Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 31 Juil 2012 - 17:06

Bonjour

Nouveau à la fois dans le forum et dans le monde de la radioprotection, j'ai
parcouru pas mal de documents (fils de discussion, articles de vulgarisation,
définitions, ...) avec la difficulté de compréhension que les aspects
scientifiques complexes impliquent (d'autant que ça fait un bail que je n'ai
plus fait de physique...).

je poste dans ce fil car ma motiviation initiale, qui est peut-être non fondée, était l'interrogation sur
le sens qu'a ou non le fait de s'inquiéter pour l'achat de produits
non-alimentaires post-Fukushima fabriqués à Sendai (si vous voyez ce que je
veux dire...).

J'en suis arrivé aux conclusions, peut-être erronnées, et interrogations
suivantes :

- si risque il y a, c'est un risque de contamination par contamination du
produit, ou plus probablement de ce qui tourne autour (emballage, ...etc...)
par des poussières radioactives (à sa surface ou dans des colles, ...). En
clair inhaler ou ingérer de telles poussières.

- il y a des contrôles à la source et à l'arrivée mais seulement sur des
échantillons (quelle granularité ? le container ? la palette ? ...) et pas
forcément de manière identique suivant le moyen de transport. De plus, j'ai cru
comprendre qu'il y a parfois manque de moyens (équipements et hommes) ou de
formation.

- ma compréhension (sic!) est que

. un contaminamètre mesure le taux (le nombre ?) de particules

. un dosimètre «calcule» un équivalent de dose absorbée

. un compteur Geiger est souvent les 2 à la fois et certains permettent de
prendre en compte le rayonnement alpha

. il serait rare, dans le contexte dans lequel je me place de n'avoir que des
particules alpha

- les questions que je me pose sont :

. pourquoi le radiamètre, qui mesure l'irradiation, ne peut-il pas servir à
évaluer une contamination ?

. pour vérifier qu'un produit non organique et «en 3D» n'est pas contaminé :
est-il plus opportun d'utiliser un contaminamètre (mesure objective) ou un
dosimètre ? À quelle distance faut-il le placer ? Pendant combien de temps ?

. pour une émission supérieure à la sensibilité du compteur GM, celui-ci ne
détecterait rien ou serait-il «à bloc» ?

. un compteur GM émet-il lui-même, par construction, de la radioactivié ?
Pourquoi n'est-il pas lui-même contaminé par les particules qui le traversent ?

. à priori, dans le contexte que j'évoque, ne serait-il pas «trop tard» de s'apercevoir que l'objet est contaminé (i.e. les poussières auraient pu contaminer la personne qui mesure, d'autres objets...etc...) ?


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 31 Juil 2012 - 19:48

Bonsoir,
Je vais répondre à une question, laissant aux membres plus qualifiés les autres réponses.
Un compteur geiger ne peut pas être contaminé par irradiation:la particule alpha ou beta, de même que le photon gamma ionisent le gaz du tube, et dès lors perdent leur énergie...ils ne sont plus dangereux (un simple électron, un noyau d'hélium)
Pour contaminer un compteur, il faut le mettre en contact avec des atomes radioactifs, et que ces atomes "collent" au compteur(ça peut être le cas de la poussière)
Enfin, le compteur lui même ne produit pas de radioactivité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 31 Juil 2012 - 23:16

isobar a écrit:
Bonjour

je poste dans ce fil car ma motiviation initiale, qui est peut-être non fondée, était l'interrogation sur
le sens qu'a ou non le fait de s'inquiéter pour l'achat de produits
non-alimentaires post-Fukushima fabriqués à Sendai (si vous voyez ce que je
veux dire...).
[...]
- si risque il y a, c'est un risque de contamination par contamination du
produit, ou plus probablement de ce qui tourne autour (emballage, ...etc...)
par des poussières radioactives (à sa surface ou dans des colles, ...). En
clair inhaler ou ingérer de telles poussières.

- il y a des contrôles à la source et à l'arrivée mais seulement sur des
échantillons (quelle granularité ? le container ? la palette ? ...) et pas
forcément de manière identique suivant le moyen de transport. De plus, j'ai cru
comprendre qu'il y a parfois manque de moyens (équipements et hommes) ou de
Bonjour Iso,
Si je vois bien ce que tu veux dire, je peux t'assurer de rester zen : ces objets détestent la poussière, radioactive ou non, et les salles blanches de fabrication étaient soit hors d'état de fonctionner du fait du tsunami, soit en état et ont joué leur rôle anti-pousière.
Le cliché qui voudrait que la radioactivité s'échappant de Fukushima ait rendu l'objet radioactif est faux, ne te laisse pas impressionner.
Ne reste donc que l'emballage pour focaliser ton attention : les contrôles sont effectués par sondage et donc on ne peut dire que tel emballage a été testé au départ du Japon et/ou à l'arrivée en Europe. Mais tous les tests effectués sur ce type de produit se sont révélés négatifs.

Pour le reste, je les laissent les copains plus près que moi de cet aspect préciser les choses. J'y reviendrai si tes autres questions restent sans réponse.

Baldaquin

PS : je suis resté très sérieux dans ma réponse sur le fond. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de mettre en boîte les copains en introduisant quelques jeux de mots dans mon post.
Je paie un resto à la première personne qui les trouve tous.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 0:34

isobar a écrit:

- si risque il y a, c'est un risque de contamination par contamination du
produit, ou plus probablement de ce qui tourne autour (emballage, ...etc...)
par des poussières radioactives (à sa surface ou dans des colles, ...). En
clair inhaler ou ingérer de telles poussières.
Oui, c'est le risque principal...

isobar a écrit:

- il y a des contrôles à la source et à l'arrivée mais seulement sur des
échantillons (quelle granularité ? le container ? la palette ? ...) et pas
forcément de manière identique suivant le moyen de transport. De plus, j'ai cru
comprendre qu'il y a parfois manque de moyens (équipements et hommes) ou de
formation.
Balda a bien répondu Wink
Et il ne faut pas se laisser abuser par les mythes!
Je sent que je vais encore passer ma nuit a chercher des contrepèteries moi...

isobar a écrit:

- ma compréhension (sic!) est que
. un contaminamètre mesure le taux (le nombre ?) de particules
Un contaminamètre mesure un nombre d'événement.

isobar a écrit:

. un dosimètre «calcule» un équivalent de dose absorbée
Un dosimètre (comme un radiamètre) mesure une énergie déposée.

isobar a écrit:

. un compteur Geiger est souvent les 2 à la fois et certains permettent de
prendre en compte le rayonnement alpha
Généralement soit l'un soit l'autre.
Les spectromètres font les deux a la fois.

isobar a écrit:

. il serait rare, dans le contexte dans lequel je me place de n'avoir que des
particules alpha
Oui, tu aura aussi certainement du rayonnement et

isobar a écrit:

- les questions que je me pose sont :
. pourquoi le radiamètre, qui mesure l'irradiation, ne peut-il pas servir à
évaluer une contamination ?
Pour faire simple c'est une question de sensibilité,
Il faut un nombre considérable d’événement pour réussir a mesurer une petite énergie déposée...

isobar a écrit:

. pour vérifier qu'un produit non organique et «en 3D» n'est pas contaminé :
est-il plus opportun d'utiliser un contaminamètre (mesure objective) ou un
dosimètre ? À quelle distance faut-il le placer ? Pendant combien de temps ?
Le mieux est d'utilisé un contaminamètre et ses sondes associés aux différents types de rayonnements.

isobar a écrit:

. pour une émission supérieure à la sensibilité du compteur GM, celui-ci ne
détecterait rien ou serait-il «à bloc» ?
Il sera a saturation, «à bloc» .

isobar a écrit:

. un compteur GM émet-il lui-même, par construction, de la radioactivié ?
Pourquoi n'est-il pas lui-même contaminé par les particules qui le traversent ?
oliv238 a déjà répondu Very Happy

isobar a écrit:

. à priori, dans le contexte que j'évoque, ne serait-il pas «trop tard» de s'apercevoir que l'objet est contaminé (i.e. les poussières auraient pu contaminer la personne qui mesure, d'autres objets...etc...) ?
Il n'est jamais trop tard!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 13:04

baldaquin a écrit:
Le cliché qui voudrait que la radioactivité s'échappant de Fukushima ait rendu l'objet radioactif est faux, ne te laisse pas impressionner. Ne reste donc que l'emballage pour focaliser ton attention : les contrôles sont effectués par sondage et donc on ne peut dire que tel emballage a été testé au départ du Japon et/ou à l'arrivée en Europe. Mais tous les tests effectués sur ce type de produit se sont révélés négatifs.
Pour le reste, je les laissent les copains plus près que moi de cet aspect préciser les choses. J'y reviendrai si tes autres questions restent sans réponse.

Baldaquin

PS : je suis resté très sérieux dans ma réponse sur le fond. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de mettre en boîte les copains en introduisant quelques jeux de mots dans mon post.
Je paie un resto à la première personne qui les trouve tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 13:50

Merci pour ta réponse.

baldaquin a écrit:

ces objets détestent la poussière, radioactive ou non, et les salles blanches de fabrication étaient soit hors d'état de fonctionner du fait du tsunami, soit en état et ont joué leur rôle anti-pousière.

C'est vrai mais d'un autre côté, j'ai déjà eu des capteurs de la boutique d'en face qui avaient de la poussière (de la poussière normale ;-)) d'usine coincée derrière la fenêtre du filtre...

baldaquin a écrit:
Le cliché qui voudrait que la radioactivité s'échappant de Fukushima ait rendu l'objet radioactif est faux, ne te laisse pas impressionner.

Non en effet, je compte quand même sur l'argument «fait en salle blanche».

baldaquin a écrit:
Ne reste donc que l'emballage pour focaliser ton attention : les contrôles sont effectués par sondage et donc on ne peut dire que tel emballage a été testé au départ du Japon et/ou à l'arrivée en Europe. Mais tous les tests effectués sur ce type de produit se sont révélés négatifs.

Donc tu parles de contrôle sur un exemplaire (une boite) du produit ?
Combien d'échantillons de ce type sont controllés ? Où trouve-t-on une telle info ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 14:08

Merci de ta réponse

Niko a écrit:
isobar a écrit:

- les questions que je me pose sont :
. pourquoi le radiamètre, qui mesure l'irradiation, ne peut-il pas servir à
évaluer une contamination ?
Pour faire simple c'est une question de sensibilité,
Il faut un nombre considérable d’événement pour réussir a mesurer une petite énergie déposée...

Niko a écrit:
isobar a écrit:

. pour vérifier qu'un produit non organique et «en 3D» n'est pas contaminé :
est-il plus opportun d'utiliser un contaminamètre (mesure objective) ou un
dosimètre ? À quelle distance faut-il le placer ? Pendant combien de temps ?
Le mieux est d'utilisé un contaminamètre et ses sondes associés aux différents types de rayonnements.

Là tu m'a perdu ;-)
Déjà je ne saisi pas bien la différence entre un contaminamètre et un radiamètre.
Ensuite, il me semble que ce qui m'intéresse, c'est justement la «dose» que je risque potentiellement d'absorber non ?
Enfin, tu as l'air de dire qu'un contaminamètre est plus sensible qu'un dosimètre ?
Donc un appareil du type Gamma-Scout ou Radex 1503 n'aurait pas de sens dans ce cas ?

Niko a écrit:
isobar a écrit:

. pour une émission supérieure à la sensibilité du compteur GM, celui-ci ne
détecterait rien ou serait-il «à bloc» ?
Il sera a saturation, «à bloc» .

Donc on détecterait quelque chose, n'est-ce pas ?

Enfin autre question : est-ce que cela a un sens de parler de portée d'un rayonnement ? Si oui, dépend-il seulement du type de particule ou aussi de la quantité ou d'autres facteurs ? Quels en sont les ordres de grandeurs ?

Merci de votre patience les gars ;-)

Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 15:19

Bonjour isobar,
J'ai expliqué la différence entre un radiamètre et un conataminamètre dans ma réponse précédente...
Oui, ton contaminamétre sera «à bloc» avant que ton radiamètre ne mesure quelque chose. C'est pourtant le radiamètre qui te permettra d'apprécier le risque scratch scratch scratch

Je t'encourage a prendre connaissance des cours a disposition sur le site Wink
http://www.rpcirkus.org/rp/cours-radioprotection

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 17:14

Pour la contamination, il peut effectivement y avoir de petites quantités de radioactivité, déposées à la surface d'un objet sous forme de poussière par exemple, qui peuvent être emportées sur les mains ou respirées avec l'air ambiant. En radioprotection de laboratoire, on pourchasse impitoyablement cette contamination de surface au moyen de frottis qu'on mesure en scintillation liquide, procédé très sensible.

Je peux me tromper mais je pense que si la contamination de surface d'un objet venant du Japon est trop faible pour être détectée par un contaminamètre, son impact sur la santé a toute chance d'être très, très inférieur à celui d'autres actes de la vie quotidienne, comme par exemple courir le long d'un embouteillage plein de voitures diesel. No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 18:49

Kraft-werk a écrit:

Je peux me tromper mais je pense que si la contamination de surface d'un objet venant du Japon est trop faible pour être détectée par un contaminamètre, son impact sur la santé a toute chance d'être très, très inférieur à celui d'autres actes de la vie quotidienne, comme par exemple courir le long d'un embouteillage plein de voitures diesel. No

Sauf que si ça tourne à la contamination interne (inhalation/ingestion), c'est à 24/7/365 à vie si je comprends bien.
Mais si je comprends bien, c'est surtout qu'à l'inverse acheter un dosimètre ou radiamètre (tel que le gamma scout par exemple) a moins de sens car il pourrait ne pas être assez sensible ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 19:07

Citation :
Sauf que si ça tourne à la contamination interne (inhalation/ingestion), c'est à 24/7/365 à vie si je comprends bien.

ouhla! Attention tout dépend du radionucléide. Il faut tenir compte de la période physique, de la période biologique, de la forme physico-chimique. Donc à vie pas forcément!!

Citation :
Mais si je comprends bien, c'est surtout qu'à l'inverse acheter un dosimètre ou radiamètre (tel que le gamma scout par exemple) a moins de sens car il pourrait ne pas être assez sensible ?

Le problème de faire des mesures, c'est déjà de savoir qu'est-ce que l'on mesure, ensuite de comprendre et d'interpréter la mesure. De plus tous les appareils ont des plages de fonctionnement, sans compter le fait de se trouver dans une situation particulière vis à vis de la radioactivité naturelle.

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 19:27

PEPEJY a écrit:

Le problème de faire des mesures, c'est déjà de savoir qu'est-ce que l'on mesure, ensuite de comprendre et d'interpréter la mesure. De plus tous les appareils ont des plages de fonctionnement, sans compter le fait de se trouver dans une situation particulière vis à vis de la radioactivité naturelle.

Ne peut-on pas faire le delta entre une mesure, au même endroit dans les «mêmes conditions» entre avec et sans l'objet ?
Dans un autre domaine, j'ai déjà joué avec le TES92 d'un ami et il permet de se faire des idées.

Sinon, un membre plus haut dans ce fil parlait d'une règle générale de 2 fois le bruit de fond avec un ictomètre. Pourrait-on se dire si on est au dessus -> questions à se poser ?

Bref, j'aurais tendance à ne pas être «parano». De plus, la question est assez théorique dans mon cas n'ayant aucun réel besoin d'un tel produit. Mais d'un naturel prudent et curieux, je ne vois pas d'argument suffisemment convainquant pour être effectivement «zen». Personne ici n'a l'air de dire qu'une telle inquiétude (contamination par poussières dans ce cas précis) est si délirante...

Merci
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mer 1 Aoû 2012 - 19:52

isobar a écrit:


Sinon, un membre plus haut dans ce fil parlait d'une règle générale de 2 fois le bruit de fond avec un ictomètre. Pourrait-on se dire si on est au dessus -> questions à se poser ?


encore ouhla !!

Cette "règle" est un raccourci qui n'est valable qu'avec un bdf de faible valeur. Sinon il faut se taper les calcul de Seuil de décision et de limite de détection!!!

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Ven 3 Aoû 2012 - 22:46

Niko a écrit:

isobar a écrit:

. pour vérifier qu'un produit non organique et «en 3D» n'est pas contaminé :
est-il plus opportun d'utiliser un contaminamètre (mesure objective) ou un
dosimètre ? À quelle distance faut-il le placer ? Pendant combien de temps ?
Le mieux est d'utilisé un contaminamètre et ses sondes associés aux différents types de rayonnements.

Je crois donc comprendre qu'il faudrait en théorie les 2 types d'appareils :

- le contaminamètre pour savoir s'il y a émission
- le radiamètre pour savoir si l'énergie de cette émission est dangereuse

Mais la question est bien celle-ci : peut-on se contenter d'un radiamètre et d'une mesure en Sv pour vérifier qu'on n'encourt pas de danger ?

En effet, je me suis peut-être mal exprimé : je voulais parler d'une contamination (par poussières) dangereuse.

Après j'imagine que, par exemple, si l'objet ou son emballage contaminé par des poussières n'émet pas assez d'énergie pour etre dangereux, la meme quantité d'énergie peut-être dangereuse si la contamination devient interne (poussière inhalée ou avalée par exemple) ?

C'est peut-être cela qu'on conseille ici un contaminamètre au sens où si ce dernier ne détecte rien -> c'est bon. Si il détecte quelque chose, c'est peut-être bon mais peut-être pas ?

Mais alors, j'imagine qu'il y a - volontairement ou non - entretient par certains (marchands ? certains journalistes ?, ...) de la confusion "compteur GM = détecteur de dangerosité/détecteur de contamination ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Ven 3 Aoû 2012 - 22:51

isobar a écrit:

Je crois donc comprendre qu'il faudrait en théorie les 2 types d'appareils :

- le contaminamètre pour savoir s'il y a émission
- le radiamètre pour savoir si l'énergie de cette émission est dangereuse

D'ailleurs, les contrôles douaniers que certains évoquent sont réalisé avec quel type d'appareil ? Contaminamètre ? Radiamètre ? Spectromètre ? Ictomètre ? ...

Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Sam 4 Aoû 2012 - 13:58

isobar a écrit:
Je crois donc comprendre qu'il faudrait en théorie les 2 types d'appareils :

- le contaminamètre pour savoir s'il y a émission
- le radiamètre pour savoir si l'énergie de cette émission est dangereuse

Mais la question est bien celle-ci : peut-on se contenter d'un radiamètre et d'une mesure en Sv pour vérifier qu'on n'encourt pas de danger ?

En effet, je me suis peut-être mal exprimé : je voulais parler d'une contamination (par poussières) dangereuse.

Après j'imagine que, par exemple, si l'objet ou son emballage contaminé par des poussières n'émet pas assez d'énergie pour etre dangereux, la meme quantité d'énergie peut-être dangereuse si la contamination devient interne (poussière inhalée ou avalée par exemple) ?

C'est peut-être cela qu'on conseille ici un contaminamètre au sens où si ce dernier ne détecte rien -> c'est bon. Si il détecte quelque chose, c'est peut-être bon mais peut-être pas ?
Voila je pense que tu as compris.
Cherche sur le site il y a plein de document, d'articles qui devrai t'intéresser. Notamment celui ci : http://www.rpcirkus.org/documentation/environnement-public/556-info-asn-sur-les-produits-en-provenance-du-japon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Sam 4 Aoû 2012 - 16:27

Niko a écrit:
[
Voila je pense que tu as compris.

Hmm, je reste quand même perplexe : un «compteur Geiger» (un truc qui sort des Sv quoi ;-)) doit bien servir à quelque chose même sans contaminamètre.
La question est donc, si on exclue (hypothèse gratuite) une contamination interne, est-ce qu'un radiamètre suffit à dire si on encourt un danger ?
Autrement dit s'il ne détecte rien, pourrait-on se dire qu'on est en-deça du seuil de dangerosité ?

Par exemple,ces discussions m'ont fait penser que j'ai une montre analogique qu'on m'a offerte dont je ne sais rien (et que je ne porte pas - elle reste sur une étagère), notamment sa date de fabrication : supposons qu'elle soit au radium. Si j'avais un Gamma-Scout ou autre (je ne cite pas cette marque pour faire de la pub mais parce que c'est orienté grand-public) : est-ce qu'il pourrait me dire si j'encours un danger ou non à supposer que je ne la porte pas (et que je ne l'avale pas) ?

Autre cas d'école : supposons un radiamètre ou un contaminamètre lui-même contaminé (par exemple il a trainé à Fukishima, il a collé sur lui des particules ou poussières radioactives) : détecterait-il lui-même (à supposer qu'il en ait la sensibilité) sa propre contamination ? Par exemple, comment savoir si un appareil d'occasion dont on ignore dans quel contexte il a été utilisé est lui-même contaminé ou non ?

Ça se complique ;-)

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Lun 6 Aoû 2012 - 17:05

J'ajoute juste trois petits commentaires.

Pour la contamination de surface d'un appareil d'occasion : normalement dès qu'on remet en circulation "ordinaire" (par exemple quand on l'envoie au contrôle technique) un appareil susceptible d'avoir été en contact avec des radionucléides, on doit fournir avec l'appareil une attestation comme quoi on a vérifié qu'il n'était pas contaminé, en expliquant les procédés de vérification et le résultat des mesures : par exemple des frottis un peu partout, un schéma avec les emplacements des frottis et les résultats des mesures.

Pour les Sv et les Bq, il vaut mieux avoir un appareil qui mesure les Bq parce que pour une même activité la dose dépend du radionucléide, en particulier la nature et l'énergie de son rayonnement.

Pour la contamination interne, un radionucléide qui s'en va tout de suite avec le pipi (par exemple le tritium) a moins le temps de faire des ravages qu'un radionucléide qui s'installe dans la peau (par exemple de soufre-35).

Bonne chance. Et débarrasse-toi de ta montre au radium geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 11:23

Kraft-werk a écrit:
J'ajoute juste trois petits commentaires.

Pour les Sv et les Bq, il vaut mieux avoir un appareil qui mesure les Bq parce que pour une même activité la dose dépend du radionucléide, en particulier la nature et l'énergie de son rayonnement.

Oui mais si j'ai bien compris, les contaminamètres sont calibrés sur un radionucléide précis (Bq équivalent CO60) par exemple. Donc si on ne connait pas la nature de la contamination (ce qui me semble être probable lorsque la démarche est de savoir si un objet est «clean» ou non), il faudra se taper des conversions et prendre le pire des cas non ?
Tu veux dire qu'avec les Sv c'est pareil ?

Kraft-werk a écrit:
Bonne chance. Et débarrasse-toi de ta montre au radium geek

Blague à part, (j'en sais rien moi si elle est au radium ;-)) la question qui en découle est :

- est-ce qu'un radiamètre genre Scout ou Dolphy Beta pourrait m'alerter sur une montre au radium ?

- si j'avais la certitude qu'elle l'était, quel serait le moyen propre de m'en débarasser à part l'offrir ;-) ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 12:46

bonjour,
oui, n'importe quel radiamètre détectera la radioactivité d'une montre au radium. j'ai trouvé deux vieux réveils sur un vide-grenier, et ça "biiipe" sans problème...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 13:56

oliv238 a écrit:
bonjour,
oui, n'importe quel radiamètre détectera la radioactivité d'une montre au radium. j'ai trouvé deux vieux réveils sur un vide-grenier, et ça "biiipe" sans problème...

Bonjour,

et il t'affiche combien de Sv ? Assez pour que tu souhaites t'en débarasser ? C'est toujours la même question : certes un un contaminamètre est plus sensible mais si on s'intéresse «juste» à la nocivité pour l'homme (hors contamination interne) : n'est-ce pas là le concept même du radiamètre/dosimètre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 14:00

J'allais répondre la même chose que Oliv238

Quant aux contaminamètres qui donnent des mesures "en Sv" (ou plutôt en µSv/h), ils sont effectivement calibrés sur un radioélément particulier, ou plutôt sur un ensemble de radioéléments ayant à peu près la même énergie de rayonnement. Il faut retenir que le débit de dose "au contact de la source" peut varier d'un facteur un peu supérieur à 10, par exemple entre le phosphore-32 (1,1 x 10-4 µSv/h/Bq) et l'uranium-238 (1,2 x 10-3 µSv/h/Bq).

Quant aux montres lumineuses, leurs aiguilles sont tartinées de Radium-226 qui délivre 1,9 x 10-3 µSv/h/Bq ( pale mais non, pas de panique, il y a très peu de radium sur chaque aiguille)

Pour savoir si la tienne est une montre au radium, laisse-là plusieurs jours à l'obscurité : si elle est toujours lumineuse, bingo.

Pour la collecte de ce déchet un peu particulier, il suffira de contacter l'ANDRA qui assure gratuitement ce service aux particuliers. On te demandera sans doute quelques quelques renseignements complémentaires ... Je n'en sais pas plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 16:10

il m'affiche environ 10us/h. je ne compte pas m'en débarrasser,ils sont dans un lieu contrôlé.C'est une sorte de "collection" pédagogique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 16:37

oliv238 a écrit:
il m'affiche environ 10us/h. je ne compte pas m'en débarrasser,ils sont dans un lieu contrôlé.C'est une sorte de "collection" pédagogique...

C'est quoi un lieu «contrôlé» ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 16:52

Si je n'ai pas dérapé d'une puissance de dix dans mes calculs (ma spécialité), 10 µSv/h avec du radium, ça doit correspondre à un peu moins de 10 kBq. Ce n'est pas négligeable du tout, mais pas entièrement catastrophique. Tu peux à la rigueur garder cette montre si elle reste parfaitement intacte et si tu l'installes le plus loin possible des endroits où toi ou tes proches ont l'habitude de stationner. Mais à ta place je commencerais quand même les démarches pour m'en débarrasser. Tu ne peux pas savoir : une étagère qui s'effondre, un caillou qui tombe sur le verre de montre, un môme qui part à la découverte des étagères du dessus ... Et comme tu parles de collection, ça veut dire que tu as d'autres objets radioactifs chez toi ?

Il faut savoir que, en cas d'accident avec exposition de tierces personnes chez toi, tu es responsable des conséquences tout de même.

Bon, j'arrête de jouer les Jimminy-Cricket clown

cela dit, ne t'en fais pas, c'est pas parce que tu vas contacter l'ANDRA que tous tes trésors vont disparaître du jour au lendemain. L'ANDRA est un très gros animal assez pointilleux, pas très rapide. Pas de panique. Tiens, je vais en profiter pour vous lire un petit poème. Pourquoi ça vous fait peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?   Mar 7 Aoû 2012 - 17:12

un lieu "contrôlé" c'est un lieu dont moi seul ai l'accès:pas d'enfants particulièrement. Et j'évite de stationner devant la "collection"(minéraux, ouraline, fiestaware, détecteurs de fumée) d'objets radioactifs.
à l'année, je suis sûr que je prends moins de dose qu'un voyageur de commerce en avion!
Revenir en haut Aller en bas
 
Contrôler pour pas cher les produits manufacturés japonais ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» St Ives , ligne suisse de produits pour la peau
» DM en Allemagne ou le paradis des produits pour bébé !
» Versace pour H&M, l'ultime défi
» Liste de tous les produits que vous utilisez
» Privatisation bar Paris pour anniversaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: