Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 étude de poste et zonage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 13:55

Bonjour,
nouvelle sur le forum et dans la fonction de PCR j'aurais besoin de vos lumières pour m'aider à comprendre comment faire une étude de poste et un zonage (je sais, c'est basique comme questionnement mais je débute alors...).
Le contexte : utilisation de sources non-scellées pour des activités de recherche. Les analyses de poste et les zonages ont été faits précédemment mais j'ai du mal à comprendre comment et surtout je voudrais pouvoir les faire sur de nouveaux postes...
Voilà ce que j'ai comme fil conducteur sur la fiche d'exposition:
Exposition externe : adaptée aux étapes de la manipulation
dose à 10 cm et/ou 30 cm X temps d’exposition X nbre de manipulation/an = Eex

Exposition interne : à partir du 1/100 de l’activité mise en jeu
1/100 de l’activité X facteur de pondération X DPUI X nbre de manipulation/an = Ein
fact. pond. 1 – 10 – 100 – selon les conditions de travail ( ??????)

D'où mes questions:
La dose à 10 ou 30 cm correspond aux valeurs données par le guide pratique radionucléides et radioprotection (rubrique exposition externe) X activité manipulée ?
Doit-on aussi prendre en compte l’exposition aux extrémités par contact avec les flacons ou béchers ? Eextrémités = dose extrémités X tps d'expo X nbre de manip/an ?

A quoi peut correspondre le facteur de pondération ?

Dose efficace = Eex + Ein OU Eextrémités*0.01 + Eex + Ein ? (le facteur 0.01 correspondant au facteur de pondération pour la peau)  
Si pour un travailleur la somme des doses efficaces des différentes manip qu’il fait > 6mSv ==> catégorie A
Dose équivalente aux extrémités = dose au contact pour flacon, bécher ou seringue X activité manipulée X temps de manipulation
Si pour un travailleur la somme des doses équivalentes aux extrémités des différentes manip qu’il fait > 150mSv ==> catégorie A

Pour le classement de la zone, on additionne toutes les manipulations faites par tous les travailleurs dans la zone sur l’année ?   si Σ doses efficaces > 6mSv ==>zone contrôlée ou si Σ doses équivalentes aux extrémités > 150mSv ==> zone contrôlée ?

Avec ces formules (si tant est qu'elles soient justes) on ne fait que des estimations mais sont-elles suffisantes?

Ce sont des questions de débutant mais j'ai beau chercher et éplucher les documents et les supports de formation, je n'arrive pas à trouver de formule de calcul simple applicable à mon cas de figure alors j'ai vraiment besoin de l'avis de connaisseurs tels que vous!
Par avance merci pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 14:06

Bonjour,

Je ne suis pas à l'aise avec les sources non scellées et les pratiques dans le milieu de la recherche. Je laisse donc les experts répondre à la première partie de ta question.

Je vais plutôt l'intéresser au zonage.
La définition de la zone n'est pas corrélée à la dose annuelle mais à la dose efficace et à la dose équivalente aux extrémités sur une heure (et prendre aussi en compte le débit d'équivalent de dose pour les zones orange et rouge).
Tu devrais jeter un œil à l'arrêté du 15 mai 2006 et à la circulaire DGT/ASN n°1 du 18 janvier 2008.
(Kloug a répondu pendant que j'éditais mais je laisse ma réponse)

Edition : finalement, je réponds aussi pour les limites Smile. Effectivement au dessus de 6 mSv pour la dose efficace ou 150 m Sv pour la dose extrémité = catégorie A (article R 4451-44 du Code du Travail).

En fait, à mon avis, avant de se lancer (j'espère que d'autres jeunes padawan nous lisent), il vaut mieux lire quelques textes dont ceux cités précédemment et la partie du Code du Travail qui nous concerne :; (Titre V : prévention des risques d'exposition aux rayonnements ionisants).
Comme le site du Cirkus est bien fait (merci les klowns), on trouve tout ce qu'il faut dans son chapeau magique dans la rubrique Réglementation.
Les formations sont trop courtes pour tout aborder en profondeur. Il y a encore un peu de chemin à faire quand on débute et perso, j'apprends encore.


Dernière édition par Scully le Jeu 8 Aoû 2013 - 14:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 14:13

Bonjour

Bienvenue sur le site et le forum.
Nous allons tenté de répondre à vos interrogations;

D'où mes questions:
La dose à 10 ou 30 cm correspond aux valeurs données par le guide pratique radionucléides et radioprotection (rubrique exposition externe) X activité manipulée ?

10 cm est une distance souvent utilisée pour les émetteurs bêta. 30 cm c'est à peu près la longueur d'un avant bras.

Doit-on aussi prendre en compte l’exposition aux extrémités par contact avec les flacons ou béchers ? Eextrémités = dose extrémités X tps d'expo X nbre de manip/an ?
En ce qui concerne l'étude de poste vous devez effectivement prendre en compte l'exposition aux extrémités. C'est presqu'une mesure au contact des béchers (par exemple) qu'il faut utiliser avec ensuite le calcul que vous mentionez.
Cela permet de classer les personnes en catégorie a ou B
Même chose pour le zonage pour indiquer la signalisation, mais là vous pouvez prendre les valeurs en fonction des distances pour mettre en place un zonage partiel par exemple.

A quoi peut correspondre le facteur de pondération ?
Dose efficace = Eex + Ein OU Eextrémités*0.01 + Eex + Ein ? (le facteur 0.01 correspondant au facteur de pondération pour la peau)

Cela correspond au facteur WT
 
Si pour un travailleur la somme des doses efficaces des différentes manip qu’il fait > 6mSv ==> catégorie A
Dose équivalente aux extrémités = dose au contact pour flacon, bécher ou seringue X activité manipulée X temps de manipulation
Si pour un travailleur la somme des doses équivalentes aux extrémités des différentes manip qu’il fait > 150mSv ==> catégorie A

Absolument

Pour le classement de la zone, on additionne toutes les manipulations faites par tous les travailleurs dans la zone sur l’année ?   si Σ doses efficaces > 6mSv ==>zone contrôlée ou si Σ doses équivalentes aux extrémités > 150mSv ==> zone contrôlée ?
Non ! Le zonage est indépendant du temps de présence. le mieux est de raisonner en temps de travail (1600 h) ou en valeur de dose par unité horaire (opération ramenée à l'heure) pour la zone surveillée ou contrôlée verte et enfin en débit de dose au-dessus de 2 mSv/h (haut de la zone jaune).

Avec ces formules (si tant est qu'elles soient justes) on ne fait que des estimations mais sont-elles suffisantes?
Il suffit d'abord de les tracer et de les réactualiser en fonctiondes besoins.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 15:50

Merci pour vos réponses (rapides!!!)
Donc si je comprends bien pour les analyses de poste et donc le classement du personnel je prends
Σ Dose efficace =  Σ (Eextrémités x 0.01 + Eex + Ein)
et  Σ Eextrémités   sur 12 mois  à comparer respectivement à 6mSv et 150mSv.

Pour le zonage par contre j'avais cru comprendre que les valeurs de doses efficaces et équivalentes sur 1h données dans l'arrêté du 15 mai 2006 n'étaient valables que pour les installations fixes? Un poste de travail où une manip est faite pendant 30 min, 20 fois par an est-il considéré comme une installation fixe?  et dans ce cas on considère une exposition potentielle de 40h sur 1600h de travail ou on prend la dose efficace telle que calculée ci-dessus ramenée à 1h de manip (donc divisée par 2) ? auquel cas je suppose que la zone doit pouvoir être classée surveillée ou contrôlée alternativement en fonction de la manipulation qui y est faite (plusieurs opérateurs et plusieurs manips possibles dans chaque zone)?
C’est pas encore très clair pour moi tout ça, pourtant j’ai lu et relu les différents textes réglementaires !
En tout cas merci pour vos éclairages…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 16:08

Bonjour

Donc si je comprends bien pour les analyses de poste et donc le classement du personnel je prends
Σ Dose efficace =  Σ (Eextrémités x 0.01 + Eex + Ein)
et  Σ Eextrémités   sur 12 mois  à comparer respectivement à 6mSv et 150mSv.

Pour la dose efficace vous prenez les mesures disons à 50 cm, c'est encore plus simple.
car au niveau des extrémités vous êtes plus près de la source.
Donc n'appliquez pas la formule que vous donnez au-dessus


Pour le zonage par contre j'avais cru comprendre que les valeurs de doses efficaces et équivalentes sur 1h données dans l'arrêté du 15 mai 2006 n'étaient valables que pour les installations fixes?
Oui c''est exact. Pour les appareils mobiles on parle de zone d'opération.

Un poste de travail où une manip est faite pendant 30 min, 20 fois par an est-il considéré comme une installation fixe?
Oui. Avez-vous les moyens de prouver par a+b que la manip va durer 20 minutes ?
Si oui alors vous pouvez augmenter votre débit de dose d'un facteur 3.
le haut de votre zone contrôlée verte sera à 75 µSv:h pendant 20 minutes, ce qui donnera 25 µSv sur une heure d'exposition.

Votre zone dehors de toute manipulation pourra être classée zone publique à condition de prouver, là encore, qu'il n'y a ni débit de dose ni contamination.
Vous pouvez aussi la laisser en zone surveillée. Par contre il ne faut aucune ambiguïté sur la signalisation.


KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Jeu 8 Aoû 2013 - 16:47

Pour la signalisation, bien indiquer le caractère intermittent de la zone. Vous pouvez indiqué sur le règlement les conditions selon lesquelles votre zone est contrôlée, surveillée ou publique.

Pour mémoire, zone contrôlée = dosi opérationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Ven 9 Aoû 2013 - 10:58

Kloug,  pour ce qui concerne le calcul de dose efficace je ne comprends pas pourquoi vous me conseillez de prendre des mesures à 50 cm? lors de la manip il y a bien contact direct avec la source (d'où la prise en compte de Eextrémités) et pendant la manip la personne est à peu près à 30cm (devant la paillasse), je prends les valeurs du guide pratique ( de Delacroix - Guerre - Leblanc) qui me semblent adaptées à ce type de manipulation, non ?
 
D’un autre côté, dans le guide radioprotection du CNRS, l'exemple de calcul de dose (pour des manip type marquage moléculaire)  donné utilise la formule:
I = Q * fv * 1/V * d * t * 1/ks * n

Avec :
Q = activité de la source
fv = facteur de volatilité
V = volume de la pièce
d = débit respiratoire
t = durée de l'exposition
ks= facteur de protection du à une protection collective (ks=10 si sorbonne et 100 si boîte à gants)
n = nbre de manip annuelle

Et en multipliant par la dpui, on a la dose efficace E ce qui permet de catégoriser le travailleur.

Et pour le zonage :

E = Q * Xi * dpui

Xi = fraction d'activité incorporée (si fv = 1 ou 0.1 ==> Xi = 0.1, si fv = 0.01 ou 0.001 ==> Xi = 0.01)
 
Mais ces calculs ne prennent en compte que l’exposition interne…pourquoi ?
J’ai l’impression que chacun fait son calcul à sa sauce, non ? on se fixe une règle de calcul et on l'applique...

si vous avez le même type de contexte, ça m'intéresse aussi de savoir comment vous procédez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Ven 9 Aoû 2013 - 11:25

Bonjour
Ce que je voulais dire par mesure à 50 cm c'est une mesure différente entre celle au niveau des extrémités et celle au niveau du corps entier.

Dans le premier cas cela permet de définir les valeurs d'exposition au niveau des mains.
Les limites d'exposition étant différentes au niveau des mains et du corps entier vous devez avoir les valeurs de débit de dose en deux points différents.

Ces mesures doivent servir aussi bien à faire l'étude de poste (en tenant compte du temps de présence par opération, du nombre d'opération par semaine, mois, an (à vous de choisir), de l'utilisation d'équipement de protection individuelle) , et de mettre en place le zonage. Dans le dernier cas on ne se pose pas la question du temps de présence.

Aux calculs d'exposition interne vous devez ajouter les résultats des mesures pour l'exposition externe pour mettre le zonage adapté aux deux risques.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Ven 9 Aoû 2013 - 12:22

Bonjour,

merci pour ces précisions. Ne peut-on pas faire d'estimations par le calcul à la place des mesures en conditions réelles pour l'exposition externe?  Ces estimations étant validées par une dosimétrie passive trimestrielle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Ven 9 Aoû 2013 - 13:05

Bonjour
Rien ne remplace la mesure !
Et là encore entre dosimètre et débitmètre il eput exister des différences.
Que vous fassiez une première approche avec des estimations, oui.
Mais cela passe par une validation. La radioprotection au doigt mouillé (sans mesure) me parait bien difficile.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Aemaeth
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: étude de poste et zonage   Lun 12 Aoû 2013 - 9:00

Pour mes études de postes, j'avais tout fait par la mesure.
Mesure a 1cm pour les extrémités, mesures a 30cm pour du corps entier, mesures d'ambiances. Le tout au débitmètre.
Revenir en haut Aller en bas
 
étude de poste et zonage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» étude de poste et zonage
» envoi d'espèces par la poste !
» entretien poste de chargé d'informatique documentaire
» Envoyer une lettre recommandée depuis la poste.fr.
» Heula à la Poste.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde industriel (nucléaire diffus)-
Sauter vers: