Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 protocole étalonnage débimètre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: protocole étalonnage débimètre    Jeu 29 Déc 2011 - 12:29

Bonjour les klowns,

Tout d'abord mes meilleurs vœux à la communauté! Je ne sais pas si c'est le meilleur moment pour poser une question vu qu'on passe tous la plupart de notre temps en famille à manger ces derniers jours, mais au diable j'essaye quand même!

Voila il semblerait qu'une entreprise d'étalonnage actuellement sur le marché délivre des certificat pour les débitmètres. Voulant en savoir un peu plus j'avais demandé à un PCR de quelle façon ils pouvaient étalonner ces appareils. Pour moi, cela paraissait assez simple, puisqu'en connaissant l'activité d'une source on peut obtenir la dose équivalente en connaissant le facteur de pondération radiologique (et pour avoir la dose efficace en utilisant le facteur de pondération associé à la sensibilité de l'organe cible). A partir de la il devait être possible d'étalonner des débitmètres avec les même sources étalons et matériel de base qu'un activimètre. Sur ce, le PCR m'avait corrigé en me disant que c'était bien plus compliqué mais je suis incapable de me rappeler ce qu'il m'avait répondu Embarassed .

Est-ce qu'une âme charitable pourrait m'expliquer ou se trouve mon erreur et/ou simplement me renvoyer à un exemple de protocole d'étalonnage de débitmètre...?

D'avance un grand merci et bonnes fêtes à tous,

Bagnouf
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Jeu 29 Déc 2011 - 16:14

Bonjour bagnouf,
Le contrôle des instruments de radioprotection est défini à l'article 5° de l'annexe 2 de la Décision n°2010-DC-0175 :

5° Modalités du contrôle des instruments et périodicité
Pour tous les instruments de mesure, les modalités de contrôle de bon fonctionnement, de contrôle périodique, de contrôle périodique de l’étalonnage établies selon le type d’instrument sont fixées comme suit :
a) Le contrôle de bon fonctionnement, tel qu’il est mentionné à l’article R. 4452-12 du code du travail, doit permettre à chaque utilisateur de vérifier l’alimentation électrique, la validité du mouvement propre et de s’assurer de l’adéquation de l’instrument de mesure avec les caractéristiques des champs de rayonnements rencontrés au poste de travail ;
b) Le contrôle périodique, tel qu’il est mentionné à l’article R. 4452-12 du code du travail, peut être réalisé au moyen d’une source radioactive, externe ou incluse avec l’instrument de mesure ou avec un dispositif électronique adapté :
- pour les appareils portables mesurant une activité (becquerels ou coups par seconde), de manière directe ou indirecte et n’ayant pas été utilisés depuis plus d’un mois, ce contrôle doit être effectué avant utilisation de l’instrument ;
- la mesure donnée par l’appareil doit se situer dans l’intervalle des limites d’erreur tolérées ;
- pour les appareils à commutation de gamme automatique ou manuelle, modifiant la nature du traitement du signal issu du ou des détecteurs, le contrôle est réalisé sur la ou les gammes les plus fréquemment utilisées ;
c) Le contrôle périodique de l’étalonnage doit être effectuée a minima par un organisme dont le système qualité est conforme à la norme NF EN ISO 9001, version 2000, ou aux normes susceptibles de la remplacer. Sont réputés satisfaire à ces dispositions les organismes conformes à la norme NF EN ISO/CEI 17025, ou aux normes susceptibles de la remplacer ou bénéficiant d’une accréditation du comité français d’accréditation (COFRAC) ou d’organismes signataires de l’accord multilatéral de reconnaissance mutuelle dénommé « Accord de coopération européen pour l’accréditation ». Les résultats de ces contrôles sont consignés dans le rapport défini à l’article 4.
Les sources de rayonnements utilisées pour ce contrôle doivent être des sources étalons.
Toute opération de maintenance corrective importante, notamment sur le système


Tu le trouvera sur le site dans la partie réglementation/Décision.
http://www.rpcirkus.org/reglementation/textes-reglementaires/decisions

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Jeu 29 Déc 2011 - 16:39

Merci pour cette réponse rapide mais je connaissais déjà ces textes de loi :s.

Le problème est qu'ils sont justement pour le moins flous en ce qui concerne les débitmètres. J'en déduis donc que les protocoles d'étalonnage de ceux-ci sont à élaborés "librement" par les organismes de contrôle.
On retombe ainsi sur ma première question, quel peut-être ce protocole? Peut-on le faire avec des sources étalons comme pour un activimètre (cf mon premier message)?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Jeu 29 Déc 2011 - 17:35

Pour le contrôle triennale de l'étalonnage il faut que ton système qualité sois certifié conforme a la norme ISO 9001 ou que tu sois un laboratoire accrédité COFRAC.
Donc les protocoles ne sont pas élaborés librement mais en conformité avec la norme ISO 9001, et si je ne me trompe pas, réalisé avec des sources étalons rattachées a l'étalon national...

Pour le contrôle annuel* de bon fonctionnement tu dois établir un protocole de contrôle comprenant au moins les points suivant:
- Vérification l’alimentation électrique.
- Vérification la validité du mouvement propre.
- Contrôle de l'adéquation de l’instrument de mesure avec les caractéristiques des champs de rayonnements rencontrés au poste de travail.
Donc tu n'a pas forcément besoins de sources...

*Ou avant utilisation si l'appareil n'a pas servit depuis plus d'un mois.


Dernière édition par Niko le Ven 30 Déc 2011 - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Jeu 29 Déc 2011 - 19:14

Niko a écrit:
Pour le contrôle triennale de l'étalonnage
c'est bon , pour ma FH 40 G L-10 , j'ai encore 2 ans devant moi

Niko a écrit:
pour le contrôle annuel* de bon fonctionnement tu dois établir un protocole de contrôle comprenant au moins les points suivant:
- Vérification l’alimentation électrique.
pas de souci , il y a un controle automatique affichant la tension de la pile au démarrage

Niko a écrit:
- Vérification la validité du mouvement propre
heu , qqun peut il me donner un détail sur ce point concernant le modèle sus cité

Niko a écrit:
- Contrôle de l'adéquation de l’instrument de mesure avec les caractéristiques des champs de rayonnements rencontrés au poste de travail.
là encore, l'appareil est "fait pour ca" alors je vois pas trop ce qui devrait être réalisé

merci de vos lumières
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 30 Déc 2011 - 11:38

Diabolo,
Il ne faut pas oublier que ce contrôle de bon fonctionnement dois faire l'objet d'un apport écrit (traçabilité oblige) donc :

- Pour la vérification l’alimentation électrique.
Il te suffit de rapporter sur ton rapport la valeur de la tension affiché.

- Pour la vérification la validité du mouvement propre.
Le mouvement propre correspond au "bruit électronique" d'un appareil.
La valeur affiché en l'absence de source de rayonnement est égale au mouvement propre + le bruit de fond due au rayonnement naturel.
Il te suffit donc de rapporter dans ton rapport la valeur affiché sans sources, et de t'assurer que celle ci ne dérive pas.
Attention toutes fois a faire cette vérification toujours au même endroit, car le bruit de fond peut varier suivant la position géographique

- Pour le contrôle de l'adéquation de l’instrument de mesure avec les caractéristiques des champs de rayonnements rencontrés au poste de travail.
Une fois que tu est sur d'avoir un appareil adéquat, cette case peut à la limite être pré-cochée conforme dans ton rapport!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 30 Déc 2011 - 12:19

grand merci Seigneur Niko jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 30 Déc 2011 - 16:55

Niko a écrit:
Pour le contrôle triennale de l'étalonnage ... et si je ne me trompe pas, réalisé avec des sources étalons rattachées a l'étalon national...

Petite précision :
en fait pour un radiamètre ce n'est pas la source qui est raccordée à l'étalon national mais il faut que le laboratoire dit "secondaire" ait un débitmètre (type PTW) raccordé en termes de Kerma ou de débit d'équivalent de dose ambiant sous 10 mm au laboratoire primaire (LNHB pour la France)
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 30 Déc 2011 - 17:25

Merci H*(10) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 30 Déc 2011 - 18:10

Bonsoir
Et donc les laboratoires sont soit accrédités COFRAC ou répondent à des exigences qualité.
Ayant co-écrit le texte, je peux donc vous dire que ce genre d'étalonnage ne peut être réalisé dans n'importe quelle condition.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Sam 31 Déc 2011 - 18:47

Diabolo a écrit :

Citation :

Niko a écrit:
- Vérification la validité du mouvement propre
heu , qqun peut il me donner un détail sur ce point concernant le modèle sus cité

Il me semble qu'il y a confusion entre mouvement propre, difficile a vérifier... et le BdF qui, sauf incident, est à peut prêt constant et sert de point de contrôle permanent du bon fonctionnement de nos appareils (a la condition express de le connaître...à l'endroit ou l'on se trouve avec l'appareil.)

Il me semble important de noter que les FH 40 G sont très très lents a revenir à la valeur du BdF après une mesure, ils on tendance à rester aux alentours de 150 à 300 nSV.h-1 pour un BdF standard de 65 nSv.h-1, ne pas hésiter à les éteindres et les rallumer pour revenir à des valeurs plus proches de la réalité.santa
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Sam 31 Déc 2011 - 18:48

OUPS !

pas vu la réponse de Niko...

Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Lun 2 Jan 2012 - 16:56

Il ne faut pas non plus oublier la position du détecteur dans l'appareil, la géométrie de celui ci et celle de la source, ainsi, et c est tres important, que l'environnement de test (le banc de test).
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 11:24

Bonjour à tous !

Je suis en train de réviser mon protocole et je me rends compte que j'ai deux-trois questions auxquelles je ne sais toujours pas répondre avec certitude :

1) Contrôle du bon fonctionnement : il est à réaliser tous les combien ? L'arrêté est clair sur la fréquence des contrôles périodiques mais pas sur le contrôle de bon fonctionnement (le contrôle du mouvement propre impliquant un contrôle systématique au même endroit).

2) Pour le contrôle périodique (l'annuel) un générateur à rayons X peut-il être utilisé cille source externe ?

3) Pour les FH 40, la périodicité du contrôle d'étalonnage est quinquennale ou triennale (contrôle de l'alimentation électrique et du mouvement propre possibles) ? Jai toujours cru que c'était quinquennal mais le post de Diabolo me fait douter.

Merci à tous pour vos points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 11:27

pour le FH 40 c'est tous les 3 ans, 5 ans c'est pour les spectros.
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 12:33

Merci Mister Conta.
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 13:15

Bonjour,

arrêté du 21 mai 2010 a écrit:

5° Modalités du contrôle des instruments et périodicité
Pour tous les instruments de mesure, les modalités de contrôle de bon fonctionnement, de contrôle périodique, de contrôle périodique de l'étalonnage établies selon le type d'instrument sont fixées comme suit :
a) Le contrôle de bon fonctionnement, tel qu'il est mentionné à l' article R. 4452-12 (lire maintenant R.4451-29) du code du travail , doit permettre à chaque utilisateur de vérifier l'alimentation électrique, la validité du mouvement propre et de s'assurer de l'adéquation de l'instrument de mesure avec les caractéristiques des champs de rayonnements rencontrés au poste de travail ;
b) Le contrôle périodique, tel qu'il est mentionné à l' article R. 4452-12 du code du travail , peut être réalisé au moyen d'une source radioactive, externe ou incluse avec l'instrument de mesure ou avec un dispositif électronique adapté :
― pour les appareils portables mesurant une activité (becquerels ou coups par seconde), de manière directe ou indirecte et n'ayant pas été utilisés depuis plus d'un mois, ce contrôle doit être effectué avant utilisation de l'instrument ;
― la mesure donnée par l'appareil doit se situer dans l'intervalle des limites d'erreur tolérées ;
― pour les appareils à commutation de gamme automatique ou manuelle, modifiant la nature du traitement du signal issu du ou des détecteurs, le contrôle est réalisé sur la ou les gammes les plus fréquemment utilisées ;
c) Le contrôle périodique de l'étalonnage doit être effectuée a minima par un organisme dont le système qualité est conforme à la norme NF EN ISO 9001, version 2000, ou aux normes susceptibles de la remplacer. Sont réputés satisfaire à ces dispositions les organismes conformes à la norme NF EN ISO/CEI 17025, ou aux normes susceptibles de la remplacer ou bénéficiant d'une accréditation du comité français d'accréditation (COFRAC) ou d'organismes signataires de l'accord multilatéral de reconnaissance mutuelle dénommé Accord de coopération européen pour l'accréditation . Les résultats de ces contrôles sont consignés dans le rapport défini à l'article 4.
Les sources de rayonnements utilisées pour ce contrôle doivent être des sources étalons.
Toute opération de maintenance corrective importante, notamment sur le système de détection, doit systématiquement être associée à une opération de contrôle de l'étalonnage.

Pour moi le premier contrôle, celui de bon fonctionnement est effectué chaque fois qu'on utilise l'appareil : on l'allume, on vérifie l'alimentation électrique (est-ce que les piles c'est bon, etc.) et on regarde si le mouvement propre (la valeur en l'absence de source) est OK avec la valeur habituelle. Si cette première étape n'est pas OK, on ne pourra pas :
- l'utiliser correctement
- procéder à la vérification périodique en présence d'une source

Concernant le contrôle périodique et la question "peut-on utiliser un générateur électrique de rayons X comme source externe", il en a déjà été question sur le forum, je n'ai pas recherché. Dans l'absolu, ça ne me dérange pas, si on utilise le GX avec toujours les mêmes paramètres. Ce qui est un peu gênant c'est d'utiliser l'appareil de mesure pour contrôler le GX (contrôle technique et d'ambiance mensuel) et d'utiliser le GX pour contrôler l'appareil... mais pour ce contrôle, nul besoin d'une source étalon en tout cas.

Et enfin pour le contrôle périodique de l'étalonnage :
- instrument équipé d'un système de contrôle permanent de bon fonctionnement (type source) : périodicité quinquennale
- instrument non équipé d'un système de contrôle permanent de bon fonctionnement (donc typiquement FH40) : périodicité triennale

@+
SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 13:22

Salut Scully,
Scully a écrit:
1) Contrôle du bon fonctionnement : il est à réaliser tous les combien ? L'arrêté est clair sur la fréquence des contrôles périodiques mais pas sur le contrôle de bon fonctionnement (le contrôle du mouvement propre impliquant un contrôle systématique au même endroit).
Si je ne me trompe pas, pour le FH40 le test des piles est fait automatiquement par l'appareil lors de l'allumage de ce derniers. a confirmer...

Scully a écrit:
2) Pour le contrôle périodique (l'annuel) un générateur à rayons X peut-il être utilisé cille source externe ?
Oui, mais il faut cependant être sur de se remettre a chaque fois dans les mêmes configurations de tir Exclamation

Scully a écrit:
3) Pour les FH 40, la périodicité du contrôle d'étalonnage est quinquennale ou triennale (contrôle de l'alimentation électrique et du mouvement propre possibles) ? Jai toujours cru que c'était quinquennal mais le post de Diabolo me fait douter.
La vérification est quinquénale pour les appareils équipés d'un contrôle interne de bon fonctionnement (ceux qui possèdent une source pour vérifier leur réponse. certaines spectros, compteurs a scintillations, etc...) donc la périodicité de ton FH40 est triénale.


Edit : doublé par SW
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 14:08

Merci à vous deux pour vos réponses.

SW a écrit:
Pour moi le premier contrôle, celui de bon fonctionnement est effectué chaque fois qu'on utilise l'appareil

Dans mon cas précis (PCR externe de plusieurs structures), c'est ce point qui me pose problème : si on doit vérifier la validité du mouvement propre qui fait partie du contrôle du bon fonctionnement, il faut pouvoir le faire toujours au même endroit et la PCR externe de plusieurs structures n'allume pas son radiamètre toujours au même endroit.


Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Mer 7 Nov 2012 - 14:12

C'est un peu le problème des itinérants, chez nous, en général, on allumes les appareils avant de partir en inter, ça permet aussi de contrôler que tous va bien en arrivant... et de ne pas s'assoir sur le problème !
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
ICTO+
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 23 Nov 2012 - 16:29

C'est pire que çà !
Tous les 5 ans, c'est pour les appareils qui savent signaler qu'ils fonctionnent ... je n'en connais aucun.
Le fait d'embarquer une source de calibrage pour caler la HT sur le 662 keV ne suffit pas à afficher un bon débit de dose, ou à calibrer le gain de l'échelle en énergie

je veux bien qu'un modérateur ouvre un topic sur le sujet, si nécessaire, ou que quelqu'un fasse paraitre une liste exhaustive des appareils concernés par cette périodicité de 5 ans, je suis curieux.

ICTO+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mpe-site.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 23 Nov 2012 - 16:46

Bonsoir
Il y a au moins les appareils installés à poste fixe en INB par exemple, reliés à un tableau de contrôle des rayonnements (TCR) et qui donne en temps réel les valeurs de débit d'équivalent de dose et d'activité volumique.
Eux, savent signaler qu'ils fonctionnent et qu'ils sont en défaut. Il faut alors pallier à la panne.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
ICTO+
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 23 Nov 2012 - 16:51

C'est ce que je disais, vaste débat.
Coment s'assurer que la valeur reportée sur le TCR est valable ?

ICTO+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mpe-site.com
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 23 Nov 2012 - 19:15

En INB c'est un an maxipour le contrôle périodique pour tous les appareils de radioprotection mobile, et à chaque prise de poste pour le test de bon fonctionnement.(exigence client)
Je ne sais pas si cette pratique "fleurit" sur le tour de france des INB, mais côté Sud, il est déshormais impératif de mentionner sur les cahiers de quart la fourchette attendue par rapport à l'activité de la source en plus de la valeur mesurée par l'appareil.

Ce qui en soi à du sens car permet de suivre une éventuelle dégradation de la qualité de la mesure . C'est quand même un peu plus contraignant.

Bon , et pour les appareils radiologiquement impossibles à envoyer en étalonnage annuel, on jette et on change ?

PS : petit Papa Noel , pense à mes sondes SHI sans fils....

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: protocole étalonnage débimètre    Ven 23 Nov 2012 - 19:40

Bonsoir
ICTO+ a écrit:
C'est ce que je disais, vaste débat. Comment s'assurer que la valeur reportée sur le TCR est valable ?ICTO+
En situation normale c'est sans problème avec le contrôle périodique.
A Osiris nous le faisions déjà à l'époque (dans les années 80) une fois par trimestre avec une source de référence.
Les TCR ont ensuite un peu évolué;
Nous avons eu des pannes mais c'était assez facile à déceler.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
protocole étalonnage débimètre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Protocole] Cérémonie de début de mandat
» [Protocole] Manuel d'étiquette
» vaccination et protocole homéo:édit toujours pas fait!!!
» Protocole ALD et orthophonie
» Protocole homéopathique de prépa accouchement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: