Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 calcul de la dose efficace engagée par inhalation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seba
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Mar 21 Aoû 2012 - 13:51

Bonjour,

Je m'interroge sur le calcul de la dose efficace engagée par inhalation

L’annexe 1 de l'arrêté du 1er sept 2003 rappelle que study
E = E(externe) + E(interne)
E(interne) = E(ingestion) + E(inhalation)
E(inhalation) = h(g).A(inhalation) ou A(inhalation) est l'activité incorporée par inhalation


Le livre radioprotection pratique (paragraphe 1.3.4.2) indique que l'on peut estimer par calcul E(inhalation) grâce à la formule suivante
E(inhalation) = h(g) x (A.Q.t.k) / (V.f)

Mais ce livre ne détaille pas le raisonnement ayant permis d'aboutir à cette equation. Je n'ai pas trouvé de documents développant plus précisément ce type de calcul. Est-ce qu'un clown du forum aurait des éléments sur ce sujet ?

Je m'interroge notamment Question
Sur l'origine de cette formule
Pourquoi avoir choisi f=10 pour une tache sous sorbonne.
Existe-t-il d'autres modes de calcul permettant d'estimer la dose efficace engagée par inhalation, ou bien celle-ci fait-elle l'unanimité ?

Merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Mar 21 Aoû 2012 - 14:24

Bonjour
Il s'agit-il de l'ouvrage radioprotection pratique pour l'industrie et la recherche.
En ce qui concerne la formule elle-même si on prend l'ensemble des grandeurs et de leurs unités on a :
H(g) en Sv.Bq-1
A en Bq
Q en m3.h-1
t en h
V en m3
k sans dimension facteur de volatilité (pouvant varier en particulier avec la température)
et f facteur de sécurité fonction des protections collectives.
Reste donc des sieverts.

Ce coefficient f remonte à très longtemps. Je l'ai tiré d'un document qui s'appelle "radioprotection pratique pour les travaux en laboratoire de faible activité".
C'est un des ingénieur du SPR Saclay qui l'avait rédigé (1980) date à laquelle j'ai commencé en radioprotection, reprenant des travaux de Henri Joffre (chef historique du SPR Saclay et rédacteur du volume radioprotection du génie atomique à l'époque) de Daniel Blanc (spécialiste de dosimétrie) de textes de de l'AIEA, de l'INRS et d'éléments pratiques ayant donné lieu à communication (1979).

Si vous avez bien lu le texte c'est une proposition de formule. Vous pouvez fort bien en établir une autre.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Mar 21 Aoû 2012 - 15:52

Merci pour cette réponse rapide. Very Happy

Cette formule est également présentée dans un guide du CNRS
cf : http://www.dgdr.cnrs.fr/cnps/guides/doc/radioprotection/fiche18.pdf


Est-ce que je me trompe lorsque je dis que le modèle décrit par la formule considère que : Question
- la pièce est contaminée de manière homogène et instantanement lors de la manipualtion d'une source non scellée
- sous une sorbonne f = 10, signifie que l'on estime que 10% des vapeurs sont relargées dans la pièce.
- lorsqu'une solution liquide de radionucléides a un coefficient de volatilité k égal à 0.1, cela signifie que l'on estime que 10% du liquide s'évapore instantanement de son recipient.
- que l'on ne prend pas en compte le renouvellement d'air apporté par la ventilation de la pièce

Le facteur de sécurité apporté par l'utilisation de sorbonne me parait faible. En effet une sorbonne est conforme si elle répond aux critères de la norme NF EN 14175 qui prévoit un test de confinement avec un gaz traceur de type SF6. L'examen consiste à injecté 2L par minute d'un mélange de gaz N2-SF6 à 10% dans la sorbonne ouverte à 50 cm. Les capteurs dans un plan à 5cm de l'ouverture frontale doivent détecter moins de 0.1 ppm de SF6

Je ne crois avoir vu des posts ou d'autres documents sur le site rpcirkus traitant de ce type de calcul. Quelques anciens farao se rappellent-ils si ce sujet a déjà été abordé par la communauté des PCRs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Mar 21 Aoû 2012 - 16:02

Bonjour
Seba a écrit:
Est-ce que je me trompe lorsque je dis que le modèle décrit par la formule considère que : Question
- la pièce est contaminée de manière homogène et instantanément lors de la manipulation d'une source non scellée
Non. c'est l'hypothèse classique
Seba a écrit:
- sous une sorbonne f = 10, signifie que l'on estime que 10% des vapeurs sont relargées dans la pièce.
Pas tout à fait. Le coefficient correspond à une protection 10 fois supérieure par rapport à une manipulation sur une paillasse.
Seba a écrit:
- lorsqu'une solution liquide de radionucléides a un coefficient de volatilité k égal à 0.1, cela signifie que l'on estime que 10% du liquide s'évapore instantanément de son récipient.
Instantanément c'est beaucoup dire mais en tout cas dans les 5 minutes qui suivent certainement.
Seba a écrit:
- que l'on ne prend pas en compte le renouvellement d'air apporté par la ventilation de la pièce.
Exact. il y a une formule pour cela qui est une formule avec une fonction exponentielle et qui tient compte du taux de renouvellement (R = Q/V)
Seba a écrit:
Le facteur de sécurité apporté par l'utilisation de sorbonne me parait faible. En effet une sorbonne est conforme si elle répond aux critères de la norme NF EN 14175 qui prévoit un test de confinement avec un gaz traceur de type SF6. L'examen consiste à injecté 2L par minute d'un mélange de gaz N2-SF6 à 10% dans la sorbonne ouverte à 50 cm. Les capteurs dans un plan à 5cm de l'ouverture frontale doivent détecter moins de 0.1 ppm de SF6
Principe de précaution à l'époque. C'est vrai que la technologie des hottes ventilées à beaucoup évolué. Mais encore une fois cela ne peut être modifier qu'avec une expérimentation pratique et des mesures spécifiques à VOTRE installation.
Seba a écrit:
Je ne crois avoir vu des posts ou d'autres documents sur le site rpcirkus traitant de ce type de calcul. Quelques anciens farao se rappellent-ils si ce sujet a déjà été abordé par la communauté des PCRs
Je ne crois pas en tant que co concepteur du site Very Happy
Mais ma mémoire me joue parfois des tours.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Seba
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Mar 21 Aoû 2012 - 17:04

merci pour ces précisions.
ca me parait (un peu) plus clair

la radioprotection c'est parfois scratch et parfois I love you
Revenir en haut Aller en bas
boumboum clown
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: calcul de la dose efficace engagée par inhalation    Lun 14 Jan 2013 - 18:11

Seba a écrit:

Est-ce que je me trompe lorsque je dis que le modèle décrit par la formule considère que : Question
- la pièce est contaminée de manière homogène et instantanement lors de la manipualtion d'une source non scellée
- sous une sorbonne f = 10, signifie que l'on estime que 10% des vapeurs sont relargées dans la pièce.
- lorsqu'une solution liquide de radionucléides a un coefficient de volatilité k égal à 0.1, cela signifie que l'on estime que 10% du liquide s'évapore instantanement de son recipient.
- que l'on ne prend pas en compte le renouvellement d'air apporté par la ventilation de la pièce

Le facteur de sécurité apporté par l'utilisation de sorbonne me parait faible.

Je plussoie, Seba
Les valeurs k sont souvent un peu majorées (principe de précaution) et ne sont pas exhaustives, loin de là, car cela dépend de beaucoup de facteurs dont la température, la nature du solvant (un rn dans l'eau va t'il s'évaporer avec son solvant ou va t'il se concentrer dans ce qu'il reste ?).
Et les facteurs de sécurité sont largement minorés, sachant que depuis plusieurs années, il y a eu de très gros efforts dans le suivi des sorbonnes. Dire qu'une sorbonne protège 10 fois plus qu'une paillasse me semble mini (perso je prends 100 dans mes calculs).
Pour les boites à gants, au lieu de 100, je prends 10.000.

En fait je prends les protections au carré. Laughing
Maintenant, c'est sûr qu'il n'y a pas de science là-dessous Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
 
calcul de la dose efficace engagée par inhalation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rhume de bébé
» Calcul débit de dose - Tir gamma
» mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante
» coussin Lovenest efficace ou pas??
» Pare-soleil efficace ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: