Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Lun 3 Sep 2012 - 19:49

Bonjour,

J'aimerai savoir s'il existe une procédure d'urgence générale pour protéger une personne contaminée en externe en attendant l'arrivée des secours.
Évidemment ce cas ne devrait pas arriver si les moyens de prévention adéquats sont mis en œuvre mais personne n'est à l’abri d'un incident ou d'une négligence...

Exemple: Une personne manipule du CS137 sans protection et s'en met sur la main. Sad

A mon avis, en attendant les secours il faut rincer abondamment sous l'eau les parties contaminées et les protéger pour éviter la dissémination des bétas- .
Mais avec quoi protéger et comment? vinyle, coton...

Même question dans le cas d'une contamination interne ou d'une exposition externe à distance?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Lun 3 Sep 2012 - 20:24

En fait j'ai trouvé des éléments de réponse ici http://www.xmsa.fr/web/k/k000.htm et là http://www.inrs.fr/accueil/risques/phenomene-physique/rayonnement-ionisant/situation-anormale.html ;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 11:02

michelange a écrit:

Exemple: Une personne manipule du CS137 sans protection et s'en met sur la main. Sad
Quelques petits compléments.
D'abord, une personne qui manipule du césium sans protection, ça n'attend pas l'incident : on lui rappelle les bonnes pratiques ! marre
Pour motiver le manipulateur négligent, une bonne méthode (en dehors des coups de bâton) consiste à lui démontrer l'intérêt de porter des gants : une goutte avec 1 Bq de Cs-137 sur le gant pendant une minute (le temps de réagir en s'affolant un peu), ça donne une dose d'environ 0,01 µSv = pas de quoi écrire à la famille. Au contraire, si la source atterrit sur la peau, une partie s'incruste dans l'épiderme (d'où augmentation de la dose proportionnellement au temps d'exposition qui va être de l'ordre de la journée) tandis que le reste va se promener dans l'organisme où il entre en compétition physiologique avec le potassium.

En cas de projection (vraiment accidentelle sic ) sur la peau, il faut donc enlever très vite le plus possible de produit : le mieux c'est d'utiliser des lingettes sans peluche et du décontaminant, plus efficace que l'eau. Bien sûr, les vêtements contaminés partent directement à la poubelle "déchets solide césium".

Pour faire sortir le radioélément du corps tout en réduisant sa concentration dans les urines (= diminuer l'exposition des reins et de la vessie), il faut faire boire énormément la personne accidentée.

A propos de pipi, une analyse radio-toxicologique sera obligatoire et il faut démarrer tout de suite le prélèvement d'urines sur 24 heures : commencer à recueillir les urines dans une bouteille propre, en attendant le kit que l'IRSN ne manquera pas d'envoyer d'urgence.

Car bien sûr, il faut signaler dès que possible l'accident/incident par téléphone à l'IRSN et à l'ASN.

Dans cette situation précise, avec du césium, je serais tentée de bloquer la compétition physiologique en faisant prendre des oligosol de potassium, mais je laisse aux toubibs le soin de confirmer ou infirmer l'innocuité du potassium en oligosols.

L'exposition externe à distance est plus simple à gérer : le plus urgent, c'est de limiter les dégâts en agissant sur la distance et sur le temps d'exposition = s'éloigner très vite et bloquer l'accès à la zone contaminée. Ensuite, prévenir l'IRSN, l'ASN et le médecin du Travail. Dès que possible calculer la dose pour savoir où l'on en est. Ensuite, mettre en route le processus de décontamination de la zone.

Un dernier truc à savoir : un incident radiologique, non seulement c'est flippant, mais ensuite ça nécessite une montagne de paperasses et de contrôles. Raison de plus pour appliquer scrupuleusement les consignes de sécurité qui rendent l'accident hautement improbable : blouse, gants, éventuellement lunettes de protection (par exemple si l'on doit centrifuger le tube avec la source) et si possible travailler sous sorbonne. Et surtout, préparation minutieuse des manipulations : en principe, l'opérateur doit connaître son protocole par coeur et être très à l'aise le matériel.

Et voilà
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 11:39

Bonjour
A consulter également ça peut être utile (en plus il y a des renseignements techniques) :
En passant par le site du cirkus :
http://www.rpcirkus.org/reglementation/autres/guides
situation d'urgence

http://www.asn.fr/index.php/S-informer/Publications/Guides-pour-les-professionnels/Situation-d-urgence/Guide-national-d-intervention-medicale-en-cas-d-evenement-nucleaire-ou-radiologique

Voir par exemple :
10 Conduite à tenir en cas d'irradiation
20 Interrogatoire et description des circonstances en cas d’événement nucléaire ou radiologique
30 Conduite à tenir en cas de contamination
70 Fiches techniques
100 liste radionucléides

Nous parlons bien de situation d'urgence.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 11:48

Juste un petit commentaire sur le recueil des urines pour les analyses radiotoxicoliques :
Pas la peine de commencer le recueil immédiatement si la contamination n'est qu'externe. il faut laisser le temps au radionucléide de pénétrer dans l'organisme.
En cas de contamination interne, effectivement, il faut recueillir les urines rapidement et le plus possible pour faciliter les analyses, ce qui sera facilité vu que comme dit Kraft-Werk, il faut beaucoup boire pour éliminer.

Dans tous les cas, il faut bien noter, les heures de contamination, décontamination, début et fin de recueil des urines.

Pour le signalement de l'incident à l'IRSN, c'est principalement pour le suivi médical (radiotoxicologie ou anthropogammamétrie), et éventuellement pour le contrôle des zones contaminées s'il y en a.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 12:10

KLOUG a écrit:
Bonjour

Nous parlons bien de situation d'urgence.


En effet, Kloug, je réagissais en me référant à mon domaine de faibles activités, où la contamination corporelle constitue le danger principal.
Une situation d'urgence avec risque d'effets déterministes, ce n'est pas la même catégorie pale
Revenir en haut Aller en bas
michelange
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 20:20

En effet KLOUG je parlais de situation d'urgence avant la prise en charge par les services de santé.

Ce qui m'intéresse c'est de savoir ce qu'une personne lambda peut faire en attendant les secours spécialisés.

Merci Kraft-werk pour ces informations exhaustives.Tu parles de décontaminant? En existe t-il plusieurs types ou un universel ?
Par ailleurs, avec quoi peut-on protéger les parties contaminées ? On les laisse à l'air?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?   Mar 4 Sep 2012 - 22:02

Bonsoir,
Si on parle d'une personne lambda :
Vu que les décontaminants sont aussi des produits potentiellement dangereux, je penche pour n'utiliser ceux-ci que si on en a l'habitude.
Donc à part l'eau et le savon (décontaminant cutané trop souvent ignoré à mon goût, et qui - s'il n'est pas aussi efficace que les produits spécialisés- a l'avantage d'être accessible à peu près partout et sans effet indésirable), il vaut mieux attendre que la PCR ou les services compétents (les pin-pon, par exemple ?) prennent le relais.
Et donc ce que tu suggère dans ton post initial me semble un bon point de départ.

Je suggérerai juste de mettre le vynil plutôt que le coton, donc dans ton exemple de la main un gant vynile pour éviter la dispersion mais aussi favoriser la sudation, ce qui est parfois un bon moyen de faire partir la conta cutanée.
Je ne sais pas si ça marche pour le césium.

Pour les choses moins basiques, il faut un peu d'expérience, donc je pense ne faire des choses à la personne lambda que si elle a participé à un exercice de décontamination corporelle.

Voilà pour mon tout petit apport. Je laisse les grands klowns corriger si cette suggestion, basée uniquement sur mon expérience, n'est pas bonne.

BalDakin
PS : J'ai mis de côté l'aspect que faire des effluents quand on rince à l'eau, il faudrait qu'on rentre dans les détails d'activité estimée et de récipients. Ce n'est plus une personne lambda.
Revenir en haut Aller en bas
 
Procédure d'urgence générale en cas d'irradiation?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retard livraison - négociation amiable et/ou procédure collective
» Modèles de documents nécessaire à la constitution d'une association
» Déroulement d un procés en correctionnel
» Appel de l'ambassade....
» A tous les agents diplomés qui attendent le reclassement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: