Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Jeu 10 Avr 2014 - 2:43

[size=17.05]"III - Le niveau baccalauréat scientifique ou technologique à orientation scientifique est prérequis pour accéder à la formation de personne compétente en radioprotection."


ENFIN !!!!!!!!!!!  cheers 
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Ven 11 Avr 2014 - 19:21

Bonjour Ghost-pcr.
Je suppose que ce hourra fait suite à de mauvaises expériences personnelles et respecte ton point de vue,mais ne suis pas particulièrement friande de ce type d'exigence et préfèrerais un temps de compagnonnage obligatoire avec une PCR expérimentée pour le cas d'une PCR novice.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Gnaf
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 14 Avr 2014 - 12:38

Le compagnonnage hélas n'est envisageable que dans les grosses structures, par exemple les INB qui ont un service compétent. Ou dans certains hôpitaux. Mais beaucoup d'autres structures n'ont une PCR, qui a pour seule justification à son existence la présence d'un analyseur de métaux, ou d'un contrôleur de sacs à main, un malheureux chromatographe ou une mesure d'épaisseur rivée à une rame de fabrication.
Une PCR "ideale" serait plus un bon niveau bac+2 technique mini, au standard actuel. Mais implication et diplôme sont des choses différentes :
* combien de Doctorats ( dentaire, universités...) sont PCR indubitablement compétents mais, dans la pratique, n'ont guère de temps à accorder à cette activité sur laquelle ils ne sont pas jugés. La fonction a longtemps été la patate chaude des labo de recherche.
* une PCR la cinquantaine avec CAP soudeur ou chaudronnier, Camari et tutti quanti, espèce en voie de disparition par retraite et élévation des niveaux de formation, peut avoir une expérience précieuse même si calculer une exponentielle sans abaque lui pose problème 
* un bac scientifique n'est pas détenu par une bonne partie des PCR actuelles : la détection de plomb regroupe un fort pourcentage des PCR titulaires du secteur industriel (on n'en croise guère sur le forum) et s'ils ont souvent un bac (pas tous!), il est loin d'être toujours scientifique. C'est un secteur très "divers" à tous points de vue, avec des PCR aux qualités tout aussi diverses ...
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 14 Avr 2014 - 14:41

Ghost-pcr a écrit:
"III - Le niveau baccalauréat scientifique ou technologique à orientation scientifique est prérequis pour accéder à la formation de personne compétente en radioprotection."


ENFIN !!!!!!!!!!!  cheers 

Pas fan non plus. Je me vois comme une bonne PCR et je n'ai pas un bac scientifique...
Pour mémoire mon cursus : bac SES et DESS Psycho.
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 14 Avr 2014 - 14:58

Permettez moi de ne pas être du tout d’accord avec cette garantie de sérieux donné par le niveau d’étude !!

ð      le niveau d’étude, pour moi et pour tous les cas de PCR que j’ai connu n’a été utile que pour passer l’exam !!
ð     les rares fois où mon niveau d’étude m’a mis un doute sur mes résultats, un coup de téléphone (ex : Marc A., Thierry J., Fred B.) mes anciens profs ou un organisme agrée et le problème était réglé !! Encore aujourd’hui, je reçois des coup de téléphone d’anciens collègues qui demande une confirmation de leur point de vue !!

C’est sûr qu’un niveau d’ingénieur n’a jamais été pénalisant, mais les plus gros soucis de radioprotection que j’ai vu autour de moi ont été résolus par des gens de terrain connaissant bien les contraintes et la façon de faire modifier les habitudes
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 14 Avr 2014 - 19:02

Scully a écrit:


Pas fan non plus. Je me vois comme une bonne PCR et je n'ai pas un bac scientifique...
Pour mémoire mon cursus : bac SES et DESS Psycho
Et je suis certaine que ton Dess Psycho est super utile dans ta fonction de PCR en fonction des loulous qu'il faut persuader. cheers 
Bon, contente de voir que vous partagez mon avis.
Rien ne vaut un cursus scolaire performant, dont le diplôme est la garantie d'aboutissement. Mais svp, pensez à laisser une porte d'accès entrouverte pour les bonnes volontés persévérantes.....elles pourraient vous surprendre tôt ou tard.

Tout le monde il est bô tout le monde il est gentil.

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Sam 19 Avr 2014 - 0:08

Re ! Désolé occupé.

Et bien peut être qu'il y a des exceptions.

Mais je me rappelle avoir été formé pcr avec une secrétaire médicale et je ne suis pas sure qu'une secrétaire médicale puisse former ou informer correctement le personnel des risques liés aux rayonnements.

Quoi que le "job" de pcr regroupe nombreuses compétences :
- techniques et scientifiques
- relationnelle
- législatives
- adminisitrative

C'est comme dire que n'importe qui peut être boulanger sans formation, donc non je ne suis pas d'accord. Je peux même pousser plus loin en disant que tout le monde ne peut pas être médecin (ok ce n'est pas comparable mais j'essaie de trouver une métaphore)

Je ne pense pas qu'ils aient décidé d'autoriser le statut de pcr aux minimum bac S par pur sectarisme ou discrimination.
Il y a évidemment une vrai raison là dessous.

Par contre à défaut d'un bac S je serais d'avis d'élargir aux bacs STI.

Mais clairement on ne peut pas autoriser tout le monde à faire de la radioprotection. Question de sécurité, ça me parait complètement logique. C'est comme si moi demain je m'autoproclamme aide-soignant ou infirmier alors que j'ai pas du tout le bagage pour ça.

Même si je peux comprendre la frustration des pcr déjà en place.
Il y aura surement des dérogations possibles.

Maintenant, Gally pour te répondre. Ma frustration a commencé lorsqu'à peine sorti de ma formation pcr, j'ai été sollicité par plus d'une 10aine de pcr formés en même temps que moi mais qui ne savaient pas faire leur job (justement faute de formation initiale suffisante). J'étais tout aussi novice que eux, et personne ne m'a pris par la main, mais j'ai réussi à remplir ma mission. Et je rappelle que je faisais le job des pcr officiellement nommées à leur place, alors que je n'étais pas nommé. Par contre j'avais la contrepartie financière. (D'où mon pseudo "ghost-pcr")

Enfin c'est aussi une question de crédibilité.
Tu as plus de facilité à expliquer la radioprotection à un chirurgien si tu as au minimum bac+5 et encore plus si tu as fait ta formation dans une fac qui dispense des cours de médecines. Il peut y avoir des exceptions mais je l'ai constaté.

Quand tout le monde s'improvise pcr et que tu te tape leur job, au bout d'un moment c'est le burn-out et tu décroches.

Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Sam 19 Avr 2014 - 11:07

Bonjour,
je vous rejoins tous!
Votre job a une part de relationnel importante et vous ne pourrez le faire que si vous êtes proches des gens que vous protéger (la protection est tout de même la base: c'est mis dans le titre).
Je rejoins donc Scully (la formation psycho très utile) et Gally (proximité et compréhension des conditions de travail).
Cependant il peut y avoir des limites (lors de ma formation on a du pour certain rappeler la règle de 3), mais cela n'implique pas une grosse formation scientifique. Et puis comme le dit Skating, il y a le coup de fil a un ami. Certains sont plus à l'aise en règlementation, d'autres en physique, agent de terrain, relationnel... C'est en partie l'utilité de ce forum: un partage des compétences

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Sam 19 Avr 2014 - 18:47

@ "Domino" tu as bien résumé ma pensée, je suis tout a fait OK avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Mar 10 Juin 2014 - 9:56

Bonjour à tous,

J'ai une question restée sans réponse dans le décryptage de ce texte, peut-être pourriez-vous m'aider...

Y a-t-il une équivalence pour passer le diplôme PCR (et non pas formation "Formateur PCR")?
Le module théorique est-il obligatoire? (Je l'ai déjà passé et obtenu en 2012 via ma formation universitaire)

Initialement, je suis MEM de formation avec expérience pro., ainsi qu'expert qualifié au sens de l'Euratom, avec une expérience pro. dans la RP médicale depuis bientôt 2 ans.

Merci d'avance pour vos réponses!
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Mer 11 Juin 2014 - 6:03

Bonjour,
Je ne suis pas pour non plus un niveau scolaire, je pense que l'expérience et la connaissance du milieu apporte beaucoup. Les connaissances physiques peuvent se retravailler à partir du moment où la motivation du pcr est là.
J'ai un bac scientifique, mon diplôme de manip depuis plus de 15 ans. Je me suis rendue compte lors de ma formation de pcr que j'avais oublié et mal assimilé beaucoup de chose alors j'ai ressorti les bouquins.
Lors de ma formation, il y avait des cadres infirmiers de bloc qui ont plus de mal que moi, pourtant il avait pour certains un bac scientifique.
Enfin, je connais un pcr radiologue qui lui déjà renouvellé sa formation une fois mais qui en 5 ans ne s ' est penché sur la radioprotection que quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Dim 15 Juin 2014 - 9:09

gepetta a écrit:
....
Enfin, je connais un pcr radiologue qui lui déjà renouvellé sa formation une fois mais qui en 5 ans ne s ' est penché sur la radioprotection que quelques minutes.

Comme j'en suis un, que je suis méchant mais aussi réaliste, je complète : 

Je connais pas mal de radiologues qui ont renouvelé plusieurs fois leur formation et la majorité se foutent comme une guigne de la radioprotection...

...surtout la RP patient.

Exemple type, le rachis lombal chez le jeune pour lombalgies : 

- déjà l'indication de l'examen radiologique est peu évidente en dehors d'un trauma, d'un syndrome inflammatoire ou d'une altération de l'état général,
- l'examen devrait se limiter à une face de De Seze, un profil et un disque de face, 
- il comprend souvent 4 clichés sur le rachis thoracique, 6 clichés sur le segment inférieur et en plus un bassin, voire des hanches.

De plus en plus souvent, le compte rendu indique la dose délivrée (PDS), mais personne ne les contrôle. Dommage, il y aurait de quoi faire en matière de RP et (surtout ?) d'économies SS.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Dim 15 Juin 2014 - 11:24

je ne sais pas si c'est dans le sujet mais :

- j'adresse mes panos au radiologue
- je vois une expo de 22 secondes
- un PDS sur radio de 24

je contacte le centre , demande la PCR, c'est un radiologue

demande à lui parler, a le contacter, a ce qu'il me contacte
3 fois et aucun retour

j'adresse ailleurs
14 sec PDS 12-14

dont acte
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Jeu 19 Juin 2014 - 17:45

domH a écrit:
Comme j'en suis un, que je suis méchant mais aussi réaliste, je complète : 

Je connais pas mal de radiologues qui ont renouvelé plusieurs fois leur formation et la majorité se foutent comme une guigne de la radioprotection...

Tous les radiologues ne sont pas dans ce cas, le fait que vous êtes sur ce forum le prouve. 

Ne pas faire des clichés inutiles pose le problème de mécontenter les patients et le prescripteur. Il faudrait peut être former à la radioprotection les prescripteurs et surtout les médecins généralistes. 

Je ne suis pas sûre que tous connaissent la signification du PDS. Il n'est certes pas contrôlé et le cumul en cas de plusieurs examens (surtout fait sur plusieurs sites) n'est pas effectué.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Sam 21 Juin 2014 - 15:50

gepetta a écrit:

Tous les radiologues ne sont pas dans ce cas, le fait que vous êtes sur ce forum le prouve. 

Ne pas faire des clichés inutiles pose le problème de mécontenter les patients et le prescripteur. Il faudrait peut être former à la radioprotection les prescripteurs et surtout les médecins généralistes...

Considérer la chose sous cet angle confine à l'angélisme et je n'y souscris pas.

Je préfère rajouter à mon propos que plus de la moitié des actes radiologiques conventionnels sont réalisés par des structures libérales et que le constat qui s'impose est souvent économique, ce qui pour reprendre l'exemple du rachis lombaire que j'avançais va se traduire par la comparaison suivante : 

Colonne lombaire : 51,87 € vs colonne dorsolombaire + bassin : 94,43 €

A ce jour, les seules régulations du fait de l'assurance maladie ont consisté à réduire la tarification de base des actes, pénalisant ainsi les structures "honnêtes", les autres trouvant dans "l'agression comptable" une justification pour de nouvelles dérives.

On n'en sort pas et malheureusement, dans un forum comme le rpcirkus, les colistiers exercent le plus souvent dans des structures publiques et sont peu au fait de ce genre de pratiques. Leur discours (dont le vôtre) laisse à croire à la vertu immense d'un système qui est malheureusement gangrené.
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 23 Juin 2014 - 9:07

+1 avec domH
Revenir en haut Aller en bas
gepetta
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Lun 23 Juin 2014 - 10:20

Je pense que nous avons dévions du sujet, peut être faudrait-il en créer un nouveau ?

Je ne pense pas avoir une vision angélique mais je décris ce à quoi nous sommes confronter régulièrement. Ma vision est surement fausser pour avoir travailler depuis plus de 15 ans uniquement dans des structures privées. 

Vous opposez les structures libérales aux structures publiques. Vous avez raison sur le fait que la raison économique est primordiale. C'est la définition même d'une structure libérale. Mais nous nous conformons pour autant aux prescriptions. Nous ne transformons pas un rachis lombaire en rachis dorso-lombaire. Pour maintenir, le même "chiffre d'affaire" nous avons augmenté le nombre de patient en diminuant le temps d'examen (en grande partie par le changement de matériel : remplacement des tables avec plaque par des capteurs plans) et les radiologues ne voient plus tous les patients).

Certes, il y a des pratiques à améliorer. Nous (les manipulateurs) avons réduits le nombre de clichés sur certaines études (en accord avec les radiologues) surtout chez les enfants. Nous faisons plus attention aux diaphragmes...

Je persiste sur mon raisonnement. Une bonne partie des radiographies inutiles sont dues à des prescriptions "à rallonge" et inappropriées. Pour exemple :
- La prescription pour rachis complet pour une lombalgie. Après interrogatoire, le patient nous dit avoir eu mal il y a quelque temps au niveau cervical ou dorsal et que le médecin veut vérifier si ???
- L'ordonnance pour des radiographies de hanche alors que le patient souffre d'une lombalgie basse ou d'une sciatique. Le patient confirme qu'il n'y a pas eu d'examen clinique.
- La demande du gynécologue pour une mammographie annuelle car la patiente est sous THS. Cette fois ci, la patiente est conditionnée par son médecin pour maintenir cette périodicité.

Voici les cas les plus fréquents qui me viennent à l'esprit. Je ne vois pas à mon petit niveau de solution pour améliorer cela si ce n'est qu'informer et former les médecins prescripteurs (surtout les généralistes) et surtout les obliger à justifier de l'intérêt de la prescription (la plupart des ordonnances ne comportent aucune indication) et ceci dans le but d'améliorer la radioprotection des patients et l'économie des caisses.

Et Benjamin14 -1 pour Gepetta si vous voulez. Mais je ne change pas d'avis. Nous essayons de faire ce que nous pouvons.
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013   Mer 25 Juin 2014 - 7:43

gepetta a écrit:
Je pense que nous avons dévions du sujet, peut être faudrait-il en créer un nouveau ?


c'est fait

http://www.forum-rpcirkus.com/t4570-justification-des-examens-mythes-realites-et-responsabilites#51126
Revenir en haut Aller en bas
 
Formation de la PCR : Arrêté du 6 décembre 2013 publié le 24 décembre 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel pour les lauréats du centre de formation
» Formation Responsable Service de Garde
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Dois-je arrêter d'allaiter?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: