Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Exposition inhomogène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lombardo andaluz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Exposition inhomogène   Jeu 18 Aoû 2011 - 14:34

Bonjour,

L' "Arrêté du 30 décembre 2004 relatif à la carte individuelle de suivi médical et aux informations individuelles de dosimétrie des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants" prévoit l'obligation de doter les travailleurs de dosimètres supplémentaires en cas d'expostion inhomogène. OK

Mais selon vous, selon quels critères "décide"-t'on qu'une exposition est inhomogène ? Forte contribution à la dose efficace ? Limites qui m'auraient échappé ? Existe-t'il une circulaire sur ce sujet ?

Autre question: une fois le dosimètre supplémentaire attribué, doit-il être systèmatiquement être porté lorsque les dosimètres réglementaires le sont (c'est-à-dire dès l'accès en zone) ?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
lombardo andaluz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 10:46



Là je me sens un peu seul...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 11:37

Je n'ai pas la réponse, mais intuitivement je dirais :

Inhomogène (je prend l'exemple du médical que je connais) : un chirurgien ou radiologue intreventionnel a directement les mains dans le faisceau de rayons X, il reçoit TRES largement plus à ces extrémités qu'au niveau de la poitrine (port du dosimètre "corps entier") => port d'un dosimètre suplémentaire (extrémité) pour suivre cette dosimétrie spécifique...
Je dirais (avis strictement personnel et intuitif) que tu peux utiliser effectivement le critère de dose efficace, mais aussi les limites règlementaires "autres" comme celle sur les extrémités (y compris jambes...!) ou sur le cristalin... que tu serais succeptible de frôler, voire dépasser (se baser sur les études de postes...)

Quand à "quand les porter ?", là aussi, toujours intuitivement, je dirais que, toujours basé sur tes études de postes : à porter aux postes de travail où le risque (frôler ou dépasser les limites, mais aussi cumul...) est avéré (donc, pas focément tout le temps...)

Mais, encore une fois, ce n'est que mon avis personnel et subjectif absolument intuitif...
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 11:56

Allons ne déprime pas "lombardo andaluz", tu sais beaucoup de Klowns sont encore en vacances, les réponses ne vont pas tarder de t'arriver !!
En attendant et avec toute la prudence qu'il faut y dispenser, car je suis de plus en plus déconnecté, je vais te donner mon avis.
Pour moi, il n'y a pas beaucoup d'exposition "homogène", donc pour chaque nouveau travail, chaque nouvelle manip ou chaque utilisation d'un nouveau radionucléide, juste après "l'étude de poste" j'ai toujours équipé un ou deux manipulateurs de FLI,aux doigts, sur les lunettes, aux pieds, a la ceinture ou à l'endroit où l'étude de poste montrait une faiblesse, pour savoir ce qui se prenait derrière un mur de plomb de manipulation, dans une boite à gants ou durant le transport de l'appareil au niveau des genoux ou des pieds. Pour ça fait partie (complémentaire) de l'étude de poste.
Mais attention je ne faisais cela qu'un ou deux mois et souvent cette manip m'a conduit à changer un protocole ou une protection et je recontrôlais après modif.
Je ne sais pas comment ça se passe avec l'IRSN, mais avec LANDAUER c'était très souple, les FLI m'arrivaient dans les 48 h, j'arrêtais quand je voulais, ça ne coutait pas une fortune et au moins c'est une confirmation de ton étude de poste.
Nos techniciens sont déjà équipé de dosimètres poitrine et poignet, plus un dosi op, tu ne vas pas lui en mettre8 ou 10 ??
Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question, mais c'était pour te faire patienter ; je pense que FRED, NIKO, ou ARGH te répondront plus intelligemment que moi !!
Skating
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 12:03

Citation :
Allons bon, voilà Cruella au nez rouge!...
m'a doublé, elle ne me lâche pas !!!
Tu sais Bertille, cette citation de "Fils de Poulain" me plait beaucoup, je crois que je vais te la ressortir encore, mais bien amicalement !!
Skat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 12:53

Revenir en haut Aller en bas
lombardo andaluz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 13:26

Merci pour vos réponses qui tendent à confirmer ce que je pensais : ce sujet de l'expo inhomogène doit être traité par le bon sens et sur la base d'études de poste et non sur des critères réglementaires définis.

Dommage quand même qu'une circulaire ne vienne pas nous aiguiller.

Et bravo pour le ton et la bonne humeur qui règnent sur ce forum.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:48

Oui, lombardo andaluz,
Comme tu le dis "l'expo inhomogène doit être traité par le bon sens et sur la base d'études de poste et non sur des critères réglementaires définis."
On pourra citer en exemple la manipulation de P-33 par exemple qui est un émetteur bêta pur de 1,7 MeV. L’exposition de l'opérateur serra uniquement situé au niveau des mains...
Ou lors les mains d'un chirurgien qui par rapport à son thorax, serons beaucoup plus proche du faisceau (voir même dedans) de l'appareil de scopie et donc recevrons une dose bien supérieure.
Ne pas oublié cependant que les limites de dose peau cristallin et extrémités ne sont pasles même que celle pour l'exposition globale!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:04

Je vais dans le sens de Bertille.

Dans le dentaire, suite aux études de poste, j'ai passé la bague aux doigts à deux chirurgiens dentistes qui promènent un peu trop leur doigt dans la bouche des patients lors de la prise de clichés (80 à 100 % de tenue de capteur avec un nombre annuel de clichés élevé).
Dans un premier temps, ces mesures vont viser à obtenir une estimation de la dose reçue. Si elle est conséquente, je vais leur proposer de continuer à les porter.

Par contre, je ne leur conseille pas de porter leur bague dès entrée en zone puisque c'est l'acte lui même qui génère la dose aux doigts et non l'entrée en zone. Dans les faits, ils ne la déposent que pour la désinfecter ou à l'heure de la pause.

Edit' : doublé par Niko (coucou) mais comme souvent nous sommes d'accord Wink
Revenir en haut Aller en bas
lombardo andaluz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:41

Niko a écrit:

On pourra citer en exemple la manipulation de P-33 par exemple qui est un émetteur bêta pur de 1,7 MeV. L’exposition de l'opérateur serra uniquement situé au niveau des mains...

... ou plus exactement au niveau de l'organe "peau" puisque la totalité de l'énergie y est transférée (souvent la peau entourant les mains... d'accord, mais accessoirement toute surface de peau se trouvant à proximité de la source)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 16:52

Bonjour,

Désolé lombardo, j'étais passé à côté du premier post.

Je plussoie à 100 % sur le fait que l'étude de poste va servir à estimer si l'exposition est inhomogène et si des dosimètres supplémentaires sont opportuns.

Après, il faut bien dire qu'on regarde plus souvent les organes pour lesquels à la fois :
- des seuils réglementaires sont donnés
- des dosimètres adaptés existent.

Extrémités :
- les dosibagues sont de plus en plus fréquentes (et c'est tant mieux dans certains domaines où ils sont très pertinents).
- on oublie parfois un peu vite que les extrémités c'est aussi les pieds, qui sont parfois plus exposés qu'on ne pense.
Cristallin :
-ORAMED travaille sur un dosimètre pérenne cristallin en milieu médical
Peau :
-Je ne vois pas trop comment on pourra se tirer d'une mesure satisfaisante, choisir le cm2 le plus chaud, quel support utiliser.


J'attend les compléments des experts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposition inhomogène   Jeu 25 Aoû 2011 - 18:26

Bonjour
Les faisceaux de rayonnements engendrent toujours des expositions inhomogènes.
Mais c'est vrai pour les sources radioactives, même à fortes doses comme à Fleurus en Belgique en 2006.
Donc comme le disaient mes camarades il convient d'avoir l'ensemble des dosimètres utiles pour recueillir des informations et les faire porter dès l'entrée en zone.
KLOUG (avec un bel orage devant ma fenêtre)
Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition inhomogène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11ème exposition à Fauverney organisée par T'ouche d'Arts
» exposition Beckett à Beaubourg et Atget à la BNF
» exposition Beckett à Beaubourg jusqu'au 25 juin
» Exposition: du Perche au Nouveau-Monde, une aventure humaine
» Exposition, ensoleillement et cie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: