Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Dosimètrie neutron

Aller en bas 
+2
Dark Templar
Fofilet
6 participants
AuteurMessage
Fofilet
Trapéziste
Trapéziste
Fofilet



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyLun 15 Jan 2024 - 19:35

Quels types de neutrons (thermiques, rapides et intermédiaires) sont rencontrés dans quels types d'installations ? 

Côté nucléaire, ce sont surtout des neutrons thermiques si je ne dis pas de bêtise ? Puisque ralentis par les protections et/ou les épaisseurs d'eau. A moins que je ne me fourvoie complètement, et peut-être y a-t-il des installations un peu particulières par rapport aux autres ?  scratch

Côté industrie, nucléaire embarqué, et médical, on rencontre quoi ? 

Merci   Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://www.audit-orium.fr
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyMar 16 Jan 2024 - 11:01

De façon assez générale, mais à confirmer au cas par cas, les spectres neutroniques dans les installations et derriere les protection biologiques, ont toujours une composante thermique et une composante rapide, plus ou moins importante.

Sachant qu'un neutron rapide est 40 fois plus dosant qu'un neutron thermique, c'est souvent la composante rapide, même résiduelle, qui fait la dose.

Et la plupart du temps, sauf spectromètre neutron type Rospect utilisant les protons de reculs (suite à collision avec les neutrons rapides), ce sont les thermiques que l'on voit.

Ce qui amène parfois le sentiment qu'il n'y a que des neutrons thermiques, ce qui peut amener alors  à sous-estimer la dose.

Et penser ensuite qu'il faut capturer les thermiques pour améliorer la radioprotection, ce qui est assez facile (cadmium dans les temps anciens, matériau boré maintenant), ce qui en général ne modifie guère la dose (rapide), mais rend les détecteurs aveugles.
Erreur fatale
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Funambule
Funambule
annelise



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyJeu 18 Jan 2024 - 10:40

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec Gluonmou.
Les radiamètres et dosimètres sont souvent limités en terme d'énergie pour les neutrons (moins de 10MeV), et quand on travaille avec des neutrons pouvant atteindre 600MeV, on imagine ne pas prendre de dose (et je ne parle même pas des dosimètres à lecture différée, qui ramènent 0 la plupart du temps...). Et c'est compliqué de se méfier de quelque chose de non mesurable !!
Et pour appuyer ce que dit Gluonmou, j'en ai vu un bel exemple il y a 3-4 ans : dans un labo des Etats-Unis, les PCR du site ont rajouté une "protection supplémentaire" sur le mur séparant les opérateurs de la salle d'irradiation. La différence en terme de dose détectée par nos dosimètres neutron a été flagrante : on recevait beaucoup plus de dose avec la protection que sans (c'était de la dose de neutrons de faible énergie, puisque ce sont les seuls vus par les EPD). Ils avaient donc thermalisé des neutrons, les rendant visibles sur les dosimètres / radiamètres.
Après avoir beaucoup parlementé (et leur avoir montré nos résultats de dosimétrie), le labo a fini par prendre la décision de conseiller d'éviter au maximum la présence de personnes de l'autre côté du mur de la salle d'irradiation.
L'histoire ne dit pas combien prenaient les gens avant la protection supplémentaire pale (bon, ça ne m'a pas empêchée d'avoir des enfants I love you)

_________________
annelise  scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
Fofilet
Trapéziste
Trapéziste
Fofilet



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyJeu 18 Jan 2024 - 21:28

Les neutrons à 600 MeV, c'est quelles activités ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.audit-orium.fr
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyVen 19 Jan 2024 - 15:13

Effectivement ça pique les yeux
Des neutrons de spallation dans un accélérateur  de protons maousse?
Revenir en haut Aller en bas
Dark Templar
Trapéziste
Trapéziste
Dark Templar



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyVen 19 Jan 2024 - 16:30

j'avoue le 600 MeV... ouah ! kea

_________________
Dieu ne joue pas aux dés
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon
Fred



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptySam 20 Jan 2024 - 15:44

Hello la troupe...
le spectre en énergie des neutrons est très variable d'une activité une autre...
Côté nuc, on a bien l'exposition du personnel dans les REP, mais aussi au sein de l'ILL ainsi que tous les sites où l'on va trouver de la matière nucléaire sous différentes formes (U, Pu, MOx,...)
Les accélérateurs de particules de plus de 10 MeV génèrent aussi des neutrons, ainsi que les accélérateurs deutérium/tritium qui génèrent des neutrons de 14 MeV...
On trouve aussi des sources neutroniques type fissions spontanées de 252Cf ou sources hybrides type Am/Be..
Bref, les expositions neutroniques ne manquent pas, et le mesurage est toujours aussi difficile...

_________________
Fred :pig:

Dosimètrie neutron 459774 IRSN
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Funambule
Funambule
annelise



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyLun 22 Jan 2024 - 11:48

Salut,

Et désolée pour la réponse tardive...
Gluonmou a tout dit  bravo
On part d'un accélérateur linéaire qui produit des protons de haute énergie (jusqu'à 800MeV), et on tire sur une cible de tungsten si je ne dis pas de bêtises (je ne suis pas physicienne Rolling Eyes )... Plus d'infos sur le site de LANL, rubrique WNR ; ou sur le site de TRIUMF,  à Vancouver ; ou sur le site d'ISIS (STFC) à Didcot...
On a donc des neutrons de 0.1eV à plus de 600MeV selon les sites. Et oui, ça pique ! Et c'est compliqué de détecter  les neutrons de haute énergie... scratch
Anne-Lise

_________________
annelise  scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
Gally
Contorsionniste
Contorsionniste
Gally



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyMer 24 Jan 2024 - 18:18

Hello, 
Dans le neutron, tout n'est pas bon.  Dosimètrie neutron 2986

Je rajoute une pièce sur une bricole pratico pratique : quand nous autres radioprotectionnistes arrivons a capturer de manière plus ou moins efficace quelques poignées de neutrons, ces captures sont quasi exclusivement radiatives, donc avec émissions de gammas. 
Ces gammas sont généralement très énergétiques, et souvent hors moyennes des courbes de réponse en énergie des radiamètres fréquemment utilisés.  
La mesure gamma peut donc "sous-virer", jusqu'à un ordre de grandeur de 30%. 
Donc.....check....Wink

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou



Dosimètrie neutron Empty
MessageSujet: Re: Dosimètrie neutron   Dosimètrie neutron EmptyMer 24 Jan 2024 - 18:55

Avec cette deernière remarque intéressante de Gally, on comprend alors qu'une bonne protection (matière hydrogénée) neutronique consiste à thermaliser les neutrons qui naissent toujours rapides.

Et limiter voire éviter de capturer les neutrons thermiques car :

-Ils sont en général minoritaire en termes de dose
-C'est toujours en général eux que l'on voit, et de loin (sauf Rospec ou chambre de Rossi, des trucs qui ne courent pas les rues), et qui signent la présence de neutrons
-Les capturer peut ainsi amener à sous-estimer la dose neutron rapide, le radiamètre devant implicitement prendre en compte la composante rapide (c'est une autre histoire)
-Ces mêmes captures inutiles s'accompagnent effectivement de gamma de fortes énergies, facilement 8 MeV, très dosants
Revenir en haut Aller en bas
 
Dosimètrie neutron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recours à une dosimétrie opérationnelle neutron
» formule DeD neutron
» Radiamètre neutron
» bore et neutron
» débimetre neutron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: