Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Vivre dans un quartier contaminé au radium

Aller en bas 
+2
Fofilet
Nico
6 participants
AuteurMessage
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyJeu 8 Juil 2021 - 22:58

Bonjour, je viens d'emménager comme locataire dans un appartement en RDC qui se situe au cœur du quartier des Coudraies, à Gif-sur-Yvette (91). Dimanche dernier, j'ai appris de façon fortuite que mon logement se trouvait à 200 mètres du site principal de l'ancienne Société Nouvelle du Radium (en activité de 1907 à 1957). Cela m'a stupéfait, surtout lorsque je suis rentré dans les détails de l'historique : jamais je n'aurais imaginé qu'un si joli écrin de verdure avait accueilli une usine d'extraction du radium. Depuis, je suis allé à la pêche aux informations. J'ai pu vérifier que mon logement se trouvait sur une "parcelle à risque avéré". De fait, il y a des points chauds un peu partout dans le quartier ; et les opérations de décontamination ont été à la fois ciblées (trop selon moi) et partielles (au-delà de 50 cm, le sol reste chargé de résidus radioactifs dans les zones qui ont été "nettoyées"). Vu que mon logement me semble de construction assez récente, je n'ai pas d'inquiétude par rapport à la présence éventuelle de radon dans l'air ambiant. En revanche, je suis moins serein concernant les rayonnements. Il y a à peine 7 ans, en posant un compteur sur le bord de la route juste en face de la gare RER à 5 minutes de chez moi, quelqu'un avait mesuré une radioactivité 2,28 microsieverts par heure. Je me trompe peut-être, mais cela me semble quand même assez élevé. En outre, je suis sûr à 100 % qu'il y a dans le quartier des points où la radioactivité est beaucoup plus élevée. Qu'en pensez-vous ? Mon inquiétude est-elle fondée ? Pourriez-vous me conseiller un outil de mesure qui soit à un prix accessible pour que je puisse faire moi-même quelques relevés dans les jours à venir ? Sinon, mon autre préoccupation concerne l'eau du robinet : pensez-vous qu'elle puisse être anormalement chargée en radon ? Peut-on se fier aux informations données par les autorités publiques ? Est-il selon vous raisonnable de boire l'eau du robinet dans une zone qui a été fortement contaminée ? Pour finir, je voudrais dire que je suis assez choqué par le silence du propriétaire de mon logement : avant de signer le bail, à aucun moment il ne m'a parlé du radium ; et lorsque par la suite je l'ai questionné sur le sujet, il est resté très évasif... Suis-je exagérément préoccupé par les risques éventuels ?
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 9 Juil 2021 - 13:08

Bonjour
Je suis un des principaux contributeurs des mesures relativement récentes.
Je vous renvoie à la lecture du document que vous trouvez sur le site :
https://www.rpcirkus.org/images/pdf/DOC-VL/DOC-VL-1_1_Le_quartier_des_Coudraies_a_Gif_sur_Yvette_-_les_annees_folles_du_radium.pdf

Côté radon pas d'inquiétude par rapport au fait que la contamination se trouve en extérieur.
Pour l'eau pas de soucis non plus car le captage de l'eau municipale n'est pas dans cette zone.
Disons que le risque sanitaire est négligeable. pas contre je reste choqué de ne pas avoir entrepris des actions de dépollution dans la partie communale. Cela reste à charge de la mairie.
C'est surtout que la situation est connue depuis longtemps et que le sujet n'avance pas.
L'ANDRA ne peut pas s'auto-saisir pour procéder aux travaux et c'est un point de frottement.


N'hésitez pas à me recontacter si à la lecture vous avez d'autres questions.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 9 Juil 2021 - 13:15

Bonjour,

En ce qui concerne l'eau du robinet, vous n'avez aucune inquiétude à avoir par rapport à sa possible contamination par le radium du quartier des Coudraies car elle n'en vient pas.
En ce qui concerne de manière plus générale le quartier des Coudraies, l'Etat a fait réaliser des mesures de radioactivité dans toutes les propriétés pour lesquelles les propriétaires étaient d'accord soit environ 90% des propriétés. Si vous contactez l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (contact@irsn.fr), vous devriez pouvoir obtenir des informations relatives au logement que vous occupez, si le propriétaire a autorisé les mesures à l'époque (2000-2002).
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 9 Juil 2021 - 15:18

Bonjour Iron Kloug (a.k.a. M. Ammerich),

Merci beaucoup pour votre réponse rapide et rassurante. En fait, c'est précisément grâce à votre très intéressant article sur les "années folles du radium" que j'ai découvert RadioProtection Cirkus et ce forum de discussion. Jusqu'à dimanche dernier, je n'avais jamais entendu parler de tout cet aventurisme scientifique et mercantile autour du radium et des substances radioactives dans la 1ère moitié du XXe siècle. Au-delà du cas de la Société Nouvelle du Radium fondée par les frères Danne, j'ai été stupéfait de découvrir tout l'éventail des produits contenant du radium qui ont été vendus à grand renfort de publicité vantant les prétendues vertus de la radioactivité : eau en bouteille, soda, barres chocolatées, compléments alimentaires pour animaux, crème de beauté, dentifrice, savon, layettes, sous-vêtements, etc. C'est juste effarant, et cela illustre selon moi tous les dangers de la rencontre non régulée entre un certain scientisme de "conquistador" et la cupidité sans frein des soi-disant "innovateurs" industriels dans une économie capitaliste dépourvue de garde-fous. J'ai aussi été éberlué de constater le nombre de sites contaminés en Ile-de-France, avec dans la plupart des cas un processus de mise au jour des risques assez lent et entravé par diverses formes du déni, y compris de la part des personnes potentiellement victimes de la pollution radioactive... Je serais curieux de savoir à quels résultats aboutirait un sondage auprès des habitants actuels du quartier des Coudraies et des zones limitrophes : combien d'entre eux savent vraiment ce qui s'est passé et quelles en ont été les conséquences durables ? Une personne qui a grandi aux Coudraies, juste à côté de la parcelle la plus contaminée, m'a quand même dit : "oh non ce n'est rien...euh oui il y a la maison de Pierre et Marie Curie....et euh oui à côté il y a eu une fabrique d'aiguilles pour les montres à quartz !". Cela me semble déjà assez révélateur du niveau probable de confusion, de sélectivité, d'approximation et d'euphémisation dans la manière dont une partie des riverains se représentent le problème... Bref... Je trouve tout cela assez hallucinant. Merci encore d'avoir pris le temps de me répondre et d'avoir contribué à lever certaines de mes inquiétudes.
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 9 Juil 2021 - 15:31

Bonjour Nico,

Merci beaucoup pour cette précision concernant la provenance de l'eau du robinet dans le quartier des Coudraies... J'avoue que mon début de "radium-paranoïa" m'a même fait craindre quelque chose du côté des canalisations... Mais un esprit inquiet s'emballe vite ! Merci aussi pour le renvoi vers l'IRSN : je pense en effet que je vais les contacter pour connaître précisément l'état des risques dans mon logement. Sinon, pourriez-vous me conseiller un appareil de mesure de la radioactivité à un prix raisonnable ? Par exemple, les premiers prix de la marque GQ valent-ils quelque chose ? Peut-on en tirer des mesures à peu près fiables ? Merci encore et très bonne journée à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 9 Juil 2021 - 15:32

Bonjour
Ayant longtemps habité aux Ulis et travaillant au CEA Saclay, j'avais eu l'occasion de m'intéresser depuis longtemps à la question.
Un de mes amis m'avais raconté qu'ils allaient jouer quand ils étaient gamins dans l'ancienne maison de Jacques Danne où il y avait encore des objets de laboratoire.

Pour répondre à votre question pas mal de propriétaires sont au courant de cette situation notament le propriétaire actuel de la maison de Danne.

Encore une fois le risque sanitaire à l'extérieur est peu élevé. Mais vous avez vu que deux maisons ont quand même été détruites suite à la pollution au radium et donc pas mal de radon dans le bâtiment ce qui a occasionné évidemment pas mal de questionnements.

Disons que le niveau de connaissances a progressé avec le temps et notamment l'impact de la radioactivité sur le corps humain. Nous allons réactualisé pas mal de documents sur le site et je viens de faire une histoire de la radioprotection, pour montrer comment les valeurs limites ont évolué avec le temps.

En 1920 on pensait aux vertus bénéfiques de ces produits puisqu'on a commencé à les utiliser pour les traitement des cancers. Claudius Regaux et Antoine Beclère ont été des précurseurs. Après c'était une forme de "mode". Et puis les effets à long terme sont apparus et il a bien fallu en convenir : la radioactivité peut être nocive. La dose fait le poison (dicton connu par ailleurs).

Côté appareils vous pourrez faire des mesures en microsieverts par heure par exemple. mais vous aurez du mal à faire des mesures précises en activité (en becquerels). Sinon je peux vous conseiller une société qui vend du matériel pratiquement professionnel à un prix très raisonnable. c'est la société ICOHUP qui vend du matériel grand public. Vous pouvez les contacter de ma part : https://icohup.com/radiametre-scintillation/

kloug

A bientôt
Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptySam 10 Juil 2021 - 15:43

Bonjour Iron Kloug,

De nouveau, merci beaucoup de prendre le temps de répondre à mes interrogations. Effectivement, les anciens locaux, laissés à l'abandon, de la Nouvelle Société du Radium, ont pendant plusieurs années été ouverts aux visites en tout genre, y compris celles d'enfants qui s'amusaient à éclater les fioles remplies de substances inconnues contre les murs ! Certains en ont aussi ramené et conservé chez eux innocemment... D'anciens articles de presse, que vous connaissez sans doute, rapportent ces faits assez ahurissants (https://www.dissident-media.org/infonucleaire/gif.html). Sinon, vu la période de temps sur laquelle l'usine des frères Danne a opéré (plusieurs dizaines d'années), et vu la quantité de minerai (jusqu'à 500 tonnes par mois) qui a été traitée pour en extraire du radium, j'ai du mal à penser que tous les lieux contaminés à Gif et dans les alentours sont véritablement connus. Concernant la parcelle sur laquelle se trouve mon logement, je suis intrigué par le fait que le SIS l'inclut dans les "terrains concernés à risques avérés", alors qu'une parcelle non incluse, apparemment non concernée par la pollution au radium, la sépare du périmètre rassemblant tous les autres terrains contaminés. Du coup, je me demande si elle n'a pas été jadis utilisée comme décharge par la SNR des frères Danne. Et je crois que ma curiosité va aussi me pousser à aller voir quels ont été les propriétaires successifs de cette parcelle. Enfin, merci pour le tuyau concernant les appareils de la société ICOHUP.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptySam 10 Juil 2021 - 15:56

Bonjour
Je pense que la parcelle qui a servi de "poubelle" était celle où la première maison a été détruite.
C'était à la croisée chemin du couvent et chemin de bellevue. Mais comme le terrain était en pente, c'est pour cela qu'on observe une activité dans tout le chemin qui descend.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Fofilet
Trapéziste
Trapéziste
Fofilet


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptySam 10 Juil 2021 - 21:45

2,28 µSv/h = 20 mSv en exposition annuelle = limite d'exposition pour les travailleurs en France.

Sachant que ça, c'est si vous passez 100% du temps dans l'ambiance ci-dessus, sachant que dans votre maison, vous serez beaucoup plus bas, le béton (ou autre matériau) faisant écran, et cela vous éloigne également de la source, forcément.

Alors effectivement, même si le principe de précaution veut de réduire autant que possible les doses prises, on ne peut pas dire que l'exposition à laquelle vous êtes confronté soit dangereuse.


Après, question idiote : est-ce que faire un potager dans le secteur amène un risque de conta interne = le radium est-il absorbé par les plantes ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.linkedin.com/in/johnny-faivre-784743a1/
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptySam 10 Juil 2021 - 23:27

Bonsoir 
Fofilet je te conseille la lecture du document, si tu ne l’as pas encore fait. Les valeurs indiquées soit au contact du sol.
Et tous les espaces privatifs ne sont pas forcément contaminés.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyMar 27 Juil 2021 - 1:16

Bonjour Iron Kloug,

J'ai mis un peu de temps à le réaliser, mais en fait la parcelle de mon logement (BK230) est quasiment en face de la parcelle BK199, celle où se trouvait la maison de Monsieur Garcia, détruite en 2010. Du coup, j'ai encore plus de mal à comprendre que le propriétaire de mon logement ne m'ait strictement rien dit de tout cela avant la signature du bail... Quand on dit que cette parcelle a servi de "poubelle", est-ce parce que la SNR l'utilisait comme décharge ou bien parce que c'est là qu'on a mis les débris issus du démantèlement des installations industrielles de la SNR ? En regardant un plan datant de 1974, j'ai aussi enfin compris où se trouvaient exactement ces installations aux Coudraies, à savoir sur le périmètre d'environ 1 hectare qui est délimité par l'impasse de la Terre Marnée, le chemin du Couvent et le chemin de Bellevue... Par contre, je suis surpris de l'absence d'images de ces installations sur internet : même en fouillant, on ne trouve rien. Vu que vous avez écrit un article sur le sujet, savez-vous si les archives de la SNR sont encore conservées quelque part ? Il doit bien y avoir des photographies...et d'autres documents. Enfin, je suis assez intrigué par l'usine du Clos rose, dont on ne trouve non plus aucune image : cette usine n'a-t-elle occasionné aucune pollution diffuse dans le quartier où elle était localisée ? Presque rien n'est jamais dit à ce sujet dans les textes sur le radium à Gif. Pourtant, il y a un SIS qui comprend deux parcelles contaminées (CD120 et CD126, soit 17 et 29 impasse du Clos rose ), et j'ai du mal à concevoir que la pollution se soit arrêtée aux limites de ces deux parcelles...
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyMar 27 Juil 2021 - 7:08

Bonjour 
Je n’ai pas approfondi l’histoire des photos.
Je pense qu’au minimum la mairie de Gif devrait avoir une information.
Sinon peut-être au niveau des archives départementales, sans garantie.
Même chose  pour le clos rose, je n’ai pas d’éléments.
Je me pencherai dessus à l’occasion, après les vacances.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
daima
Jongleur
Jongleur



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyLun 2 Aoû 2021 - 9:09

Bonjour Lhaulo,

Si tu avais posté ton message il y a 4 mois j'étais encore sur Bures sur Yvette et étant TQRP sur Saclay, j'avais le matos nécessaire pour aller prospecter autour de ta parcelle.

Sinon je sais que l'Andra s'est occupé d'une parcelle :
https://www.youtube.com/watch?v=8c1Ouq8li3U

Mais comme il est dit dans la vidéo, il faut que le proprio accepte de vendre sa maison à l'andra pour pouvoir la "traiter". Il y a d'autres articles en tapant andra et gif sur yvette.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyLun 2 Aoû 2021 - 9:25

Bonjour
Il faudrait effectivement avoir l'accord des propriétaires pour compléter les mesures que nous avions faites et qui sont reportées dans le document.
J'ai encore du matériel pour faire des mesures.
iron kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyMer 4 Aoû 2021 - 23:12

Bonsoir Daima et Iron Kloug,
 
Merci pour vos messages. En fait, j'ai finalement quitté mon logement, et pour ma tranquillité d'esprit, je pense que c'était la bonne décision.
Au moment de la remise des clefs, le propriétaire a de lui-même abordé la question de la contamination au radium, et il l'a fait d'une manière très peu rassurante et tout à fait symptomatique du déni qui semble dominer parmi les habitants-propriétaires du quartier de la Petite Coudraie. En effet, tout en faisant comme si le problème était pour lui à la fois évident et négligeable ("Ma fille ne vous avait pas montré ça ?"), peut-être aussi pour feindre une sorte de transparence censée réparer l'absence de toute information avant la signature du bail, il a sorti une feuille du classeur où il range les documents relatifs à l'appartement. Il s'agissait de la première page d'un courrier recommandé avec AR que lui avait envoyé l'Autorité de Sûreté Nucléaire en 2018. J'ai pris le temps de la lire et je me suis permis de la photographier. Après un résumé des risques relatifs au radon dans le quartier, le destinataire se voyait rappeler que des mesures avaient été réalisées sur sa propriété pendant 3 mois, d'oct. 2017 à janv. 2018, grâce à un kit de l'IRSN. La dernière phrase se terminait ainsi "des mesures (...) dont voici les résultats :". Ah ah ah ! Mais les résultats eux-mêmes n'étaient pas sur cette première page ! Et mon propriétaire ne m'a pas montré le reste du courrier ! À vrai dire, il n'avait apporté que la première page ! Je lui ai alors dit : "euh ouais OK mais il n'y a pas les résultats...". Il m'a alors répondu : "oh moi les résultats pour le radon je ne m'en soucie pas, le radon, vous savez, il y en a dans l'air que nous respirons, et le sol en Bretagne est bien plus chargé en radon que le sol par ici... Et puis, vous voyez, cela fait plus de 40 ans que j'habite ici, je n'en suis pas mort." Hum... Cette réponse ne m'a vraiment pas convaincu. Et quel que soit son rapport personnel au risque-radon, si tout va bien sur sa parcelle, il aurait dû me montrer les résultats ! Savez-vous si je peux les obtenir auprès de l'ASN en tant qu'ex-locataire ? Par ailleurs, pouvez-vous me confirmer que le risque associé à une exposition de quelques semaines est bel et bien négligeable, quand bien même la ventilation du lieu ne serait pas optimale ?


Ensuite, mon propriétaire m'a aussi dit qu'il n'avait pris connaissance du problème de la pollution au radium qu'à la fin des années 1990, suite aux protestations de l'un de ses très proches voisins (M. Garcia, dont la maison, infestée de radon, a été rasée en 2010). Là j'ai bien senti qu'il avait été incommodé par toute l'agitation suscitée par les démarches de feu M. Garcia, décédé d'un cancer du poumon atypique en 2006, juste 6 mois après avoir enfin obtenu que sa propriété soit rachetée et décontaminée par les pouvoirs publics. En effet, à demi-mots, mon propriétaire a dépeint ce malheureux M. Garcia comme un semeur de trouble ayant contribué à la dramatisation inutile d'un problème pour l'essentiel négligeable !

Enfin, j’ai demandé à mon bailleur si des recherches avaient été faites sur son terrain. Il m'a répondu que oui. Et il m'a aussi dit qu'un "point chaud" avait été détecté, et qu'on lui avait proposé de nettoyer le périmètre concerné contre la somme de 3 000 euros. Vu que l'implantation de logements sur une zone contaminée n'a jadis été possible qu'à la faveur d'une autorisation préfectorale hâtive (et fautive selon moi), il me semble que toutes les opérations de dépollution devraient être à la charge de l’État, mais quoi qu'il en soit, je n'ai pas été surpris en apprenant la décision de mon bailleur, et sa justification : lorsqu'il a compris que l'opération de décontamination ne se traduirait pas par un changement de statut de sa parcelle au regard du SIS et qu'elle apparaîtrait toujours comme une "parcelle à risques avérés" sur Géorisques.gouv.fr, il a renoncé à faire traiter le « point chaud » identifié. On retombe donc sur la préoccupation n°1 de la plupart des propriétaires de parcelles contaminées dans le quartier : la valeur présente et future de leur propriété !

Et ce matin encore, alors que j’achevais de faire mes bagages, j’ai pu observer par une fenêtre le jardinier de la maison qui déterrait et fendait à la pioche de très grosses pierres traversées par des filons d’un noir très sombre qui scintillaient un peu comme du quartz ! Je ne sais pas quel était le but exact de cette opération (cela ressemblait à la préparation d’un coin pour planter des fleurs), je sais juste que ces pierres ont ensuite été mises à l’arrière d’un pick-up déjà rempli de tout un bric-à-brac, et que l'ensemble a ensuite été transporté à la déchetterie. En tout cas, je me suis dit : si ça se trouve, ce type était en train de taper gaiement à la pioche dans des bouts de pechblende ! Peut-être n’était-ce que l’ultime coïncidence et l’ultime interprétation hallucinatoire à quelques heures de mon départ, mais en tout cas cette scène m’a paru bien singulière !
Revenir en haut Aller en bas
daima
Jongleur
Jongleur



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyJeu 5 Aoû 2021 - 10:25

Bonjour Lhaulho,

Je peux comprendre parfaitement la peur de la menace invisible que l'on ne veut pas dans son petit confort. A la maison on veut être serein et j'ai envie de dire qu'importe que le risque soit minime, savoir qu'il existe est suffisant à ne pas se sentir bien chez soi.

Quelques semaines d'exposition au "radon de gif sur yvette" est négligeable. Le radon on en respire tous et toute l'année. A des niveaux différents selon la composition du sol : nos amis bretons ou corses par exemple sont susceptibles d'en respirer plus qu'un parisien : https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-radioactivite-naturelle/radon/Pages/5-cartographie-potentiel-radon-commune.aspx
Cela dépend aussi grandement de la conception de la maison : sous-sol habité, aération de la maison et du mode de vie de la personne. Normalement pendant les mois de printemps/été pendant lequel tu as habité dans le logement, tu as certainement été moins exposé que si tu avais vécu en hiver où on a tendance à plus rester à la maison et à moins aérer l'ensemble des pièces.

Mais ce qu'il faut retenir c'est que le radon fait partie de la radioactivité naturelle, il n'est pas forcément anodin ou sans danger mais nos corps sont adaptés à vivre à ces faibles quantités de radon dans l'air. Pour faire simple, le corps arrive à se réparer au fur et à mesure des lésions engendrées.
A noter aussi que la dose reçue par le radon n'est qu'une partie de la radioactivité à laquelle est soumis notre corps de manière quotidienne, on a aussi les rayonnements cosmiques dont la dose augmente au fur et à mesure que tu montes en altitude (montagne, avion), celle liée à l'ingestion d'aliments présentant de la radioactivité naturelle. Celle du médicale avec notamment les radios et les scanners. Et pour ceux qui fument encore des cigarettes, la dose prise pour un fumeur régulier est loin d'être négligeable.
Autre lien : https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Sante/exposition-population/exposition-population-france-metropole/Pages/2-Exposition-population-France-radioactivite-naturelle.aspx

Enfin pour finir sur gif sur yvette, malgré le prix de l'immobilier un poil indécent, il y a toujours de la demande pour ce coin bien sympa de l'essonne. Les propriétaires ont pas vraiment à se forcer pour louer rapidement.

Et j'approuve pas la destruction des forêts aux alentours pour faire des chemins piétons tout aménagés sans se salir Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyJeu 5 Aoû 2021 - 15:14

Bonjour Daima,
 
Merci beaucoup pour votre réponse longue et détaillée. C'est très sympa de votre part. Par contre, sur le fond, je ne suis pas du tout d'accord avec votre approche assez relativiste du risque-radon. Pour commencer, le fait de dire "nous inhalons du radon dès que nous respirons" est tout à fait exact, mais sauf à user de ce constat d'une manière sophistique, on ne peut aucunement y voir un argument qui permettrait de minorer le risque associé à une exposition prolongée à des doses de radon plus élevée que la normale. Par ailleurs, concernant la Bretagne et la Corse, de si charmantes zones du territoire national, la présence du radon n’y a rien d’anodin sur le plan sanitaire : en effet, sur une bonne partie de ces régions, le taux d’incidence de certains types de cancer (cancers des voies respiratoires, peau) s’avère assez nettement supérieur à la moyenne nationale ; et pour prendre l’exemple du cancer du poumon, la part des cas imputables au radon y est significative selon les ARS : 20 % des cas en Bretagne ; tandis qu’en Corse, les chances de mourir d’un cancer du poumon dû au radon sont aussi élevées que celles d’avoir un accident de la route. Personnellement, je ne trouve pas que ces données soient négligeables. Le fait que la sur-radioactivité puisse être naturelle (i.e. non imputable aux activités humaines) ne diminue en rien sa potentielle dangerosité. Alors comme toujours, on peut jouer sur l’idée que la causalité des maladies est multifactorielle : par exemple, beaucoup d’articles de presse avancent l’idée selon laquelle il y aurait plus de buralistes en Bretagne que dans le reste de la France ; et en Corse, les cigarettes seraient vendues moins cher ! Autrement dit, les Bretons et les Corses seraient avant tout de plus gros fumeurs qu’en France ! Et dans ces articles, pas une seule mention du radon ! Concernant le cancer de la peau qui est particulièrement fréquent en Bretagne, le même type d’articles avance l’idée selon laquelle en Bretagne, où le soleil ne brille pas autant que dans le Sud, on se protégerait moins du soleil que sur la Côte d’Azur ; d’où la sur-incidence observée concernant les mélanomes…  Cela me donne envie de rire ! Une étude suisse de 2017 a d'ailleurs montré que le radon s’attachait sur les particules présentes dans l’air, qui elles-mêmes pouvaient ensuite contaminer la peau par électrostatisme… Bref, mon sentiment est que le rôle du radon dans différentes pathologies est pour le moment sous-estimé et passé sous silence dans beaucoup de contextes. Et dans les zones où le risque-radon existe, rien n’est fait pour que des mesures préventives ou correctives soient systématiquement mises en œuvre dans les logements des particuliers. Enfin, dans le cas de quartiers contaminés par une ancienne activité industrielle (comme celui de la Petite Coudraie à Gif), mon point de vue est que toute construction de logements devrait y être interdite ; et les propriétaires de logements existants devraient avoir une obligation légale de transparence vis-à-vis des locataires ou potentiels acheteurs de leurs biens immobiliers.
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyJeu 5 Aoû 2021 - 15:25

Bonjour 
Je reprends bien volontiers à mon compte l’obligation d’information pour les propriétaires par rapport aux locataires.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
PaulF
Acrobate
Acrobate
PaulF


Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 6 Aoû 2021 - 12:29

Bonjour Lhaulho
Je suis entièrement d'accord avec vos propos. En tous cas vous semblez serein et avez pris la bonne décision. D'origine naturelle et/ou consécutive à l'activité humaine, ça reste un une source de danger qu'il vaut mieux éviter. Sans rentrer dans les débats, on a tout de même l'impression que "Privatisation des profits, communautarisme des pertes" s'applique toujours dans ce genre de cas. Des entreprises privées font leurs bénéficies, polluent, puis se retirent laissant aux pouvoirs public (au contribuable) la note de la dépollution. 
Bonne continuation à vous et en espérant que vous trouviez rapidement un autre logement.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Lhaulho
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Vivre dans un quartier contaminé au radium Empty
MessageSujet: Re: Vivre dans un quartier contaminé au radium   Vivre dans un quartier contaminé au radium EmptyVen 6 Aoû 2021 - 15:21

Bonjour PaulF,

En effet, on retrouve ici la question des conséquences à long terme du comportement de "free rider" des entreprises polluantes ; mais dans le cas présent il faut aussi souligner la complicité, ou tout du moins la négligence des autorités administratives, notamment à la fin des années 1960, lorsqu'il s'est agi de transformer hâtivement la friche industrielle en lotissement... Il y a eu alors des manquements, puis quelques dissimulations et euphémisations délibérées dans les années qui ont suivi...

Bon, en tout cas, il a fallu moins de 24h pour que ma requête auprès de l'ASN reçoive une réponse favorable : ils m'ont transmis la suite du courrier dont je n'avais vu que la 1ère page, et donc les résultats du dépistage radon de 2017-2018 dans le logement de mon propriétaire. Tout était normal, avec des valeurs nettement en-dessous du seuil de 300 Bq/m3. Si j'ai bien compris le document, ces résultats ne concernent pas la maison dont je louais une aile, mais uniquement celle occupée par mon propriétaire, au fond de la même parcelle. Cependant, je vais m'autoriser à en déduire que la probabilité pour qu'il n'y ait aucun problème dans le logement que j'occupais est assez élevée...même si je sais aussi que la pollution au radium n'est pas répartie de façon homogène... En tout cas, bravo à l'ASN pour sa diligence !
Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre dans un quartier contaminé au radium
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Les déchets-
Sauter vers: