Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP

Aller en bas 
+2
Aemaeth
SheepeR
6 participants
AuteurMessage
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste
SheepeR



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyVen 15 Oct 2021 - 8:42

Bonjour à tous!

Notre établissement s'etoffe année après année de nouvelles installations radiologiques...
Mais le personnel CRP commence à manquer!


  • Quels sont les moyens d'estimer les besoins ETP CRP d'un centre médical?



  • Avez vous une vue d'ensemble de ce qui se passe en France?



Merci pour vos retours Smile
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyVen 15 Oct 2021 - 9:17

Bonjour SheepeR
Il n'existe pas une analyse nationale sur ce qui se passe en France.

Mais j'ai bien un avis sur la question.
J'en profite pour faire partager mon point de vue.

Il faut bien constater qu’avec tout ce qui est demandé, certaines structures possédant de nombreuses sources et/ou appareils émettant des rayonnements ionisants, devraient avoir des personnes possédant une formation initiale et dont la radioprotection est le métier ! Et là dans certains cas, il devrait y avoir  PLUSIEURS équivalent temps plein.

On ne plus désigner une personne pour une fonction. Et pour le médical :
C’est le cas de grands établissements hospitaliers dont les plateaux techniques sont particulièrement étendus : service de radiothérapie, de médecine nucléaire, de cardiologie interventionnelle, de scanographie, de radiologie conventionnelle… ; avec un nombre de personnes potentiellement exposées, important.
Certaines personnes compétentes souhaitent d’ailleurs une reconnaissance de leur « métier ».
Il serait préférable que la radioprotection soit assurée au sein de l’établissement et pas externalisée auprès d’un OCR.
 
Un point d’évolution notable à prendre en compte par tous aujourd’hui concerne l’exposition naturelle due au radon.
Il y a une prise de conscience importante à faire aussi bien dans le cadre du code du travail que dans les établissements qui reçoivent du public. On pourrait presque (et ça viendra certainement) englober la sphère privée.
Et qu’il faut là aussi avoir des gens qui soient réellement compétents sur ces sujets.
Ce sont des actions supplémentaires à réaliser par rapport aux anciennes dispositions
 
Ce qui fait que certaines entreprises industrielles, utilisant des sources radioactives, des générateurs de rayonnements, voire détenir des matériaux possédant de la radioactivité naturelle, devraient avoir aussi des radioprotectionnistes dont c’est le métier !
 
Quant à l'externalisation, disons-le clairement : on se pose la question de la qualification de certains OCR, même s’ils ont été certifiés.
Y compris pour des OCR de grandes tailles et des intervenants qui les composent.
Oui ça va en froisser certains, mais c'est ma marque de fabrique, non ?

Ce sont les personnes désignées qui vont faire la qualité du travail réalisé.
Et, par voie de conséquence, cela amène à se poser la question sur les niveaux d’enseignement des différents organismes de formation, eux aussi certifiés.
Du coup la question de l’homogénéité des organismes certificateurs se pose aussi, aussi bien pour les OCR que pour les organismes de formation.
Une évaluation nationale ne serait-elle pas souhaitable, y compris pour les auditeurs ?
 
Je pense sincèrement que pour certaines activités, il serait nécessaire que la fonction de PCR, devienne un métier.
Je m'en suis ouvert auprès de la DGT et de l'ASN, ce qui ne vous surprendra pas.
Comme on dit : que sera, sera...

Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste
SheepeR



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyVen 15 Oct 2021 - 9:38

Merci KLOUG pour ce retour!!

C'est toujours un plaisir de te lire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aemaeth
Acrobate
Acrobate
Aemaeth



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMar 23 Nov 2021 - 15:11

Iron Kloug a écrit:
Bonjour SheepeR

Je pense sincèrement que pour certaines activités, il serait nécessaire que la fonction de PCR, devienne un métier.
Je m'en suis ouvert auprès de la DGT et de l'ASN, ce qui ne vous surprendra pas.
Comme on dit : que sera, sera...

Iron Kloug

J'ai exactement le même avis que toi.
Déjà quand j'avais fini mes études et passé le PCR Industriel SS en 2007, c'était mon sentiment...qui s'est par la suite confirmé en 2011 quand j'ai pris mon premier poste de PCR en production F18, juste avant que je parte en arret maladie.

Dans beaucoup d'établissements, etre PCR est une activité à plein temps, peu reconnue alors que les enjeux sont enormes.
Bref, il faudra que ca change(coté entreprises, mais aussi instances gouvernementales)...et le plus tot sera le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/UtopiesTemporelles
Diabolo
Homme-canon
Homme-canon
Diabolo



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMar 23 Nov 2021 - 16:28

Je suis tout a fait d'accord avec Kloug concernant les hopitaux et structures médicales relativement importantes

Après j'ai moi aussi un avis concernant le secteur que je connais bien = le dentaire = vaste marché domaine ...

Si l'on considère que le chef d'établissement doit procéder à une évaluation préalable des risques,
on se rend vite compte que la seule raison écrite d'obligation de recourir à un OCR/PCR
est le simple fait de POSSÉDER un appareil de production de RX

pas de risque d'exposition au dela de 1 mSv, mais il faut quand même recourir à l'armada complète

Tu peux coller tous tes déclencheurs en dehors de la salle = c'est mort, tu dois le faire venir tous les ans

Et la cerise, tous les ans il vient avec son radiamètre
( qui parfois à un seuil de détection TRES au delà du nanoSievert potentiellement décelable dans la salle d'attente )
pour vérifier que rien ne passe à travers les murs
( sachant que très généralement tu peux tirer 1000 fois par mois directement vers Nathalie à l'accueil, elle n'a aucune chance de voir son dosimetre réagir .... )

Alors demander une professionnalisation supérieure de la fonction PCR/OCR => pour faire QUOI en dentaire ?

Si c'était moi qui faisait les textes, je peux te dire que ce serait un lot de 6 modèles de cabinets
et le recours à une PCR 1 fois sur 6 ( pour marquer le coup )
et pour les 5 autres, pas plus de démarches que celles qu'ils font pour l'accès handicapé
c'est à dire :
- cabinet neuf = aux normes HANDI et déclencheur dehors de la salle
- cabinet ancien = quelques conseils de bon aloi

Je n'ai pas pu m'en ouvrir auprès de la DGT et de l'ASN, ce qui ne vous surprendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Fofilet
Trapéziste
Trapéziste
Fofilet



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMar 23 Nov 2021 - 22:08

Je connais mal le secteur dentaire, guère mieux le secteur industriel pur (mais très bien le secteur nucléaire) mais ayant eu de très nombreux échanges avec nos amis PCR externes passant OCR ou non, et relisant tous les rapports d'audit de l'organisme pour lequel je travaille (plus pour très longtemps  Embarassed je vais moi aussi devenir indépendant  bom mais pas sûr d'avoir la même réussite que tous ceux que je côtoie pale lol mais je vous rassure, je ne concurrencerai pas les clowns certifiés OCR  Wink ), je pense qu'il y a des besoins de professionnalisation (la certification fait vraiment du bien à certains organismes ! On a vu des oublis complets de veille réglementaire par exemple, malgré un désir de bien faire... Avec tous les textes sortis depuis 3 ans, il y avait pas mal de retard pour certains...), que ce soit pour les CRP externes ou pour les internes.

Mais il faut aussi relativiser le besoin d'interventions selon le risque, et clairement, les dentistes, soit ils ont de bonnes pratiques et des installations bien faites, soit ils ont des techniques de travail "à l'ancienne" et pas de volonté franche de changer les choses... Et dans ce cas, le CRP externe, qu'il soit OCR ou non, il sera démuni... Il aura beau apporter ses conseils et ses connaissances, si en face il a un mur, sa certification ne changera rien... 

Côté nucléaire, on est sur une situation différente, où généralement, quand il y a des expositions significatives, les compétences PCR sont internalisées, et prises au sérieux, avec du temps alloué, voir des postes 100% PCR. Et quand les enjeux sont minimes, on a recours à des PCR externes, qui n'ont pas de grosse plus value à apporter à l'entreprise, même si leur rôle est important pour éviter les dérives. 
Le coup de dire "un CRP interne ne peut intervenir que sur le périmètre de son établissement ( = SIRET) est vraiment bête, et risque de faire externaliser une compétence qu'on avait en interne pour éviter de devoir se structurer OCR et payer une certification clairement inutile quand on n'a pas d'objectif commercial... Surtout que la certification radioprotection permettait déjà d'avoir un regard externe pour valider le bon fonctionnement de la fonction PCR. 

Côté industrie pure (agroalimentaire, aéroports, logistique...), j'ai vu peu d'OCR avec une grosse activité industrielle, donc je ne sais pas si c'est généralement internalisé ou si c'est un rôle totalement oublié par les entreprises concernées... Il y a peut-être un vrai besoin à ce niveau là !

Par contre, j'ai réalisé que la certif OCR avait amené une situation ubuesque qui a un vrai impact négatif à mon sens, concernant les diagnostiqueurs immobiliers et autres utilisateurs d'appareils portatifs avec une source ou émetteurs de RX. 
Lorsqu'il s'agit d'un réseau de plusieurs agences, sans être un groupe national, on a plusieurs SIRET donc selon le question-réponse de la DGT, OCR obligatoire si on veut intervenir sur plusieurs établissements. Conséquence, il faut avoir une PCR par établissement (pour un volume de travail de PCR extrêmement réduit) ou avec une PCR qui gérera un OCR non commercial pour tout le groupe. 
Problème, pour être OCR, il faut un CRP pour un tiers, et la personne ne pourra pas se contenter de la formation niveau 1 requise pour les diagnostiqueurs immobiliers, il lui faudra une formation industrie niveau 2 sources scellées + non scellées + formation renforcée !!! Ca fait un total de 114 heures si je ne me trompe pas, pour une activité relevant d'un niveau 1 (formation de 12 heures en renouvellement). Personne ne le fera. => Sur ce coup-là, la DGT a m*rdé à mon sens, on va perdre en compétences à mon avis...  pale Sauf si tout le monde se forme individuellement en niveau 1, mais là aussi, ça m'étonnerait... 

Enfin, il y a un secteur qui m'intrigue beaucoup : le vétérinaire. 
Quasiment aucun OCR certifié ou en cours de certification chez nous n'a de vétérinaire dans sa clientèle. Et quand il y en a, c'est 1, 2 ou 3... 
Un CRP/OCR m'a indiqué qu'en fait, il y avait une sorte de monopole de la formation PCR côté véto, et que c'était fait en formations niveau 1... alors que les vétos étant souvent amenés à tenir des animaux pendant les radios (ce n'est pas toujours sous anesthésie), ils sont exposés au faisceau, et ça relève donc du niveau 2 médical ! 
Et s'ils se gèrent eux-mêmes pour la plupart, avec un niveau de formation insuffisant, on peut imaginer que les bonnes pratiques ne sont pas monnaies courantes, puisque aucun regard extérieur pour conseiller, former, rappeler les bases... Il y a je pense beaucoup de travail à faire côté vétérinaire !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.linkedin.com/in/johnny-faivre-784743a1/
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMar 23 Nov 2021 - 22:34

Bonsoir

Côté exploitants nucléaires (pas prestataires), on attend avec impatience qu'ils mettent réellement en place les pôles de compétences. On à l'impression qu'il y a du retard à l'allumage, personne n'ayant voulu anticipé la sortie de l'arrêté. Dommage... pour eux
Il y a dans ces équipes des professionnels avec des formations initiales qui vont de bac à bac+5. d'ailleurs pour être responsable du pôle il faut avoir un niveau bac+5 pour assurer l'ensemble des mission de conseiller.
Et dans certains services il y a plus de 100 personnes à temps plein qui font de la radioprotection, ce qui n'est pas le cas chez EDF d'ailleurs (qui ne recouvre pas tout le secteur nucléaire).

Pour tout le reste j'ai pas mal d'informations.

Iron kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Homme-canon
Homme-canon
Diabolo



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMer 24 Nov 2021 - 9:25

Pour les vétos effectivement c'est verrouillé
formations par un groupe de formation interne et bien connu au sein de la profession
et niveau PCR interne

c'est légal et le niveau 2 n'est pas requis ( à ce que j'en sais )
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Acrobate
Acrobate
Toz



Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP Empty
MessageSujet: Re: Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP   Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP EmptyMer 24 Nov 2021 - 19:16

Bonjour,


concernant la professionnalisation des personnes en charge de la radioprotection des travailleurs, du public et de l'environnement dans le domaine médical pour les activités à forts enjeux et/ou les structures de grandes tailles cela me semble une évidence pour les années à venir.


Quant à l'estimation de l'ETP nécessaire pour assurer (correctement) les missions (et pas que souvent...) de CRP au sein de ces structures, le manque de référentiel fait clairement défaut.
Comme transmis, il y avait une ébauche inter chu mais beaucoup de choses n'étaient pas comparables (notamment à cause des missions en +).
Le réseau RAMIP avait également mené une étude qui peut être retrouvé sur le site de la SFRP.



Je ne reviendrai pas sur la formation PCR niv2 SS/SNS qui ne prépare pas du tout (aller si, un tout petit peu...) à la réalisation de ces missions. Ce n'est pas non plus le cas des bac+5 actuels, même si cela garanti un minimum de connaissance.


Pour autant que je sache ces problèmes sont signalés et remontés (CoRPAR, ASN, DGT, ...).

Ce qui est sur c'est que côté médical il y a clairement un désengagement des acteurs de terrains ne disposant pas de moyens/temps alloués suffisant en interne (sans compter la reconnaissance). Sans compter la pénurie de métier hospitalier (cadre, merm, ibode, ...) qui assuraient pourtant une part importante de la radioprotection de terrain dans les structures de petite et moyenne taille.


À suivre ...

Toz
Revenir en haut Aller en bas
 
Equivalent Temps Plein (ETP) pour CRP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: