Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Dentiste et dosimétrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 14:00

Il est certain que dans ce genre de cas, dosi perso et d'ambiance sont identiques.
Après, il faut différencier ce qu'il nous semblerait utile et ce qu'il faut faire selon les textes...
Revenir en haut Aller en bas
seb
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 14:01

L'avantage du dosimètre ambiance sur le cordon est, de s'assurer une mesure à chaque radio au poste de travail.
Ce matin encore, mon Praticien malgré mes recommandations avait placé son dosimètre poitrine dans un placard.
Ensuite, un appareil sur "ON" met la pièce en zone surveillée , non?
Est-ce logique, il faut voir, mais il me semble que c'est la loi en vigueur?
Comme le dit Scully, mon travail est de conseiller mon Client selon cette même loi.
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 16:47

Faut pas rêver!
Le dosi d'ambiance sur le cordon est la meilleure solution que j'ai trouvé. Quant à l'appareil sur "on", il n’émet pas de rayons, voire même, il se désactive au bout d'un certain temps. Alors même si la notion de zone intermittente n'est pas prévue en zone surveillée, elle est bel et bien réelle. Qui pourrait me démontrer le contraire?
Pour ma part, mes affiches de zones surveillées comportent la mention "lors d'émission de rayons X".
On peut toujours couper des cheveux en 4, en 8, en 16 ou en 32, on n'aura toujours que des sous multiples de cheveux!...
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 17:49

Merci de to soutien Fils de Poulain

on peux aussi faire comme ca
prends un de tes clients

mets un dosimetre d'ambiance sur le bras du tube radiogène ( des petits malins te diront que le bars en métal "protège" le doisi )
ou bien place le sous le rebord du crachoir ( 0,70 m ? )

voire sous le bras porte instruments de l'assistante ( distance variable )

ou encore sous le rebord en bois d'un plan de travail très proche

bref a 50 cm

3 mois

et tu verras le résultat

identique probablement a celui du cordon situé a 2,5 m

fais le test une fois
et puis chez 2
et puis chez trois

le jour ou tu atteint 1 mSv sur 1 an , fais moi signe , je t'invite
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 18:06

Citation :
identique probablement a celui du cordon situé a 2,5 m
Pas tout à fait. Certes le cordon est long, mais accrocher le dosi sous le déclencheur, ce que je fais chez mes clients, me permet d'avoir une ambiance égale au maximum à la longueur du bras du praticien et souvent une longueur moindre, mais je suis sûr que le praticien est près du dosi.

Merci pour ton invitation, mais tu ne prends pas trop de risque!...
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 20:18

Je me fais l'avocat du diable mais mettre le dosi sur le déclencheur ne vaut que si c'est vraiment le praticien qui déclenche ...

Il n'y a vraiment que moi qui ait des "irréductibles" au millisievert annuel ? (deux, ça ne fait pas une généralité mais on ne peut exclure leur existence).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 20:48

Scully a écrit:

Il n'y a vraiment que moi qui ait des "irréductibles" au millisievert annuel ? (deux, ça ne fait pas une généralité mais on ne peut exclure leur existence).
Ça veut dire que tu as gagné une invitation (un resto ?) voire deux auprès de Diabolo.
Je ne suis pas tout à fait sûr qu'il ira jusqu'à un dîner aux chandelles...
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Ven 25 Nov 2011 - 22:36

Citation :
Je me fais l'avocat du diable mais mettre le dosi sur le déclencheur ne vaut que si c'est vraiment le praticien qui déclenche ...
Là, je ne te suis plus chère Scully. Si l'on suppose une salle de soin multipraticiens, on a bien au déclencheur une dosimétrie d'ambiance quelque soit celui qui appuie sur le bouton. Je ne comprends pas très bien le sens de ta pensée...



PS: Par contre, nous avons mangé dimanche soir au restaurant La Roulotte, tout près de votre "siège social"!...
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 14:29

Je faisais simplement référence au fait que dans certains cas, toi et Diabolo suggérez que la dosi d'ambiance à la commande du générateur peut quelquepart remplacer la dosi perso du dentiste ...
A partir du moment où il existe des assistantes dentaire susceptibles d'appuyer sur le bouton pendant que le dentiste a les mains dans la bouche du patient, ce n'est vraiment pas souhaitable (et ça ne tient pas du point de vue des lois) : la dosi du dentiste étant alors bien supérieure à celle relevée au poste de tir.

PS : On note le nom du resto pour nos futures soirées.
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 16:22

Évidemment, mais, nous ne confondons pas dosi d'ambiance et dosi perso. Ce dont on est à peu près sur, c'est que le dosi d'ambiance sous le déclencheur est un bon indicateur. Si le dentiste "clichète" au bout du cordon, il est en zone non réglementée. Par conséquent, une dosi perso n'est pas nécessaire, mais son activité est "surveillée" par la dosi d'ambiance.
Pour ce qui est de l'assistante, c'est au PCR de déterminer quels sont les risques auxquels elle pourrait être exposée. Ce sont deux cas différents...
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 16:24

Citation :
On note le nom du resto pour nos futures soirées.
Pour vos futures soirées, attention, ce restau ne comporte qu'une vingtaine de places. Il vaut mieux réserver...
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 16:58

Info pour le resto notée Wink.

Fils de Poulain a écrit:
Si le dentiste "clichète" au bout du cordon, il est en zone non réglementée. Par conséquent, une dosi perso n'est pas nécessaire, mais son activité est "surveillée" par la dosi d'ambiance.
Pas d'accord : peut être pas indispensable selon ton sentiment mais si l'intégralité de la salle est Zone Surveillée, il faut le dosi perso.

Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 17:45

Ce que veut dire Fils de Poulain ( et je suis d'accord avec lui

c'est que la taille de la zone surveillée est d'une façon générale tellement réduite que le simple fait de s'éloigner de qualques dizaines de cm fait qu'on est en dehors d'icelle

ensuite bien sur la "règlementation" et l'aspect pratique du marquage fait qu'on étend cette surface a la piece entire ( bref on la multiplie par 6 à 50 en fonction de la situation

DANS la réalité mesurable des choses le praticien est effectivement en dehors de la zone surveillée ( la vraie , celle des raynonnements ionisants , pas celle des textes )

et dans cette logique au plus proche de la vraie réalité des choses , sa dosimétrie perso est d'un intérêt scientifique nul et d'un espoir de mesure proche du zero absolu.

après ca tu es tout a fait dans le droit d'affirmer : "si l'intégralité de la salle est Zone Surveillée, il faut le dosi perso"
c'est pas faux, ca ne sert a rien , mais c'est pas faux

Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Sam 26 Nov 2011 - 17:56

Je crois que c'est là le fond du problème.
Avec un rétroalvéolaire, j'ai une zone surveillée d'un rayon de 20 à 40 cm en fonction du nombre de clichés par heure. En conséquence, je ne zone jamais la salle de soin entière.
Par contre, s'agissant d'interventionnel ou de scanner, et dès lors qu'on est en zone contrôlée, je limite la zone au parois de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 17:15

J'étais en train de préparer mon courrier pour le praticien en question, et de citer les textes sur lesquels je m'appuie, quand je suis tombée sur la circulaire DGT/ASN du 4 avril 2010, en ce qui concerne la dosimétrie d'ambiance trimestrielle obligatoire.

Je cite : [...] l’employeur procède ou fait procéder à des
contrôles de radioprotection qui comprennent :
· des contrôles des ambiances des lieux de travail (R. 4452-13). Ils permettent de disposer
d’éléments contribuant à évaluer l’exposition des personnels en poste dans les zones
surveillées ou contrôlées.
[...]

Si on se fie à la phrase en gras, la surveillance d'ambiance ne serait à mettre en place que pour le personnel travaillant en zone surveillée. Dans mon cas, si j'accepete de dire que le praticien n'intervient jamais en zone surveillée, on pourrait alors pousser le bouchon un peu plus loin en me disant qu'une mesure d'ambiance n'est pas nécessaire non plus ! ( En tout cas, un dentiste de mauvaise foi et qui veut en faire le moins possible sauterait sans hésiter sur l'occasion ! )
D'où un risque quand même, je trouve, de "shunter" la législation...


Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 18:07

Je ne connais pas vraiment le domaine dentaire. Mais en ce qui concerne l'aspect purement réglementaire, une circulaire a moins de poids qu'un décret ou un arrete.
Donc le dentiste aurait tort de se baser sur la circulaire pour la dosimetrie d'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 18:35

Oui c'est vrai, mais même le code du travail irait dans mon sens, puisque la dosimétrie d'ambiance doit être mise en place en cas de risque d'exposition externe.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 21:05

Bonsoir,
lisez la présentation de Mr LAHAYE sur les appareils autres que les radiamètres (désolé, moi c'est radiamètre et pas radiomètre) pour la réalisation des contrôles techniques et d'ambiance (ça, c'est mon cadeau de Noël avant l'heure ) lors de la journée "sources" de la SFRP du 17/11, et vous aurez une autre vision des dosimètres d'ambiance (d'autant plus s'ils sont trimestriels ).
Vivement le 31/12/2011 (vous comprendrez mieux si vous lisez tout le ppt (qui est très bien fait cela dit en passant...))

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 21:12

Et elle est ou cette présentation Fred???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 22:52

Hé Niko, faut sortir un peu...
C'est là mail
Bises

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 23:18

Merci pour ce lien, mister Fred.
Très intéressant, malgré un manque évident de relecture du document, bonjour les coquilles.

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Lun 28 Nov 2011 - 23:47

Nico a écrit:
Je ne connais pas vraiment le domaine dentaire. Mais en ce qui concerne l'aspect purement réglementaire, une circulaire a moins de poids qu'un décret ou un arrete.
Donc le dentiste aurait tort de se baser sur la circulaire pour la dosimetrie d'ambiance.

Réponse aujourd'hui de la DGT (colloque zonage à Caen) :
Il faut tenir compte de la circulaire, en particulier si elle est posterieur au decret....sinon ca ne sert a rien de sortir une circulaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Mar 29 Nov 2011 - 0:04

Ouaip
A quoi ça sert que DGTASN se décarcasse...
Le problème, et ça été dit aussi, c'est qu'il y avait des incohérences, ambiguïtés, entre le décret, l'arrêté et la circulaire..
Il va falloir se remettre sur l'écritoire pour préciser et harmoniser des choses.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Mar 29 Nov 2011 - 17:44

Il n'y a pas que ça me semble-t-il...
Sur la dia 16/54 est évoquée la recherche de fuite de gaine d'un rétro...
Alors même qu'il est impossible de faire fonctionner le rétro en continu, qu'il est également impossible de l'obturer, on fait comment?

Quand à la mensualisation du dosi d'ambiance, autant ne plus en mettre chez les dentistes...

Fils de Poulain sceptique
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Mar 29 Nov 2011 - 18:02

ou ca des dias ?
ou ca des dosis ambiance mensuels ( ouh la la , la grosse bêtise ! )
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Dentiste et dosimétrie   Mar 29 Nov 2011 - 20:10

Fils de Poulain a écrit:
Il n'y a pas que ça me semble-t-il...
Sur la dia 16/54 est évoquée la recherche de fuite de gaine d'un rétro...
Alors même qu'il est impossible de faire fonctionner le rétro en continu, qu'il est également impossible de l'obturer, on fait comment?

Quand à la mensualisation du dosi d'ambiance, autant ne plus en mettre chez les dentistes...

Fils de Poulain sceptique

+1
Revenir en haut Aller en bas
 
Dentiste et dosimétrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.
» Accès à la dosimétrie
» Démarche d'optimisation de la dosimétrie
» Dosimétrie extrémités
» Dosimétrie opérationnelle (active)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: