Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Seuil de contamination air en uBq /m3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:37

Bonjour à tou(te)s,

Content d'être tombé sur votre forum riche d'enseignements.

Je me présenterais aprés (je suis PCR d'un centre de reconditionnement de détecteurs ioniques) et voici la situation :

Je surveille l'air depuis 2 mois dans un local ou on démantelle des détecteurs à base d'américium (Am241), or la valeur mesurée de l'activité ALPHA est de 800 uBq /m3 d'air (l'appareil aspire l'air à travers un filtre papier et est mesuré chaque mois)

Il faut savoir que cet appareil était situé dans un autre local et les valeurs mesurées etaient de l'ordre de 30 uBq /m3

Je n'ai pas trouvé de seuil de l'activité ALPHA dans l'air, mais j'ai cherché à titre de comparaison des valeurs moyennes :

- moyenne activité ALPHA en France = 40 uBq /m3
- Moyenne relevée sur le site de Cadarache 370 uBq / m3 --> comparé au 800 uBq c'est beaucoup!

Ma question :
- existe t'il un seuil d'activité dans l'air pour l'AM241 (si oui combien)
- un examen pour les salariés ayant inhalés cette poussiere 'potentiellement contaminée' devraient t'elles subir un examen spécial aprés coup?

En attendant je fais mettre une hotte aspirante avec filtre à charbon, mais cela suffit- il?

J'espère que vous pourrez m'aider ou me donner une voie de reflexion (jai contacté l'IRSN et l'ASN, mais aucune réponse pour apaiser mes doutes)

Cordialement


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:54

Il n'y a pas a proprement parler de seuil d'activité dans l'air, mais par contre il faut en fonction de la contamination atmosphérique établir un zonage radiologique, le classement du personnel, etc....

à titre d'exemple, la limite pratique de contamination atmosphérique de l'Am241 et de 0,21 Bq/m3 (cad 2000 h dans un local à 0,21 Bq/m3 conduit à une dose efficace engagé de 20 mSv)

Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:02

Bonjour,
le guide pratique RN & RP te donne une valeur de LPCA pour de l'241Am de 0,210Bq.m-3, la LPCA étant l'activité volumique de l'air qui conduirait à atteindre une dose efficace de 20 mSv pour une présence continue pendant 2000h de travail.
Je ne suis pas sûr qu'un examen médical (style analyse des excrétas) permettent de visualiser grand chose (mais je ne suis pas médecin).
Enfin, pourquoi un filtre à charbon actif? un filtre THE est adapté à ce type de poussières (si mes souvenirs sont bons....)
Fred :pig:
(PS : entre temps, Kidou a expédié son post mais bon...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:05

Bonjour
Voila une bonne question

@ mes camarades précédents :
J'aimerai bien qu'on cesse de parler des 2000 heures de travail.
Vous avez gardé la réglementation d'avant 2003 en tête !


Pour répondre maintenant aux questions :

Les seuils de détection les plus bas sont pour les émetteurs bêta. Classiquement on peut descendre à 20 µBq/m3 et on peut encore améliorer la technique. Pour les émetteurs alpha, c'est un peu plus complexe. mais dans le cas de l'américium-241, étant donné qu'il a un gamma à une énergie de 60 keV, c'est plus facile à mesurer.

Je n'ai pas non plus les valeurs seuil de l'activité ALPHA dans l'air.
Je pense que les valeurs que vous donnez sont justes, mais pour Cadarache est-ce sur le site ou dans un bâtiment particulier ?
Je doute un peu que ce soit si élevé à l'extérieur

J'en reviens à vos mesures :
la valeur mesurée de l'activité ALPHA est de 800 µBq/m3 d'air (l'appareil aspire l'air à travers un filtre papier et est mesuré chaque mois).

Et vos questions :
- existe t'il un seuil d'activité dans l'air pour l'AM241 (si oui combien)
Il n'existe pas de seuil d'activité dans l'air. on peut avec une activité volumique déduire une dose efficace engagée.
Au CEA nous avons utiliser une valur qui s'appelle le repère en concentration atmosphérique pour mettre en place un zonage uniquement par rapport à un risque de contamination aérienne.
La valeur pour l'américium 241 est de 0.53 Bq/m3.
Etre exposé pendant une heure à cette contamination (sans équipement de protection des voies respiratoires bien entendu) donne une dose efficace engagée de 25 µSv.
Si le document des RCA vous intéresse je pourrais vous l'envoyer à part. Il est un peu volumineux et je ne peux le mettre sur le site car il est propriété du CEA. Mais comme j'en suis l'auteur, je peux le diffuser.


- un examen pour les salariés ayant inhalés cette poussière 'potentiellement contaminée' devraient-elles subir un examen spécial aprés coup?
Imaginons maintenant un scenario basé sur l'activité volumique que vous avez mesurée. Un scenario défavorable.
Je ne vais par utiliser la valeur repère précédente mais je vais repasser par les doses par unité d'incorporation (DPUI).
Une personne travaille 8 heures par jour dans un local où il y a 800 µBq/m3. Elle respire 1.2 m3/h.
Par jour elle incorpore donc 7.68 mBq. cela dure pendant 20 jours par mois.
Soit 154 mBq et pendant 10 mois soit 1.54 Bq.
La dose par unité d'incorporation pour l'américium-241 est de 3,9.10-5 Sv/Bq
Ce qui fait que la dose "potentielle" (ce n'est qu'un simple calcul et qu'il faudrait le consolider avec une équipe spécialisée et les médecins du travail) serait de 3,9.10-5 x 1.54 = 6.10-5 soit 60 µSv.

Vous pouvez demander à faire passer un examen médical aux salariés mais l'activité incorporée sera (a priori) faible. Même avec une anthroporadiamétrie, ce n'est pas sûr de voir le radionucléide. Reste les analyses de selles

Dans une optique d'optimisation en radioprotection, je ne peux que vous inciter à mettre en place la hotte aspirante avec un filtre à très haute efficacité (plutôt que le filtre à charbon)

J'espère vous avoir aidé.
N'hésitez pas à nous reposez des questions.

KLOUG





Dernière édition par KLOUG le Jeu 26 Aoû 2010 - 14:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:08

En faisant un petit calcul tu peux retomber sur le nombre de LDCA ou de RCA du à ta proportion d'Am241 dans l'air.

Pour l'americium et au plus pénalisant, on tombe sur une RCA de 0.53 Bq/m3 (contamination athmosphérique pour enregistrer 25 µSv). En une heure de temps sur tes taux de contamination, la dose inhalée est de 26 nSv.

Je ne sais pas s'il est nécessaire de mettre des protections supplémentaires du coup.

et allez, j'ai trois posts de retard... je post quand même

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:09

Hello kloug,
les 2000h sont simplement tirés des explications sur "comment sont calculés les LPCA" dans l'ouvrage RN & RP.
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:19

Oui mais il ne faut pas induire de mauvais réflexes !
2000 heures il faut oublier ça !
Au CEA et chez AREVA on utilise d'autres données pour faire le zonage.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
zébulon
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:22

2000 heures, 5 Rem, 3 Rem par trimestre (sauf pour les femmes), ca me rappelle de vagues souvenirs, mais pas de vagues à l'âme ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 15:22

KLOUG a écrit:


@ mes camarades précédents :
J'aimerai bien qu'on cesse de parler des 2000 heures de travail.
Vous avez gardé la réglementation d'avant 2003 en tête !



Je n'ai pas dit 2000 heures de travail, et c'est juste pour préciser d'ou vien la valeur que je donne. Au CEA ou à AREVA on utilise d'autres valeurs, dans la marine ou on peut être présent plus de 2000 heures (sur le porte avion par exemple on en utilise d'autres, et une boite qui n'emploierai que du personnel à mi-temps, on en utiliserait encore une autre.

et une fois que l'on a la valeur pour un temps donné, il y a juste un produit en croix à faire, à chacun d'utiliser les données qui lui correspondent
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 15:26

Viens Kidou, on se met dans la résistance
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 15:36

Haha !
Reste qu'on peut très bien faire le calcul avec l'activité volumique multipliée par le débit de respiration (donc le temps de présence !) et la dose par unité d'incorporation. ce que j'ai fait d'ailleurs pour calculer 60 µSv dans le scenario que j'ai imaginé.
Pas besoin de LPCA ou même de RCA.
Ces dernières ne nous servent qu'au zonage (c'est ce que j'ai indiqué aussi).
Quant aux 2000 h, la réglementation 'en fait plus état................. passé de mode in french !
Résister si vous voulez..

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Jeu 26 Aoû 2010 - 15:42

Aï, aï, pas sur la tête, pas sur la tête...........
Fred ok sceptique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Lun 20 Sep 2010 - 13:58

Bonjour all,

Déja, désolé pour mon absence et mon temps de réponse

Je voulais vous remercier de vos éclaircissements et des précisions qui me permettent d'appréhender mieux le probléme.

Concernant la surveillance de l'air, je me dirige vers un des produits APVL (la balise Aérosol Type Alpha7 pour la modique somme de 10000.00€, mais bon la sécurité de nos salariés n'a pas de prix)

Qui aurait utilisé cet appareil ? (il fait la discrimination entre le RADEON et le bruit de fond entre autre et le résultat est affiché à l'instant 't', on se passe donc des prestations de l'IRSN)

Sinon, je m'oriente aussi vers un 'simple' préleveur bas débit (modéle DF-1E) qui lui aspire à travers un filtre pendant 1 mois et est donné à l'IRSN --> l'aspect qui me dérange est l'attente d'un mois pour savoir si l'air respiré était contaminé...chercher l'erreur !

Si vous avez un autre appareil dont vous dites le plus grand bien, n'hesitez pas à m'en faire part

--> Pour le probléme de contamination, le PCR peut s'appuyer normalement sur son médecin du travail, n'est-il pas ? et s'il a pas de compétence, y a t'il un plan B ?

Le monde merveilleux de la radiactivité vous remercie Smile

Philippe
PCR contraint
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Lun 20 Sep 2010 - 14:08

Bonjour
Pour me prononcer, il faudrait que j'ai un peu plus d éléments techniques sur la balise aérosols alpha 7.
APVL pourrait vous dire par exemple si elle a subi des tests d'homologation au niveau du centre technique de l'homologation de l'instrumentation en radioprotection (CTHIR) de l'IRSN.
Un point aussi à tenir compte si vous investissez dans ce matériel : son positionnement.
c'est le médecin du travail qui va déterminer la dose interne.
Mais vous pouvez l'aider grandement à valider son diagnostic si vous avez eu des mesures positives en activité volumique.
A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seuil de contamination air en uBq /m3   Lun 20 Sep 2010 - 19:12

Bonjour Philippe,
Tu peux demander à APVL une liste d'utilisateurs et les contacter pour avoir leur retour.
Revenir en haut Aller en bas
 
Seuil de contamination air en uBq /m3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» seuil d'admissibilité conservateur bib terr
» Barrière d'escalier à fermeture automatique sans seuil?
» Seuil d'exemption sources radioactives médicales
» seuil de décision et limite de détection
» Limite Pratique de Contamination Labile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: