Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Lun 29 Nov 2010 - 19:57

Bonjour à tous les pros de détecteurs qui ont l'habitude du Th-232,

Je vais être ponctuellement amené à travailler avec une source faible* de thorium 232 (et ses descendants).
Je ne suis pas très souvent amené à travailler avec de l'alpha, je n'ai de l'expérience que sur le radium 223, pour lequel le rayonnement gamma a été satisfaisant à la fois pour les vérifications et les spectrométries avec mes appareils**.

Les besoins sont uniquement sur les vérifications de base (contamination de conteneur, spectre de vérification, débitmétrie gamma).
Mes appareils sont-ils suffisants ?
D'après les données des radionucléides, oui, pas mal.
Je peux y amener un Berthold LB 124 Scint. Est-ce que ça vaut la peine ?

N'hésitez pas à donner votre avis, même sur des questions que je n'ai pas posées : j'ai assez d'expérience en ce domaine pour être modeste devant un radionucléide que je ne connais qu'en théorie.

BaldaquHumble

*Combien exactement, je ne sais pas encore. C'est pour une irradiation faible dose de souris.
**Je dispose dans ce labo d'un Interceptor, un FieldSpec et un MIP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Lun 29 Nov 2010 - 22:51

Bonsoir Balda
Si ton thorium est en équilibre avec ses descendants tu auras des émissions bêta et gamma, gamma qu'on ne trouve de manière significative qu'à partir du plomb-212 (après le radon).
Sinon avant le radon-220 il y a des émissions alpha et bêta. Mais pas sûr qu'on puisse facilement mesurer les bêta
N'ayant pas mon petit livre radionucléides je ne peux donner les bonnes valeurs.
KLOUG sans toutes ses docs study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Mar 30 Nov 2010 - 7:27

Merci Kloug.

Je n'ai pas encore la source, mais le thorium 232 est normalement à l'équilibre avec ses descendants.
Espérons que mes spectro puissent le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Mar 30 Nov 2010 - 10:19

Bonjour,

Évidemment tout dépend de ce que tu entends par faible activité Balda, on parle de Bq, de mBq ?
Avec une chaîne de spectrométrie gamma avec détecteur Ge bien blindée, on peut assez bien voir les raies gamma de l'Ac228, second descendant du Th232. Avec un détecteur d'efficacité 40 % (par rapport à la référence habituelle, scintillateur NaI de 3"*3"), on détermine des activités minimales détectables de l'ordre du Bq, mettons plutôt 10 Bq pour être vraiment honnête. Par exemple : 3,6 Bq pour le Co-57 et 11,5 Bq pour le Ra-226. je n'ai pas la valeur du Th-232 sous la main, gageons qu'elle est de cet ordre-là.

Si tu pouvais avoir une idée de l'ordre de grandeur de l'activité à mesurer, tu pourrais déterminer éventuellement l'appareil qu'il faudrait compte tenu de leurs limites de détections ou activités minimales détectables.

@+

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Mar 30 Nov 2010 - 13:47

Merci SW, ça me donne une grille de lecture de mes futures mesures.
Malheureusement, je n'aurai l'activité qu'une fois devant la source.

Une idée pour estimer la distribution en surface de la source est de poser un film pour faire un ersatz de radiographie (comme en P32, mais l'énergie des bêta est malheureusement tout autre); en prenant un temps de pose de plusieurs jours.
A votre avis : Faisable ? Déjà fait ? Si oui à la 2de question, quel film ?
Je sais, je rêve tout haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Mar 1 Fév 2011 - 23:16

Je fais un peu remonter ce topic car la grande confrontation avec la source a lieu bientôt.
Je sais désormais que c'est de la poudre de nitrate de thorium et qu'un Geiger-Mùller n'a aucune peine à le détecter, y compris à une distance de qq cm. Donc les gamma ont l'air en nombre suffisant.

Quelqu'un a-t-il déjà travaillé avec de la poudre de nitrate de thorium ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.   Mar 1 Fév 2011 - 23:24

Hello Balda
Faudra que je voie avec mes collègues du CEA mais il y a sûrement des gens de chez nous qui ont travaillé là-dessus.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
Vérifications élémentaires sur faible source thorium 232.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis une faible femme :(
» La bière open source
» ma 2eme participation au journal the la source
» Reliquat des heures supplémentaires
» Moi aussi j'ai été faible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Spectrométrie-
Sauter vers: