Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Question période radioactive

Aller en bas 
AuteurMessage
messier31
Phénomène de foire
Phénomène de foire



Question période radioactive Empty
MessageSujet: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyJeu 19 Déc 2019 - 10:42

Bonjour,

Question bête: est'il possible de prédire la période radioactive d'un radioélémnent sans la mesurer ?

En d'autres termes, la période radioactive est 'elle fonction de la composition (p, n, e) du noyau ?

J'ai bien noté qu'il y a une notion de probabilité ....

Merci de vos réponses éclairées
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Funambule
Funambule
Samael22


Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyJeu 19 Déc 2019 - 10:51

De manière générale plus les noyaux sont éloignés de la vallée de la stabilité moins ils sont stables donc plus leur période est courte. Il y a aussi une obscure histoire de nombre magique (nombre de nucléons).
Revenir en haut Aller en bas
Booléen
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyMer 27 Jan 2021 - 23:48

Bonjour,

Je déterre ce sujet.

Faute d'avoir pu ressortir mes cours d'école d'ingénieur (que je ne retrouve pas mais je vais continuer à chercher à l'occasion), j'ai essayé de me souvenir et de me rafraîchir la mémoire par recherche Google. Je suis tombé sur cette thèse qui décrit pas mal de théorie nucléaire: https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01674248/document

Il faut s'accrocher, j'ai juste jeté un coup d'oeil. Ainsi, des pros de la physique théorique me corrigeront, mais en attendant :

Oui, il me semble bien qu'on peut estimer la période de décroissance radioactive d'un noyau (ou plutôt, on parvient à retrouver avec des calculs théoriques les valeurs mesurées). Des modèles théoriques de l'interaction faible (modèle de Fermi, mis à jour depuis) permettent d'estimer cette quantité (avec plus ou moins de succès j'imagine; je ne sais pas si les résultats collent aux expériences pour les noyaux exotiques).

La notion de nombres magiques quant à elle fait référence à des nombres de protons ou de neutrons qui conduisent à des noyaux particulièrement stables (noyaux doublement magiques si nombre de neutron et de protons sont magiques). Par stabilité, on entend notamment que le premier niveau excité est à un niveau énergétique très élevé par rapport aux autres noyaux. Ou encore, la section efficace d'absorption neutronique sera très faible (le noyau ne "veut" plus d'autres neutrons). Ces nombres magiques s'expliquent par le modèle en couche du noyau, qui placent les nucléons dans des niveaux énergétiques "empilés" au fond d'un puits de potentiel modélisant l'interaction forte.

Dans la notion de stabilité décrite ici (interaction forte), il n'y a pas de notion de désintégration (interaction faible). Pourtant, on voit mal un noyau doublement magique se désintégrer... c'est bien qu'il doit y avoir un lien entre les deux. Il faudrait étudier plus en détail le modèle de Fermi pour comprendre ce lien. J'ai bien des idées mais je suis déjà allé assez loin pour un sujet sur lequel je ne suis pas expert...


Je parlais jusqu'ici de la radioactivité beta uniquement.

La radioactivité alpha est un phénomène complètement différent. De mémoire de mes cours, on ne la comprend pas parfaitement. Lors d'une radioactivité alpha, le noyau éjecte un noyau d'hélium. Le modèle en vigueur, je crois, est de considérer la probabilité de séparation de ce noyau d'hélium du reste des nucléons constituant le noyau. On voit bien que ce noyau He ne peut exister à proximité du gros noyau : d'une part ses 4 nucléons doivent remonter le puits de potentiel dans lequel ils sont, mais en plus le noyau d'hélium, pour exister à cet endroit (à proximité immédiate du gros noyau) doit passer une barrière coulombienne qui rend le gap énergétique à passer encore plus grand. C'est impossible.... sauf par effet tunnel. Ainsi, en calculant la proba de cet effet tunnel, on peut estimer la période de désintégration. On arrive bien souvent à des valeurs extrêmement grandes, ce qui est bien normal compte tenu du processus décrit ici.  Ce modèle ne redonne pas parfaitement les valeurs expérimentales, mais on retrouve les ordres de grandeur (au hasard, le calcul donnera par exemple 1.2 milliard d'années pour l'U-235 alors que sa période est de 704 millions d'années), ce qui n'est déjà pas si mal !!
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyDim 4 Avr 2021 - 13:51

La désintégration alpha a été effectivement théorisé par Gamow avant la WW2.
9a a été un des premiers succès de la mécanique quantique.

Sinon effectivement le modèle de Fermi ( avec encore gamow pas loin) de l'interaction faible permet de prévoir les périodes des transitions Bêta :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_Fermi_de_la_d%C3%A9sint%C3%A9gration_%CE%B2

On retrouve la trace de cela sur les tables de transitions sur Laraweb avec les valeurs log(ft) et les concepts de transitions permises, interdites au premier ordre etc
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyDim 4 Avr 2021 - 14:40

Hello
Je n'ai pas retrouvé sur la version informatique du laraweb les valeurs log(ft), mais j'ai peut-être mal cherché. En tout cas ce doit être sur la version papier mais qui devient rare.
Iron Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste
Gluonmou


Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyDim 4 Avr 2021 - 22:37

Bonsoir Kloug,

Il faut cliquer sur "table" et tu télécharges le pdf avec les tables de transitions (avec les log(ft) ) et d'émissions
Revenir en haut Aller en bas
Iron Kloug
Homme-canon
Homme-canon
Iron Kloug


Question période radioactive Empty
MessageSujet: Re: Question période radioactive   Question période radioactive EmptyLun 5 Avr 2021 - 7:49

Bonjour Gluon
Merci pour le truc.. trouvé.
Kloug

_________________
I'm still standing (à fredonner sur l'air qui va bien) Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Question période radioactive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Physique nucléaire et radioactivité-
Sauter vers: