi me poser plein de questions)
 - panique amplifiée par le discours de votre ami (pas forcément judicieux mais il vous alerte à sa façon)
 - l'hôpital de l'autre côté qui voit arriver une personne (vous donc) en pleine crise d'angoisse.

Le rôle du médecin est à 90% social et doit vous rassurer du mieux possible au vu de la situation. Il a de plus, semble-t-il, une interrogation sur ces grosseurs et demande donc un scanner. Je ne parlerai pas vraiment de complaisance sur ce cas, plutôt de diagnostic en urgence sur contexte d'angoisse extrême.

Le risque zéro n'existe pas, toutes choses égales par ailleurs, et vous avez un risque dès la première radio du thorax faite. C'est une loterie.
Regardez le côté positif: vous n'avez pas de cancer, avez été correctement pris en charge par les médecins au vu du contexte. Je vous encourage à prendre vraiment du recul, quitte pour cela à vous faire éventuellement aider par une personne extérieure (oui on parle de psy  Smile).

Je vous souhaite une bonne journée !

_________________
Dieu ne joue pas aux dés
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyJeu 8 Avr 2021 - 12:44

Bonjour Dark templar,

Je regrette tellement d’avoir suivi ce mec j’aurais mieux fait de retourner auprès de ma famille c’est une série de mauvais choix qui m’ont menés à ce maudit scanner.
J’avais dans ma vie déjà fait des radio ( bassin, poumon et dentaire) sans jamais être au courant des risques.
Maintenant j’espère juste que je pourrais vivre encore de nombreuses années auprès de mes enfants.
Je suis suivi psychologiquement mais le psy me dit de mettre côté cette histoire de scanner car c’est l’équivalent d’un vol d’avion et de chercher plutôt dans mon enfance je ne pense pas que je soit sur la bonne voie avec cette approche.
A 30 ans tout le monde vous dit que vous avez la vie devant vous mais ce n’ai pas si évident.
Ce n’est pas évident de vivre en ayant en tête ce risque présent pour toujours.

Bien cordialement
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
daima
Jongleur
Jongleur



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 11:07

Bonjour Sasso,

je comprends votre inquiétude mais il n'y a pas de raison de s'en faire autant.

Vous ne serez pas le premier ni le dernier à faire des scanners de l'abdomen. Il y a une augmentation du risque à chaque acte certes mais cela reste très faible. 11 mSv dans une vie cela reste une dose marginale, des gens ont pris ça tous les ans pendant toute leur carrière et ont eu une vie longue et heureuse.

S'inquiéter de manière maladive est bien plus mauvais pour votre santé que le scanner.

Cette dernière phrase est peut être un peu brutale mais j'espère du fond de mon cœur que vous allez régler vos problèmes de crise d'angoisse.

Bisous!
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 12:23

Bonjour Daima

Merci pour ce message qui tombe à pic aujourd’hui je suis de nouveau dans les crises d’angoisses mais je me soigne j’ai encore Du mal à accepté ce risque car j’aurais pu l’éviter en tout merci d’en maider à relativiser
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 12:54

Je vais essayer de reprendre ma vie d’avant et faire attention à ma santé et mon alimentation je ne sais pas si cela peut aider mais bon au moins je ne suis plus obèse je bouge plus je fait du sport je sais que ce n’est pas une garantie mais je veux vivre le plus longtemps possible pour mes enfants

Bisous daima
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 12:54

Je vais essayer de reprendre ma vie d’avant et faire attention à ma santé et mon alimentation je ne sais pas si cela peut aider mais bon au moins je ne suis plus obèse je bouge plus je fait du sport je sais que ce n’est pas une garantie mais je veux vivre le plus longtemps possible pour mes enfants

Bisous daima
Revenir en haut Aller en bas
daima
Jongleur
Jongleur



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 13:16

C'est l'esprit qu'il faut adopter en tout cas. Continue à faire du sport, à t'alimenter correctement, à prendre soin de toi et des gens qui t'entourent. Fixe toi un but précis vis à vis de ta vie et apprécie chaque pas de fait vers ce but, aussi petit soit il. Il n'y a pas de petites victoires.

Et évite de trop réfléchir à ce que tu aurais pu faire de mieux, faut prendre en compte le passé mais pas au détriment du présent. Dis toi juste que tu ne feras plus jamais de scanner sans raison médicale valide et va de l'avant maintenant. Le premier pas est toujours le plus dur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sasso
Ventriloque
Ventriloque



Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  Empty
MessageSujet: Re: Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant    Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant  EmptyLun 19 Avr 2021 - 14:32

Je pensais que la raison médicale du médecin urgentiste était valide pour moi c’est impossible de faire ça juste pour rassurer les gens mon médecin traitant m’a confié que jamais il n’en m’aurait Prescrit cet examen c’est dévastateur!
Enfin apparement le risque est de 1 sur 2000 pour moi c’est énorme et pour d’autre ce n est rien...
Revenir en haut Aller en bas
 
Évaluation des risques d’un exposition au rayonnement ionisant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Effets biologiques des rayonnements-
Sauter vers: